undrgrnd Cliquez ici NEWNEEEW nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos FIFA16 cliquez_ici Rentrée scolaire Shop Fire HD 6 Shop Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Bijoux Montres Montres

Commentaires client

7
4,6 sur 5 étoiles
5 étoiles
4
4 étoiles
3
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
Un conte d'été polonais
Format: DVDModifier
Prix:11,00 €+Livraison gratuite avec Amazon Premium

Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article
Partagez votre opinion avec les autres clients

Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

7 sur 7 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
Un conte d'été Polonais,
où l'infinie fraîcheur et la grâce côtoient la lumière absolue
deux héros, un enfant une adolescente, magnifiques,
dans la quête improbable d'un père évaporé
des envols de pigeons,
leurs passages répétés
en essaims dan le ciel
beaux comme des messages!
un quai de gare, un village un peu désespérant
que le travail sur la couleur,
sa clarté, finissent à rendre avenant

Un grand salut
à la technique
parfaite
qui fait complètement
oublier la technique
Fluidité totale des plans
montage plus que parfait
visages filmés
à la perfection
émotion garantie
Un enchantement
Une oeuvre
totalement
maitrisée
où la gravité
sous-jacente
ne doit pas nous
en faire oublier
le délicieux humour

UN BIJOUX
UN CHEF d'OUEUVRE

dominique bresson mauguio
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
3 sur 3 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le héros de ce conte cinématographique est un garçonnet blond au nez épaté et aux yeux d'un bleu limpide de 6 ans -Stefek- qui croit à la force de ses souhaits magiques qu'il utilise surtout tout au long du film afin de changer le cours du destin et que son père -qui les a quitté lui, sa soeur et sa mère il y a de nombreuses années pour une femme plus jeune- revienne à sa famille légitime... sa grande soeur très mignonne qui fait la plonge et la serveuse dans une buvette locale, qui apprend l'italien et postule pour un poste dans une entreprise italienne, tente de faire sortir de la tête de son frère ce père absent... le père change tous les jours de train dans la gare de leur petite ville polonaise et Stefek lui tourne autour... un film très simple éclaboussé d'une lumière vive qui avance au rythme langoureux de la vie de Stefek, qui nous restitue la féérie de l'enfance où des souhaits sincères et insistants deviennent réalité par la seule force d'un désir profond et authentique, fluidité des évènements qui s'enchaînent sans accrocs, un goût de vie, conte vivifiant qui gangue à la réalité de ces vies et à cette petite ville polonaise. Une découverte sympathique et exaltante. J'ai aimé.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
9 sur 10 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
Un film plein de charme. Est-ce un mot galvaudé? Peut-être, mais c'est le mot qui vient immédiatement à l'esprit en voyant ce "Conte d'été polonais". Conte, ce film l'est bel et bien, même s'il n'en a que quelques traits caractéristiques (mais essentiels); d'été, aussi, on peut même dire qu'il est solaire et qu'il passe comme une journée d'été, libre et oisive; polonais, il l'est ô combien, tout en n'étant pas aussi maussade ou sombre que la plupart des films venant de ces contrées - que j'aime énormément pour certains d'entre eux d'ailleurs, pour leur sens de l'absurde et de l'humour noir, des premiers films de Roman Polanski : Répulsion - Cul-de-sac - Le couteau dans l'eau aux grands films de Jerzy Skolimowski, de son chef-d'oeuvre Travail au noir (attention, scandale: édition sans VO pour ce film) au plus récent Quatre Nuits avec Anna (voir mon commentaire).

Une divagation pleine de charme, donc, mais sans aucune mièvrerie. Il s'agit de la chronique d'une enfance dans une petite ville (voir synopsis) mais aussi d'un conte initiatique, et de l'apprentissage d'un enfant qui observe plus qu'il n'agit. Savoir comment faire advenir la chance, comment la forcer si c'est possible, est un des thèmes développés par le film, qui montre avec beaucoup de sensibilité comment on force son destin tout en ayant un rapport au monde qui ne passe pas que par l'action. L'enfant apprend, sans figure paternelle (dont la quête est un des ressorts du scénario, le garçon croyant qu'un des hommes qu'il voit prendre le train à la gare est son père); il apprend aussi avec sa soeur et parfois contre elle, et surtout en étant dans un rapport à son environnement qui passe autant par l'observation que par des actions qui semblent n'avoir aucune incidence sur lui mais finalement en ont beaucoup. En regardant les projets d'affiche en bonus, on n'est pas franchement surpris de constater que le titre français envisagé était "Un destin animé". On comprend que les distributeurs aient reculé devant le risque de sortir le film sous ce titre, mais celui-ci semble aussi juste que plaisant. Le titre original, "Sztuczki", signifie-t-il la même chose que sa traduction dans les pays anglophones par "Tricks" le laisse entendre? En tout cas, il s'agit bien de cela: tours du destin et tours joués contre le destin, tours d'une magie simple, petites espiègleries. Mais comme le souligne le cinéaste dans un entretien, son vif intérêt pour la philosophie, que l'on peut sentir poindre ici et là, n'encombre pas outre mesure le film.

Evidemment, ceux qui n'aimeraient pas du tout les chroniques et les films qui battent un peu la campagne et ne reposent que peu sur les rebondissements peuvent passer leur chemin. Toutefois, ce film, qui a un air de grande simplicité, est en fait composé, dans son scénario comme dans ses cadrages, et dégage une impression de maîtrise qui n'a rien à voir avec une quelconque volonté d'avoir l'air m'as-tu-vu. On sent que cela est dû, comme le cinéaste le précise dans l'entretien, à sa volonté de retrouver un naturel concerté, que ce soit de la part des acteurs (pour la plupart non professionnels) ou dans la lumière adoptée pour le film, chaude et dorée comme celle d'un jour d'été. Il explique que la dimension autobiographique du film, qui semble évidente, se cantonne à la relation entre le frère et la soeur, ne concerne pas la quête du père par le garçon. Pas d'étonnement à l'entendre dire qu'il se retrouve dans le personnage de Stefek.

Un film d'une qualité rare, fort bien conçu et interprété (surtout le frère, avec sa moue irrésistible, et la soeur), à découvrir et à faire connaître. Ce serait dommage de passer à côté de ce qui n'est sans doute pas un grand film mais constitue bel et bien un moment de vrai partage par le cinéma: partage d'un regard, d'une sensibilité, d'une histoire et de personnages singuliers avec qui on aime passer un moment en apesanteur. Un film sous le charme duquel j'étais encore peu ou prou près d'un an et demi après l'avoir vu en salle, et qui a opéré à nouveau en regardant le dvd.

Copie de qualité, qui rend plutôt bien la photo du film - peut-être l'effet doré est-il un peu trop accentué par la numérisation. L'entretien avec le réalisateur, intéressant sans être fracassant, dure 18'.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
2 sur 2 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 4 mars 2011
Ce film,plusieurs fois primés, du cinéaste polonais Andrzej Jakimowski (2007) est plein de fraicheur et de petits riens qui en font un grand film . Tout le monde y retrouvera un peu de son enfance avec le petit garçon Stefek et sa grande soeur. Un beau mélange d'acteurs professionnels ou non. Bravo au réalisateur pour ce petit moment de bonheur.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
1 sur 1 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 24 février 2011
Une histoire de destin vu par les yeux d'un petit garçon d'une dizaine d'année. Un regard d'une sensibilité très émouvante. impossible de ne pas être séduit par ces quotidiens,par ces destins, ces moments pétillants. cela faisait très longtemps, que je n'avais pas été aussi innocemment émue par un film.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
le 14 février 2014
Magnifique interprétation , un bon film a voir absolument.Un enfant a la recherche d'un père , une soeur a la recherche d'un travail .
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
le 29 août 2014
Le realisme magique a la polonaise. Une simple histoire d'un garconnet qui cherche son papa en croyant en magie quotidienne...
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus