Commentaires en ligne 


21 évaluations
5 étoiles:
 (9)
4 étoiles:
 (4)
3 étoiles:
 (4)
2 étoiles:
 (2)
1 étoiles:
 (2)
 
 
 
 
 
Moyenne des commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients
Créer votre propre commentaire
 
 

Le commentaire favorable le plus utile
Le commentaire critique le plus utile


6 internautes sur 6 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Une référence. A ne pas manquer !
Un must de la science-fiction. Un classique. L'auteur nous mène par le bout du nez tout au long de l'histoire et la fin laisse pantois. A lire absolument.
Publié le 1 septembre 2000 par Frederic LE GARREC

versus
3.0 étoiles sur 5 Interesting
You quickly get attached to this boy. As is the case with any good sci-fi novel, the commentary on our society is poignant.
Publié il y a 9 mois par cats34


Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

4.0 étoiles sur 5 Do not over look the introduction, 5 février 2014
Par 
Ce commentaire fait référence à cette édition : Ender's Game (Format Kindle)
I bought the paperback. A paperback is not the easiest thing to wield, so I also bought the kindle version. I always make sure that it is Text-to-Speech Enabled and it helps to be X-Ray Enabled.

Then to my surprise the kindle version offered Whispersync for Voice so I could not pass the opportunity. The Whispersync starts out on the first page of the book and bypasses the introduction. I read the introduction from the paperback and found it be backing up from where the kindle started.

The kindle version also has the beginning chapter from the next book in the series (Speaker for the Dead) this section also works with the Whispersync.

The reason I mentioned the introduction is because it is as important as the book it's self. It gives a background of the author and a quick how to write a novel course. Orson Scott Card said that the introduction can be passed but I would not do it.

I know this is not really focused on the military; however he nails many of the situations. From commander's intent to training and target of opportunity I felt that I was in the BNCOC and ANCOC while reading the story.

The story takes place in the future. The enemy attacked humankind twice and maybe a third time is on the horizon. We are looking for a great leader as the ones form the past to carry us to victory. The question is how to go about finding and preparing the person for the future. We are more interested in Andrew "Ender" Wiggin's relationship to family, and the people around him. The big picture is finding out whom / what we are.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


5.0 étoiles sur 5 Un petit coup de coeur, 6 janvier 2014
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Ender's Game (Format Kindle)
J'ai adoré cette lecture, j'attendais à chaque pages l'évolution de Ender et voir de quelle façon il se ferait respecter ou dénigrer.
Par contre, le film est une daube sans nom ;).
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


2.0 étoiles sur 5 Average, 15 décembre 2013
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Ender's Game (Format Kindle)
Good story, but not extrordinary. Of course, as an adult, I cannot put myself in the children's shoes. What I make note of is it is about abusing the trust of the children. Making them believe that they are playing games, however hard, to then tell them that those games were real and that they were actually doing real warfare with all its ugly side, is a way different from telling white lies such as a needle wont hurt...

Another point, not related to the stories: what do you do with an ebook once you've read it: can't sell it, can't share it unless you hand over your iPad (or other)? I think I'll go back to plain paper.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


3.0 étoiles sur 5 Interesting, 15 octobre 2013
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Ender's Game (Format Kindle)
You quickly get attached to this boy. As is the case with any good sci-fi novel, the commentary on our society is poignant.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


3.0 étoiles sur 5 Disappointment, 29 septembre 2013
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Ender's Game (Format Kindle)
Whilst it is well-written, this book is too long, and in spite of the sometimes violent scenes the action in the book is relatively limited and somewhat repetitive. Some story lines are not well-suited to being expanded from short-stories to novels.

There are a certain number of things about this book that are disconcerting, most notably the violence committed by children, against each other, and the ever-present excuses for this violence. Worse, these children are raised to become soldiers by adult teachers who encourage violent no-limit self-defense, with the continuing justification that this is simply necessary in order for them to be able to effectively fight the "buggers", the horrible aliens who have so “conveniently” attacked us in the past. Ender does seem at times to have some moral scruples, but these are always overcome by the necessity of human survival.

It is never explained why adults would need to use very young children for fighting their wars, or why children this young would be better soldiers. And to be honest, the way these children reason about their acts does not feel at all like pre-teenage children!

This book has been compared to Lord of the Flies. But apart from the theme of violence amongst children these two books have little in common, and Lord of the Flies is by far a more interesting and profound story about human nature.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


2 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
1.0 étoiles sur 5 Serial Killer as Hero, 10 juin 2013
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Ender's Game (Format Kindle)
Self-indulgent sentimentalizing of violence and hatred camouflaged as love - the bildungsroman of a psychopath. Quite well-written, but a sick little book, best avoided.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1 internaute sur 2 a trouvé ce commentaire utile :
4.0 étoiles sur 5 Bien mais prévisible, 14 juin 2013
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Ender's Game (Cahier)
J'ai toujours eu une appréhension quand les héros ne dépassant pas l'adolescence, parvenaient à sauver le monde... Même en étant de la science-fiction, il faut un minimum de crédulité.

Mais ici, j'ai trouvé que ça s'expliquait plutôt bien.

Si l'histoire est prenante, elle reste ceci dit prévisible. Les traits de caractères et la personnalité des protagonistes sont également un plus qui incite à lire ce bon livre !
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


3 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile 
2.0 étoiles sur 5 Arrêt au tiers réglementaire pour cause d'ennui caractérisé, 21 octobre 2012
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Ender's Game (Format Kindle)
-
J'ai tardé à lire ce livre dont j'avais entendu tant de bien parce que j'attendais le moment propice. Je m'attendais à un récit assez dur, sombre, cruel même et je tenais à être dans des dispositions adéquates.
Je m'attendais également à un vrai roman, avec des personnages forts, une histoire originale, tout ça dans un cadre SF personnel et novateur.
J'ai été très déçue. Le seul bon côté est que je ne risque pas d'être tracassée par la lecture de la première partie de ce livre qui m'a simplement paru très mauvais, dénué de tout souffle romanesque, de personnages crédibles et, tout simplement, d'histoire !

La mise en place est rapide, expéditive même, mais je m'en suis contentée, espérant des développements ultérieurs. Ils surviennent sans doute, à la fin de ce tome ou dans la suite de la série, mais je n'ai pas eu la patience de les attendre.
L'impact psychologique d'une société qui doit sacrifier ses enfants les plus brillants dans le maigre espoir de pouvoir repousser définitivement des extra-terrestres surpuissants se résume à rabâcher sans cesse que c'est mal de détruire ces enfants. Que c'est horrible de courir le risque de fabriquer des monstres, mais que c'est indispensable pour sauver l'humanité.
Le lecteur aurait pu aboutir seul à cette conclusion, mais au tiers du livre le refrain avait déjà été répété trois ou quatre fois. Pour la subtilité il faudra de toute évidence aller voir chez quelqu'un d'autre.

Le deuxième défaut, sans doute le plus objectivement évident à mes yeux, est le ratage complet de l'aspect enfant soldat. L'auteur met en scène des enfants surdoués et, sous ce prétexte d'intelligence exceptionnelle, les fait agir et parler comme des adultes. C'est complètement ridicule, et je n'ai jamais pu voir un seul instant Ender comme un enfant de 6 ans, malgré les rappels de l'auteur sur son âge, sa taille, ses sentiments pour sa famille. Sans rien connaître personnellement des enfants surdoués, je ne pense pas un seul instant qu'un surdoué de 6 ans pense comme un adulte réfléchi de 30.
La situation bancale de l'introduction devient proprement aberrante dès l'entrée d'Ender à l'école. Je défie quiconque d'ouvrir le livre au hasard, de lire un dialogue et de deviner que ce ne sont pas deux adultes en train de discuter dans le cadre d'une SF militaire standard, mais de très jeunes enfants, surdoués ou non !
Un exemple ?

