Commentaires en ligne 


6 évaluations
5 étoiles:
 (3)
4 étoiles:
 (1)
3 étoiles:    (0)
2 étoiles:
 (1)
1 étoiles:
 (1)
 
 
 
 
 
Moyenne des commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients
Créer votre propre commentaire
 
 

Le commentaire favorable le plus utile
Le commentaire critique le plus utile


17 internautes sur 19 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Vivre de son corps à l'ère des subprimes
Bienvenue dans l'univers impitoyable de The Girfriend Experience, un film de Peter Soderbergh, le réalisateur caméléon (2009), ici aux antipodes du divertissement type Ocean's Eleven. Nous sommes à New York de nos jours, Chelsea est call-girl, elle a un marché, un produit à promouvoir (elle : jolie, perverse quand il le faut), des...
Publié le 31 mars 2010 par Denis Urval

versus
2.0 étoiles sur 5 langueur et longueurs
certes Sasha Grey assure bien en tant qu'actrice "classique", un registre qu'on ne lui connaissait pas et où elle a un bel avenir.
Mais le film et la mise en scène sont d'un ennui profond. A regarder jusqu'au bout si vous y arrivez. Conseil: forcer la dose de caféine.
Publié il y a 1 mois par jean-paul


Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

17 internautes sur 19 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Vivre de son corps à l'ère des subprimes, 31 mars 2010
Par 
Denis Urval (France) - Voir tous mes commentaires
(COMMENTATEUR DU HALL DHONNEUR)    (TOP 10 COMMENTATEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Girlfriend Experience (DVD)
Bienvenue dans l'univers impitoyable de The Girfriend Experience, un film de Peter Soderbergh, le réalisateur caméléon (2009), ici aux antipodes du divertissement type Ocean's Eleven. Nous sommes à New York de nos jours, Chelsea est call-girl, elle a un marché, un produit à promouvoir (elle : jolie, perverse quand il le faut), des concurrentes, une stratégie promotionnelle. Ses clients, quadras ou quinquas plus ou moins déprimés, sont souvent dans les affaires (on a envie de dire : eux aussi), et ils ont des soucis parce que c'est la crise. Ce n'est pas de sexe dont ils ont surtout besoin, mais d'être écoutés, consolés, choyés. Ce sont de grands enfants auxquels elle voue une attention experte en vertu de la division sociale du travail, laquelle lui réserve une case qu'elle occupe en se spécialisant. Ce film où la ville est peinte avec des couleurs froides (rues, intérieurs) est donc un film sur l'économie de marché : offre, demande, qualité de la prestation, avantages compétitifs : Chelsea, en vraie pro, a tout compris. Il porte aussi sur la distance qu'on a ou qu'on a pas avec son travail: Chelsea a un petit copain, qui sait ce qu'elle fait : et comme dans bien des couples banals, la question est de savoir où commence et où finit l'acceptable pour soi (horaires, contraintes, mauvaises surprises) dans la vie professionnelle de l'autre. Tout ceci pourrait donner quelque chose d'un peu fumeux (« sexe et capitalisme à l'ère de l'économie financière »), mais Soderbergh traite ces thèmes de manière feutrée, sans militantisme, suggérant sans asséner. Le film est arrivé avec un parfum de scandale parce que son héroïne est une actrice de X, Sasha Grey. Elle promène dans le film son joli corps, son charme bizarre, et pour un premier film `normal', s'en sort plutôt bien. On voit en tout cas qu'elle n'est pas bête. Il n'y a guère de nudité, et c'est au fond un film politique (par l'auteur de Che) bien plus qu'un film scabreux. Pas si mal, ce film, en fait, et propre à nourrir les conversations.

PS. Ce commentaire est basé sur la version vue en salle. La `version alternative non censurée' qui figure également sur ce DVD est inconnue de moi, mais j'ai lu sur le site homologue américain qu'elle ne changeait pas la nature (ou le genre) du film.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 pour les aficionados de Soderberg, 25 janvier 2013
Achat authentifié par Amazon(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Girlfriend Experience (DVD)
ce film est fantastique ! pour les amateurs du Soderberg de "Sex Lies and Videotape". Un film intime et fort.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


2.0 étoiles sur 5 langueur et longueurs, 19 février 2014
Achat authentifié par Amazon(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Girlfriend Experience (DVD)
certes Sasha Grey assure bien en tant qu'actrice "classique", un registre qu'on ne lui connaissait pas et où elle a un bel avenir.
Mais le film et la mise en scène sont d'un ennui profond. A regarder jusqu'au bout si vous y arrivez. Conseil: forcer la dose de caféine.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


5 internautes sur 7 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 La finance est notre ennemi, 3 avril 2012
Par 
zybine, amateur éclairé (Paris) - Voir tous mes commentaires
(TOP 100 COMMENTATEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Girlfriend Experience (DVD)
Auréolé d'une atmosphère de scandale liée au sujet (les escort girls) et à la personnalité de l'actrice principale (hardeuse dans le civil), ce film est au contraire une description clinique des pathologies liées aux abus de la finance et du commerce. L'admirable de la chose est d'avoir mis sur un pied d'égalité l'activité de Chelsea, escort girl, celle de ses clients (pontes de la finance ou des médias, frappés de plein fouet par la crise des subprimes et ses suites) et celle de son compagnon, qui se trouve à la jointure des deux mondes puisqu'il anime des séances de coaching dans un club sportif (et tire donc comme Chelsea ses revenus de riches clients dont il travaille les corps) mais souhaite monter sa petite entreprise de vêtements de sports.
Chacun entend donc vendre sa marque, fructifier son capital personnel et tous les personnages considèrent leur vie, leurs choix amoureux ou professionnels comme s'ils faisaient des business plans et des levées de fond. La vraie pornographie n'est donc pas dans les corps (absents de ce film froid et apparemment lisse) mais dans les sentiments et les actions des acteurs économiques que nous somme tous devenus, semble plaider Soderbergh.
Le message de cette virulente satire est suggéré plus qu'énoncé, proposé sans grands discours par de petites saynètes très réussies. La mise en scène est à l'image du projet : faussement transparente, extrêmement élégante, très stylisée - mais forte. Rien de gras, rien à ôter dans ces 80 minutes ultra-maîtrisées.
On mesure les progrès accomplis depuis Sexe, mensonges et vidéo, dont le propos n'était pas si éloigné.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


6 internautes sur 9 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Le règne de la quantité, 24 août 2010
Par 
Touzot "hubert" (france) - Voir tous mes commentaires
(VRAI NOM)   
Achat authentifié par Amazon(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Girlfriend Experience (DVD)
Il est une évidence, c'est que nous survivons, engoncés dans nos préjugés, nos habitudes et nos choix dictés par ses voix chuchotées à la télévision en ces pubs hight tech ou hurlée dans nos têtes par la masse toute entière.
Oui, nous sommes devenus en l'espace d'une poignée de décennie, des morts vivants.
Georges Roméro nous l'avait pourtant bien assené avec sa tétralogie sur les zombies, grosse métaphore sur la société de consommation finissant de transformer notre reste d'humanité en une pâte molle et impressionnable.

Ce que nous dis Steven Soderbergh avec Girlfriend experience, n'est que la suite logique et sophistiquée de ce qu'avaient commencer dans les années soixante puis soixante dix des auteurs, réalisateurs Américains.

Ce film n'est pas qu'un miroir nous envoyant le reflet métaphorique de notre dépendance à la matière, il est aussi le témoin, la marque de ce moment là précis, la future élection de Barak Obama, la crise qui vient de frapper de plein fouet toutes celles et ceux qui se croyait insubmersibles, ce Manhattan qui semble se refermer en permanence sur ses protagonistes..les écraser les protéger en même temps... En tout cas, les empêcher de sortir de cette condition.

C'est presque Le Film définitif sur notre monde actuel ou de ces dernières années...
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1 internaute sur 3 a trouvé ce commentaire utile :
1.0 étoiles sur 5 nul et non avenu., 27 novembre 2013
Achat authentifié par Amazon(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Girlfriend Experience (DVD)
Non vraiment que l'on encense une daube pareille cela me met hors de moi. Action zéro , propos qui n intéressera personne ( en fait de sexe, il n y aucune scène explicite). Un film sans queue ni tête pour bobo voyeur minable. À éviter quoi!
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien
ARRAY(0xa6193f0c)

Ce produit

Girlfriend Experience
Girlfriend Experience de Steven Soderbergh (DVD - 2010)
EUR 12,49
En stock
Ajouter au panier Ajouter à votre liste d'envies
Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit