undrgrnd Cliquez ici Avant toi nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_WSHT16 Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici cliquez_ici Jeux Vidéo soldes montres soldes bijoux

Commentaires client

3,5 sur 5 étoiles6
3,5 sur 5 étoiles
Format: Téléchargement MP3|Modifier
Prix:6,99 €
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 15 avril 2010
Souvent avec juste raison le Hard FM est un style souvent décrié. C'est un genre musical dont la démarche repose sur un compromis avec le leitmotiv suivant, comment faire du rock et passer sur les ondes. C'est ce fameux dilemme qui a traversé bon nombre de musiciens américains. Certains ont appliqué la formule avec succès tandis que d'autres ont sombré dans le ridicule.
Alors figurez-vous quand cet album a déboulé sur ma platine, Giant est un groupe qui m'est inconnu et avant d'acheter ce fameux "Promised Land", j'ai tenu compte des avis de mes collègues internautes d'Amazon et de quelques revues spécialisées.
Premier constat en écoutant, c'est du bon Hard FM bien ricain. Belle production et gros son, tout les qualificatifs pour passer un trés bon moment en écoutant ce genre. Les premiers morceaux comme "Believer", Promised Land" et "Never Surrender" sont de facture trés classique et efficace pouvant rivaliser avec Toto.
On a bien sûr droit à de belles ballades comme "Our love" ou "Dying to see you". Au fur et à mesure en avancant à l'écoute de l'album, on a droit à des rocks biens pêchus fricotant avec le Hard combiné avec des mélodies bien chromées, je pense notamment "I'll wait for you" et "Double trouble". Mais la cerise sur ce gâteau FM est bien ce titre en guise de bonus track "Complicated Man" ou le groupe rivalise avec bonheur avec les meilleurs heures de Van Halen.
Je retiendrais la prestation du guitariste John Roth qui est un furieux dévaleur de manche et nous asséne des riffs bien costauds. Mention spéciale au chanteur Terry Brock qui interprête magnifiquement tout les titres et qui est à l'aise aussi bien pour les ballades que sur les morceaux beaucoup plus rock.
Bref, un groupe qui mérite à être plus connu, l'un des meilleurs albums de Hard FM proposé ces dernières années.
Recommandé aux amateurs de Toto, de Journey et de Kansas.
0Commentaire|9 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
500 PREMIERS RÉVISEURSle 27 février 2010
Grand fan de Giant (voire mes chroniques des 2 albums suivants), dont les sublimes "Time to Burn" et "Last of the runaways" constituent 2 pierres angulaires de la galaxie AOR, avec le génial Dan Huff aux commandes, j'ai été étonné de voir débouler un "III" voilà quelques années. Déjà en décalage avec les ses 2 illustres prédécesseurs, il n'en contenait pas moins de sérieux missiles très inspirés... mais qui tournaient déjà en rond.

Ce "Promise Land" arrivé de nulle part ne compte même plus Huff dans ses rangs, si ce n'est à la compo sur 7 titres et à l'exécution sur 2 titres. C'est à la fois beaucoup pour un "ex-membre" et trop peu pour un Giant, qui sans Huff, ressemble à un Mötley Crüe sans Vince Neil. C'est à dire pas mal, mais sans plus. Le remplaçant de Huff au chant s'en tire bien, mais ne brille pas par son originalité.

Quant aux compos, ça commence à sentir le réchauffé, même s'il faut bien l'avouer, elles respirent toujours un talent certain. On reprend les mêmes recettes et on les ressert...

Cet opus est donc très bien produit, certes, bien interprêté, certes, bien léché, certes, fait preuve d'une réelle volonté de se faire entendre, certes, et reste agréable à écouter, bien au dessus des représentants actuels du genre.
33 commentaires|7 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 3 mars 2010
La section rythmique demeure inchangée et toujours aussi carrée. Changement de line-up pour la guitare avec l'expérimenté John Roth ( WINGER ) et pour le chant le talentueux Terry Brock ( THE SIGN, SEVENTH KEY, STRANGEWAYS ), remplacent le chanteur/guitariste Dan HUFF qui est énormément sollicité et impliqué dans divers projets. Mais pas d'inquiétude, ce dernier à composé une petite moitié des morceaux figurant sur cette succulente galette et nous régale de sa 6 cordes sur deux morceaux !
De l'excellent et classieux hard rock mélodique, voire FM par moments, nombreux sont les combos orientés AOR qui aimeraient composer de tels brulots.
Du très bon rock, parsemé de solos inspirés, et 3 ballades de bonne facture.
Vous êtes amateurs de JOURNEY, SEVENTH KEY, WINGER, STEELHOUSE LANE, ou autres TWO FIRES, HOUSE OF LORDS et DANGER DANGER ne passez pas à côté de cet album, fait et calibré pour vous !
Si vous êtes puristes du GIANT originel et de la voix chaude et puissante de D. Huff, vous serez légèrement déçus, par le côté plus FM de l'album et du chant, mais trouverez au minimum l'album très agréable et bien produit : C'est toujours ça.
Vivement la suite avec ou sans Dan HUFF, c'est une autre histoire...
11 commentaire|14 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 9 avril 2016
Ces derniers temps, je dépoussière !!! Et je tombe sur ce giant quatrième du nom, qui n' a de géant que le nom...
Bon, on peut pas comparer avec les deux premiers disques du groupe, "last of the runaways" et "Time to burn ", qui sont immenses ! Le troisième, je ne sais pas car je l' ai laissé passer, sans savoir qu' il était sorti...(aurais-je manqué quelque chose ? Vu ce que je lis ici, non...et je vais pas investir 60 euros dans un import)...
Quand j' ai vu celui ci dans les bacs... Je saute dessus... Direction la platine... Et... Horreur, malheur!
Il ne reste plus que la session rythmique... L'ancien guitariste de winger, et le chanteur des "strangeways", dispensable groupe de hard fm sans doute disparu ?
Bon, on peut pas dire que ce soit mauvais... Les musiciens et le chanteur sont bons... Mais c'est de la guimauve déjà entendue un milliard de fois...bien foutu, mais sans réel intérêt, et vraiment mollasson... Foreigner, à qui on les compare tout le temps, passerait presque pour dû motorhead, a côté !!!

Bref, faites pas comme moi... Ne vous faites pas avoir... La terre promise, c' est pas ici !

8/20
77 commentaires|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 8 juin 2012
Oui, ok, on peut regretter que Dan HUFF ne soit plus là. Cet album nous offre du bon hard FM. Mais du FM pêchu quand même. De belles envolées de guitare, des mélodies accrocheuses, des balades planantes "Dying to see you", des intros qui griffent comme il faut. Terry BROCK chante très bien (oui je sais, ils sont nombreux dans ce style). Album très bien fait. Il aura sa place dans votre discothèque...
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 2 août 2010
je compare giant a Foreigner, beaucoup de clavier, mais une bonne guitare, commercial, mais se laisse écouter avec plaisir.
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles


Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)