undrgrnd Cliquez ici ValentinB nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici Soldes Cliquez ici Acheter Fire Acheter Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Montres soldes Bijoux Soldes

Commentaires client

4,2 sur 5 étoiles213
4,2 sur 5 étoiles
Format: DVDModifier
Prix:8,48 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 27 octobre 2009
VRAIMENT PAS CONTENT
Le son n est pas du tout a la hauteur du film
Dolby digital (version francaise) meme pas du DTS
En V.O D D TRUE HD Comme d habitude au prix du (BLU- RAY)!!!
C est le dernier Blu-Ray que j achete avec du( Dolby D )autant acheter en version DVD
Malheureusement c est souvent le cas avec les (BLU-RAY) la pub sur la H D HA! HA !HA!!!
L image est belle
Encore heureux
11 commentaire9 sur 17 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 22 octobre 2010
Pour ceux qui n'ont jamais vu de Star Trek, je suppose que ce film leur plaira. Pour les autres, ce n'est pas l'ambiance Star Trek. Je suis déçu sur ce point.
0Commentaire1 sur 3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 7 janvier 2010
Superbement bien fait, on se remémore petit à petit les anciens Star Trek.
Magnifique le film en Blu-ray.
0Commentaire1 sur 3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 25 novembre 2009
Ce Star Trek là est un film de science-fiction aux standards hollywoodiens du moment. Les acteurs sont bons. Beaucoup d'effets spéciaux. C'est mené tambour battant. Le méchant est très méchant et même un peu bête. C'est verbeux juste quand il faut. Bref, c'est bien fait. Mais il n'y a aucune surprise. Les influences de la Guerre des Étoiles de George Lucas sont de plus un peu gênantes.
11 commentaire3 sur 7 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 19 novembre 2009
Il faut bien se rendre à l'évidence, le dernier film de Star Trek est un succès... commercial.
Est ce que nous fans depuis des années de cette franchises sommes devenu si fermé d'esprit que nous ne pouvons admettre que ce film porte le nom de Star Trek?
Sommes-nous devenus une caricature de ces gens qu'avait critiqués jusqu'ici la franchise?
Je ne le pense pas. Nous, trekkers, trekkies, fan d'une série ou d'une autre, sommes parfois sur-protecteurs quand il s'agit de Star Trek. Pour certains c'est même un euphémisme. Sans aller jusque dans l'extrême, je pense que ce que les séries ont réussi ce que peu d'autres œuvres ont tentés et encore moins réussis. Pour être moins cryptique, je parle d'une vision humaniste et foncièrement positive de l'humanité.
A tout moment vous pouvez trouvez dans les séries des thèmes philosophiques. Des réflexions sur nous en tant qu'être humain. Des exemples de comment mener notre relation envers autrui, l'acceptation des différences plutôt que la peur de l'autre. L'approche foncièrement positive que l'on peut dégager de la collaboration plutôt que du vieux système de compétition qui nous gâche encore à ce jour la vie et la planète... (Bien qu'il soit aussi parfois utile)
Ce ne sont la que des exemples de la richesse que Star Trek a su développer tout au long des épisodes.

A cette lumière vous comprendrez notre frustration lorsque lors de la sortie du dernier film nous ne retrouvions aucun de ces idéaux dans le nouveau film. Pire, ceux ci sont bafoués et voir même on s'en moque gentiment comme s'il était temps de grandir et d'abandonner ces idées de hippies sur le retour...

Au vu de l'encensement général on pourrait penser que toute résistance est inutile. Il n'en est rien. Star Trek est beaucoup plus qu'une simple série de SF avec des acteurs en pyjama des années 70. Beaucoup plus qu'un soap opéra convenu ou les personnages sont tous plus « vide » les uns que les autres. Certains me diront que j'idéalise trop cet univers fictif, honnêtement je ne pense pas. On est bien d'accord ce n'est qu'une fiction mais elle à eut le courage de s'adresser à ce qu'il y a de mieux en l'être humain, d'essayer de stimuler notre morale, notre raison d'être en tant qu'être humain. Et de tout cela, l'aveuglant et tonitruant film catastrophe de JJ Abrahams ne garde rien. Il le transforme en un puant buddy movie qui ne tient pas debout deux secondes et qui plus est abandonne l'ouverture d'esprit au profit d'un anthropocentrisme déroutant. Alors oui les effets spéciaux sont beaux, le film bien construit, tenant le spectateur hors d'haleine. Cela eut été, peut être, beau et bien pour un film qui n'aurait pas 40 ans de franchises poussant ses fans à réfléchir. Et encore c'est si on l'on se concentre uniquement sur le plaisir d'un film d'action à la vitesse aussi grande que son manque de profondeur et finalement tout simplement son manque d'intérêt.

Au niveau livres, Star Trek a inspirés beaucoup d'auteurs qui ont su recréer et étendre l'expérience créé par les séries, bien que les livres ne soient pas considérés comme « canon », générations après générations les auteurs usent de trésors d'ingéniosités pour nous faire vivre de nouvelles aventures. En majorité ces livres suivent le biais établi par les séries. Je pense tout particulièrement à des séries comme Star Trek Titan. Mais aussi les 'relaunch' des séries TV en livres qui sont aussi vraiment intéressantes, et presque tout le temps des exemples de fidélités à l'œuvre créé par Mr Roddenbery. Merci donc à Marco Palmieri, David Mack, Keith RA DeCandido, James Swallow, Geoffrey Thorne, Peter David, Dayton Ward, Kevin Dilmore, Chritopher L. Benett, S.D. Perry, Kirsten Beyer, Una McCormack, Heather Jarman, Andy Mangels, Michael A. Martin, Andrew J. Robinson et à tout les autres qui ont contribué et contribuent encore à faire continuer de vivre cette esprit que nous fans apprécions.
Quand à Mr Abrams et ses scénaristes, peut être qu'une culture plus approfondie que la sous pop-culture dont ils s'inspirent pour ce film, aurait mieux servi une franchise qui méritait mieux.
0Commentaire10 sur 20 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 11 septembre 2009
"Encore un énième film de "Star Trek", serait-on tenté de dire... Et bien, force est de constater que non!

Je le considère vraiment comme un des meilleurs films de toute cette année 2009 (voire LE meilleur)!

Bien plus intéressant qu'un "Wolverine" (ridiculisant Hugh Jackman et les anciens films X-Men), ou qu'un "Transformers 2" (loupé par rapport au 1er), ce film-remake de "Star Trek" donne vraiment envie de s'immerger davantage dans cet univers fascinant, créé par Gene Roddenberry il y a près de 45 ans - même s'il s'agit ici, en fait, d'un "univers parallèle" (et oui: sublime scénario faisant que le film est, à la fois, un REMAKE et une SUITE aux anciens films!)!
Et en plus, les effets spéciaux sont absolument incroyables - on en viendrait même à se demander si on n'est pas devant un nouveau "Star Wars" (avec une dimension humaine, en plus) !!!

Cette version de 2009 fait enfin entrer de plain-pied la saga "Star Trek" dans le cercle (plutôt restreint) des gros blockbusters de légende qui se démarquent, à la fois, par un incroyable scénario en plus d'une qualité artistique irréprochable à tous niveaux (montage, rythme du film, acteurs, émotions, spectacles, musique, romance... Je crois en réalité qu'il ne manque RIEN à ce film)... Il mériterait au moins une nomination aux Oscars, et je n'exagère pas !!!

Merci à vous, M. J.J. Abrams, et à toute votre équipe : vous avez toute mon estime, et mon respect de fan (et celui des autres, aussi)!
Longue Vie et Prospérité !

On attend maintenant la suite... aussi réussie, espérons-le !
11 commentaire10 sur 20 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 11 mai 2009
J.J Abrams signe et réalise un film fascinant qui se compose principalement de vide intersidéral. On y observe des magnifiques effets spéciaux du début à la fin, c'est beau ! Il y a de l'action, on ne s'ennuie pas une seule seconde, à ceux-ci près que l'histoire vaut zéro. Bien que l'on se trouve en face d'un rythme incessant de manière qu'on évite de penser pendant le film, il n'en reste pas moins qu'une fois tout cela fini, on ne peut constater que les contradictions non seulement sur l'histoire en elle-même mais surtout, chose plus grave, avec l'esprit même de Star Trek. Le film est aseptisé et n'a finalement de Star Trek que le nom, car il ne correspond aucunement à l'esprit Trekkien. L'esprit que J.J Abrams y déverse, sachant que ce dernier se targue de n'avoir jamais vu de Star Trek y compris même les TOS (c'est tout simplement hallucinant d'entendre ce genre de confessions) un esprit xénophobe et donc totalement contradictoire de celle de Gene Roddenberry. J.J Abrams, si il est un bon réalisateur pour monter un film, n'a aucune vision à long terme comme fut le génie de Roddenberry, créateur et initiateur de Star Trek. Celui-ci prônait avant tout une critique de l'impérialisme de son pays, les Etats-unis, qui ont souvent tendance à imposer la sienne au dépit des autres. J.J Abrams ne conserve donc pas cet état de fait qui constitue l'essence même de l'esprit Trekkien. Nul doute qu'elle plaira au plus grand monde et pour cause car celle-ci passe aisément à travers le rôle des Vulcains mis en oeuvre par J.J Abrams. Ceux-ci sont mis en déroute et ridiculisé par J.J Abrams par des jeux humoristiques (toujours au dépend d'eux et confortant la suprématie humaine), mais surtout en exterminant Vulcain J.J Abrams qui la traite comme si c'était juste un événement banal et pourtant il efface quand même de l'espace pas moins de de 6 milliards de vies, on ne peut donc en déduire que la vie des Vulcains n'est pas si importante que cela pour donner et faire peser le poids de ce Génocide sur le spectateur lambda. Cet thèse s'immortalisant à travers les propos de Spock premier (des TOS) qui pousse Spock (version JJ) a rester sur l'enterprise alors que sa planète mère et sa race vient de se faire exterminer en l'espace de quelques jours. Désolant de voir et d'entendre cela ! Je ne parlerais pas des incohérences et autre invraisemblance dont le commentateur Mannish Boy a plus que parfaitement bien illustré dans ses propos. Ce film Star Trek, si il signe la fin de toute une époque et d'un message humaniste envers son prochain, ne reste pas moins le reflet d'une époque de vouloir uniformiser ce qui est différent. Le différent peut bien mourir puisqu'il n'est pas comme nous. Triste de voir l'esprit Trekkien disparaitre. Enfin, voila Star Trek "humaniste" Est mort.. vive Star Trek "commercial" ! D'ailleurs, les déclarations de la Paramount et la réaction des fans, montre qu'il s'en sorte plutôt bien en décriant le fait qu'il s'agit d'une histoire parallèle, une sorte d'univers miroir qui n'est pas sans rappeler les trois épisodes miroirs de Star Trek : Enterprise où Zefran Cohrane nous réalisait un beau petit massacre à coup de fusil à pompe sur le premier Vulcain qui venait à la rencontre de l'espèce Humaine. Oui, c'est se que dégage se film ... Star Trek XI ? Non il n'a de Trekkien que le nom !
33 commentaires34 sur 63 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 1 novembre 2009
je suis fan de sf, mais je n'ai jamais vraiment accroché avec star trek, du moins jusqu'à hier soir 23h!! ( d'habitude, je m'endors au bout de 10 minutes devant les premiers épisodes !!)
notre jeune réalisateur s'en sort plus que bien, il a l'intelligence de ne pas nous pondre une histoire d'amour entre le capitaine et je ne sais qui, comme dans tout bon film qui se respecte ( mais non je ne pense pas à hanakin et à sa princesse!!?) ce qui aurait tout gâché.Il préfère se concentrer sur les deux beau mâles de services, une bonne dose d'action, ça bouge, ça explose, ça se bagarre, bref, tout le monde est content....même les fans, alors...
je trouve juste que les klingmachins (avec un nom pareil, c'est forcement les méchants!) paraissent toujours aussi débiles, genre tu n'as pas sauver ma planète, et bein même si tu l'as pas fait exprès, on vas quand même atomiser ta planète! GRRRRRRRR!!
0Commentaire1 sur 4 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
AH! misère misère , fini "Star Wars", fini "Aliens" , fini "le seigneur des Anneaux", fini "Star Trek classique" , fini "Next Generation" , fini "Deep Space NINE", Fini "VOYAGER" , fini "Battlestar Galactica" ..... Ah fini "Caprica 6" .... au fait ou est passé Scotty ?
Bienvenue au "Star Trek mauvais"

voici le STAR TREK nouveau par JJ ABRAMS et il est nul. Désolé.

AIE AIE AIE !!! JJ ABRAMS ne connait pas sont sujet !!!
Les personnages sont d'une inconsistance... contrairement à tous les autres "Star-Trek" .
Non Non, vous ne rêvez pas ,les acteurs de "Lost" sont de biens meilleurs acteurs !!! que ceux que vous verrez dans ce "Star Trek" . Les acteurs sont pour la plupart froids et anthipathiques( Ah bon vous les trouvez sympa ??vous ??) , sauf le capitaine du tout début et Sauf l'acteur qui joue le nouveau Spock et qui s'en sort avec les honneurs ! si si lui il est bien !

Le vaisseau Enterprise n'est pas du tout mis en valeur à cause des effets de lumières trop blafards!!
Les dialogues sont d'une faiblesse alarmante ; et c'est dans l'ensemble écrit avec les pieds.

Que puis je en dire , pour relever un peu la note ? .. Puique même la musique est d'une nullité accadémique .
Ce n'est ni "Jerry Goldsmitt" , ni du "Greame Revell", ni du "James Newton Howard" , ni du "Howard Shore" alors du John Williams ?? Hey..,faut pas rever !!!

Qui me dira qu'elle est bonne ? , je suis pret à l'écouter, que la partion est excellente ?? Non, Elle se traine tout du long ,épuisante.
Seulement à la minute 12 : le morceau culte des "Beasty Boys" intitulé "Sabotage" puis à la fin ,on retrouve les notes miraculeuses que l'on connait , et encore là, la ré-orchestration est calamiteuse !!! Des violons synthétiques qui font super "Cheap" etc ...

C'est normal, le film donne l'impression d'etre ultra aseptisé !!!

C'est moche , à un tel point que ça fait mal !! ,Certes, nous pouvons dire que c'est bien fait , oui ,nous le pouvons tout à fait !!!
mais les spots publicitaires que nous voyons tous les jours à la TV , sont aussi correctement filmés ,après tout.
Donc , mis à part le fait que c'est bien fait, c'est à dire que celui qui filme , filme ; et que les effets spéciaux sont acceptables et mis à part le fait que tout l'argent investi se voit bien à l'écran ,( si si on voit qu'ils ont eu de l'argent pour faire ce film ) ... Et bien , pas grand chose .
Car après ça, n'espérez rien que du vide , c'est plus mince qu'une feuille de papier , ...il vous reste presque deux heures pour vous demander pourquoi c'est si mauvais .
Les acteurs n'y croient pas eux mêmes, à tel point que ça se voit à l'écran !! sauf pour Spock , encore une fois il est impéccable !!! Ah si ,il y a la très jolie jeune femme peinte en vert à la 29 ème minute, une "Klingonne "donc ou bien peut etre une "Romulienne" ,très jolie . Bravo à elle pour illuminer ce film .

ILS FONT DES TETES LA DEDANS !!! ils ont l'air de s'ennuyer ... et je crois que si le "design" est si mauvais ,c'est aussi à cause du filtre numérique qui a été utilisé , pour gérer la tonalité très froide des couleurs tout au long du film .
( Peut etre pour faire plus "Space").
Et oui , aucune couleur n'éclate à l'écran , ..il ne fallait pas utiliser un filtre neutre vert , pour donner un style un peu MATRIX à l'ensemble !!! ..
Les tonalités trop neutres des couleurs tendant légèrement vers le vert ,plongent le film dans d'une ambiance bien tristounette !!! alors qu'il aurait été bienheureux que ce "Star Trek" nous proposent une palette de couleurs éclatantes !!! Ces dernières sont au mieux légèrement blafardes .

Les fans de vrai et de grande SF vont "pleurer" , pour les fans de "BattleStar Galactica", habitué à de la grande qualité , à de l'inventivité , à un narration riche , une histoire intense , et à des acteurs charismatiques, Ce film est une blague .
Ici n'escomptez pas trouver d'acteurs de 1ere grandeur ,Ici ce n'est ni "Broadway" , ni "L'Actor's Studio" ni la "Juliard School" , ni même le "cour Florent" ... Ici, vous ne verrez aucun acteur de la trempe d'un Robert Downey Jr ,(IRON MAN) , ni un James Edward Olmos , ni même n'espérez trouver le nouvel Mark Hammill (Luke skywalker) . Aucun acteur de la trempe d'un "Christian Bale" , aucun acteur possédant la présence d'un "Sam Worthington" , pas non plus d'acteur pouvant rivaliser avec un "Ethan hawke" plus jeune , alors là faut pas rever non plus . Si vous rever de trouver un acteur tel Hugh Jackmann ( Wolverine) ou bien un acteur aussi fabuleux qu'un " Dennis Quaid" peut etre ??? vous revez !!!!

