undrgrnd Cliquez ici Livres de l'été nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_PhotoM16 Cliquez ici Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite Jeux Vidéo soldes montres soldes bijoux cliquez_ici

Commentaires client

4,5 sur 5 étoiles
37
4,5 sur 5 étoiles
Format: DVD|Modifier
Prix:19,99 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

La saison 3 d'Engrenages est d'un aussi bon niveau que les saisons précédentes. Pour rappel, Engrenages est actuellement la meilleure série policière française. Celle-ci tente de coller au plus près à la réalité, aussi crue qu'elle puisse être, et c'est peut-être cela qui a fait son succès. Les scénarios sont intéressants et pertinents, les acteurs crédibles, la mise en scène nerveuse et la réalisation soignée. Tous les épisodes sont prenants. Au final, on devient vite accro et il est difficile de ne pas regarder l'épisode suivant.
Les 12 épisodes (au lieu de 8) permettent un meilleur développement de l'intrigue et des personnages. D'autant plus que les scénaristes ont fait le choix de ne pas multiplier les enquêtes secondaires.

La saison 3 s'intéresse cette fois-ci à la traque d'un sérial killer, à un réseau de prostitution et au financement occulte organisé par un maire (un proche du président en plus !). Des enquêtes difficiles qui vont marquer chacun des personnages.
L'attention sera portée sur la capitaine Berthaud, sur le juge Roban (qui prend ici beaucoup d'importance), sur Pierre Clément (dont la carrière va prendre un virage inattendu) et sur maitre Karlsson. Chacun va se trouver pris dans un engrenage et aucun n'en ressortira indemne, sur un plan personnel et/ou sur un plan professionnel.

Il va être difficile de patienter jusqu'à la saison 4 ! ^^'

N.B. : Il n'est pas forcément indispensable d'avoir vu les deux saisons précédentes, étant donné que les enquêtes n'ont aucun lien. Mais c'est quand même mieux si on veut comprendre les relations entre les personnages. ^^
0Commentaire| 25 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 21 juin 2010
Les saisons 1 et 2 d'Engrenages constituaient une approche très originale, car très réaliste, du monde judiciaire et de ses acteurs (avocats, parquet, juge d'instruction et police judiciaire). Une grosse affaire constituait le fil rouge de chacune des deux saisons mais chaque épisode comportait généralement une affaire particulière, qui permettait d'approfondir la compréhension des liens entre les différents protagonistes.

La saison 3 d'Engrenages marque une vraie rupture et de "judiciaire" la série devient "policière", et se rapproche désormais un peu de "Braquo" : seules deux grosses affaires occupent les 12 épisodes de la série. "Engrenages" reste bien évidemment ce qui se fait de mieux, avec notamment dans cette saison 3 le personnage du Juge Roban, en magistrat intègre au point de détruire plus que sa famille. Mais on peut regretter que le caractère très original des saisons 1 et 2 ait été abandonné pour revenir à une construction plus classique, avec notamment un fil rouge sur la "guerre des polices".

Donc 5 étoiles pour les saisons 1 et 2, qui restent "la référence" et un point de pénalité à 4 étoiles pour la saison 3 !
0Commentaire| 8 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
500 PREMIERS RÉVISEURSle 31 octobre 2015
A la recherche d'un psychopathe qui mutile les jeunes femmes qu'il assassine.
Si rien n'est n'est original dans le thème central, la plongée dans l'histoire des principaux personnages coupe le souffle.
Il est très difficile de résister à l'envie de passer à l'épisode suivant.
On s'attache chaque fois un peu plus aux personnages, avec leurs qualités et leurs (nombreux) défauts... ce qui ne les rend que plus humains.
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Eh oui ! une série française a toujours un petit côté péjoratif,un brin gnan gnan,faussement musclée surjouée et j'en passe...Ici loin d'être un "feuilleton" ,c'est une série qui déménage ! pas consensuelle pour un sou ,acteurs attachants ou horripilants mais toujours justes.les scénarios sont bien ficelés ,convaincants,des scènes dures ,un peu "trash",mais raremement gratuites .Ils ne sont pas toujours trés "catholiques" nos flics préférés mais en tout cas trés cathodiques! Canal + permet cette liberté de jeu d'acteur qui fait la différence et donne une sensation de naturel à cette fiction.Même pas peur!! devant les américains souvent trés pros en la matière.
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 5 juillet 2010
...Une série française juridico policière excellente, les trois saisons confondues. Et je pense que cela tient au fait que nous avons des personnages qui collent à la vie, à notre vie à nous, celle qui vous flanque des baffes et qui en même temps vous apporte des joies très simples. C'est bien fait, c'est bien filmé, le montage est nerveux, aucun temps mort et aucune longueur, surtout pour la saison trois qui passe de huit à douze épisodes. Tous les acteurs sont extraordinaires et collent parfaitement à leur rôle. Ils arrivent à nous faire oublier qu'ils sont acteurs et on voit un juge, des flics, des avocats et des truands. Et on oublie très vite Caroline Proust, Grégory Fitoussi, Thierry Godard et tous les autres pour ne voir que Laure Berthaud, Pierre Clément, Gilou...etc... et pardon pour les autres qui méritent tous d'être cités. J'attends avec impatience la saison quatre et merci aux scénaristes et aux deux metteurs en scène qui ont su nous faire accéder, avec une série française, à des niveaux aussi élevés que les Britanniques ou les Etats-Unis.
0Commentaire| 6 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 21 septembre 2010
Engrenages a un succès mérité; la 3° saison ne déçoit pas, même si l'actrice-capitaine devient peu crédible à force d'émotions envahissantes. Au point qu'on finit par regretter que la vedette n'ait pas été donnée à l'avocate-perverse-mais-foncièrement-bonne.
0Commentaire| 4 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Cette série prouve vraiment que les français n'ont rien à envier aux séries américaines ! Honnêtement, je pense pouvoir dire que la saison 3 d'Engrenage est la meilleure série que j'ai vue jusqu'à présent dans ma vie.
Le scénario est aux petits oignons avec des histoires qui s'entremêlent : un serial-killer qui sévit, un réseau de prostitution, des changements professionnels, un paquet de dilemmes pour le juge Roban et Joséphine Karlson, une capitaine Berthaud à la recherche de sa propre vie...
Le casting est plus qu'impeccable : tous les rôles sont distribués avec intelligence. Qu'il s'agisse des premiers, deuxièmes ou troisièmes rôles, tous les acteurs sont excellents (une mention spéciale à Patricia, la prostituée).
Pas de manichéisme pour cette série : on dépasse la notion du bien et du mal. Les dysfonctionnements du système sont parfaitement identifiés et les scénaristes mettent bien en exergue cette lourdeur (l'inertie ?) qui caractérise le système judiciaire français chapeauté par les institutions politiques...
Bravo.
0Commentaire| 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 16 décembre 2012
l'arnaque ? Quelle arnaque ? Celle de vendre 16 euros un coffret diluant les épisodes d'une saison dans un énorme coffret de 4 disques, alors que pour les 2/3 de ce prix (11 euros), vous avez le même en import anglais, concentré sur 2 disques, avec la même VO, et les mêmes suppléments (sous-titres anglais en prime, pour parfaire sa maîtrise des langues).
Ce désolant travers mercantile n'est hélas pas limité à cette série. Il semble que tous les éditeurs français se soient donnés le mot (à la notable exception d'arte) : Saisons diluées pour être servies au rythme de deux malheureux épisodes par disque, saisons artificiellement coupées en deux (Murdoch...), sans oublier les coffrets réédition "mise à jour" (saison 1 et 2, puis saison 1 à 3, puis saison 1 à 4, etc.), le but du jeu étant de vendre le maximum de boîtes en carton et de galettes en plastique (il semble également que les éditeurs français rechignent toujours à présenter les dvd en boîtiers "slim", simples ou doubles - contrairement, là aussi, aux éditeurs anglo-saxons : il faut faire du volume pour justifier un prix honnêtement injustifiable.
Dans la mesure du possible, donc, préférer les versions anglaises, plus légères pour le porte-monnaie... et pour les étagères.

Cela dit, Engrenages reste toujours l'une des si ce n'est la meilleure série française (preuve en est qu'elle est reprise (entre autres) sur la télé britannique - sous le titre "Spiral".
0Commentaire| 4 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Engrenages est une excellente série judiciaire et policière française. La saison 3 est encore meilleure que les deux précédentes. En effet, bien qu'elles soient déjà d'excellente qualité, les deux premières séries contenaient certains éléments peu réalistes et des incohérences dans l'intrigue. Avec la série 3, l'intrigue et les personnages deviennent plus réalistes même si le personnage de l'avocate demeure toujours outrancièrement négatif. Les scénaristes semblent prendre un malin plaisir à dépeindre les avocats sous leur plus mauvais jour en leur prêtant des pratiques invraisemblables, déontologiquement et juridiquement condamnables à la puissance 10.

Comme l'a relevé à juste titre l'un des commentaires d'Amazon, la série évolue en devenant plus policière tout en conservant un fort contenu judiciaire. Les jeux de pouvoir sont extrêmement bien rendus. Tous les personnages sont obligés de prendre des libertés avec le droit pour tenter de faire triompher la justice. Aucun n'est épargné. Même le juge d'instruction, traditionnellement irréprochable et implacable est conduit à cambrioler son propre bureau pour camoufler la source d'une information qu'il fait fuiter auprès d'un journaliste afin d'obtenir une extension de sa saisine par le parquet. Ces libertés avec la loi renforcent leur vulnérabilité. Les personnages deviennent dès lors plus humains. L'évolution parallèle des intrigues qui mettent en scène les personnages est menée de façon magistrale, avec un suspense grandissant. On ne peut que saluer le travail réalisé, les progrès accomplis depuis les deux premières saisons et le résultat.
0Commentaire| 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 30 novembre 2010
La saison trois a ete ecrite par une equipe un peu differente, ce qui explique quelques-uns des choix faits pour les trajectoires des personnages par exemple (Josephine commence a devenir sympathique malgre toutes les horreurs qu'elle a commises dans les saisons precedentes). La serie reste verite, coup de poing, tres forte, tres 'noire'. Les personnages principaux sont toujours extremement attachants (Laure, Pierre) ou captivants (Josephine) ou les deux (le juge Roban - mon heros). Et le milieu de la justice dans lequel ils evoluent est fascinant, en tous cas pour nous qui n'y travaillons pas et qui le decouvrons ( il est apparemment bien transcrit). Ca reste de la fiction bien sur, ce qui veut dire que certains des comportements sont un peu excessifs (le suicide?). Le manque de sentimentalite, des personnages feminins qui ont des 'couilles', et un maintien de la notion de bien et de mal, pas si brouillee que ca, en font une reussite toute a l'honneur de l'equipe qui a ecrit les 12 episodes et bien sur aux comediens et au reste de l'entreprise. Superbe et vite une saison 4!
0Commentaire| 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

17,89 €
19,96 €
19,99 €
29,99 €

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)