"But I'm going to become a good soldier. I won't screw up your regular drill, but I'm going to practice with the only people who will practice with me, and that's the launchies."
"You'll do what I tell you, you little bastard."
"That's right, sir. I'll follow all the orders that you're authorized to give. But free play is free. No assignments can be given. None. By anyone."
He could see Bonzo's anger growing hot. Hot anger was bad. Ender's anger was cold, and he could use it. Bonzo's was hot, and so it used him.

Le premier a 6 ans, l'autre 10 ans et la conclusion narrative au dialogue donne une bonne idée de la profondeur psychologique de l'ensemble : simpliste à la limite de la nullité.

Le dernier point est plus subjectif, mais classe pour moi ce livre dans la catégorie "roman pour joueurs", l'excluant de la littérature au sens large, toutes catégories confondues : l'entrainement d'Ender est une suite de luttes intestines entre les élèves de l'école, enchevêtrées de combats de genre paint-ball/laser-game, de gambades en apesanteur et de longs développements sur les jeux auxquels s'entraîne Ender - montrant bien entendu son génie particulier dans chaque situation. C'est répétitif, catalogue et ennuyeux. Il se passe peut-être quelque chose d'un peu intéressant dans la suite du livre, mais j'en doute fort ; je me voyais bien partie pour les mêmes choses en boucle et j'ai déclaré forfait !
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


3 internautes sur 8 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 Sur notre faim....., 21 juin 2007
Ce commentaire fait référence à cette édition : Ender's Game (Poche)
ça commence de façon intéressante pour de la SF, ça devient trop long dans la description détaillée des entrainements des gamins surdoués en apesanteur, SUPER coup de théatre et.... on reste sur notre faim après la révélation. J'ai l'impression que l'auteur était pressé pour la fin et qu'il devait rendre sa copie rapidement?!? ou alors il savait qu'il alait faire une suite, et j'espère qu'il développe l'exploration d'Ender dans le secon tome? à suivre....
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


4 internautes sur 11 ont trouvé ce commentaire utile 
1.0 étoiles sur 5 Un roman bancal, une grosse déception., 23 octobre 2008
Ce commentaire fait référence à cette édition : Ender's Game (Poche)
Une grosse déception. Etant fan de SF, j'étais curieux de lire ce roman, qui a obtenu les prix Hugo en 1985 et Nebula en 1986. Les critiques, glanées ça et là, étaient élogieuses, j'avais même acheté les deux premiers tomes du cycle. Et bien, je ne lirai pas le second tellement "La Stratégie Ender" m'a navré.

La personnalité des enfants et ados, notamment de Ender, le héros, sont trop peu crédibles, dès le départ. Même surdoués, les gamins ne s'expriment pas comme des adultes, ne réagissent pas comme eux. Du coup, difficile de s'attacher à ces gamins. Card est en face d'une contradiction : il veut nous persuader que ce sont enfants, alors que leur langage et leur comportement prouvent le contraire. Impossible dès lors de voir dans ce livre un roman d'apprentissage, puisqu'on ne saisit même pas l'évolution d'Ender.

Les descriptions des entraînements sont redondantes et surtout mal écrites. Difficile de se faire une idée de ce qui se passe.

Les relations entre Ender et sa famille, ainsi qu'entre sa soeur et son frère, sont invraisemblables. C'est froid, dénué d'émotions. Un peu plus de psychologie n'aurait pas fait de mal.

En plus, le style de Card ne fait pas dans la finesse. Même s'il n'abuse pas de clichés littéraires, le résultat est bien plat et ce roman ne fait pas rêver.

Quant au "twist" final, on s'en doute dès la moitié du roman. Et ses conséquences paraissent vraiment ténues pour le héros et pour ceux qui l'entourent. J'en étais presque embarrassé pour l'auteur de voir son "twist" tomber tellement à plat.

"La Stratégie Ender" aurait fait une jolie nouvelle si seulement elle avait été mieux écrite.

Restent une intuition de ce que sera Internet ("le réseau") et une ébauche de réflexion sur les jeux vidéo.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

Ce produit

Ender's Game
Ender's Game de Orson Scott Card
EUR 4,77
Ajouter à votre liste d'envies Voir les options d'achat
Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit