Commentaires en ligne


2 évaluations
5 étoiles:
 (1)
4 étoiles:
 (1)
3 étoiles:    (0)
2 étoiles:    (0)
1 étoiles:    (0)
 
 
 
 
 
Moyenne des commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients
Créer votre propre commentaire
 
 
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 les larmes aux yeux.........., 17 juillet 2012
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Danger White Men Dancing (CD)
Ce matin en buvant mon café au comptoir, la radio a annoncé la mort de Jon Lord, mythique clavier du Pourpre profond........
cette nouvelle m'a étreint.......
un petit peu comme cette fuite du temps qui nous entraine chaque jour davantage....
j'ai pensé à ma jeunesse éperdue, à ces concerts exceptionnels parfois : (taverne de l'olympia decembre 70, je crois)l'enthousiasme et la joie que me procurait Deep Purple in Rock en live.......

cette mort c'est un peu de moi qui part en sucette.........

c'est comme une pièce que l'on éteint et que l'on ferme à jamais.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 UN LORD CHEZ LES KANGOUROUS, 4 novembre 2008
Ce commentaire fait référence à cette édition : Danger White Men Dancing (CD)
Les Hoochie Coochie Men -qui tirent leur nom d'un morceau du bluesman Willie Dixon-sont un groupe australien composé de pointures du rock de la bas : Bob Daisley a la basse a joué avec Ozzy Osbourne ou Gary Moore, le chanteur guitariste Tim Gaze a joué avec Rose Tatoo ou Jimmy Barnes et aux drums Rob Grosser a joué dans des groupes de blues locaux.En 2002; ils enregistrent live avec John Lord qu'on ne presente plus (voir le com de Luc B. sur ce cd[Live at the Basement), puis un album studio en 2003 sans John LordHoochie Coochie Men, ces deux albums avec un harmoniciste ,Jim Conway, ce sont deux excellents disques bourrés de blues , originaux et reprises.
Dans cet album studio de 2007, ils retrouvent Lord pour un album un peu moins blues, et un plus rock voire hard (qui peut rappeler Purple ou Whitesnake par moments)mais toujours tres bon avec des solos d'orgue hammond, de guitares et de prestigieux invités au chant , comme sur 2 titres le hurleur australien Jimmy Barnes, enorme star la bas (et dont je ne saurais trop conseiller le live dantesqueBarnestorming Live)et sur 2 titres aussi un certain ..Ian Gillian, 2 titres aussi chantes par Jeff Duff, chanteur australien.
Le blues n'est pas absent avec deux reprises de Dixon , il y a aussi une reprise des Stones aussi et une de Don Nix; leur site internet est interessant avec leur parcours et de nombreux extraits de concert.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

Ce produit

Danger: White Men Dancing
Danger: White Men Dancing de The Hoochie Coochie Men feat. Jon Lord
Acheter l'album MP3EUR 5,99
Ajouter à votre liste d'envies Voir les options d'achat
Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit