undrgrnd Cliquez ici NEWNEEEW nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos FIFA16 cliquez_ici Rentrée scolaire Shop Fire HD 6 Shop Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo

Commentaires client

18
4,2 sur 5 étoiles
Rosso : Airs Baroques Italiens
Format: CDModifier
Prix:10,10 €+Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

3 sur 3 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
La soprano française Patricia Petibon nous fait pénétrer dans un univers "d'airs baroques italiens", sous le titre de "Rosso" (rouge, en italien). Elle avait - pour ce CD publié en 2010 chez DG - choisi 13 airs d'opéras et 1 d'oratorio, issus de compositeurs célébrissimes (Haendel, Vivaldi), mais aussi d'autres moins célèbres (Stradella, A. Scarlatti, Porpora, Marcello), et enfin d'autres encore - inconnus (Sartorio). La majorité de ces musiciens relèvent du baroque affirmé, mais d'autres (Sartorio, Stradella) appartiennent à sa période précoce. Il s'agissait, pour la soprano, de faire ressortir des émotions, exprimées de manières différentes, à travers ces compositeurs.
On relève ici quelques airs qui sont devenus de véritables "tubes" de la musique baroque. Les deux plus connus proviennent d'opéras de Haendel : "Lascia ch'io pianga" (de "Rinaldo") et "Piangero la sorte mia" (de "Giulio Cesare in Egitto"). Mais, les autres airs, moins connus, ou complètement inconnus jusqu'alors, sont aussi d'un excellent niveau. On réservera, par exemple, un sort tout particulier à ceux qui incluent des résonances espagnoles (ou latines), avec des percussions surprenantes, mais fort agréables : ainsi, pour l'air tiré d'une partition d'Antonio Sartorio (plage 1).
En ce qui concerne la voix de Patricia Petibon, elle fait preuve, dans ce CD, d'une grande facilité. Par rapport au début de sa carrière (avec William Christie, notamment), sa tessiture s'est beaucoup élargie - et ses graves apparaissent parfois comme stupéfiants ! Son organe vocal garde toute sa limpidité de soprano lyrique colorature, mais elle est devenue capable d'affronter des rôles relativement tragiques (on ressent la grande comédienne qu'elle est devenue). Elle reste aussi très bonne dans le a mezza voce, tout en faisant preuve souvent de virtuosité, notamment à base de fioritures.
Ses accompagnateurs sont également d'une très grande valeur artistique. On sait que le Venice Baroque Orchestra et son chef Andrea Marcon sont des spécialistes des répertoires des XVIIe-XVIIIe siècles. Ils réussissent toujours à établir un très bon équilibre entre la voix de la soprano et l'ensemble instrumental - parfois un peu discret, et à d'autres moments, bien plus énergique. Mais, il faut dire que le principal choix de cette équipe a été de tout faire afin que la voix de Patricia soit située au cœur d'une sorte d'écrin musical.
44 commentairesCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
1 sur 1 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
Un jour, je me suis endormi à bord d’un Boeing777 à 10 000 pieds au dessus de l’Atlantique. Je rêvais que des anges volaient vers l’avion pour me parler. Ils ressemblaient aux anges de William Blake. L’un d’eux chantait :
Lascia ch'io pianga
mia cruda sorte
E che sospiri la libertà
E che sospiri
Il duolo infranga
queste ritorte
de miei martiri
sol per pieta
C’est l’unique raison pour laquelle j’ai acheté ce disque, qui comporte Lascia ch'io pianga : l'air d'Almirena à l'acte II de Rinaldo, l’opéra de Haendel.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
1 sur 1 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 31 juillet 2015
L'interpretation de Patricia Petibon est techniquement parfaite ,et surtout pleine de l'émotion que demandent ces airs qui ne sont pas que virtuosité.
La note 5 se justifie par cela et le plaisir a écouter
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
1 sur 1 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 7 août 2015
... quant à mademoiselle ou madame Patricia Petitbon, je pense qu"elle aussi peut aider des oreilles, même profanes telles les miennes, à ne pas complètement désespérer du genre humain.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
3 sur 4 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
100 PREMIERS RÉVISEURSle 23 novembre 2012
Patricia Petibon est réellement merveilleuse et nous le prouve encore une fois sur ce « Rosso ».
J'avais envie de l'entendre dans ce répertoire d'airs baroques italiens et je n'ai pas été déçue. Patricia m'a toutefois surprise car elle m'a surtout enthousiasmée là où je l'attendais moins.

Ainsi après quelques « premières » écoutes ses interprétations que je mets un peu plus en avant son le « piangero la sorte mia » du Giulio Cesare qu'elle porte aux sommets, le « quando voglio » d'un autre Giulio Cesare (Antonio Sartorio), le sublime d'expressivité « se il moi dolor t'offende » d'un Griselda de Scarlatti qu'on aimerait bien voir mis en scène un jour. Et puis aussi le « neghittosi or voi che fate ? » d'Ariodante où Dalinda laisse éclater sa colère ...
Curieusement son « laschia ch'io pianga » m'a un peu moins séduit à la première écoute, ce qui n'aurait sans doute pas été le cas avec l'image car tous ces airs sont non seulement chantés mais bien sur vécus et il est un peu frustrant de seulement entendre sans voir l'interprète.

Mais elle assure de fait parfaitement dans tous les registres et la prestation du Venice Baroque Orchestra d'Andrea Marcon (mais pourquoi donc n'a-t-on pas gravé leur sublime Juditha Triumphans ?) est aussi de tout premier plan.

Voici donc un excellent album de Patricia Petibon. Alors pourquoi ne la voit-on pas plus souvent à l'affiche ? Ce n'est pas le répertoire potentiel qui manque car le livret nous révèle que 440 opéras ont été créés à Venise en 40 ans ...
Mais soyons lucides le grand péril pour ces musiques que nous aimons c'est la CRISE qui va encore s'aggraver et les gouvernants qui se succèdent et se montrent incapables de prendre les décisions salutaires.

(nb : les plages du CD ne sont pas identifiées par leur titre ... je viens d'apprendre que DGG pratique ainsi)
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
1 sur 1 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 8 janvier 2014
Super CD, interprète extraordinaire comme d'habitude. A conseiller à tous m^me ceux peux habitué a écouter de la musique baroque.
Reception en temps et en heure, parfait état.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
1 sur 1 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 9 mai 2013
voix et orchestration superbes de merveilleux moments d'écouteet de relaxations voix découverte au Canada qui nous tient compagnie dans les diners et est très appréciée
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
1 sur 1 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 22 janvier 2014
Elle chante avec une voix magnifique. Que du bonheur pour les oreilles .
On se pause , on écoute et on se relaxe.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
6 sur 9 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 25 novembre 2011
Patricia Petitbon est un régal , dans tous ces récitals elle éblouit - Ne serait ce que pour les couplets d'Olympia elle improvise une continuité qui aurait fait applaudir des mains et des pieds Offenbach lui même ; elle nous transporte dans le tourbillon d'une folie ennivrante ou l'on se perd et on en redemande...Complètement détraquée sa poupée avec des ressorts partout - Une femme qui a compris ce qu'il fallait parfois en plus - Toutes ces prestations sont uniques - Elle est non seulement une interprète mais un véritable petit bout de génie - Rajoutez a cela qu'elle est un bel ange roux a la peau couleur du lait - Pétillante - Vraiment la grâce- Et encore vous n'avez rien vu............. écoutez donc son dernier disque " mélancolia" ....Alors là... ALORS LA....oui oui je vous promet une grande , très grande surprise
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
8 sur 14 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 19 février 2011
Je ne suis pas fan du baroque mais avec Patricia c'est autre chose. Les spécialistes avec la bouche en kul de poule trouveront toujours à critiquer, les mêmes qui ont poussé Alexia Cousin à mettre fin à la carrière lasse des critiques des spécialistes (ou l'inverse). Nous, on l'aime ; sa voix, son look, une française bien de chez nous avec son petit brun de folie. Elle est belle, raffinée, avec un super look et une voix exceptionnelle. Désolé mais Bartoli est sublime aussi mais elle ne me fait pas rêver. Alors ceux qui conseillent de passer le chemin, vont voir ailleurs... Mettre deux étoiles pour dire "peut faire mieux", ou nous parlent "des règles d'ornementation et de bon goût" ou encore "certains airs une débauche de mauvais goût", Eh les bouches en kul de poules (pour reprendre l'expression de Willy rovelli) ça suffit !! Les Baltringues de la musique classique, sortez !!
CE DISQUE EST MAGNIFIQUE, PATRICIA SUBLIME COMME TOUJOURS !!!!!!! Écoutez ces volutes vocales venir de vos enceintes acoustiques vous caresser le tympan et laissez les rabat-joie (sans "s" svp) avec leurs critiques aisées pour un art difficile. A posséder de toute urgence et à consommer jusqu'à plus soif auditive...
11 commentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
     
 
Les clients ayant consulté cet article ont également regardé
Patricia Petibon - Nouveau Monde
Patricia Petibon - Nouveau Monde de Patricia Petibon (CD - 2012)

Patricia Petibon - Amoureuses
Patricia Petibon - Amoureuses de Wolfgang Amadeus Mozart (CD - 2008)