Commentaires en ligne 


37 évaluations
5 étoiles:
 (29)
4 étoiles:
 (3)
3 étoiles:
 (2)
2 étoiles:
 (1)
1 étoiles:
 (2)
 
 
 
 
 
Moyenne des commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients
Créer votre propre commentaire
 
 

Le commentaire favorable le plus utile
Le commentaire critique le plus utile


106 internautes sur 108 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Bouleversant témoignage
Découverts par les armées nazies dès août 1941, et plus encore à la fin de 1942, les charniers de Katyn furent rendus publics par Radio-Berlin en 1943.

La responsabilité des Soviétiques est connue depuis des décennies, mais a été très longtemps niée par Moscou. Le massacre d'une grande...
Publié le 28 février 2010 par Mortreuil

versus
19 internautes sur 22 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 Film passable pour une tragédie occultée
La tragédie de Katyn se situe sur plusieurs plans.
Monsieur Wajda a volontairement limité l'histoire de Katyn au massacre et à la subversion communiste d'après guerre, dans une Pologne populaire où les démocrates étaient tout simplement liquidés!
Ce qui manque au film est l'énorme collusion entre les...
Publié le 11 mai 2010 par Goslicius


‹ Précédent | 1 2 3 4 | Suivant ›
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

106 internautes sur 108 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Bouleversant témoignage, 28 février 2010
Par 
Achat authentifié par Amazon(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Katyn (DVD)
Découverts par les armées nazies dès août 1941, et plus encore à la fin de 1942, les charniers de Katyn furent rendus publics par Radio-Berlin en 1943.

La responsabilité des Soviétiques est connue depuis des décennies, mais a été très longtemps niée par Moscou. Le massacre d'une grande partie de l'élite polonaise fut perpétré au printemps 1940. Un peu plus de 20.000 personnes ont été abattues.

Wajda, fils d'une des victimes, a mûri son film pendant des années. Il réalise ici une oeuvre bouleversante, s'attachant à montrer aussi l'impact de ces massacres sur la société polonaise y compris après la guerre. Le mensonge officiel et admis par les Occidentaux a eu un impact puissant.

L'histoire commence avec l'invasion de la Pologne, des deux côtés. On mesure le drame vécu par ce peuple. Ces moments me rappellent le très beau film Karol, l'homme qui devint Pape - Edition Collector 2 DVD, débutant aussi à cette période. Autour de 250.000 soldats furent pris par les Armées Rouges.

Le film est interprété avec une grande sensibilité, les images sont sobres et expriment une certaine tristesse. Les personnages sont emplis d'une dignité grave. Avec une belle dimension spirituelle.

Les images de massacres sont puissantes et terribles. Mais sans doute moins que la réalité vécue par ces Polonais' et par des générations du peuple russe depuis la Révolution d'Octobre 1917.

Grand film de mémoire, Katyn date de 2007. Notre pays ne s'est pas pressé pour le diffuser. Katyn est apparu sur nos écrans en 2009, et encore de manière très confidentielle (j'ai alors pu le voir à Paris, dans une petite salle). Comme si cette pièce à charge contre le Communisme était trop incorrecte politiquement. Le voici enfin en DVD.

Un autre film polonais sur les premières années de la Pologne occupée par les Soviétiques, fort bien réalisé aussi: Général Nil, de Ryszard Bugajski. Magnifique de sobriété et d'émotion.

Le DVD Katyn contient :
- le film (1h58) en VO, VOST, VF
- des compléments: archives nazies et soviétiques consacrées à Katyn (19'); entretien avec A Wajda (50'); entretien avec A Viatteau "La martyrologe polonais" (10'); le témoignage de J Czapski - survivant du massacre - qui raconte Katyn à A Viatteau (audio 20')

Pour compléter, je recommande la lecture du petit livre "Le massacre de Katyn : Crime et mensonge", de Victor Zaslavsky. L'historien y donne de nombreux éléments intéressants.

En l'espace de 20 mois d'occupation soviétique, nettement plus de 400.000 Polonais ont été emprisonnés, déportés, assassinés. Soient plus de 3% des 12 millions d'habitants. Par exemple, le 13 avril 1940, un immense rafle toucha les familles des officiers exécutés à Katyn. Plus de 61.000 personnes furent déportés. Ce fut un véritable "nettoyage de classe". L'essentiel des officiers Polonais était constitué d'officiers de réserve, issus des milieux constituant l'intelligentsia du pays.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


37 internautes sur 38 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Tout simplement ENORME, 19 mars 2010
Ce commentaire fait référence à cette édition : Katyn (DVD)
Dieu sait que le sujet aurait pu être traité de façon gore, ou pesante...
Rien de tout ça! Wajda est un très grand cinéaste.
Tout est en nuance... vu à travers les souvenirs des épouses des massacrés. La scène proprement dite ne dure qu'à peine une minute. Rien ne sert d'insister... une balle dans la nuque c'est toujours pareil.

Particulièrement émouvant !
A acheter d'urgence rien que pour soutenir Wajda dans sa dénonciation de l'un des plus scandaleux oubli commis par "l'historiquement correct" qui non content d'avoir toujours attribué cette boucherie à d'autres n'a même pas eu le courage de promouvoir le film à sa sortie.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


29 internautes sur 31 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Un film à voir absolument!, 8 mars 2010
Ce commentaire fait référence à cette édition : Katyn (DVD)
Wajda est encore une fois formidable! Ce n'est pas étonnant, il fait un film sur les conditions de mort de son père... Ceci était interdit pendant les années, enfin, nous avons un film qui présente ce crime de guerre, voire crime contre l'humanité jamais jugé!
Ce n'est pas vraiment une distraction mais mérite d'être vu.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


7 internautes sur 7 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 comprendre la Pologne d'hier & d'aujourd'hui, 28 avril 2010
Ce commentaire fait référence à cette édition : Katyn (DVD)
un très beau & très esthétique film comme sait les faire Wajda mais surtout une grande leçon d'histoire afin que nulle n'en ignore. Ce film nous permet de mieux comprendre l'impacte qu'a eu la catastrophe du 10 avril 2010 sur les polonais. Tout est imbriqué: 1939, l'après guerre, Solidarité et aujourd'hui. A la fin du film vous resterez certainement silencieux après seulement viendra la discussion .
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


6 internautes sur 6 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Chef d'oeuvre de Wajda., 14 mai 2010
Achat authentifié par Amazon(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Katyn (DVD)
Tout respire dans ce film l'amour de la patrie et la fidélité catholique de ce grand peuple martyrisé tout au long de son histoire.
Les acteurs (très connus en Pologne) sont remarquables de justesse chacun dans leur rôle.
Les décors sont exactes dans les moindres détails et la mise en scène atteint son apothéose avec la scène finale.

Ce film est un véritable chef d'oeuvre.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


11 internautes sur 12 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Pour l'Histoire, 23 avril 2010
Par 
P-henri Thoreux "p-henri.thoreux" (France) - Voir tous mes commentaires
(TOP 1000 COMMENTATEURS)    (VRAI NOM)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Katyn (DVD)
Ce film terrible est édifiant à plus d'un titre. Il montre tout d'abord la tragédie de la Pologne, abandonnée de tous, et sacrifiée, dès le début de la seconde guerre mondiale, aux effroyables ambitions de ses deux ogres de voisins, national socialiste d'un côté, socialiste soviétique de l'autre.
Il a fallu 70 ans pour qu'enfin soit porté à l'écran le récit de ce massacre de toute l'élite militaire polonaise par le NKVD, au printemps 1940. Plus de 22.000 hommes lâchement abattus comme des animaux, d'une balle dans la nuque, pour l'unique raison qu'ils étaient suspects d'hostilité au communisme. Andrezj Wajda montre dans une mise en scène épurée, sobre, le caractère affreusement planifié de ce génocide. Il montre aussi la forfaiture ignominieuse qui a consisté non seulement à cacher cette élimination massive, mais à en faire porter la faute aux Allemands et à tenter d'inculquer par la force ce mensonge à un peuple martyr et asservi.
La puissance des images est ici bouleversante. Du début à la fin l'émotion est dans chaque plan, sourde, retenue, tant les personnages incarnent avec force cette sorte de dignité fataliste et désespérée devant un destin paraissant scellé. Même les quelques actes de rébellion semblent dérisoires, face à la gigantesque machinerie qui était en train d'étendre partout son infâme réseau. Evidemment l'horreur des exécutions est difficilement soutenable. La dernière image est particulièrement poignante, qui montre un visage disparaissant sous la terre charriée par le bulldozer empressé de recouvrir les traces du carnage. Car vers le pâle soleil printanier qui s'efface en même temps que le souffle de la vie, cet homme supplicié tend une main crispée sur un chapelet. On sait le rôle que jouera 80 ans après ce drame, le pape polonais Jean-Paul II pour desserrer enfin l'étau mortel et redonner l'espérance à ce peuple...
Egaux en monstruosité, le nazisme et le communisme ne furent toutefois pas jugés avec la même impartialité. Si l'Allemagne a expié ses horribles forfaits, l'URSS et tous les régimes « frères » ont longtemps joui d'une honteuse indulgence. Pendant des décennies, une incroyable connivence de nombre d'Occidentaux avec l'idéal socialiste a permis d'occulter les forfaits odieux commis au nom de cette idéologie. Roosevelt lui-même, qui savait toute la vérité dès 1943 sur Katyn, ordonna qu'elle soit tue pour de sordides raisons politiciennes... Aujourd'hui encore les faits sont bien souvent édulcorés, minimisés ou à peine réprouvés du bout des lèvres. Il faut espérer que le film de Wajda fasse date pour l'histoire, autant que tous les témoignages sur la Shoah, pour que jamais plus ces horreurs ne se reproduisent.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Derrière les fosses, l'Espérance, 16 décembre 2011
Par 
Semper Victor "FB" (France) - Voir tous mes commentaires
(TOP 10 COMMENTATEURS)    (COMMENTATEUR DU HALL DHONNEUR)   
Achat authentifié par Amazon(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Katyn (DVD)
« Katyn » est un film réellement magnifique. Le scénario est très bien construit. Le film débute en 1939, au moment de la « récupération » des officiers polonais par l'Armée Rouge et se termine après la guerre, alors que l'occupation soviétique s'installe pour longtemps en Pologne. Le point de départ est la déportation des officiers polonais par les Russes dans des camps de prisonniers et la déportation simultanée des membres de l'université de Cracovie dans le camp de Sachshausen par les nazis : la même volonté de faire disparaître les élites polonaises.

Première qualité du film de Wajda, ce n'est pas un « film à charge », le sujet est traité avec une très grande pudeur, sans images choc, sans volonté de porter un jugement. Le film témoigne de façon finalement très détachée des événements. Le film est construit comme un récit croisé, centré autour des membres au sens large de quelques familles d'officiers polonais. On suit la même absence l'information des familles - dans un premier temps - leurs espoirs puis la découverte du drame que les Nazis s'empresse d'utiliser dans leur propagande. On suit également quelques officiers polonais, un général, un capitaine et quelques autres, dans leu captivité. Le discours du général, à la Noël 40 est magnifique (ça m'a rappelé le discours du général allemand vaincu dans le dernier épisode de Band of Brother). On voit aussi comment, après la guerre, Staline a cherché à reconstruire l'histoire pour accuser les Allemands. Une des femmes d'officier est traquée pour qu'elle fasse enlever la date 1940 sur le monument funéraire dédié à son mari (Staline affirmant que Katyn a eu lieu en 1941), un étudiant se voit interdire l'université parce qu'il a écrit que son père était mort à Katyn en 1940 etc.
Le film prend le parti de montrer comment les Polonais ont vécu le drame de Katyn (12 000 officiers exécutés au total) de manière très simple et impartiale, pas de d'images grandiloquentes, pas de « méchants » soviétiques à l'écran, le traitement du sujet est particulièrement sobre et recueilli. Le récit est chronologique avec en conclusion un retour en arrière, dans les 20 dernières minutes d'un film qui dure 2 heures, sur des les exécutions de Katyn en elle-même que l'on ne voit jamais auparavant (pas de preuves..). Ce récit est amené à l'écran via la lecture du carnet d'un capitaine, retrouvé et envoyé à sa femme bien après la guerre : là encore les images sont sobres, froides, impitoyables mais une fois encore sans que ne se dégage une quelconque rancœur vengeresse.

La scène finale (l'exécution de la dizaine du général et de la dizaine d'officiers depuis le début du film) est traitée de manière profondément humaine et émouvante. D'une beauté sobre, froide et très profonde : les Russes font sortir les officiers un à un d'un camion cellulaire (celui des dix personnes que l'on suit depuis le début du film), leur attachent les mains dans le dos et leur passent une corde autour du cou pour les maintenir, puis leur collent une balle dans la nuque devant la fosse commune. Les officiers polonais entendent ce qui se passe en dehors du camion et n'ont le temps, chacun à leur tour, que de réciter une phrase du « Notre Père » avant de recevoir leur balle. Le suivant reprend la prière ou celui d'avant l'a laissé et le Pater n'est achevé que par le dernier exécuté, laissant flotter une certaine Espérance sur les fosses communes dans lesquels ils sont tous tombés, avant qu'un bulldozer ne les ensevelisse.

C'est in fine un très beau film, dans la lignée de l'œuvre de Wajda, un hommage plus qu'un réquisitoire. Il n'existe qu'en version (polono-russe) sous titrée en français puisqu'il n'a malheureusement pas été distribué en France au cinéma, on se demande bien pourquoi (en fait non, car on sait pourquoi...).
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


19 internautes sur 22 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 Film passable pour une tragédie occultée, 11 mai 2010
Ce commentaire fait référence à cette édition : Katyn (DVD)
La tragédie de Katyn se situe sur plusieurs plans.
Monsieur Wajda a volontairement limité l'histoire de Katyn au massacre et à la subversion communiste d'après guerre, dans une Pologne populaire où les démocrates étaient tout simplement liquidés!
Ce qui manque au film est l'énorme collusion entre les nazis et les soviétiques afin d'éliminer les Polonais et de rayer la Pologne de la carte. Ont-ils réussi?
Un deuxième aspect est la fausse propagande en Occident sur ce crime.
Comme Jean Paul Sartre et son fameux slogan "Tous les anti-communistes sont des chiens" (pauvre homme)avait réussi a berner les idiots utiles. Par ailleurs, les pays libérés par les Alliés (dont les forces polonaises de Londres - 200,000 hommes)ont préféré se taire et accepter le mensonge soviétique imputant le massacre de Katyn aux nazis. A ce sujet, n'oublions pas que Churchill avait insisté que "Animal Farm" (La Ferme des Animaux) d'Orwell soit censuré entre 1944 et 1948 afin de plaire à ce charmant personnage qu'était Staline. De Gaulle, lui, autant son role militaire dans la Guerre fut nul, reconnait immédiatement les gouvernements fantoches imposés par Moscou en Europe.
Il faudra sans doute le courage des Russes d'aujourd'hui afin de faire un véritable autodafé des crimes communistes qu'ils soient léninistes, trotskistes ou stalinistes; Staline n'est que le produit de ses prédécesseurs comme le seront ses successeurs (dont le grand libéral Gorbatchev qui envoie des troupes en Lituanie pour tirer sur les foules).
Bref, Wajda aurait aussi pu ajouter un chapitre dans son film sur le mensonge occidental, et qui perdure encore.
Mais peut etre est ce la suite dans un nouveau film?
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


19 internautes sur 22 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Katyn enfin reconnu, 12 mars 2010
Par 
ROCHÉ (France métropolitaine) - Voir tous mes commentaires
Ce commentaire fait référence à cette édition : Katyn (DVD)
...malheureusement, je ne suis pas "polonophone" et déteste les sous-titres; j'attendrai donc que ce film soit doublé en français ou en anglais pour me le procurer... Bientôt, peut-être?
Cependant, j'apprécie hautement qu'enfin un cinéaste, Andrzej Wajda (dont le père a été assassiné par les communistes soviétiques à Katyn) ait désiré aborder ce sujet, bien qu'hélas sa diffusion en salle soit resté trés, trés confidentielle. Les marxists français ont encore une influence hors de proportions dans ce pauvre pays...
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


13 internautes sur 15 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Censure à la française ?, 14 avril 2010
Ce commentaire fait référence à cette édition : Katyn (DVD)
La traduction est malheureusement erronée sur certains mots. On ne sait pourquoi... "soviétique" est systématiquement traduit par "russe". Les dialogues religieux sont également gommés. Curieux.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


‹ Précédent | 1 2 3 4 | Suivant ›
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien
ARRAY(0xa64d5468)

Ce produit

Katyn
Katyn de Andrezj Wajda (DVD - 2010)
EUR 16,70
En stock
Ajouter au panier Ajouter à votre liste d'envies
Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit