Commentaires en ligne


69 évaluations
5 étoiles:
 (37)
4 étoiles:
 (17)
3 étoiles:
 (10)
2 étoiles:
 (2)
1 étoiles:
 (3)
 
 
 
 
 
Moyenne des commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients
Créer votre propre commentaire
 
 

Le commentaire favorable le plus utile
Le commentaire critique le plus utile


11 internautes sur 11 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Somptueux !
J'attendais un péplum, mais c'est bien plus que celà: le portrait passionnant d'une femme en avance sur son temps, servi par une mise en scène ponctuée d'images incroyables. Elles transmettent bien le sentiment qui devait habiter cette astronome ayant l'intuition de la position de notre planète au sein du cosmos. On en ressort avec...
Publié le 25 septembre 2011 par B. Jean

versus
4 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 Pourquoi les étoiles ne tombent-elles pas?
Hypatie fille du mathématicien Théon directeur du Musée d'Alexandrie fut une grande astronome fermement persuadée que la science n'était pas incompatible avec la foi. De ses travaux il ne reste que les intitulés de ses recherches, et le combat qu'elle a mené pour rester libre d'enseigner sans pour autant se convertir. Les...
Publié il y a 14 mois par San San


‹ Précédent | 1 27 | Suivant ›
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

11 internautes sur 11 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Somptueux !, 25 septembre 2011
Par 
B. Jean (France) - Voir tous mes commentaires
(VRAI NOM)   
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Agora (DVD)
J'attendais un péplum, mais c'est bien plus que celà: le portrait passionnant d'une femme en avance sur son temps, servi par une mise en scène ponctuée d'images incroyables. Elles transmettent bien le sentiment qui devait habiter cette astronome ayant l'intuition de la position de notre planète au sein du cosmos. On en ressort avec l'envie irrépressible d'en apprendre davantage sur le contexte historique de cette époque.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


8 internautes sur 8 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Hypatie d'Alexandrie Vs Cyrille d'Alexandrie, 19 janvier 2012
Par 
Peregrin (Morlaix, Bretagne) - Voir tous mes commentaires
Ce commentaire fait référence à cette édition : Agora [Blu-ray] (Blu-ray)
Magnifique film, largement sous-estimé à sa sortie par les critiques françaises (comme d'habitude pour ce genre de productions). Une mise en scène contemplative qui offre quelques beaux moments de poésie (dont les transitions vues de l'espace) ; Rachel Weisz tenait là un de ses meilleurs rôles ; et merci pour l'audace d'aborder cette époque charnière de l'histoire tombée malheureusement dans l'oubli, réécrite par les chrétiens ; tout comme l'empereur romain "Julien l'Apostat" quelques années avant Hypatie, qualifié d'Apostat par les chrétiens justement - il avait renoncé au christianisme par amour de la pensée grecque et tenta de restaurer les anciennes religions - ses écrits sur cette secte chrétienne, comme il les qualifiait, furent conspués par Cyrille d'Alexandrie, le même qui apparaît dans "Agora". En 2007, Benoît XVI rendait hommage à ce fameux Cyrille d'Alexandrie pour son importante contribution au culte marial - il était par ailleurs évêque d'Alexandrie, père et docteur de l'Église, et Saint chrétien. Les vainqueurs écrivent l'histoire et l'église ne s'en est pas privé... Pour les grincheux qui trouvent que les acteurs jouent mal : ce film est évidemment à voir en VOSTFR, le doublage français est aussi calamiteux que d'habitude. Et enfin pour les grincheux qui pensent que ce film donne dans le révisionnisme : révisez vos cours d'histoire sur cette période largement occultée et falsifiée par l'église.... ;)
_______________________________________________________________________________

PS : ouvrages à consulter, "Christianisme et paganisme du IVe au VIIIe siècle" de l'historien Ramsay MacMullen (ainsi que tout ses autres livres sur l'antiquité romaine, et le remplacement du paganisme par le christianisme).
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


63 internautes sur 69 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Hypatant !, 10 juillet 2010
Ce commentaire fait référence à cette édition : Agora (DVD)
Compte tenu du peu de connaissances réelles dont nous disposons sur cette époque troublée ( et surtout des miennes ), des différentes théories proposées par les historiens et bien sûr de l'inévitable parti-pris du cinéaste, je ne porterai pas de jugement à caractère historique sur cette oeuvre, mais seulement sur son intérêt et sa qualité. Simplement, s'il est vrai que les chrétiens y sont représentés sous un angle peu flatteur, les juifs n'y sont guère mieux lotis, et après tout, tous les fanatiques ne sont-ils pas à mettre dans le même panier ?

Amenabar a visiblement beaucoup de tendresse et d'admiration pour l'Hypathie qu'il imagine, et je dois reconnaître que cette émotion est communicative, le jeu très juste de la magnifique Rachel Weisz qui trouve là son meilleur rôle y étant pour beaucoup.

Les oppositions religieuses, sans doute schématisées et présentées de façon un peu réductrice, sont clairement exposées et montrent bien à quelles extrémités les hommes peuvent arriver quand ils se laissent abuser par des leaders intégristes un tant soit peu charismatiques.
Amenabar nous ramène ainsi à des conflits beaucoup plus actuels, démontrant que finalement la religion apporte beaucoup plus de troubles que de réconfort, et que l'obscurantisme n'est jamais loin.

Les combats et les exactions sont bien entendu présentes, mais de façon plutôt soft, très loin du bain de sang dont nous aurait immanquablement gratifiés Tarantino, par exemple, et même les âmes sensibles peuvent voir ce film sans en faire des cauchemars pendant une semaine.

Agora n'est peut-être pas le plus beau ni le meilleur film que j'aie vu à ce jour, mais la qualité, la symbolique et le destin tragique de cette femme d'exception en font celui qui m'aura le plus marqué.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


4 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 Pourquoi les étoiles ne tombent-elles pas?, 28 mars 2014
Par 
San San - Voir tous mes commentaires
(COMMENTATEUR DU HALL DHONNEUR)    (TOP 50 COMMENTATEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Agora [Blu-ray] (Blu-ray)
Hypatie fille du mathématicien Théon directeur du Musée d'Alexandrie fut une grande astronome fermement persuadée que la science n'était pas incompatible avec la foi. De ses travaux il ne reste que les intitulés de ses recherches, et le combat qu'elle a mené pour rester libre d'enseigner sans pour autant se convertir. Les chrétiens l'enlevèrent, elle fut déshabillée, battue à mort dans la grande Eglise, dépecée portée en triomphe par la foule et brulée sur place publique. L'évêque Cyrille l'ayant condamnée fut quant à lui nommé Docteur en théologie et canonisé...
Voilà pour les faits historiques qu'Alejandro Aménabar met en scène dans ce péplum original aux décors grandioses, prenant des libertés avec le genre avec des vues en hauteur sur toute la ville comme prises du ciel voire même de l'espace...

Au 4eme siècle après Jésus-Christ, alors que l'empire Romain s'effondre, Alexandrie garde toute sa splendeur. La religion chrétienne est tolérée depuis que l'empereur Théodose en a décidé ainsi, et les soldats de Dieu les parabeli, par leur prêches enflammés gagnent de plus en plus de gens à leur cause. Les troubles deviennent de plus en plus fréquents entre païens, juifs et chrétiens, ces derniers faisant preuve d'intolérance notamment envers les sciences qui tendent à insulter leur Dieu, à vouloir l'égaler. Pourtant, une femme aussi intelligente que belle, Hypatie, scientifique et philosophe dispense ses cours en prônant l'égalité pour tous, tout en cherchant à comprendre l'univers.

Le réalisateur a pris le parti de donner le mauvais rôle aux chrétiens qui n'hésitent pas à assiéger le Serapeum et pillent ce qu'il reste de la bibliothèque d'Alexandrie, s'immiscent dans la politique et agressent les juifs en plein sabbat. L'évangélisation poussée à son paroxysme mène les fanatiques à l'intégrisme, les chefs religieux interprétant les Ecritures pour servir leurs desseins condamnant toutes pensées qui ne sont pas les leurs. Ces grands moments de troubles s'unissent aux scènes plus intellectuelles et posées qui ralentissent le rythme du film et l'on a un peu de mal à accrocher au sujet dans un premier temps. On est déstabilisé, déconcerté puis intéressé...

