undrgrnd Cliquez ici NEWNEEEW nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos FIFA16 cliquez_ici Shop Fire HD 6 Shop Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo

Commentaires client

3
4,7 sur 5 étoiles
5 étoiles
2
4 étoiles
1
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
Time to be king
Format: CDModifier
Prix:13,00 €+Livraison gratuite avec Amazon Premium

Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article
Partagez votre opinion avec les autres clients

Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

2 sur 2 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
Quel line up : L'illustre Roland Grapow à la six cordes, Mike Terrana derrière les fûts et bien entendu le retour au micro de Jorn Lande. Dès l'entame de ce « Time to be King » on retombe en terrain connu : Un hard rock très mélodique dans la lignée des premiers opus du groupe. Si le premier titre « Fiddle of time » se veut relativement rapide, les tempos du reste du disque varient du mid tempo au rythme plus lent avec quelques accélérations salvatrices (celle sur « The sun is in your hands » est fendarde). Les nappes de clavier aux sonorités diverses modernes ou plus conventionnelles revêtent toujours une grande importance. Vocalement, pas de surprise l'homme est en forme et son timbre granuleux fait à nouveau merveille. Si l'album ne comporte sans doute pas de titre d'anthologie, il n'en contient pas non plus de faible. 10 titres courts très mélodique et aux refrains immédiatement mémorisables. Du tout bon. A la guitare, Grapow fait bien entendu preuve de technicité (sa réputation n'est plus à faire) mais réduit ses soli (je les préfère un peu plus long) pour servir les titres et leur donner plus d'impact. Un très bon album de métal mélodique très homogène et puissant comme on les aime. Dès la première écoute, on tape du pied, c'est bon signe ça. L'édition collector jouit d'un très beau Digipack et d'un titre supplémentaire « Kisses from You » lequel renvoie au grand « Queen » de la bonne époque.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
0 sur 3 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 20 septembre 2010
Ce n'est certainement pas le meilleur album pour découvrir le groupe (il manque vraiment un single), mais tous les ingrédients de Masterplan y sont réunis. Et puis Jorn...
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
1 sur 7 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 6 juin 2010
After 2 albums, Jorn Lande left and was replaced by Mike Dimeo, known by his previous work with American metal band Riot. While he was also a great singer, he couldn't really replace the phenomenal voice of Jorn. Four years later Lande is finally back where he belongs.

The album is filled with mainly up-tempo melodic power metal songs with chunky riffs and laced with wonderful guitar solos. "Fiddle of time" is a strong up-tempo song, dominated by keyboard and soaring vocals. "Far from the end of the world" is the single and a typical Masterplan song. The title track begins with the ringing of bells and a choir, followed by screaming guitars and powerful vocals. In some songs we hear orchestration like in "Lonely winds of war". The main melody from this song is based on "Prince Igor" by Russian classical composer Borodin and Jorn sings heavenly on this one. Other highlights are the very emotional power ballad "The Dark road" and the dark, threatening "The black one". "Blue Europa" excels in tight rhythms and is a critical ode to an united Europe. I bought the Japanese import with the bonus track "Never walk alone", which I prefer to the digipack bonus "Kisses from you", which is a very nice Queen-like song, but it doesn't really fit in their repertoire.

Most songs are written by Roland Grapow and Jorn Lande, but keyboard player Axel Mackenrott also wrote about 3 songs. This new album sounds like a cross between the nameless debut album and Jorn his solo work, but with clearer sound and production and superior guitar work. The replacement of drummer Uli Kusch by Mike Terrana makes that there is more variety in drumming, instead of the typical double bass drum, which is standard to most power metal bands.

The return of Jorn Lande gives this band the boost they needed to claim their place back at the top op power & heavy metal bands. At first listen, I was a bit let down, because I expected more blistering power metal like "Enlighten me" or "Kind hearted light" from their debut, which was an absolute classic. But after repeated listening, this album grew on me and it's even better than "Aeronautics"! There is a lot of variety here and the songs are all very well worked out. The real strength of this band lies in their composing skills. It's made by absolute top class musicians and it belongs in every metal collection.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
     
 
Les clients ayant consulté cet article ont également regardé
Novum initium ltd edition
Novum initium ltd edition de Masterplan (CD - 2013)

Aeronautics
Aeronautics de Masterplan (CD - 2012)
 
     

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)
  -  
Our programs can help you achieve a successful career in music.
  -  
Choose from 85+ graduate and professional programs in 10 schools