undrgrnd Cliquez ici Baby RLit nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos FIFA16 cliquez_ici Rentrée scolaire Shop Fire HD 6 Shop Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Bijoux Montres Montres

Commentaires client

17
3,6 sur 5 étoiles
A Serious Man [Blu-ray] [Import anglais]
Format: Blu-rayModifier
Prix:16,72 €+Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

5 sur 5 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 7 mars 2011
Finalement dans le cinéma on ne retiend que quelques noms dont celui des frères Coen. Ce film est génial et les acteurs incroyablement bons. Ils l'auraient tourné en noir et blanc qu'on aurait pu croire à un film datant des années 60 ! Cela met dans l'ambiance de la vie du quotidien pendant ces années, d'une famille juive face aux conflits d'une part internes et religieux et d'autre part externes et sociales. L'activité de ses membres est perturbée tout au long du film qui va de rebondissements en rebondissements au gré des réactions des personnages, confrontant les parents, les enfants, et l'entourage parfois très proche ! humour dérision et réalisme sont intimement mêlés.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
3 sur 3 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 14 novembre 2013
Ce film, qui semble être le moins déjanté car le moins farfelu de la production des frères Coen, est en réalité une véritable pépite d'humour noir : un homme juif américain, pratiquant, totalement accablé par son "destin" et le respect de sa religion, se conduisant en toute occasion dans le plus strict respect de la morale, est en permanence malmené par sa femme, son boulot, sa vie en général - et subit le tout avec le fatalisme le plus absolu. Cette accumulation de malheurs, évidemment rendue jouissive par le scénario des frères Coen et le bon visage résigné et incrédule de l'extraordinaire Michael Stuhlbarg, ne peut nous empêcher de penser que les réalisateurs nous ont livré ici une nouvelle version des malheurs que Dieu a infligés à Job ! Le très "unhappy end" est une merveilleuse cerise amère sur ce succulent gâteau - à dévorer sans modération.
11 commentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
3 sur 3 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 7 juillet 2010
Ayant adoré tous leurs précédents films des frères Coen je classerai celui-ci au top niveau. Dérision sur la communauté juive aux Etats Unis on rit beaucoup. Les frères Coen font du cinéma d'auteur plein d'originalité et ce film méritait la palme d'or au festival de Canne en 2009. Ils ne l'ont pas reçu pour ce film car ils avaient déjà eu beaucoup de prix avec leurs précédents films.
Merci aux frères Coen de nous faire des films qui nous changent du cinéma formaté à l'américaine. J'attends avec impatience leur prochain film.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
17 sur 20 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
Dans les années 60, Larry Gopnik, un homme ordinaire, se retrouve accablé du jour au lendemain par une série de problèmes, tant dans sa vie personnelle que professionnelle.

Contrairement à un autre commentateur qui s'est exprimé ici, Peter, j'ai trouvé ce film fortement imprégné de religiosité. L'intrigue semble en effet une transposition à notre époque du Livre de Job, partie de la Bible dans laquelle Dieu, pour répondre à une provocation de Satan, met très durement à l'épreuve un homme droit. Au pire moment de son malheur, alors que Job a perdu tous ses biens, toute sa famille et même la santé, trois amis viennent lui dire qu'il a dû faire quelque chose de mal. A lui de trouver quoi.

La cruauté du destin - pour ne pas dire du Dieu - de Larry, est mise en relief par les situations absurdes et les personnages grotesques que les frères Coen affectionnent, empêchant ainsi leur héros d'accéder au statut exemplaire de Job. D'un bout à l'autre du film, il demeurera un brave gars malchanceux, entouré de gens complètement indifférents à ce qui lui arrive.

Plus difficile d'accès que leurs précédentes oeuvres, cette dernière production des frères Coen semble s'adresser avant tout à un public judéophile, qui serait en même temps peu susceptible sur le plan religieux. Entendre le fils de Larry, complètement shooté, murmurer "Jesus Christ" lors de sa bar mitzvah, a dû choquer plus d'un spectateur ! Personnellement, bien que souvent amusé par les situations irrévérencieuses et les personnages caricaturaux du film, j'ai eu le profond sentiment que mon inculture religieuse m'empêchait d'en apprécier tous les aspects.
66 commentairesCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
1 sur 1 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
Dans un village d'Europe de l'Est, un mari voit sa femme assassiner avec un pic à glace le rabbin qu'il a invité car elle est certaine qu'il s'agit d'un dibbouk.
1967. Larry Gopnik, professeur de physique dans la petite université de Minneapolis, vient d'apprendre que sa femme Judith allait le quitter. Elle est tombée amoureuse d'une de ses connaissances, le pontifiant Sy Ableman.
Arthur, le frère de Larry, est incapable de travailler et dort sur le canapé. Danny, son fils, a des problèmes de discipline à l'école hébraïque, et sa fille Sarah vole dans son portefeuille car elle a l'intention de se faire refaire le nez.
Pendant ce temps, Larry reçoit à la fac des lettres anonymes visant à empêcher sa titularisation, et un étudiant veut le soudoyer pour obtenir son diplôme tout en le menaçant de l'attaquer pour diffamation. Et sa superbe voisine le tourmente en prenant des bains de soleil entièrement nue...
Luttant désespérément pour trouver un équilibre, Larry cherche conseil auprès de trois rabbins. Qui l'aidera à faire face à ses malheurs et à devenir un mensch, un homme bien ?
Lorsque son avocat, qui se prétendait son ami, lui envoie ses honoraires, Larry se décide à accepter le pot de vin de l'étudiant coréen et lui attribuer la note C qui lui permet de passer. A peine la note écrite, le téléphone sonne : le médecin a les résultats de ses radios : ils sont terriblement mauvais. Pire encore, une tornade s'approche et va atteindre l'école de son fils.

Les films des frères Coen sont souvent drôles, cérébraux, hermétiques et nihilistes, attentifs à la souffrance humaine mais allergiques à la sensiblerie. Bref, ce sont des films juifs.

Avec "A Serious Man", les Coen ont ouvert un chapitre nouveau dans leur filmographie, offrant un de leurs longs métrages les plus personnels (d'aucuns le prétendent pour partie autobiographique). Et un des plus hermétiques aussi avec son vocabulaire yiddish omniprésent et non sous-titré. La principale qualité du film, qui est de ne rien résoudre, risque aussi de provoquer la perplexité en dépit d'éclairs de génie (par exemple une prodigieuse séquence d’accident en montage parallèle).

"A Serious Man" dévoile surtout une moralité déjà palpable dans certains films des frères Coen : le monde est cruel et indéchiffrable. C'est peut-être ce nihilisme patenté qui empêche de s'abandonner complètement aux œuvres des frères Coen. Il suintait aussi dans "No Country for old men", mais avec une tension dramatique beaucoup plus poignante et une réalisation formelle plus "universelle", moins esthétisante.

Mais peut-être la véritable clé de ce film se situe-t-elle dans la citation qui sert de préambule : « Accepte avec simplicité ce qui t’arrive » ?
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
11 sur 13 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
C'est un film doublement intéressant dans la filmographie des frères Coen : le premier qui soit explicitement autobiographique (comme le fils, qui leur ressemble à plus d'un égard, les frères ont grandi dans le Minnesota et dans un environnement doublement minoritaire - universitaire et juif) et le seul dont soit exclu tout élément criminel.
Cependant, le film reste très cohérent avec le reste de la filmographie de Joël et Ethan : le personnage principal du prof de physique a quelques traits communs avec BARTON FINK; le paysage évoque Fargo; les seconds rôles, qui rassemblent comme à l'accoutumée parasites et idiots congénitaux, sont admirablement esquissés et la BO sait admirablement jouer des contrastes (le désormais célèbre rabbin adepte de Jefferson Airplane). Je trouve personnellement la fin géniale (même si elle rappelera aux aficionados la dernière scène des Sopranos).
Reste quand même un petit goût d'inachevé : comme toute chronique d'ambition modeste, le film pêche un peu par manque de grandes scènes (raison pour laquelle, sans doute, ils ont eu l'excellente idée du prologue dans un shtetl et d'ajouter quelques passages oniriques) et le frère de notre professeur fournissait une bonne base de départ dont le traitement est finalement décevant.
Au bilan, un film plutôt dans la moyenne haute des films des Coen, sans atteindre les sommets. Il est très recommandé aux lecteurs d'Isaac Bashevis Singer (tout l'univers du Nobel 1978 y est).
22 commentairesCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
1 sur 1 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 28 juillet 2013
Du très bon cinéma à voir absolument .
Pour les Fans des Frères Coen.
Humour ,Action .des personnages épatants et pittoresques.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
le 3 mai 2015
Excellent film revu avec plaisir quelques années après sa sortie en salle. En revanche, nous servir un DVD VF ou Version néerlandaise ou VO avec sous-titres Fr/Nl obligatoires n'est pas sérieux. Impossible d'avoir le sous-titrage en Anglais, ni même choisir de n'avoir aucun sous-titre : une mesquinerie agaçante de la part de Universal-Studio Canal !
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
le 21 janvier 2015
Pas le meilleur (ni le plus populaire) des fréres Coen, mais on passe un grand moment de ciné pour qui aime le style.
Malgré une certaine lenteur et un scénario qui tiens sur 2 lignes le génie des fréres est bien là et arrivé a nous régaler.
A avoir dans sa "blu-raythéque" si on est fan des 2 frangins.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
8 sur 11 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
N'espérez surtout pas la livraison d'un quelconque message à la vision de A serious Man!...
Les frères Coen , profondément athées, nous immergent avec ironie et distanciation dans la culture juive, dont ils sont issus, faisant preuve d'une singulière auto dérision (les personnages sont Juifs, les dialogues de la scène d'ouverture sont en Yiddish...) nous concoctant une comédie réjouissante remplie de leurs souvenirs d'enfance puisque l'action se déroule en 1967, année à laquelle la mise en scène rend scrupuleusement hommage tant par la fidélité des décors, des fringues que par la musique de Jefferson Airplane omniprésente (Hendrix également).
On passe son temps à se gondoler aux dépends du cartoonesque Larry Gopnick, prof de physique sur lequel les malheurs semblent s'acharner!( des lettres anonymes menacent sa titularisation, sa femme veut divorcer, sa fille lui fauche du blé pour se faire refaire le nez, son fils prépare la bar mitzvah, sorte de communion si j'ai tout compris... en fumant des pétards,...) le ciel lui tombant sur la tête, il va demander conseil à sa paroisse, et ici en l'occurrence successivement à 3 Rabbins.
C'est l'occasion dans sa p'tite tête d'une confrontation entre son fonctionnement mathématique censé tout expliquer et les propos délirants des rabbins ( le premier lui demandant de s'extasier à la vision d'un parking de banlieue!...).
Film un tantinet hermétique aux goys, il m'a tout de même réjouit par son propos: rien n'est déterminé, rien n'est prévisible, tout n'est que probabilités ( faut voir la scène dans l'amphi où Larry énonce le principe d'incertitude sur un tableau grand comme un terrain de hand!...).
Bon alors OK, un seul message: "Reçois avec simplicité tout ce qui arrive". C'est pas moi qui le dit c'est dans le film...déconcertant mais fichtrement intéressant!
11 commentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
     
 
Les clients ayant consulté cet article ont également regardé
Inside Llewyn Davis [Blu-ray]
Inside Llewyn Davis [Blu-ray] de Oscar Isaac (Blu-ray - 2014)
EUR 10,99

Barton Fink [Blu-ray]
Barton Fink [Blu-ray] de John Turturro (Blu-ray - 2012)
EUR 9,56

Burn After Reading [Blu-ray]
Burn After Reading [Blu-ray] de George Clooney (Blu-ray - 2009)
EUR 10,99