undrgrnd Cliquez ici Livres Fête des Mères Cloud Drive Photos cliquez_ici Cliquez ici Acheter Fire Acheter Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Fête des Mères

Commentaires client

4,1 sur 5 étoiles17
4,1 sur 5 étoiles
Format: CD|Modifier
Prix:13,88 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 7 février 2010
Bon Jovi est un groupe majeur même s'il est toujours fortement décrié par beaucoup, qui ne se privent pourtant pas de l'écouter en cachette chez eux, loin des regards indiscrets. Et bien moi, j'affiche ma fierté d'écouter ce groupe au grand jour. Depuis sa sortie, ce The Circle tourne en boucle dans ma voiture à fort volume. C'est donc pour cela que je vais faire en sorte qu'un maximum de gens s'intéresse à ce The Circle de très bonne tenue.

Bon Jovi, en 2009, fait un retour au disque enrobé de grosses guitares, après un Lost Higway réussi mais très tinté folk. Une fois de plus, avec l'aide de Desmond Child, la recette est gagnante avec des titres qui rappellent les grandes heures commerciales du groupe, de New Jersey à Keep the Faith.
"Thorn in my Side" en est un bel exemple, tant ce titre est bâti pour la scène. Un futur classique dans les stades ? Les grosses guitares sont donc de sortie et ça c'est une excellente nouvelle. On est rassuré d'entrée par un "We Weren't Born to Follow" énergique et dynamique, tandis que le plus pondéré "When we Where Beautiful" permet à Richie Sambora d'envoyer déjà un solo bourré de feeling. "Work for the Working Man" est sa ligne de basse énorme et un refrain qui ne l'est pas moins, nous rappellent à quel point la patte créée sur "Slippery When Wet" était géniale, et continue d'être efficace. Un des éléments centraux de la puissance de ce disque est sa production bombastique signée John Shanks.

La réussite d'un disque de Bon Jovi résulte aussi de l'application du trop sous estimé Tico Torres, batteur carré et génial. Les ballades sonnent toujours aussi juste avec toujours cette montée en puissance caractéristique, comme si le groupe allait toucher les étoiles. Régalez-vous avec "Live Before you Die" et ses arrangements classiques et un "Learn to Love" final tout aussi remarquable. "Superman Tonight" est un tube tant sa montée en puissance caractéristique et son refrain emphatique sont redoutables. Jon Bon Jovi n'a pas perdu de sa superbe, avec un chant qui demeure juste, entre puissance et émotion. Ce dernier sait aussi afficher aussi une belle colère sur le rapide "Fast Cars". Chaque titre bénéficie d'une intervention lumineuse d'un Richie Sambora en pleine possession de ses moyens, après les difficultés personnelles qu'il a éprouvées ces dernières années.

Une des forces de Bon Jovi a toujours été les choeurs, qui sont ici encore une fois énormes, tant les quatre sont des orfèvres en la matière. La plus belle des démonstrations en est sans doute le tubesque "Brokenpromiseland". Hugh Mc Donald, l'homme de l'ombre, assure toujours un énorme travail de groove derrière sa basse comme il le fait depuis des années. "Bullet" sort les grosses guitares et la talk box, pour un résultat résolument énergique, avec des "Yeah, yeah" explosifs comme à l'habitude. Un titre, qui de plus, affiche en arrière plan une belle modernité rythmique.

The Circle va sans doute faire partie des pierres angulaires du combo américain, tant l'ensemble des titres affichés ici, foisonne de singles potentiels. Bon Jovi nous démontre une nouvelle fois qu'il est un géant du rock, qui n'a pas à rougir du Boss ou d'un U2 par exemple.
0Commentaire|5 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 7 juin 2010
Il n'est pas toujours aisé d'être un gars et d'apprécier Bon Jovi, impossible de couper aux commentaires du style "mais ça va pas, c'est un groupe de gonzesses"...
Enfin ça c'était il y a 15 ans, maintenant que j'en ai presque 30...

Tout ça pour dire que, comparé à ce que Bon Jovi nous a habitués depuis le début de ce siècle, The Circle est relativement supérieur. Si depuis Crush j'estimais que chaque album comportait 2 ou 3 bonnes chansons, cette fois-ci il y en a... disons un peu plus.

Disque donc à moitié bon car j'ai réalisé que presque systématiquement, après écoute des 6 premières pistes, je repars au début... après toutefois avancé jusqu'à Brokenpromiseland, seule bonne chanson selon moi de la seconde partie de cet album. Raison pour laquelle je mets 3 étoiles plutôt que 2...

Effectivement il n'y a pas de ballade larmoyante comme on peut en craindre de leur part, mais au contraire des morceaux assez enlevés, bien rythmés, à défaut d'être vraiment "rock"; tout ceci porté par une production extrêmement travaillée, à se demander comment tout ceci va rendre en live.

On ne peut en effet s'empêcher de penser au son de The Edge à l'écoute de We weren't born to follow ou Brokenpromiseland (c'était bien la peine pour Richie d'utiliser son modèle signature ESP, spécialiste de la guitare metal...), ou à des rythmes de batterie très pop anglaise comme Coldplay sur Superman Tonight, mais bon tout ceci reste efficace. Mention spéciale à When we were beautiful, dont les shalala seront indéniablement repris en coeur par les foules en délire lors des concerts; le solo est d'une simplicité et d'une mélodie imparables.

J'aurais bien aimé voir ce que cet album aurait donné sur scène... mais bon le prix des places m'a bien refroidi... peut-être finiront-elles par être bradées comme aux concerts de Londres, afin de remplir la salle...
0Commentaire|3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 10 novembre 2009
ok, c'est du haut niveau, sans mauvaise surprise, mais il faut arréter de dire que c'est un retour au rock et aux grosses guitares. ça reste du Bon Jovi avec tout le coté commercial que cela comporte. La seule différence avec les albums précédents est l'absence des 3 ou 4 ballades habituelles. Il est vrai que le rythme est constant du début à la fin, mais pas de quoi faire péter les haut-parleurs. Je trouve personnellement qu'un album comme Bounce est bien plus rock. Ceci-dit, comme d'hab, les mélodies sont imparables, c'est très pro, solide, mais encore une fois sans surprises.
0Commentaire|7 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 7 septembre 2010
The circle de Bon jovi est un album qui fait l'affaire, sans plus ni moins. Il ne vaut pas les "these days" ou "keep the faith" ...
bon depuis "bounce", c'est un peu à la même sauce que BJ nous livre ses albums
Les titres comme "work for the working man", "superman tonite", "bullet" et "happy now" sont pas mal.
L'album se laisse écouter...recommandé pour les fans!
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 16 mars 2010
Fan depuis "keep the faith" (j'étais trop jeune avant :-)), j'avoue que "the circle" m'a un tout petit peu déçu car tout le monde bavait d'avance quand on nous a dit que c'était le retour du grand Richie Sambora (certainement un des plus grand guitaristes du monde à l'heure actuelle). Certes la guitare est bien là mais pas si présente que çà.
Sinon l'album en lui même est pas mal: ni excellent ni mauvais, il est bon. Parmi les titres qui ressortent je dirais "superman tonight", "we weren't born to follow" (perso j'adore et je suis sûr qu'en live, elle déchire), et "bullet".
En tout cas, je donne rendez vous aux guys le 16 juin à Bercy. Depechez vous si vous voulez une place, c'est presque complet et franchement çà vaut le coup!!!
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 23 juin 2010
Dans Le bon, la brute et le truand, Blondin déclare à Tuco : « le monde se divise en deux catégories : ceux qui ont un revolver chargé et ceux qui creusent. »

Depuis Keep The Faith (1993), premier véritable virage vers une musique plus adulte, plus maîtrisée, plus diversifiée et, osons-le dire, moins enthousiasmante, les disques de BJ peuvent se ranger dans ces deux mêmes catégories. En effet, certains albums sont de véritables déflagrations de rock, presque sans temps morts, guitares agressives et voix conquérante ; les autres ne décollent pas, la faute à une production trop lisse ou des compositions trop soporifiques.

The Circle fait partie de la première catégorie, aux côtés de Crush et de Have A Nice Day.

A l'instar de ces deux opus, The Circle met les choses au point dès le titre d'ouverture : « We Weren't Born To Follow » marche dans les traces des meilleurs morceaux de BJ, « Born To Be My Baby », « It's My Life » ou « Have A Nice Day ». De même « Work For The Working Man » ravive le souvenir de « Livin' On A Prayer », avec sa ligne de basse presque identique et ses paroles prolétaires à la Springsteen, les docks, le chômage, les grèves.
Puis les morceaux s'enchaînent au rythme des guitares affûtées de Richie Sambora et des fûts malmenés de Tico Torres. La voix de Jon Bon Jovi, si elle n'a pas (et n'aura sans doute plus jamais) la splendeur de New Jersey ou Keep The Faith, a (le plus souvent) la force qui lui manquait sur les disques les plus transparents du groupe.

Seul impair de l'album, la ballade « Live Before You Die », parfaite illustration de ce que BJ fait maintenant de plus ennuyeux, piano plaintif, cordes envahissantes et voix mielleuse. Mais là où BJ nous livrait sur Bounce et Lost Highway quatre ou cinq de ces indigestes sucreries, The Circle (comme Have A Nice Day) ne s'apaise que le temps de ce seul morceau, vite oublié, pour repartir de plus belle.

Comme un revolver chargé.
0Commentaire|3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 27 novembre 2009
Il faut bien se rendre à l'évidence, cet album est sans doute le plus mauvais( à mon sens) de la carriere du groupe.
Je suis un Fan de la premiere heure, mais là vraiment on s'ennuie du premier morceau au dernier.
Aucune originalité, sauf si l'on considère que copier du U2 ou autres est une originalité.
Là c'est pauvre, j'entends dire que Sambora est au top, au top de quoi, il sort à peine de la période la plus sombre de sa vie( divorce, désintoxe..) est ça se ressent, aucun riff qui se retient plus de 2 secondes, les solos, mise à part le fait qu'il utilise un nouveau matériel, c'est du réchauffé, et pourtant je l'adore.
Je suis donc déçu car je n'étais déjà pas un grand fan des 2 précédents albums, dommage.
0Commentaire|5 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 30 janvier 2010
The Boys ARE BACK IN TOWN!!!

Vivement juin et pourvu qu'ils ne changent pas d'avis, tellement la France est un pays de variétoche.

J'ai lu les commentaires sur The Circle, ils sont argumentés, mais si je comprends bien si Jon fait du BON JOVI, il y a re-dite, et les morceaux ressemblent trop aux précédents ( en passant, tu en connais beaucoup des lignes de basses créatives à part Sheehan ou Lynott??), et quand c'est différent ça ressemble à U2!

Pour moi c'est un excellent album de Rock, ça envoie des watts à tous les étages et j'y trouve beaucoup plus de morceaux que je ré-écoute régulierement que dans les productions actuelles.

Les Bon Jovis sont de retour et il faut encore compter avec eux! Et sur scene, c'est la claque assurée!!
0Commentaire|2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 13 octobre 2011
le cd sois disant vendu neuf était en fait il était rayé,sans blister et avec la boite cassée
je suis déçu et hésite à recommander
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 16 août 2015
a acheter absolument Une réussite de la très bonne musique et un groupe qui reste au sommet A écouter avec plaisir
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles


Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)