Je rappelle à certains acteurs que faire des études "d'Arts Dramatiques" . Cela peut aussi être utile .
Même ,Arnold Schartzenegger a suivi avec assiduité , en son époque , des cours d'Arts Dramatiques , juste après être devenu 7 fois Mr UNIVERS .

Pour les amateurs de beaux Designs inventifs et de magnifiques décors , ce film est une blague.
Pour les fans de Star Wars habitués au génie d'un Georges Lucas ! ce film est un blaque.
Pour les amateurs de Spielberg ce film est carrément nul ...
Pour les fans de Star Trek 1rst generation et Next Gen , ce film ne peut être qu'une déception !!!
Pour les spectateurs habitués , à de belles histoires et de grandes aventures , à l'élégance des Star-Trek précédents , aux excellents dialogues, à l'humour , au charisme et au l'excellent jeu d' acteurs de grande classe,
Pour les amateurs De James T. Kirck , de Patrick Stewart (Captain Picard), de De Forrest Kelly ,D'Avery Brooks (Captain Sisko) , du Captain Kathryn Janeway , pour tous ceux qui sont habitués à leur humour et leur talent , vous serez déçus .

Nous sommes TRES TRES LOIN DE LA CLASSE D'UN STAR WARS episode 1, 2, ou 3
Nous sommes TRES LOIN DE L'UNIVERS TREKKIEN , de la vision géniale de Gene Roddenbery .

Pour les vrais fans de "Star Trek" , vous vous rappelez du Lieutenant TOM PARIS !? sur le voyageur !!!, et quelle classe il avait ... et bien là .. rien .. ! Vous vous rappelez de la belle Jadzia Dax ? Terry Farrel ... Du Docteur "Bashir"(Alexander Siddig) et de son élégance ! Vous vous rappelez de la jolie "Kes" et bien là vous pouvez toujours courrir .....

Vous vous rappelez , du sourire de William Shattner ? Ah non là, vraiment rien .
les acteurs encore une fois ont l'air de s'ennuyer là dedans , et le rythme est nul .

le vaiseau des ennemis est moche , le charisme des méchants est zero . Et le role de Kirck est bousillé à l'extreme ..
Seul, l'acteur qui joue Spock est expressif et à l'air humain .. !!! Si si si , ça fait la 3 ème fois que je le dis . il à l'air d'y croire , il est expressif et à l'air intelligent !! c'est le minimum non ?? Sérieusement lui il joue bien , et c'est seulement pour Spock que je mets 2 étoiles .

Pour tous ceux qui sont justes des spectateurs , amoureux du Septième Art ,... n' espérez pas trouver le nouveau "Brad Pitt" de la nouvelle génération , dans cette super-production, il n'est pas là dedans !!!!

Revoyez les anciens "Star-Trek"( films et séries) c'est mille fois mieux ,.....revisitez les classiques !!!!!!
0Commentaire3 sur 8 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 28 octobre 2009
Voici 36 bonnes raisons d'aimer le Star Trek 2009 de J.J. Abrams :

- être payé (directement ou indirectement) par Paramount (ou Bad Robot) ;

- soigner son image et tenir à conserver une (bonne) réputation ;

- estimer au nom de "l'Art" que la forme prime sur le fond ;

- suivre la mode (ou la majorité) en toute circonstance ;

- aimer par principe la nouveauté et tout ce qui brille ;

- être bon public, béni-oui-oui envers la SF, tout aimer ;

- être accro aux blockbusters, au grand spectacle, aux sensations THX ;

- être sujet au syndrome du jeunisme : les acteurs doivent toujours avoir des gueules de jeunes premiers, et les actrices être bandantes ;

- être en plein trip "fun attitude"... ou "adulescent" "gloubi-boulga" ;

- aimer les productions tape-à-l'œil et trompeuses de JJ Abrams (Alias, Lost, Fringe...) ;

- n'avoir d'estime que pour l'innovation (comprendre par innovation : "ce que nul n'avait eu le culot de faire avant") ;

- connaître mal (ou pas du tout) l'univers de Star Trek ;

- être à l'opposé un vrai trekkie, et aduler a priori tout ce qui possède le label Star Trek (et tant pis si ce label est complètement usurpé) ;

- ne pas (ou ne plus) aimer le Star Trek de Rick Berman, et considérer qu'il n'a jamais été à la hauteur du Star Trek de Gene Roddenberry ;

- trouver qu'il devenait franchement indécent que l'univers Star Trek n'ait connu ni remake, ni reboot, ni reset, ni recasting durant ses quarante ans d'existence... et qu'il devenait urgent de le mettre au goût du jour ;

- trouver que de 1964 à 2005, l'univers Star Trek était archaïque, poussiéreux, bavard, prétentieux, élitiste, soporifique... franchement chiant quoi... et qu'il était grand temps de le rendre pleinement consommable ;

- estimer que toute la SF mérite d'être passée à la casserole des comics, et donc que chaque auteur peut - et même doit - décliner en toute liberté sa propre version de Star Trek - à l'instar de Superman et de Batman ;

- avoir "l'esprit comics" et estimer qu'un univers de SF n'existe que pour servir le(s) héros ;

- estimer que Star Trek est bien plus intelligible & accessible lorsque son gigantesque univers est réduit à un jeu de rôle infantile dans une maquette miniature ;

- trouver hype qu'une véritable encyclopédie live de la SF - i.e. 736 opus audiovisuels sur quarante ans - soit désormais limitée à l'amitié entre quelques personnages cultes des sixties, et qu'il ne reste finalement de ces personnages que la somme de tous les clichés de l'imaginaire collectif ;

- raffoler des fan-films et des fan-séries qui gravitent autour du super-héros cosmique & multiversel Kirk (et de ses potes Spock, McCoy, Scotty, Uhura, Chekov, Sulu) ;

- se dire qu'après tout Pierre Corneille avait raison, "aux âmes bien nées, la valeur n'attend point le nombre des années", et trouver donc naturel que Kirk soit promu directement de cadet à capitaine de vaisseau, puis reçoive le commandement du vaisseau amiral de Starfleet & porte-drapeau de la Fédération à 25 ans ;

- admirer le "high concept" de Don Simpson selon lequel un film a toutes les chances de faire un carton au box office lorsque son intrigue se résume à une seule phrase ;

- être admiratif (ou victime) du marketing hollywoodien qui ose tout : de l'exploitation de la notoriété planétaire des "marques commerciales" Kirk & Spock, jusqu'au rouleau compresseur publicitaire à grand renfort d'unanimité critique & médiatique ;

- avoir l'esprit pratique et proscrire les surprises tonales ou narratives, afin que l'appréciation des bandes-annonces permette d'anticiper sans erreur possible l'appréciation du film lui-même ;

- estimer qu'il était tout de même temps que l'univers Star Trek rentre dans les rangs et soit enfin gagné - comme les copains - par le "monomythe campbellien", par les schémas idéologiques de Star Wars et de la fantasy en général ;

- trouver kiffant d'assister à un spot de pub de deux heures (pour les productions Abrams-Orci-Kurtzman, et accessoirement pour l'univers Star Trek) ;

- être allergique au réalisme et à la maturité en SF, fantasmer sur un "Star Trek Teletubbies", et se satisfaire à défaut d'un "Star Trek Babies" ;

- avoir une sainte horreur du "technobabble" et plus généralement des sciences en SF - même extrapolatives - car ce sont autant de "dream-killers" ;

- être un fan absolu du genre humain et faire de l'humain un idéal pour tout l'univers (et surtout pour les Vulcains) ;

- considérer que l'anéantissement de la planète Vulcain et l'extermination de six milliards de Vulcains - le premier peuple extraterrestre de Star Trek -, c'est de l'audace scénaristique ;

- être en manque de Star Trek au point de désirer du Star Trek à n'importe quel prix... et s'en satisfaire à tous les coups ;

- considérer qu'il est de son devoir sacré de trekker d'avaler cette couleuvre pour que continue l'aventure Star Trek coûte que coûte... et que le label Star Trek ne cesse jamais d'être exploité par Hollywood ;

- être d'un optimisme inébranlable et avoir la conviction que la suite (ST 2011) ne pourra humainement pas être pire ;

- avoir vécu son expérience de trekker dans la honte & le ghetto, et aspirer à une reconnaissance des masses - façon Star Wars ou Harry Potter - histoire de pouvoir faire enfin son "coming out" le front haut ;

- ne rien prendre au sérieux, pas même Star Trek.

Mine de rien, voilà qui englobe du monde... et qui explique fort bien le succès - historique - de ST 2009.

Quant à l'infime minorité qui réussit à ne se retrouver dans aucune de ces 36 bonnes raisons, elle est de toute évidence composée de marginaux - limite cas sociaux.
66 commentaires19 sur 38 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

48,95 €