undrgrnd Cliquez ici NEWNEEEW nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos FIFA16 cliquez_ici Rentrée scolaire Shop Fire HD 6 Shop Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Bijoux Montres Montres

Commentaires client

64
4,2 sur 5 étoiles
L'Île au trésor
Format: Format KindleModifier
Prix:0,99 €
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

7 sur 7 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
VINE VOICEle 20 février 2010
A la recherche d'un bon livre sur les pirates je me suis donc tout naturellement tourné vers "L'île au trésor", le classique rédigé par Stevenson il y a plus de deux siècles. Pourtant l'île au trésor surprend par la modernité de sa narration et par son rythme très soutenu. Le récit est passionant, les rebondissements sont légions, la tension est permanente et l'aventure ne déçoit jamais. On est simplement un peu déçu par cette conclusion abrupte et trop légère.
On a trop souvent réduit l'île au trésor à un livre pour enfant mais la plume élégante de son auteur prouve que le livre cible un public bien plus large que ce qu'on pourrait croire et Long John Silver est un personnage ambigu, charismatique et cruel qu'on a vraiment pas l'habitude de voir dans des romans jeunesses. Mainte fois adaptée au cinéma, en jeux vidéo et même en bande dessiné, cette grande aventure n'en a pas fini d'inspirer les auteurs d'aujourd'hui et de fasciner les lecteurs de tout âge.
11 commentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
22 sur 24 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 7 août 2002
c'est un livre qui a priori me déplaisait car il était trop connu, il sentait trop le "collège". Pourquoi ai-je donc eu envie de le lire? Pour ne pas mourir idiot sans doute, et j'ai été bien inspiré ! C'est un roman largement à la hauteur de sa réputation: tout d'abord parce qu'on est dans la peau du jeune personnage principal et qu'on s'identifie complètement à lui, on ressent les mêmes peurs que lui quand il est face au danger, quand il comprend le complot qui se trame derrière son dos. Ensuite, parce que ce roman réunit tous les ingrédients qui font rêver: des pirates (et pas de pacotille !), une île ( presque) abandonnée, un trésor caché, une carte pour le retrouver et des dangers à chaque pas... une lecture palpitante !
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
3 sur 3 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 16 mai 2012
Véritable archétype du roman d'aventure, L'île au Trésor de Robert Louis Stevenson vous dit forcément quelque chose, ne serait-ce qu'à travers ses nombreuses adaptations cinématographiques.

Redécouvrir ce classique de littérature de jeunesse, que je connaissais par le biais d'adaptations a été un véritable plaisir pour moi. Bien que relativement lent à démarrer, ce roman est tout de même bien prenant et je dois dire que le personnage de Long John Silver y est pour beaucoup : charismatique malgré son visage en forme de « jambon d'York » (comme quoi, tout est possible), opportuniste, affable et d'une désinvolture hilarante, il est mon personnage favori. L'île au Trésor ne serait pas le même roman sans lui ! Ainsi, on se laisse facilement emporter par l'aventure contée par Jim Hawkins. Loin de tout manichéisme, les coups de théâtre sont au rendez-vous et on suivra avec délice les épreuves du jeune héros. On tremblera pour sa vie et admirera son courage face aux redoutables pirates.

Malgré une intrigue plutôt longue à s'installer, L'île au Trésor est donc un classique qui n'a pas pris une seule ride. J'ai eu plaisir à découvrir la vision fantasmée des pirates qu'avait Stevenson, à qui nous devons beaucoup. Amateurs d'aventures en mer et de pirates charismatiques, n'hésitez donc plus : à l'abordage !
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
13 sur 14 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
Cette édition abrégée comporte un dossier utile pour les élèves quant au texte, le découpage ne permet pas la compréhension totale de l'intrigue. Lesprit de Stevenson me semble trahi...
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
10 sur 11 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
Il est des grands romans comme des bons vins. Ils se bonifient avec le temps et les relire à diverses époques d'une vie est toujours une expérience intéressante. J'ai du lire ce livre six ou sept fois, et chaque fois avec un sentiment différent, et chaque lecture a été une découverte.

Bien entendu, les images sont fortes et les pages du roman intenses en émotions : l'auberge de l'amiral Benbow, Billy Bones, Pew, la marque noire, le tonneau de pommes, l'attaque du fortin, Ben Gunn, le combat avec Israël Hands, le squelette, le perroquet de Silver et l'ombre menaçante du Capitaine Flint.

Mais ce roman fantastique qui est la matrice des romans d'aventure moderne, n'est pas un livre pour enfants. Dans les livres pour enfants, la morale est indiquée "en clair" à la fin de l'histoire. Ici, rien du tout, juste la réminiscence des cauchemards et le soulagement de savoir que le meurtrier Long John Silver s'en est tiré à bon compte. Dans Stevenson, les rôles ne sont pas si clairs que cela, les protagonistes faisant l'apprentissage de la maturité sous les yeux du lecteur. L'auteur a repris cette technique de brouillage dans l'excellent Flèche noire.

Le rôle clef est celui du jeune Jim Hawkins et on voit bien la modification de sa personnalité au fil des pages. Il est attachant et seul Long John Silver le considère comme un adulte, remarquons-le. Le caractère fourbe et changeant du vieux pirate est également bien rendu par Stevenson et jusqu'à la fin le lecteur ignore s'il est honnête ou non. Dur de donner des repères à de jeunes lecteurs avec un tel personnage !

J'estime que pour l'imaginaire joue à plein, il faut lire ce roman sans aucune illustration visuelle. Non pas que j'aille dénigrer les immenses qualités des illustrateurs des différentes versions de l'ile au Trésor, mais les meilleures illustrations sont celles qui sont dans la tête. Il faut juste une illustration : la carte. Dans la version que j'ai lu (Editions du rocher), elle manque. Stevenson y tenait beaucoup car c'est à partir de cette carte qu'il avait lui-même réalisé que s'est développée toute l'intrigue romanesque.

A lire, à relire, à faire lire et Yo yo yo, et une bouteille de rhum !
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
2 sur 2 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
100 PREMIERS RÉVISEURSle 27 avril 2013
Tirée de la collection "chef-d'oeuvres universels", publiée chez Gallimard Jeunesse et, hélas, aujourd'hui disparue après 16 volumes parus, cette version de "l'ile au trésor" de Stevenson bénéficie d'une iconographie des plus somptueuse, sous la forme de belles aquarelles présentes pratiquement à chaque page et illustrant magnifiquement un récit qui s'y prête fort bien.

L'ouvrage comporte également quelques doubles pages informatives sur les navires en vogue aux XVII et XVIIIéme, la voilure, les gréements ou les instruments de navigation utilisés, ainsi que sur les us et coutumes des pirates les plus célèbres de l'époque : Edward Teach, Bartholomew Roberts ou Jack Rackam...

C'est donc avec un plaisir non dissimulé que j'ai retrouvé des années après, grâce à cette belle édition, les aventures de Jim Hawkins et Long John Silver à la recherche du trésor du capitaine Flint à bord de "l'Hispaniola"...

Dommage que cette collection ait aujourd'hui sombré corps et biens !
11 commentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
2 sur 2 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 19 mars 2012
Je pensais que ce livre s'adressait aux enfants ce qui explique peut être que j'ai tardé à le lire. Et bien, je dois dire que j'ai été agréablement surpris. L'histoire et les personnages sont très bien détaillés. Chacun des pirates nous apparaissent presque réel et de petits rebondissements viennent ponctuer le déroulement, si bien qu'a aucun moment on ne s'ennui. Donc si vous êtes amateur de chasse aux trésors et de pirates ce livre est fait pour vous, dans le cas contraire, c'est pareil, croyez moi vous ne serez pas déçu !!! Alors embarquez sur l'Hispaniola, le trésor de Flint vous attend.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
1 sur 1 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
Une adaptation de l'Ile au trésor de Robert Louis Stevenson pour les lecteurs de 10 ans environ. Le livre compte 60 pages dont 30 pages de texte réellement (texte aérée, les pages ne sont pas surchargées).
Attention, c'est bien un roman, pas une BD.
Les illustrations ont donc une bonne place, ce qui permet de faire découvrir ce chef d’œuvre aux plus jeunes lecteurs ou/et aux "petits" lecteurs. Etant donné la longueur de cet ouvrage, on perd beaucoup de l'attrait de l’œuvre originale. Tout va très vite, et il n'y a pas de réels rebondissements. Mais il y a tout de même fort à parier que les jeunes fans de pirates trouveront leur compte ! D'autant plus que :
- les illustrations, très belles, en total adéquation avec le récit, sont très bien mises en valeur et renforcent le récit. Les pirates sont sanguinaires, effrayants !
- les auteurs ont trouvé une astuce narrative qui pimente le récit.Au début du récit, une gardienne de phare trouve une malle sur la plage. Dans la malle, un livre dont le récit est illisible mais les images préservées. Lorsqu'elle ouvre l'ouvrage la première fois, la gardienne de phare a la surprise de découvrir que le premier personnage du livre (Billy Bones, le pirate qui s'enfuit avec la carte au trésor du redoutable Flint) est apparu dans la pièce. Contre quelques verres de rhum, il accepte de raconter les 5 premiers chapitres (jusqu'à sa mort dans l'auberge du jeune Jim).

En conclusion, un ouvrage de qualité pour faire découvrir L'ïle au trésor aux plus jeune. Une bonne idée de lecture du soir également vers 5/6 ans. Mon petit bonhomme de presque 5 ans adore.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
1 sur 1 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
Il est des grands romans comme des bons vins. Ils se bonifient avec le temps et les relire à diverses époques d'une vie est toujours une expérience intéressante. J'ai du lire ce livre six ou sept fois, et chaque fois avec un sentiment différent, et chaque lecture a été une découverte.

Bien entendu, les images sont fortes et les pages du roman intenses en émotions : l'auberge de l'amiral Benbow, Billy Bones, Pew, la marque noire, le tonneau de pommes, l'attaque du fortin, Ben Gunn, le combat avec Israël Hands, le squelette, le perroquet de Silver et l'ombre menaçante du Capitaine Flint.

Mais ce roman fantastique qui est la matrice des romans d'aventure moderne, n'est pas un livre pour enfants. Dans les livres pour enfants, la morale est indiquée "en clair" à la fin de l'histoire. Ici, rien du tout, juste la réminiscence des cauchemards et le soulagement de savoir que le meurtrier Long John Silver s'en est tiré à bon compte. Dans Stevenson, les rôles ne sont pas si clairs que cela, les protagonistes faisant l'apprentissage de la maturité sous les yeux du lecteur. L'auteur a repris cette technique de brouillage dans l'excellent Flèche noire.

Le rôle clef est celui du jeune Jim Hawkins et on voit bien la modification de sa personnalité au fil des pages. Il est attachant et seul Long John Silver le considère comme un adulte, remarquons-le. Le caractère fourbe et changeant du vieux pirate est également bien rendu par Stevenson et jusqu'à la fin le lecteur ignore s'il est honnête ou non. Dur de donner des repères à de jeunes lecteurs avec un tel personnage !

J'estime que pour l'imaginaire joue à plein, il faut lire ce roman sans aucune illustration visuelle. Non pas que j'aille dénigrer les immenses qualités des illustrateurs des différentes versions de l'ile au Trésor, mais les meilleures illustrations sont celles qui sont dans la tête. Il faut juste une illustration : la carte. Dans la version que j'ai lu (Editions du rocher), elle manque. Stevenson y tenait beaucoup car c'est à partir de cette carte qu'il avait lui-même réalisé que s'est développée toute l'intrigue romanesque.

A lire, à relire, à faire lire et Yo yo yo, et une bouteille de rhum !
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
2 sur 2 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
Je viens de lire la version illustrée de chez Tourbillon qui ne compte de 215 pages, illustrations comprises et écrit bien gros. Cette version n'est donc certainement pas intégrale mais néanmoins elle donnera une très belle approche aux jeunes lecteurs qui ont peur des "pavés". La lecture est fluide et l'action toujours présente. Les illustrations sont belles, toutes en aquarelle ou en noir et blanc. Dommage qu'il n'y en ait pas plus mais un moment de lecture bien sympathique quand-même.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
     
 
Les clients ayant consulté cet article ont également regardé

Croc-Blanc
Croc-Blanc de Jack London
EUR 0,00

Croc-Blanc
Croc-Blanc de Jack London
EUR 0,99