undrgrnd Cliquez ici Litte nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici B01CP0MXG6 Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici cliquez_ici Jeux Vidéo soldes montres soldes bijoux

Commentaires client

4,3 sur 5 étoiles4
4,3 sur 5 étoiles
Prix:6,99 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium

Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article
Partagez votre opinion avec les autres clients

Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 16 juillet 2011
Sans parler ici de Bach, cet enregistrement fait montre d'une réelle empathie entre G. Leonhardt et L. Couperin. Leonhardt comprend et joue Couperin de l'intérieur, ce qui ne signifie pas seulement avec la gravité d'une lecture en profondeur, mais aussi avec une humilité respectueuse de la musique, qui est peut-être la qualité première de Gustav Leonhardt. Un CD à placer dans une bibliothèque pour y avoir accès facilement, parce que c'est un disque qui ne s'écoute pas qu'une fois!
22 commentaires|12 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Sur la copie de ce magnifique instrument (anonyme à l'époque mais maintenant attribué à Labrèche), Gustav Leonhardt fait de l'oeuvre de Louis Couperin une expérience hautement spirituelle (on ne peut s'empêcher de penser au calvinisme de Leonhardt en écoutant cette version) de par le jeu mais aussi le choix des pièces.

Son approche qui certes témoigne d'un amour et d'une tendresse sincères et profondes pour l'oeuvre est aussi hautement théatrale. Je crois pas un instant que Leonhardt improvise et se laisse aller une simple empathie naturelle pour interpréter cette oeuvre.

La seule réserve qui me vient à l'esprit est qu'il s'agit peut-être plus d'un témoignage de l'art et de la personnalité uniques de Leonhardt que d'une version représentative de l'ensemble des facettes du génie de Louis Couperin.

A ce titre, l'enregistrement ultérieur chez Alpha plus "italien" de par sa brillance et sa fluidité et qui comporte plus d'irrégularités idiomatiques caractéristiques du style francais du XVIIe est peut-être encore mieux réussi, même si cette présente version plus flamande a une intensité spirituelle particulièrement prenante.
44 commentaires|4 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 14 décembre 2012
Tous les enregistrements de Gustav Leonhardt sont absolument inégalables. Ce CD ne pouvait donc être que de très grande qualité. Par ailleurs, l'instrument est digne de cet interprète qui restera dans l'histoire de la musique.
0Commentaire|2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 26 novembre 2015
Attention, on n’est pas là pour rigoler ! Bien que s’agissant de suites de danses, alternant classiquement des lentes et des rapides, cette musique pour clavecin seul est austère. La 1ère a un prélude plus long « à l’imitation de Monsieur Froberger » (compositeur allemand), la 3ème se termine par un « tombeau de Monsieur Blancrocher », ces 2 morceaux sont particulièrement réussis. Il en est de même de la pavane, ajoutée ici à ces 3 suites.
Force est de reconnaître que ce programme, dont on peut appréhender une écoute continue, se laisse écouter, et pas seulement en « musique d’ambiance » : là sans doute est la force de ce grand artiste qu’était Gustav Leonhardt.
Commentaire en anglais et allemand seulement.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)