undrgrnd Cliquez ici Toys Livres Cahier de vacances nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici Cliquez ici Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo

  • Ulysse
  • Commentaires client

Commentaires client

3,6 sur 5 étoiles26
3,6 sur 5 étoiles
Format: DVD|Modifier
Prix:7,69 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

500 PREMIERS RÉVISEURSle 28 septembre 2010
L'adaptation cinématographique d'une oeuvre aussi fondamentale que l'Odyssée d'Homère a forcement quelque chose d'insatisfaisant. C'est le cas ici bien entendu et on est en droit d'être déçu par tel ou tel aspect du film. Néanmoins, si l'on oublie un peu l'oeuvre originale, on assiste à un joli petit péplum, assez bien photographié, dans lequel Kirk Douglas interprète un Ulysse crédible et où un certain nombre de thèmes de L'Odyssée sont abordés. Le fait que le film est une coproduction internationale, avec des acteurs américains, italiens et français, a sans doute nui à l'unité. A noter que la pochette mentionne l'anglais comme langue originale du film, c'est inexact. La VO est en italien. Le film peut donc être vu en VF ou en VO italien sous-titrée français.
11 commentaire|24 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Titre original :"Ulisse", Mario Camerini, 1954, Couleur, bonne copie. Uniquement en version italienne sous-titrée français ou en version française, donc dans les deux cas une version doublée, ce qui est toujours peu satisfaisant au niveau du jeu comme de la synchronisation.

Malgré un technicolor luxueux, un scénario intelligemment conçu, de bons dialogues, quoiqu'un peu ampoulés pour nos oreilles d'aujourd'hui, et malgré une distribution éclatante : Kirk Douglas en Ulysse, Sylvana Mangano en Pénélope et Circé, Rossana Podestà en Nausicaa, Anthony Quinn en Antinoös, Franco Interlenghi en Telemaque, Daniel Ivernel, Jacques Dumesnil, et même la vieille Sylvie, cette co-production franco-américano-italienne de Carlo Ponti et Dino de Laurentiis ne remporta pas à sa sortie le succès escompté, et n'a toujours pas trouvé la notoriété qu'elle mérite. Cela tient sans doute aux défauts récurrents de toutes les co-productions: ce qui semble une somme d'atouts, noble sujet, budget astronomique, vedettes internationales, finit par représenter un poids mort. De plus, ces machines historiques ou mythologiques effarouchent d'avance le public, déçoivent toujours intellectuels et cinéphiles, et ne contentent personne en cherchant à contenter tout le monde. Pourtant Mario Camerini, bon professionnel, s'en sort avec les honneurs. On n'ergotera donc pas sur le fait que les dieux grecs sont tous appelés par leurs noms latins, sur le fait que les décors et les costumes de la cour d'Alcinoös, roi des Phéaciens, ont l'air de sortir tout droit des réserves du Châtelet, que les robes de Circé pourraient être signées Jacques Fath, etc. car les qualités l'emportent sur les défauts.

Sept scénaristes, pas moins, ont travaillé à faire tenir dans un film de moins de deux heures l'adaptation touffue qu'Irwin Shaw avait tirée du poème d'Homère. On reconnait dans certaines phrases d'Ulysse ce regard aigu de l'écrivain et scénariste américain sur la guerre, la condition humaine, ses misères et sa grandeur, et c'est sûrement un des atouts du film.
Le scénario a été conçu en flashbacks. Ulysse, échoué amnésique sur l'ïle de Phéacie, va petit à petit, et quelques heures avant d'épouser Nausicaa, recouvrer la mémoire, ce qui nous permet d'assister à la chute de Troie, très bien évoquée, à la malédiction de Cassandre, au chant des sirènes, à l'épisode du cyclope Polyphème, un bon truquage pour l'époque, et meilleur moment du film, au séjour dans l'île de Circé, à qui le réalisateur (ou Dino de Laurentiis, mari de Sylvana Mangano) a eu l'idée de donner les traits de Pénélope ce qui rend l'infidélité d'Ulysse plus supportable aux yeux du spectateur des années cinquante. C'est à la fin de son séjour d'un an sur cette île fantomatique, qu'Ulysse s'explique, et que le personnage s'éclaire de l'intérieur. S'il est bien le héros "aux multiples ruses et au penser changeant", tel que le définit Homère, il est aussi un héros totalement et uniquement homme, capable de braver victorieusement les dieux dans leurs pouvoirs, leurs menaces ou leurs dons, résistant difficilement aux tentations humaines, mais supérieurement aux tentations divines, même à l'immortalité que Circé prétend lui offrir. Nouveau Prométhée, c'est leur grandeur qu'il vole aux dieux, et il la fait humaine, rien qu'humaine. Belle leçon qui constitue, avec d'incontestables qualité visuelles et narratives, un des intérêts de ce film.
22 commentaires|18 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Bien qu'un peu vielli, ce film reste intéressant par l'interprétation (K. Douglas vit son personnage avec fougue comme toujours ; S. Mangano très belle), les couleurs, la cohérence du récit, même si les épisodes choisis sont peu nombreux. Meilleur que la mise en images du film "l'odyssée" avec A. Assante qui bien que supérieure en trucages, plus longue -donc plus d'épisodes- n'est pas à la hauteur dans l'interprétation et les décors.
0Commentaire|11 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
500 PREMIERS RÉVISEURSle 15 septembre 2014
Bon film, qui a pas mal vieilli (ça se voit au niveau des décors, très kitchs) Cela ne l'empêche pas de respecter les passages "cultes" de l'Odyssée: Ulysse et le cyclope, Ulysse et les sirènes, le retour d'Ulysse, le massacre des prétendants....

Quatre scènes seulement, mais convainquantes grâce à une mise en scène maîtrisée et une écriture assez fine.

Les personnages sont conformes à ceux d'Homère , et donc réussis. En premier lieu le "subtil" Ulysse "aux mille ruses" (excellent Kirk Gouglas), personnage rusé, charismatique et humain, mais aussi Pénéloppe et Antinoos. On aurait aimé une Circé plus ambigue et une Nausicaa moins nunuche, mais dans l'ensemble, c'est bien.

Grâce à eux, le film se regarde d'un oeil indulgent comme une adaptation sympathique du chef d'oeuvre d'Homère, même si certaines scènes déçoivent, comme la rencontre des morts par Ulysse, très peu fidèle à celle de l'Odyssée.

Un peplum italien dans toute sa splendeur.
0Commentaire|3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 7 décembre 2015
Bien sûr c'est assez loin de l'Odyssée, mais la scène finale est superbe. Je l'ai regardée au moins 10 fois
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 20 janvier 2011
D'abord , concernant le film , il faut savoir qu'il n'existe pas de vo... c'est une co-production et comme telle , tournée
dans la langue des acteurs .
Ensuite , il a été filmé en relief et on aimerait un jour le découvrir ainsi, autrement que dans cette copie très abimée .
0Commentaire|8 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 14 janvier 2014
Cette adaptation de l'Odyssée se laisse voir avec un certain plaisir malgré son aspect daté. Kirk Douglas est parfaitement crédible dans le rôle d'Ulysse. Un péplum mythologique réussi et qui garde un certain charme et une certaine poésie.
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 30 juin 2001
Dans la catégorie Péplum, voilà un exemplaire réussi. Toutes les règles du genre sont respectées, déco kitsh et héros héroïques! Kirk Douglas imperturbable surmonte tous les obstacles et on se régale!
0Commentaire|6 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 3 mars 2016
Cela ne fonctionne pas....Kirk c'est :

Le Héros de Telemark

Reglements de Compte à O.K. Corral

Pendez-moi haut et court

Le Reptile

C'est pas Ulysse
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 17 novembre 2013
je voulais faire voir à mon fils ce film d'anthologie, car présentant de nombreuses qualités pour l'époque et son unité de récit de l'Odyssée. Mais si je l'avais vu autrefois sur une Tv cathodique et alors tout m'avait semblé si attrayant, la transcription pour nos écrans plats aurait nécessité un upscaling minimum: vous me direz, ce n'est pas un bluray, et au prix affiché, je ne pouvais pas m'attendre à plus...peut être que sur une tablette cette version passe mieux??,... de toute façon je n'avais pas le choix, une seule version étant proposée à la vente. mais la conséquence devant ses contrastes beaucoup trop marqués, et des images blafardes: le fils en question,qui a vu sans décrocher les 2 films récents sur les aventures de Persée à la suite, est parti après seulement 2 minutes...donc un achat pour rien tant la qualité générale, son et image est médiocre même pour des curieux comme moi.
0Commentaire|3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles


Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)