Le support est d'excellente qualité tant au niveau du son que de l'image, même si en ce qui me concerne le Bluray s'est bloqué après 1H17 de film. La BO est superbe, Rachel Weiz imprégnée de son personnage, l'histoire est romancée mais sans exagération, il s'agit plus de mettre en avant l'opposition du savoir face à la religion qui l'exècre, c'est du spectacle honnête mais pas inoubliable...
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Une fresque grandiose sur la montée de l'intolérance monothéiste, 15 décembre 2013
Par 
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Agora (DVD)
La Résistance désespérée d'une femme dépositaire de la sagesse antique face au coup d'état monothéiste ou lorsque les chrétiens contestaient le pouvoir civil afin d'accèder au pouvoir total. Le chemin vers l'instauration de l'obscurantisme et de l'oppression, et les prémices de la fin du monde antique.
Une grande fresque avec la merveilleuse Rachel Weisz reprenant la plupart des anecdotes connues sur la vie de la philosophe Hypathie et sur son assassinat horrible par les chrétiens.
Elle incarnait tout ce qu'ils exécraient: elle était femme, elle était libre, elle était belle et cotoyait les hommes de pouvoir en étant femme d'influence, elle était philosophe, son monde n'était pas peuplé de dogmes édictés par un dieu jaloux à partir de "vérités" préétablies.
Une figure touchante qui symbolise la défaite des derniers paiens d'après Pierre Chuvin, Chronique des derniers paiens, p-90, Les Belles Lettres/Fayard, livre parfaitement documenté que je conseille fortement pour ceux qui souhaiteraient approfondir le sujet.
Petit bémol : le comportement d'intolérance attribué par le réalisateur à certains paiens et à leur prêtre (peut être, dans une optique actuelle, uniquement pour mettre sur un pied d'égalité toutes les religions impliquées ) n'est, à ma connaissance aucunement avéré concernant cette époque et ce lieu.
En résumé, un film excellent et spectaculaire qui nous plonge dans le monde populeux d'Alexandrie renommée à l'époque pour sa riche bibliothèque où se trouvait amassé tout le savoir antique laquelle sera détruite par les chrétiens.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Un DVD pauvre pour un film d'une richesse incomparable, 27 septembre 2011
Par 
Lifthrasir (France) - Voir tous mes commentaires
(TESTEURS)   
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Agora [Import belge] (DVD)
Faisons d'abord un sort à la version "import langue fraçaise" dont j'ai fait l'acquisition : il s'agit clairement d'un DVD très minimaliste avec uniquement le film et deux pistes sonores (anglais et français) et aucun sous-titrage. Pour les accros à la VOST, il faudra donc se rabattre sur une autre édition. Pour ceux qui préfèrent la VF ou sont assez experts dans la langue de Shakespeare pour se contenter d'une VO non sous-titrée, cette version est en revanche bien suffisante pour profiter de ce chef d'oeuvre de film, qui mérite bien ses 5 étoiles à lui tout seul.

5 étoiles est un qualificatif qui s'applique également au casting emmené par un Michael Lonsdale très juste et par une Rachel Weisz rayonnante, capable à elle de porter le film sur ses épaules. Rayonnante, l'actrice principale l'est rendue encore plus par la qualité de la photographie, avec ses environnements lumineux qui nous transportent dans l'atmosphère ensoleillée de l'Egypte antique.
Mais ce qui rend avant tout ce film unique, c'est son habileté, à travers le récit de la vie d'Hypatie d'Alexandrie, personnage historique méconnu, à traiter de thèmes aussi divers et intemporels que la religion, la tolérance, la science, l'égalité entre hommes et femmes...
Certes, si l'on veut vraiment trouver un défaut à ce long-métrage, on pourra toujours remarquer que les oppositions entre différents "camps" (juifs, païens, chrétiens...) sont parfois simplifiées pour que les enjeux soient facilement identifiables dans un film de 2 heures. Mais, pour autant, Amenabar ne tombe jamais dans le manichéisme. Et pour cause : Agora est un hymne à la réflexion personnelle sur le monde qui nous entoure, rélexion qui se prolonge bien après que la dernière image se soit effacée de l'écran...
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Un film riche en enseignements, 22 janvier 2013
Ce commentaire fait référence à cette édition : Agora (DVD)
AGORA est un tres bon document qui aborde l'epoque de ;la transition Paganisme-Christianisme au Ve siecle a Alexandrie. Sans fard, les Chretiens conformement aux documents de l'epoque massacrent les autres communauites, Juifs et Paiens, a couts de pierre et de meurtres odieux.Convedrsions forcees font concurrence aux atrocites...Pretres fanatiques contre philosophes neo-Platoniciens, et Romains Paiens. :L'episode sur lequel se centre le film est l;assassinat d'une philosophe reputee d'Alexandrie, Hypathia, neo-Platonicenne, donc Paienne, astronome et mathematicienne de renom, dont d'ailleurs le film ne permet pas suffisamment de mesurer .ll'impact en son temps. On lui preterait l'invention des premieres astrolables, et une conviction heliocentrique , c'est a dire que la terre tournerait autour du soleil et non l'inverse.. Cette femme de grande culture fut assassinee sur ordre de "Saint" Cyrille, eveque d'Alexandrie qui lui reprochait son influence....Une page noire de l'histoire du Christianisme qui montre le passage de l'antiquite au moyen age...Fascinant..A voir et a revoir..
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


50 internautes sur 58 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 divine Hypatie, 17 juin 2010
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Agora [Blu-ray] (Blu-ray)
C'est très beau, brillant, voire clinquant, mais surtout c'est différent du péplum standard. L'axe choisi par Aménabar est courageux et intelligent, plaçant une belle philosophe au centre d'un récit d'hommes, tous plus barbares et influençables les uns que les autres. Elle seule garde ses convictions et son attachement à la vérité, qui prend ici la forme de la science et en particulier de l'astronomie. Rachel Weisz est encore une fois parfaite et incarne Hypatie avec beaucoup de talent. Les seconds rôles en revanche ne sont pas toujours aussi justes et on aurait aimé plus d'homogénéité dans l'interprétation. Michael Lonsdale est par contre remarquable en Théon vénérable et réactionnaire.

La reconstitution d'Alexandrie est éblouissante, tant au niveau des décors que des costumes ; on n'est pas encore au niveau de détail de la série Rome, mais la photographie et le choix de placement des caméras, souvent judicieux, valorise à juste titre le travail réalisé. On peut trouver que la ville ressemble trop à des scènes filmées en plateau les unes après les autres, mais l'ensemble fait bonne figure, et la vie de ses (nombreux) habitants fait un liant efficace. Le choix de la vue de la ville ou de la planète "de loin" n'est sans doute pas discutable compte tenu du propos, mais sans doute assez maladroitement réalisée ; c'est facilement oublié dès la scène suivante.

Concernant la religion, le réalisateur n'est tendre avec personne, et les chrétiens comme les autres apparaissent comme des fanatiques prêts à toutes les horreurs imaginables pour justifier leur dogme (et inversement). Les palabres entre "sages" et politiques font figure d'illustration historique, contrastant avec les scènes de massacres et les lynchages qui prennent place dans les rues d'Alexandrie. Aucune religion ne sort grandie de ce film, puisque la seule dimension véritablement mystique se trouve dans la quête de vérité d'Hypatie ; le reste n'est que manipulations et boucheries destinées à assoir la domination d'une communauté sur une autre.

Un film à voir, traversé par la brillante et chaleureuse Rachel Weisz, qui fera forcément réfléchir ceux qui l'auront vu.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


7 internautes sur 8 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 La Science martyrisée au nom de la religion....les prémices d'une longue chronique !, 18 juin 2011
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Agora (DVD)
Agora est l'histoire de la philosophe Hypathie, une scientifique de grand renom, merveilleusement incarnée par l`actrice Rachel Weisz, et qui semble avoir dominée le milieu intellectuel d'Alexandrie au 4e siècle de l'ère chrétienne. Cette chronique nous fait découvrir des premiers chrétiens dignes des plus terribles fanatiques religieux, où l'on voit l'ignorance et la barbarie triompher de la sagesse en mettant à mal la réflexion scientifique (incendie de la bibliothèque d'Alexandrie notamment) sans omettre l'incapacité des politiques d'alors à réguler une situation qui leur échappe. Un parallèle entre le premier chrétien livré à la foule par un Ponce Pilate dépassé par les évènements, et Hypathie, dernière des philosophes antiques abandonnée à la meute abrutie des lyncheurs est certainement à faire.
Ce film, un temps, nous fait désespérer non pas de Dieu s'il est, mais bien plutôt des hommes toujours capables du pire. Il surligne l'intolérance religieuse (quelle qu'elle soit....) et reste un brillant plaidoyer pour la liberté de penser.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 bouleversant..., 4 juillet 2011
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Agora [Import belge] (DVD)
Vu au cinéma, je devais revoir Agora, pour mieux saisir tous les aspects touchés par cette histoire.
La réalisation est parfaite, les reconstitutions justes (hypothèses archéologiques récentes), Amenebar a su recréer un environnement réaliste et à la fois, magique!
Quant à l'histoire, si on met de côté la romance, ce film est un plaidoyer pour la justice, la tolérance, avec une mise au point nécessaire sur les religions chrétienne et juive, et leur histoire mouvementée, violente, cruelle...
Les acteurs sont parfaits, ils jouent justement, et Rachel Weiz est envoutante en femme savante perdue.

un grand beau et bon film, à voir pour réfléchir!!
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


‹ Précédent | 1 27 | Suivant ›
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

Ce produit

Agora
Agora de Alejandro Amenábar (DVD - 2010)
EUR 9,99
En stock
Ajouter au panier Ajouter à votre liste d'envies
Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit