Commentaires en ligne 


26 évaluations
5 étoiles:
 (20)
4 étoiles:
 (3)
3 étoiles:
 (1)
2 étoiles:
 (1)
1 étoiles:
 (1)
 
 
 
 
 
Moyenne des commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients
Créer votre propre commentaire
 
 

Le commentaire favorable le plus utile
Le commentaire critique le plus utile


22 internautes sur 22 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Rêve et évasion
Je n'ai pas eu la chance de jouer à ces deux merveilles à l'époque de leur sortie sur Playstation 2, mais j'en ai entendu tellement de bien au cours des années, que j'ai enfin pu mettre fin à cette honteuse lacune :)

Bon alors Ico c'est un jeu dans lequel il faudra progresser dans une forteresse gigantesque et s'aidant des...
Publié le 6 octobre 2011 par B. Yves

versus
3.0 étoiles sur 5 un mal pour un bien
Vu qu’il était plus vieux, je m’attendais à ce qu'Ico soit plus laid et moins moderne dans son gameplay que Shadows of the colossus… et bien c’est le contraire. Ico tient encore la comparaison aujourd’hui avec des titres indé sorti cette année. Son côté « histoire muette » lui sied à ravir...
Publié il y a 1 mois par loupdenfer


‹ Précédent | 1 2 3 | Suivant ›
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

22 internautes sur 22 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Rêve et évasion, 6 octobre 2011
Par 
Amusant:5.0 étoiles sur 5 
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Ico + Shadow of the Colossus (Jeu vidéo)
Je n'ai pas eu la chance de jouer à ces deux merveilles à l'époque de leur sortie sur Playstation 2, mais j'en ai entendu tellement de bien au cours des années, que j'ai enfin pu mettre fin à cette honteuse lacune :)

Bon alors Ico c'est un jeu dans lequel il faudra progresser dans une forteresse gigantesque et s'aidant des éléments du décors, en compagnie d'une jeune fille qu'il faudra protéger de nombreux ennemis. Autant le dire de suite, j'ai adoré ce jeu, l'ambiance qui s'en dégage, cette impression de solitude, amplifiée par le bruit du vent et de quelques oiseaux, cette sensation d'être minuscule au milieu de cet énorme édifice dont il semble impossible de s'échapper. L'intelligence des "casse-têtes" pour progresser, les deux héros que l'on voit se tenir par la main induit un sentiment d'attachement vraiment au coeur du jeu, d'autant plus que la jeune fille est très vulnérable et il faudra veiller en permanence sur elle sous peine de mauvaises surprises...
Techniquement c'est en haute définition et la première chose que je me suis dite en y jouant, c'est "mon dieu quelle animation pour un jeu de 10 ans!! Même dans les jeux actuels les personnages ne bénéficient pas d'autant de détail et d'une telle fluidité!!".Il n'y a qu'à voir la robe de Yorda ou ses cheveux, onduler au gré du vent. La qualité des éclairages aussi encore une fois sur les personnages..on a l'impression de voir la silhouette de la jeune fille à travers sa robe blanche grâce au soleil. Si ça, ça n'est pas le soucis du détail... Non vraiment c'est un magnifique jeu d'immersion et de reflexion, qui plaira à condition de ne pas être rebuté par un aspect un peu austère au niveau de la narration, et du peu de musiques.

Après avoir fini ICO j'ai poursuivi mon expèrience "Fumito Ueda" avec Shadow of the Colossus. Je dois avouer qu'après une introduction à tomber par terre de part sa musique, sa mise en scènce et le thème abordé, j'ai été lègèrement moins séduit que pour le précédent titre. Vous aller devoir abattre un certain nombre d'ennemis en échange d'un voeu qui vous est cher... Pour cela une épée particulière vous aidera à vous orienter en direction de vos ennemis. Ce qui m'a gêné au début, c'est le maniement de votre fidèle destrier, qui est assez particulier. Mais aussi une certaine répétitivité dans les tâches à accomplir.... et sans narration ou presque entre chaque ennemi défait.
Puis je me suis pris au jeu, trouver les "Créatures" dans un environnement gigantesque, chercher leurs failles puis y accéder, dans des combats titanesques, autant du point de vue mise en scène que de celui de la musique. Cela devient de plus en plus difficile et de plus en plus épique.
Techniquement, il n'est pas parfait mais est, à mes yeux, très très beau. Et franchement, comme pour ICO, il se dégage tellement d'émotions différentes en y jouant et un tel dépaysement, que cela ne m'a absolument pas gêné.
Et puis la fin fait réfléchir sur de nombreuses choses comme sur les choix et leurs conséquences...
Au final oui, c'est également un jeu vraiment excellent avec le même genre de solitude que dans ICO puisque vous serez seuls, vous et votre cheval, à arpenter ces gigantesques éténdues sauvages, où l'on ne trouve plus que quelques vestiges de civilisations qui ont, semble t-il, abandonné ces terres depuis bien longtemps....

Donc à moins de ne pas être sensible à ce genre de jeux, disons misant plus sur l'imagination, l'ambiance et l'émotion, vous devriez vraiment jeter un coup d'oeil à cette compilation de deux jeux fantastiques, de mon point de vue et qui font vraiment rêver et changent des productions actuelles.

Il est à noter que l'on a l'option de retourner la pochette qui est imprimée recto-verso, afin d'avoir les pochettes des jeux d'origine, une par face.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


11 internautes sur 11 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Le jeu vidéo -vraiment- élevé au rang d'Art, 12 octobre 2011
Par 
Steph (Paris, France) - Voir tous mes commentaires
(TESTEURS)    (TOP 500 COMMENTATEURS)   
Amusant:5.0 étoiles sur 5 
Ce commentaire fait référence à cette édition : Ico + Shadow of the Colossus (Jeu vidéo)
le terme chef d'oeuvre étant galvaudé, je ne sais pas si il permet d'exprimer mon sentiment vis à vis d'ICO.
Gamer endurci et aimant quasiment tous les genres, ICO m'a à l'époque (2002) hypnotisé et toute de suite fait oublier que je jouais à un jeu grâce à une charte esthétique et sonore inédite, une jouabilité excellente et l'absence de tous les poncifs du jeu vidéo (jauges, tutoriel, cinématiques bavardes et hollywoodiennes) et surtout une capacité à suciter des sentiments complexes: empathie, tristesse, joie entremêlés.

Fini et rejoué plus de six ou sept fois à l'époque tant l'émerveillement du simple fait de se déplacer dans ce monde onirique était fort, je me suis rué sur le remake (upscalé principalement) et 10 ans après, l'émotion est la même, car ICO c'est avant tout une émotion.

A tel point que les (très) rares textures et polygones nous rappelant que l'on vient de la PS2 sont immédiatement oubliés.

A mon humble avis ICO est de très loin le jeu le plus abouti auquel j'ai joué, tous genres, toutes époques et plateformes confondus.

Shadow of the colossus est cousin d'ICO, les "bossfight" sont la substance du jeu mais ce n'est pas réducteur et cela n'en fait pas moins un très grand jeu, toujours pour l'esthétique, l'ambiance et les sentiments extrêmement forts qu'il succite (sans spoiler, il faut pour cela le terminer, la fin de ce jeu m'a littéralement boulversé, surtout si on aime et connaît ICO)

En un mot: ruez vous sur ICO qui est exceptionnel, pour SOTC son intérêt ne se dévoilera qu'à ceux qui le finiront (je hais les bossfight mais je suis enchanté par ce jeu car il va bien au delà)
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


8 internautes sur 8 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Beauté restaurée, 8 décembre 2011
Amusant:5.0 étoiles sur 5 
Ce commentaire fait référence à cette édition : Ico + Shadow of the Colossus (Jeu vidéo)
La restauration de ces deux chef-d'œuvres est une pure merveille.

ICO n'a pas pris une ride. On peut se demander comment, il y a près de dix ans, de tels effets de lumière ont pu être imaginés sur PS2. Cette restauration rend honneur à cette ambiance inimitable et au génie de Fumito Ueda, que ce soit dans la sensibilité poignante du moment passé au cœur de la vie de ces deux enfants ou bien dans le level design incroyable... Mais aussi dans cette caméra qui nous donne à regarder là où les choses comptent, tout en nous laissant libre de tourner la tête et d'observer de plus près un détail ou un instant.
Il ne s'agit pas de la même liberté qui nous autorise à tourner autour de notre personnage, non. C'est plutôt la liberté qui nous permet de voir à travers les yeux posés par Ueda en tant qu'observateur de ces deux enfants désirant s'extirper de ce château.

Shadow of the Colossus mettait à terre la PS2. Un tel gigantisme dans ce lieu immense, constitué de micro-lieux aux ambiances si différentes, et habité par 16 géants, ce n'est qu'en 2011 qu'on peut le voir de la manière dont il a été conçu.
Quelle merveille ! Quelle claque, encore !
Les colosses sont plus vivants que jamais, leur mort n'en est que plus intolérable. Et notre solitude n'apparait que plus profonde et claire à l'intérieur de ce monde où toute la place est donnée pour réfléchir à la portée de nos actes.

Je ne trouve pas que les 4h passées sur ICO (en connaissant les lieux) et le double sur Shadow of the Colossus soit une "courte durée de vie".
Ils n'en finissent pas de faire partie de moi, même la console éteinte.

Il y a toujours une fin à tout, l'important c'est d'être présent "pendant".
La fin arrivera toujours, à un moment ou à un autre.

Ce "maintenant", ce "pendant", c'est là l'éternité d'ICO et de Shadow of the Colossus.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


10 internautes sur 11 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Tout simplement grandiose., 3 octobre 2011
Amusant:5.0 étoiles sur 5 
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Ico + Shadow of the Colossus (Jeu vidéo)
Deux monuments du jeux vidéo que je prends un plaisir fou à redécouvrir en haute définition. Deux titres qui ont véritablement porté le jeu vidéo vers un nouvel horizon, un horizon d'onirisme jusque-là réservé aux grands arts reconnus en tant que tels, comme la littérature ou encore le cinéma.

Sans dialogue (ou presque), Sony, Fumito Ueda et son équipe signent deux monuments, qui 10 ans plus tard, n'ont pas pris une ride. A l'instar de "Grand Theft Auto", "Shenmue" ou encore "Metal Gear Solid", "Shadow of the Colossus" et "Ico" ont tous deux marqué à jamais le paysage vidéoludique.

Bref, en un mot comme en cent, tout gamer digne de ce nom se doit de gouter à ces deux titres. "Must Have" absolu, et à petit prix. Plus d'excuses !
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 En 3D c'est encore mieux, 6 octobre 2011
Par 
L. Julien (Lige-feu) - Voir tous mes commentaires
(VRAI NOM)   
Amusant:5.0 étoiles sur 5 
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Ico + Shadow of the Colossus (Jeu vidéo)
Si vous possédez un équipement TV3D, Ico et Shadow of the Colossus sont à ce jour les jeux PS3 les mieux rendus avec cette technologie 3D relief.

Je ne quitte pas une seule seconde les lunettes 3D pour y jouer. Cela ajoute une forte sensation de hauteur dans la plupart des séquences de jeu et on apprécie énormément les distances lors des déplacements. Les éléments visibles au premier plan sont nombreux et sortent carrément de l'écran.

Pour ceux qui ne possèdent pas un tel équipement, ces jeux restent tout de même fabuleux, entièrement remasterisés en HD et avec le support des trophées PSN.

Deux jeux oniriques et uniques, à petit prix !
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Féerique!, 19 août 2013
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Ico + Shadow of the Colossus (Jeu vidéo)
Ico et Shadow, rien que dans le titre tout est dit.
Des concepts fabuleux et uniques, des graphisme doux, dignes d'un dessin animé, des Mondes emplis de poésie.
Le studio de développement sous la direction de Fumito Ueda ne cesse de créer de pure merveilles.
The Last Gardian leur dernière production, est elle aussi magnifique.
Bref, pour tous les rêveurs, qui cherchent des jeux sans violence, Cette compil est faite pour vous.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


3.0 étoiles sur 5 un mal pour un bien, 14 juin 2014
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Ico + Shadow of the Colossus (Jeu vidéo)
Vu qu’il était plus vieux, je m’attendais à ce qu'Ico soit plus laid et moins moderne dans son gameplay que Shadows of the colossus… et bien c’est le contraire. Ico tient encore la comparaison aujourd’hui avec des titres indé sorti cette année. Son côté « histoire muette » lui sied à ravir. C’est un petit conte, sans prétention dans sa narration… mais son ambiance est onirique. La jouabilité n’invente rien… et le rythme est parfois bien trop lent mais il est tout de même agréable d’aller au bout de l’aventure. Bien souvent, la seule difficulté consiste à savoir ce qu’il faut faire pour avancer. Bref, alors que je n’en attendais pas grand-chose, et que j’y ai joué uniquement parce qu’il était sur la même galette que l’autre jeu, je l’ai apprécié.

Shadows of the colossus, que je voulais vraiment connaître, m’a pas mal déçu. Il est d’une facilité et d’une simplicité navrante. On y fait trois choses :
- On se balade dans des décors vides où le clipping est monstrueusement présent pour trouver quelques fruits ou un lézard qui vous donne un bonus de vie ou d’endurance.
- On se rends là où notre épée magique nous emmène, c'est-à-dire droit vers le prochain colosse à désosser
- Puis une fois qu’on l’a trouvé, on lui fait avaler son extrait de naissance, accroché à son pelage comme dans un simple simulateur de morpion.

Pas de vraie quête annexe, pas d’énigme… et pire que tout… on a très vite l’impression que les colosses ne sont en aucun cas dangereux. Leurs coups tapent à côté 19 fois sur 20. Pour peu que l’on ai un tout petit peu boosté ses capacités, on est rapidement invincible.
La fin de l’histoire n’a pas de sens bien-sûr… normal, on est dans un jeu japonais.
Quand je pense à la flopée de jeux qui disent s’inspirer de celui-ci et qui sont des milliards de fois mieux comme Lords of Shadow… je crois que j'aurais mieux fait de ne pas y jouer (histoire que je l'imagine encore digne de sa renommée...
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


4.0 étoiles sur 5 2 perles du jeu vidéo, 25 décembre 2013
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Ico + Shadow of the Colossus (Jeu vidéo)
A faire au moins une fois dans sa vie de gamer.
SHADOW PF THE COLOSSUS est mon petit préféré. On ressent bien la majesté et l'écrasante immensité des colosses sur notre petit personnage chétif. Les animations soignées du personnage surtout lorsqu'il titube sous les tremblement de terre causés par les géant ou qu'il se fait secouer en tentant de les escalader accentue encore plus le fait que nous ne sommes rien par rapport à eux.

Attention pour les allergiques des énigmes, ICO c'est QUE des énigmes tout au long du jeu.
Quelque ennemis vous barre la route de temps en temps pour un peu plus de rythme mais dans l'ensemble c'est une grosse énigme assez difficile d'ailleurs tout au long du jeu.

Enfin j'ajouterais que si vous voulez les faire dans l'ordre (car oui, les développeurs on dit quelque part sur net qu'il s'agissait d'un même univers pour les 2 jeux, donc "ICO" serait la suite de "shadow".
Quelque détails nous mettent la puce à l'oreille.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


4.0 étoiles sur 5 très bon jeux, 28 octobre 2013
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Ico + Shadow of the Colossus (Jeu vidéo)
Les deux sont super beau et intéressant. j'avais dans le temps jouer à Ico et cela m'a fait plaisir de le redécouvrir. Par contre, je ne connaissait pas du tout Shadow of Colossus. Et je le trouve super beau et super bien fait. Iml faut vraiment s'accorcher aux monstres qui l'on doit combattre.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


5.0 étoiles sur 5 Yosh, 23 septembre 2013
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Ico + Shadow of the Colossus (Jeu vidéo)
Très bon jeu ou même jeux puisque qu'avec ce pack 2 en 1 vous bénéficier de 2 jeux à un très bon prix et si comme moi vous êtes fainéant c'est la solution commandé le vite. Seul bémol Ico est trop court et Shadow trop répétitif mais ce ne sont que des détails.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


‹ Précédent | 1 2 3 | Suivant ›
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

Ce produit

Ico + Shadow of the Colossus
Ico + Shadow of the Colossus de Sony (PlayStation 3)
EUR 29,99
En stock
Ajouter au panier Ajouter à votre liste d'envies
Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit