undrgrnd Cliquez ici NEWNEEEW nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos FIFA16 cliquez_ici Shop Fire HD 6 Shop Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo

Commentaires client

1
4,0 sur 5 étoiles
5 étoiles
0
4 étoiles
1
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
Chopin: Piano Works
Format: Téléchargement MP3Modifier
Prix:8,99 €

Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article
Partagez votre opinion avec les autres clients

Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

3 sur 5 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 1 février 2011
Maria Joao Pires nous disait récemment sortir complètement épuisée de l'exécution de cet ultime mouvement (Sonate n°3) - le seul qu'il me soit donné d'entendre, pour l'instant, de l'enregistrement de Mr Volodin - archétype de l'erreur de jugement qu'il est possible de faire sur l'œuvre de F.Chopin. Et il ne s'agit pas, bien sûr, d'un simple problème d'exécution d'une oeuvre pianistiquement exigeante. D'aucuns entendent - et jouent donc comme il convient de l'entendre - une cavalcade triomphale, achevant le massacre entrepris plus avant (cf 3°mouvement, typique d'un briefing avant l'assaut final!)C'est vrai que celui-là aussi relève parfois du massacre, un peu comme les "canons cachés derrière des fleurs" dont parlait Robert à propos des mazurkas: une modeste contribution à la résistance polonaise, de la part d'un phtisique qui fait ce qu'il peut...! Évidemment, quand vous prenez tout au premier degré...!
Ce quatrième mouvement conduit à l'épuisement du pianiste, d'avoir l'impression de crier d'un gouffre de plus en plus profond, un de profundis diraient les latinistes, ajoutant le clamavi ad te - comme Tu n'es donc pas là! Ces métaphores pour vous dire que ce mouvement doit être de plus en plus retenu, gardant la place de l'espérance en essayant de figer le temps, luttant contre l'inexorable descente des sextolets de doubles croches, par degrés chromatiques ne faisant que retarder l'échéance.
Pas facile de retenir un tel mouvement, garder ses ressources physiques et mentales pour aller jusqu'au bout. Kissin, tout jeune à Yokohama, a ce geste des sauteurs qui viennent de franchir la barre "je l'ai joué comme je l'entendais!"
Volodin aussi. Mais les preneurs de son ont sévi: les reprises du thème amenées par un ffff incongru et toc, un sforzando made in console du plus mauvais effets. On ne peut s'empêcher de penser "et si tout procédait des mêmes subterfuges?" Je pense que Volodin n'aurait pas accepté - lui qui rendait pleinement justice à Lille à des Variations ci darem d'anthologie, sans parler des Préludes aux Folles Journées de Nantes: de l'Argerich - live! Allez, j'achète le disque.Oeuvres Pour Piano
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus