undrgrnd Cliquez ici KDPContest nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_WSHT16 Cliquez ici Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici

Commentaires client

5,0 sur 5 étoiles1
5,0 sur 5 étoiles
5 étoiles
1
4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0

Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article
Partagez votre opinion avec les autres clients

Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

Ce disque vous emporte loin dans le temps et renouvelle votre espace intérieur. En d'autres termes, cette musique, et la manière dont Minkowski l'interprète, vous touchent au plus profond de la dimension esthétique de votre âme... : c'est l'état de grâce artistique !

Nous autres Français, sommes bien ingrats envers nos génies musicaux : écoutez Radio classique, la majorité des oeuvres passées sont signées de compositeurs germaniques (que je suis loin de détester).

Mais cette perle discographique devrait être au programme de toutes les écoles, de tous les collèges et de tous les lycées de France !

Rameau, l'un des plus novateurs de nos compositeurs (avec Berlioz et Debussy, entre autres), mérite d'être redécouvert et aimé à sa juste mesure.

Ecoutez, par exemple, l'orage de "Platée" : l'action se passant dans un marais, Rameau n'utilise aucune percussion pour mieux traduire cette "tempête dans un verre d'eau". Et pourtant, le résultat est saisissant d'expressivité, surtout quand Minkowski, grâce à une maîtrise sans égal, "lâche ses fauves" : les Musiciens du Louvre "s'éclatent à donf", dans une virtuosité échevelée proprement inouïe qui vous laisse littéralement bouche bée, d'autant plus qu'il s'agit d'un enregistrement sur le vif !

Quant à la "Danse des Sauvages" des "Indes galantes", Minkowski est le seul, à ma modeste connaissance, à rendre de manière aussi audible le caractère sauvage de ce bijoux orchestral, tout en maintenant un style digne de la cour de l'illustre Roy de France !

Et ce prélude des "Boréades" en avance d'un siècle et demi par son audace rythmique et par son orchestration surprenante, qui ne ressemblent à rien de ce qui se composait à l'époque, et dont Minkowski se plait à souligner l'étrangeté quasi stravinskienne !

MERCI, Monsieur Minkowski, pour ce bonheur musical à mettre entre toutes les oreilles !
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)