undrgrnd Cliquez ici KDPContest nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici Cliquez ici Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici

Commentaires client

4,4 sur 5 étoiles57
4,4 sur 5 étoiles
Format: CD|Modifier
Prix:6,99 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 18 janvier 2013
Album pour tous les fans, rien de nouveau mais juste du très bon Scorpion. A écouter sans modération . . .
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 30 mars 2010
Scorpions termine comme il a débuté : par du bon vieux Hard Rock, avec quelques mélodies plus douces. Du tonus pour les papis, et la voix de KLAUSS MEINE qui envoûte toujours autant. Ce nouveau CD est moins "commercial" que le précédent. A avoir dans sa CD thèque!!!
0Commentaire|3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 19 septembre 2011
Super la fine équipe, j'en ai pris un premier, avec 3 d'autres artistes, suite à un concert où ils se produisaient. J'ai juste flashé et recommandé 4 autres derrière, pour faire des cadeaux à mes proches. Tout ça dans les temps et en parfait état. Bravo les gars, je peux que m'incliner !
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 3 avril 2010
Le voici, le chant du cygne. Et quelle plus belle façon de saluer son public après 40 ans de carrière que de partir sur cet album. Magistral, puissant et émouvant, Sting in The Tail est l'album que les fans de longue date n'attendaient plus. Il est l'héritier direct de l'album Blackout, une référence du groupe en 1982, et propose des rythmes dignes de Love at First Sting de 1984 et quelques inspirations d'album plus anciens, le tout avec l'énergie et la passion de leurs débuts. Sting in The Tail est un énorme album, même si je regrette à titre personnel les slows mielleux comme Sly ou Loreileï dont on aurait pu se passer, mais qui feront fondre les midinettes.
Même si nous retrouverons encore Scorpions dans le futur au travers d'inévitables compilations, live ou tributes, Sting in The Tail est bien le dernier opus studio. Et à l'écouter on se dit que nos amis de Hannovre n'ont pas le droit de s'arrêter. Non, pas après un album comme celui-là.
Mon premier album fut Blackout en 1982. Depuis, au gré de leurs succès et échecs, heures de gloire et (trop) longue traversée du désert, Sting in The Tail est la plus belle façon qu'ils avaient de dire adieu à leur public.
Ils me manqueront. Et je ne suis pas le seul.
Merci pour tout.
And the best is yet to come.
0Commentaire|2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Cet album me fait l'impression d'une perle dans son écrin, la perle étant la voix de Klaus et l'écrin étant les autres instruments. Cet album, de par ses solos, rappelle les années 80, où Scorpions était le maître incontesté du Heavy Metal, mais le gros son des riffs est bien actuel. Ce savant mélange d'aujourd'hui et du passé en fait sa réussite. Pour leur dernier album et leur dernière tournée, les teutons du rock ont donné le meilleur et ils se sont lâchés !! Les chansons les plus entêtantes, pour moi, sont no Limit, Turn you on, Spirit of rock, Raised on rock, Sting in the Tail. Les plus brutales sont Let'sRock et Rock zone, et enfin, les plus raffinées, the Good die Young (composée avec le chef d'orchestre classique Christian kolonovitz), Lorelei et Sly.
Depuis début 2000, où le groupe a réécrit ses chansons phares avec une orchestre philharmonique et en accoustique, l'inspiration ne semble plus les avoir quittés.
L'album Sting in the Tail est entré directement en n° 23 dans les ventes aux USA et le 6 avril 2010, Scorpions fera son entrée au Hollywood's RockWalk.
Outre cet album, je conseille donc aussi Unbreackable (2004) et humanity (2007).
0Commentaire|2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 12 décembre 2010
Trois très bon morceaux,qui reprennent les bons "riffs" du HARD ROCK des années 70-90.Pour le reste ça s'écoute.Bon heu..!les ballades ,rien à voir avec "Still loving you"!
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
non pas que ce (soi-disant...) ultime disque soit mauvais loin de là ! mais je m'attendais à un testament, un vrai, pourquoi pas un disque en allemand, des chansons retraçant la phénoménale histoire de ce groupe de hard, venant en plus d'un pays ou pas grand monde en Europe aurait parié un deutsch mark sur un succès hors frontière (n'est pas Mickäel...!). J'aurais aimé des chansons sur la période "Tokyo tapes", un clin d'oeil à Uli, au frangin maudit, à Herman Ze Zerman,à Francis etc etc ... un hommage plus vibrant aux millions de fans, même si le dernier morceau ("The best i yet to come") risque fort de cloturer les concerts de la tournée d'adieu. J'aurais aimé une autre pochette (Saxon a déjà donné), des tonnes d'anecdotes, des solos inventifs, risqués, de toutes façons nous aurions été des milliers à l'acheter. Au lieu de çà, Klaus et sa troupe, nous sortent un excellent disque de Scorpions, avec une ouverture digne de "Rock you like ..", 3, et non une ballades réglementaires, aux paroles dignes de François Valéry en forme (sunshine of my life...), voire de Sacha...., bon OK, çà passe quand même. Et puis il y a du bon gros son, bien lourd, pour rameuter les ultimes métallos, quadra, ou plus, la voix (difficile de ne pas la reconnaître, et en espérant qu'elle soit du même niveau en live... à voir..). 4 étoiles pour moi, je l'écoute en boucle, ce que je n'ai jamais plus fait avec un disque de Scorpions depuis "Crazy World", et excepté "Acoustica" (place à part). Excellent mais pas digne d'un testament.
1111 commentaires|3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 2 octobre 2010
Je n'ai JAMAIS vu les Scorpions en concert.
On m'a souvent dit, quand je m'extasiais sur certains de leurs morceaux, que j'écoutais de la "musique de vieux". Mais bon sang, il n'y a pas d'âge pour aimer le bon son! Cet album a été sans aucun doute la B.O. de mon été, car la belle voix de Klaus et les guitares endiablées font entrer le soleil dans ma maisons! Ces bons papis du rock nous offrent ici un denier opus sacrément entraînant, sans aucune baisse de rythme - en effet, il n'y a AUCUN morceau que j'aime moins que les autres! Dès le premier morceau, "Raised on Rock", on est entraîné au "coeur de l'action", ensuite, "Slave Me" suinte la sensualité, "Lorelei" nous offre une balade magique et mélancolique, ... on retrouve avec joie des sons qui ne sont pas sans rappeler des morceaux mythiques comme "Rock you like a hurricane"! Même si, par exemple, "The Good die young" aurait des faux airs d'Iron Maiden dans la mélodie. C'est à vous faire vibrer! Quant au final, "The best is yet to come", il vous donnera la patate et vous sortirez de l'écoute de cet album gonflé à bloc!
Mon seul regret: ne pas pu voir les Scorpions en concert... et maintenant c'est trop tard!
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 11 septembre 2011
Que dire, si ce n'est que malheureusement le dernier opus du groupe allemand.
Une carrière époustouflante, un nouveau genre du rock est née il y a plus de 40 ans et se termine aujourd'hui avec ce Sting in the tail.
Un album qui mélange les ballades et des morceaux vraiment hard metal de très bon niveau.
Un album a déguster sans modérations, encore une fois je préfère la version vinyle.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 19 avril 2010
Ce n'est plus un secret pour personne, il s'agit (officiellement) du dernier album des Scorpions avant une ultime tournée et une retraite bien méritée. Même si l'on peut regretter ce départ, espérons qu'ils tiendront parole et ne seront pas tentés de pousser le bouchon à l'image de Rolling Stones pathétiques.
D'autant plus qu'après la renaissance Unbreakable et l'étonnant mais fort réussi Humanity - Hour 1, nos allemands préférés (eh non, je ne parle pas de Tokyo Hotel) clôturent leur carrière en beauté. Il suffit de se reporter aux titres des morceaux pour s'apercevoir avant même l'écoute que ce testament sera placé sous le signe du rock: Raised on Rock (véritable bombe), Rock Zone, Let's rock, Spirit of Rock... c'est un véritable ouragan qui nous emporte (oui j'assume ce jeu de mots plus ou moins réussi avec Rock you like a Hurricane ;-)

Trois ballades, pas forcément leurs meilleures, viennent ponctuer cette décharge électrique (notamment l'intro de SLY est vraiment beaucoup trop semblable à celle de When the Smoke is going down).
D'autant que ce disque, et c'est sans doute le principal défaut que je lui trouverais, est court: 12 chansons dont plus de la moitié ne dépasse pas 4 minutes. On aurait pu en espérer 2 ou 3 de plus pour cet ultime effort.

Cela a déjà été dit, à défaut d'originalité, la recette s'avère avant tout diablement efficace: les riffs sont bien léchés, les refrains accrocheurs, les soli (pas systématiques) effectués avec virtuosité mais sans prétention.

J'aurai la chance d'assister à ce baroud d'honneur le 19 mai à l'Olympia; l'impatience gagne de jour en jour.

En tout cas merci les gars pour ce disque qui bouge assez peu de ma chaîne depuis plusieurs jours...
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

6,99 €