undrgrnd Cliquez ici Livres de l'été nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_WSHT16 Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici cliquez_ici Jeux Vidéo soldes montres soldes bijoux

Commentaires client

4,4 sur 5 étoiles19
4,4 sur 5 étoiles
Format: CD|Modifier
Prix:19,99 €+ 2,49 € expédition
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

Affichage de 1-10 sur 12 commentaires(5 étoiles). Afficher tous les commentaires
Et voilà, et de trois. Troisième album pour LCD Soundsystem. Bon, soyons honnêtes, pour cet album, on reprend les mêmes et on recommence. Mais si les ingrédients sont identiques, la recette change légèrement, et c'est un album complètement neuf que ce This is happening.
Globalement, même s'il s'agit toujours d'électro, l'album a une sonorité plus pop-rock que les précédents.
Quoiqu'il en soit, c'est avec un plaisir énorme qu'on retrouve LCD Soundsystem, cette espèce d'électro comme on en faisait au début de l'électro, avec des vrais instruments (enfin, pas que... mais tout de même), des vraies voix. James Murphy humanise fondamentalement la musique électronique. Sa façon de chanter, tellement rock anglais, donne envie de le suivre n'importe où.
Dès l'introductif Dance Yrself Clean (pas loin de 9 minutes), la sauce prend, le rythme s'installe progressivement pour partir complètement en vrille par moment, la chanson devient progressivement électro et nous emballe à la vitesse grand V. Drunk Girls remet une touche de rock pour bien montrer que l'album va souffler aussi bien le plaisir électro que le plaisir rock, l'essentiel étant que tout ça se retrouve sur le dancefloor. Par la suite, l'album alterne les styles et touche juste à chaque fois, s'inspirant largement de Bowie (écoutez All I want), des Talking Heads (notamment le final Home) et autres New Order, mêlant parfois le tout en une seule chanson (You wanted a hit, probablement une des chansons les plus jouissives du moment). Jusqu'au final (et toujours pas calmé) Home, l'album va vous épuiser physiquement, vous vider mentalement et vous laisser avec une espèce de plaisir sauvage et primitif.
Véritable machine à faire danser, LCD Soundsystem a trouvé sa place dans l'univers musical aujourd'hui: celle du roi.
0Commentaire|8 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 26 juillet 2013
Festif, mélancolique, punk, funk, electro... James Murphy a une recette pour faire une musique incroyable, dansante et expérimentale à la fois, servie par des textes malins et sensibles. Un de mes groupes prférés.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Ce troisième effort de James Murphy est une très grande réussite. Est-ce encore de l'électro ? Est-ce déjà du rock ? Question oiseuse pour un album qui se situe au juste milieu des styles et des époques et apparaît comme le couronnement des efforts (assez largement inaboutis) qu'ont initiés il y a une dizaine d'années des groupes comme Underworld ou Chemical brothers : conserver la richesse mélodique et l'énergie du rock et les mixer avec les sons techno - pour faire danser la planète.
Le caractère exigeant de ces neuf longs titres (7 mns de moyenne) ne prédisposait pas a priori au triomphe public et critique que recontre l'album. En effet, l'inspiration générale, la couleur, l'ambiance sont clairement cold-wave - l'album ne respire pas a priori la joie de vivre. A certains égards, l'album apparaît même comme le cousin électro et gaillard de The Xx, qui serait comme le petit membre low-fi et timide de la tribu musicale issue du big bang punk et post punk de l'admirable lustre 1978-1982. Les écouteurs bloqués sur la production de Brian Eno pour la trilogie berlinoise de Bowie Heroes,Low &Lodger et le Remain in light des Talking Heads, Murphy plagie, copie et pille effrontément et outrancièrement ses grands aînés (jusqu'à la pochette !) mais parvient à nous délivrer une copie remarquablement cohérente, adulte et jouissive.
Certains regretteront que cette génération et singulièrement ses DJ se bornent à retravailler et polir un matériau déjà constitué et qui se tient bien sans béquilles. Pourtant et à tout prendre, Pow Pow ou Home sont les meilleures chansons que David Byrne ait jamais écrites. Le monde du disque ne peut pas nous offrir des défricheurs de terres vierges comme Arcade Fire ou Radiohead, ni même des rénovateurs audacieux comme MGMT ou Grizzly Bear chaque semaine. Profitons donc des travaux admirablement composés par l'élève tricheur Murphy.
Un des grands disques de l'année, c'est évident.
0Commentaire|3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 24 août 2013
Une fin en fanfare pour la plus grande machine à danser du début des années 2000 qui tire sa révérence. Un sans faute dans toute la discographie du groupe james Murphy. si vous avez aimez les 2 premiers vous ne serez pas déçus.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
La décennie 00 marque réellement la fin de l'opposition entre guitares et électro, comme la transition entre les années 70 et 80 enterrait celle entre "vrais instruments" et musique synthétique.
(Pour approfondir sur ce sujet, on peut se référer à ma liste 'Compilations pour (re)découvrir la période charnière 1977/1984' qui aborde notamment cet aspect, ou directement aux compilations A Man & a machine et A Man & a machine 02.)

James Murphy et son groupe LCD Soundsystem est un des représentants les plus emblématiques de cette évolution. Il marie de façon très personnelle rock et électro, en y insufflant de la disco et du funk en particulier.
Ce troisième album s'inscrit dans la lignée des précédents : il applique la même formule en un peu plus rock, avec une basse puissante, des gimmicks complices car rappelant des morceaux connus ou simplement une tendance intégrée en chacun de nous (faisant donc appel à l'inconscient), et quelques refrains imparables sans en avoir l'air. Et du groove, avec une efficacité difficilement égalable : cet album donne envie de bouger.
Il enchaîne neuf morceaux en soixante-cinq minutes. Autant dire qu'on peut chercher les compromis visant à séduire un large public. Seul 'Drunk girls', le single et pas le morceau le plus réussi, ne dure que 3'40.

Presque parfait, et jouissif.

(Krik, amazon.fr, 22/06/10)
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 30 novembre 2014
Easly one of the best albums of the decade ('10's) - here are their peers :

Conan Mockasin - Forever Dolphin Love
Foxygen - We Are The 21st Century Ambassadors Of Peace & Magic
LCD Soundsystem - This is Happening
Menomena - Moms
Metronomy - The English Riviera
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 11 août 2010
Encore un coup de maître de la part de James Murphy. J'étais ultra fan de Sound Silver.
Il me semble que le patron de DFA ait décidé de se foutre de l'industrie du disque et de faire de longs morceaux, comme il en avait envie, et ça s'attend. On reconnait les influences glam (bowie), disco, et toujours le son DFA.
Les morceaux sont longs, toujours assez dépouillés, mais ça sonne bien. Peu de single à part évidemment "drunk girls", qui ressemble étonnement beaucoup au single du précédent album (North American Scum), mais pour le reste, que de longs morceaux qui accrochent bien. Déjà un des meilleurs disques de l'année.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 20 mai 2010
LCD SoundSystem /Sound of Silver / This Is Happening, combien de groupes peuvent se vanter d'avoir sorti un tel trio d'albums en 5 ans ET d'être une véritable tuerie sur scène ?
Jouissif de bout en bout, absorbant tout ce qui nous fait tant aimer la musique (Bowie, Iggy, Kraftwerk, Talking Heads) pour en faire une incroyable machine à danser intelligent. Le graal de Brian Eno, c'est une musique qui s'adresse à la fois au corps et à l'esprit, Eno l'a rêvé, LCD l'a fait.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 14 août 2013
Très bon album de Mr Murphy ! tout ce que l'on attend de ce groupe, électronique, fort, et un soupçon punk ! A écouter fort, TRES FORT !!!
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 28 mai 2010
Après les deux premiers albums, "LCD Soundsystem" et "Sound Of Silver", on craignait que ce 3e album soit l'album de trop. Le 1er morceau révélé sur le Net, "Drunk Girls", n'était pas non plus, à mon sens, la meilleure introduction à cet album. Bref, j'appréhendais cet album avec les sourcils en accent circonflexe... Mais à sa sortie, les critiques furent élogieuses et je me précipitai fébrilement sur "This Is Happening" dont on disait que ce serait certainement le dernier album du groupe New Yorkais et qu'il sonnait plus rock que les précédents. Et bien autant vous dire que dès la 1ère écoute je ne fus pas déçu. L'électronique et les percussions y sont toujours bien présentes, on y ressent peut être un peu plus les influences de James Murphy : le dansant "You Wanted A Hit" nous envoie à New Order et "Home" fait immanquablement penser aux Talking Heads. Mais mon morceau préféré, en passe de devenir un hymne dans les lives frénétiques de LCD, c'est "Pow Pow" ! New York I Love You, et LCD Soundsystem too.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

6,99 €
6,99 €
27,77 €

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)