undrgrnd Cliquez ici KDPContest nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_PhotoM16 Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici cliquez_ici Jeux Vidéo soldes montres soldes bijoux

Commentaires client

5,0 sur 5 étoiles
2
5,0 sur 5 étoiles
5 étoiles
2
4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
Format: CD|Modifier
Prix:47,26 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium

Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article
Partagez votre opinion avec les autres clients

Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

Même si on possède déjà une édition normale d'un des meilleurs albums de MAGNUM, cette édition double CD (en format digipack avec livret) se positionne comme un produit très attrayant. Tout d'abord, le son de l'album a été respectueusement lifté, mettant plus que jamais en exergue les mélodies entêtantes et les ambiances discrètement progressives propres aux compositions du guitariste Tony Clarkin ("How Far Jerusalem", "Just Like an Arrow" le bien nommé, "All England's Eyes").
Le second Cd comporte d'intéressantes versions démos ainsi qu'une plus dispensable interview du groupe.
L'album d'origine était un must et devait marqué le renaissance du groupe au milieu des années 80 ; cette belle édition que l'on peut trouver à un prix raisonnable vaut le coup.
Alain Lavanne
0Commentaire| 4 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 16 mai 2013
Magnum amorce un virage plus FM mais atteint aussi son apogée avec "On a storyteller's night" tant ce dernier se montre sublime de bout en bout.
Dès l'entame après intro de "How far Jerusalem", le ton est donné et ce son de guitare intense de Tony Clarkin ne fera défaut à aucun moment tant les morceaux seront tous d'une inspiration assez incroyable.
En effet, toutes les compositions sont excellentes du début à la fin, que l'on prenne les titres dans l'ordre ou pas.
Impossible d'être déçu par le magique "On a storyteller's night", le dynamique "Before first light", le superbe "Endless love", le magistral "Two hearts", l'emblématique "Les morts dansant" avec sa touchante faute d'orthographe ou encore le final émouvant qu'est "The last dance".
Non vraiment cet album est composé de titres parfaits (peut-être "Steal your heart" et "All England's eyes" sont-ils un cran en dessous ?).
Les solos de guitare sont de plus les meilleurs jamais exécutés par le maître penseur du groupe britannique, à savoir notamment ceux de "Just like an arrow", "On a storyteller's night" ou "Two hearts".
La voix de Bob Catley est magnifique, les claviers de Mark Stanway judicieux ... bref, l'interprétation de l'ensemble du groupe est en tous points remarquable.
Un mot sur le second cd avec ses démos dont l'attrait principal concerne sûrement "Endless love" avec ses choeurs féminins qui donne une couleur différente au titre, pas désagréable du tout d'ailleurs.
"On a storyteller's night" est le must de Magnum et figure parmi les meilleurs jamais enregistrés dans le genre, à posséder absolument bien sûr pour tous les amateurs de bonne musique.

Mes titres préférés : "Two hearts", "Endless love", "On a storyteller's night", "Before first light", "The last dance" ... enfin tous quoi !

Note : 20/20 bien sûr
0Commentaire| 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles


Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)