undrgrnd Cliquez ici Livres Fête des Mères nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_TPL0516 Cliquez ici Acheter Fire Acheter Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Fête des Mères

Commentaires client

4,0 sur 5 étoiles5
4,0 sur 5 étoiles
Format: CD|Modifier
Prix:7,00 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium

Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article
Partagez votre opinion avec les autres clients

Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 15 novembre 2015
"En juin 1963, Paul Desmond, entouré de Jim Hall à la guitare, de Gene Cherico à la contrebasse (à part sur le titre phare où il est remplacé par Gene Wright) et du splendide batteur du Modern Jazz Quartet Connie Kay, nous délecte d’un Take Ten à la métrique similaire au Take Five qu’il a composé pour le quintette de Dave Brubeck et au matériel thématique peut-être moins immédiatement attractif mais finalement tout aussi propice à ses envolées diaphanes. Tout le long de l’album, le jeu fluide et aéré, un brin nonchalant et à l’invention mélodique sans cesse renouvelée de ce saxophoniste qui avait derrière la tête de sonner comme un dry martini semble flotter au-dessus des embûches rythmiques et se jouer des chausse-trappes harmoniques. Rivalisant de délicatesse avec la guitare sobre et troublante de Jim Hall en lieu et place de pianiste, le détachement souverain et l’humour ravageur de Paul Desmond s’expriment en musique par un discours détendu et une sonorité lumineuse qui font merveille sur les magnifiques réinterprétations des "Samba De Orfeu" et "Theme From Black Orpheus" immortalisés en 1959 par le film de Marcel Camus "Orpheo Negro". Source : [...] / (bossa-normandie.over-blog).
0Commentaire|3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
À l'époque, en 1963, la vogue de la bossa-nova bat déjà son plein. Paul Desmond vient y sacrifier mais, à sa manière. Loin de toute facilité commerciale et tel un funambule, il y déambule avec son sax alto, comme vacillant en permanence, mais emmenant néanmoins notre oreille à la fois plus loin et toujours à bon port. Près de 50 ans plus tard, le disque n'a rien perdu de son charme de porcelaine et de sa sonorité chaude et gracile à la fois. Intemporel.
0Commentaire|6 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 14 décembre 2008
Que voulez-vous, Paul Desmond c'est l'évidence même du jazz mélodieux, en voici la preuve parfaitement mise en lumière !

Cet album immortel se laisse déguster à pleines oreilles ou bien se mose en musique de fond idéale, c'est toute sa palette !

Vous avez aimé take five ? eh bien alors ce disque est à acheter d'urgence !
0Commentaire|7 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Evidemment les puristes du jazz dénigreront cet album, mais ceux qui préfèrent la musique y jetteront une oreille attentionnée .

Avec le sax de velours de Paul Desmond, ce Take Ten est très très cool et on peut sans crainte l'écouter pour s'endormir. C'est doux et suave comme un très vieux whisky du Speyside, mais pas insipide comme certains le prétendent.

Take Ten, le premier morceau reprend le rythme et la métrique en 5/4 de Take Five, avec une mélodie dans le même esprit et quelques digressions empruntées au Boléro De Ravel. Ici le piano de Brubeck est remplacé par la guitare de Jim Hall, et cela donne un climat éthéré très agréable. Tout au long de l'album, Jim Hall nous gratifie de très belles parties de guitare.

Le sax de Paul Desmond est ici évidemment la pièce maitresse ( pour ceux qui supportent ce torrent de coolitude évidement, mais tout le monde n'est pas forcément agenouillé devant Charlie Parker ). Le ton de l'album, très bossa-nova, est gentiment chaloupé avec une très bonne section rythmique: Connie Kay aux baguettes et alternativement Eugene Wright, Gene Cherico et George Duvivier à la basse.

Un album qui a sa place dans une discothèque jazz non sectaire.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 9 novembre 2010
Envoi rapide. Gravure moyenne bonne.(Les cd de Dave Brubeck m'ont peut-être donné des goûts de luxe!)
0Commentaire|2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

6,95 €
10,59 €
10,00 €

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)