undrgrnd Cliquez ici Livres de l'été nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_WSHT16 Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici cliquez_ici Jeux Vidéo soldes montres soldes bijoux

Commentaires client

4,0 sur 5 étoiles2
4,0 sur 5 étoiles
5 étoiles
0
4 étoiles
2
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
Prix:19,20 €+ 2,49 € expédition

Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article
Partagez votre opinion avec les autres clients

Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

J'ai longtemps hésité avant de me procurer cette version d'une des oeuvres fondamentales de JS.BACH. Pour moi la version de référence reste celle de GOEBEL. Et puis il y avait cette question de transcription pour violes de gambe. Par expérience j'ai développé une grande méfiance concernant les transcriptions des compositions du Cantor!
Cependant l'interprétation, fidèle au millimètre à la partition, du Consort de violes "Fretwork" est loin de m'avoir déçu, bien au contraire.
Le recours à des violes donne une tessiture et une tonalité humaine particulières à cette musique si dense et profonde, tout en éclairant sous un nouvel angle des phases entières de cette oeuvre qui porte en elle une part de mystères. L'art du contrepoint est ici largement au rendez vous.
Recommandé chaudement aux "bachophiles" et amateurs de viole de gambe....Et à tous les autres aussi!
0Commentaire|2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 25 janvier 2013
Depuis que les musicologues ont admis que l'Art de la fugue n'est pas une oeuvre écrite à plusieurs parties sans instrumentation mais en "partition" selon l'ancienne tradition de l'écriture pour clavecin et que les clavecinistes, de Leonhardt à nos jours, en passant par Moroney et d'autres nous ont convaincu du bien fondé de cette nouvelle vérité musicologique, on a un peu de mal à l'entendre autrement. Pourtant cette interprétation est bien séduisante ! Le consort de viole nous emmène vers plus de suavité et ce disque va plaire aux amateurs de Bach, et de l'Art de la fugue en particulier, qui recherchent des terres moins austères que celles que nous donne à entendre le clavecin solo.
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)