undrgrnd Cliquez ici KDPContest nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_WSHT16 Cliquez ici Acheter Fire cliquez_ici Achetez Kindle Paperwhite Jeux Vidéo soldes montres soldes bijoux

Commentaires client

4,1 sur 5 étoiles
35
4,1 sur 5 étoiles
Format: Blu-ray|Modifier
Prix:10,29 €+ 2,79 € expédition
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 2 avril 2006
Un film sur la désillusion post-sixties en amérique et l'explosion des usages de drogues qui a suivi. On suit ici un journaliste gonzo qui pour écrire ses articles se rend au coeur de son sujet et n'hésite pas à tester toutes les drogues possibles et imaginables. Le film est une succession de trip déjantés de nos deux compères qui se déroulent surtout à Las Vegas où il détonne avec l'ensemble de cul pincés qui y reignent.
Si les scènes n'ont pas trop de sens, il faut juste y retenir quelques détails qui font toute la différence, les interventions de Nixon à la télé, les quelques allusions aux sixties dans les commentaires en voix off... Evidemment le tout est noyé dans les passages psychédéliques où Jonnhy Depp joue défoncé déjanté exceptionnelle tandis que son complice Del Toro joue la version colérique en proie au bad trip. Cependant dans de rares moments le film redescend et laisse place à des moments plus grave où nos "héros" apparaissent comme de vrais connards ou des fous dangereux, des scènes nécessaires pour contrebalancer le côté toujours marrant des appartements dévastés et des démarches atypiques.
La réalisation s'accorde au niveau de défonce où sont les protagonistes, la caméra chaloupée, les gros plan déformés etc. on retrouve beaucoup ces effets le long du film et Terry Gilliam parvient à ne jamais rendre cela lassant.
La mise en scène est impressionante : décors de luxes, lumières psychédéliques, monstres en tout genre, et surtout une direction artistique du tonnerre pour foutre un barouf monstre dans les chambres d'hôtels que les drogués visitent. Terry Gilliam n'a pas loupé son coup, il a réussi à faire un film aussi défonçé que ses personnages.
Quant au propos sur la drogue, on se demande s'il y en a un. Une scène hilarante montre des anti-drogues comme de véritables fasciste ("ne parle pas de sang tu risquerais de les exciter"), tandis que ses méfaits se produisent lors de la descente, on reste dans le flou, mais c'est quand même beaucoup mieux que Requiem for a Dream.
C'est un film à voir, drôle, décalé tout en étant profond, une certaine image des Etats-Unis par le maître Terry Gilliam.
0Commentaire| 25 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 23 août 2011
Pris dans son contexte ce film est fabuleux, les acteurs sont excellents, l'histoire ou son absence de sens reel ajoute a la dimension psychedelique de ce trip initiatique et un peu professionnel. Bien que n'etant pas adepte des substances mentionnees dans ce film je trouve que l'histoire les fait bien ressentir ainsi que les delire qu'elles peuvent entrainer ainsi que l'esprit de l'epoque. Ce cote presque sociologique de la civilisation qui evolue a la fin des 60' debut 70' est interessnt. Si ce n'est pas a mettre entre toutes les mains (des plus jeunes et des gens sensibles) ce film doit figurer dans votre dvdtheque.
0Commentaire| 4 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 30 novembre 2000
A voir en VO sans concession ! C'est à cette seule condition que l'on peut se rendre compte à quel point le jeu des 2 acteurs principaux est hallucinant !! Si vous aimez ce qui est décalé, non conformiste, installez-vous et laissez vous partir!
0Commentaire| 7 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 7 juin 2010
Tres bon produit, la qualité d'image est au rendez-vous et le film toujours aussi déjanté.
0Commentaire| 7 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 19 mai 2016
Road movie tiré de la littérature gonzo et du roman du même nom...
l'adaptation suit de très près le livre et de ce point de vue, c'est un des rares films de Terry Gilliam qui ne prend ni autonomie ni distances vis à vis de la source littéraire
c'est dans le traitement cinématographique des hallucinations provoquées par des substances (en très grand nombre...) ingérées que se situe l'action, autrement dit en constante rupture de temps et d'espace, thème par ailleurs cher à Terry Gilliam....
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 9 octobre 2003
Tout les délires de 2 Junkies qui traversent Las Vegas au volant d'une cadillac rose remplit de drogues en tout genres. C'est ça le sujet du film.
Pas de messages a faire passer.
Le sujet tabou de la drogue définit comme l'horreur absolue par un nombre incalculable de films et de séries américaines nous est présenté ici d'une manière totalement objective.
Terry Gilliam ne tombe pas dans le moralisme et la facilité, sans pour autant faire la moindre apologie,et, quand on regarde ce film on perçoit une puissance humoristique rarement égalée.
0Commentaire| 8 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
TEMPLE DE LA RENOMMEEle 26 septembre 2005
Un des meilleurs film sur la drogue et ses effet. Plus joyeux que requiem for a dream ou trainspotting, ce film monumental de Terry Gilliam nous emméne dans l'univers déjanté de deux amis, un journaliste et son avocat, au travers d'un périple semé d'embuche, au cours duquel ils feront maintes consommation de drogues et autres produits psychothropes!
On y retrouve Johny depp et Benicio del Toro, toujours aussi excellent tous les deux.
La VO est moyenne, donc préférez y une bonne VOSTFR.
Un film qui nous fait découvrir l'aprés seventies, une autre perception du monde, du monde de la drogue et des hotels de luxes !
A voir et a revoir, Fantastique.
0Commentaire| 11 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 28 février 2015
Les deux personnages principaux sont des figures marginales, issues de la contre-culture et de la révolution psychédélique de Timothy Leary. Ils portent en eux une autre image du rêve américain, celle du mouvement de libération des mœurs du début des années 1960, cruelle désillusion qui échoua, entre autres, à stopper l’intervention de l’armée au Vietnam. Quelques résurgences de cette douce période donnent au film une de ses plus belles séquences, où la plume de Thompson tente de rendre compte de l’état d’esprit qui régnait à cette époque. Aucune mélancolie abêtissante pourtant, le constat est sans appel, l’establishment a finit par l’emporter. Au travers de ce passage, c’est toute l’histoire d’Hunter S. Thompson qui est racontée : après avoir tenté de bousculer cette Amérique conservatrice, il a finit par perdre la bataille, usé par le combat, usé par ses propres excès. Las Vegas Parano, c’est finalement la représentation de toute une époque qui défile devant nos yeux, mais quelque part, c’est aussi la nôtre…
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 11 mai 2002
Pourtant, la tâche était loin d’être aisée : adapter le célèbre roman de Hunter S Thompson n’était pas chose facile ! Pourtant, la sauce prend admirablement bien. Et ce, grâce aux acteurs qui font un numéro extraordinaire.. Mention spéciale à Benicio Del Toro, méconnaissable en " avocat ".. Oubliez la version française qui est catastrophique et qui gâche complètement le film. Certaines scènes sont dores et déjà cultes (les scènes du bain et du tourniquet !) et valent à elles seulent l’achat du DVD. On peut regretter l’absence de scènes coupées, mais le making of compense. J’envie ceux qui n’ont pas encore vu ce chef d’œuvre..
Ce DVD est un véritable anti-dépresseur ! !
0Commentaire| 19 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 3 juillet 2003
Johnny Depp a passé plusieurs semaines en compagnie du véritable Raoul Duke (Hunter S. Thompson) afin de s'imprégner de son caractère névrosé et le résultat est absolument hallucinant! Avec Benicio del Toro dans ce qui est selon moi son meilleur rôle, tout ça donne au final une adaptation parfaite de l'oeuvre, un voyage à Las Vegas vu à travers les yeux dilatés de Thompson.
0Commentaire| 8 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)