undrgrnd Cliquez ici Livres de l'été nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_WSHT16 Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici cliquez_ici Jeux Vidéo soldes montres soldes bijoux

Commentaires client

4,6 sur 5 étoiles12
4,6 sur 5 étoiles
Format: CD|Modifier
Prix:9,25 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

Et bien voilà un autre album de Ritchie Blackmore, comme d'habitude musique mediévale jouée à la perfection, avec un savoir faire que lui seul connait.
Candice Night la chanteuse toujours aussi extraordinaire, une voix cristalline et puissante, que demander de plus ?
Et bien pas besoin de demander, du debut de l'album et jusqu'a la dernière piste nous sommes transportés au plus profond de nous même, tout en émotion avec une alternance de melodie douce et de dance mediévale.
Un régal pour les yeux, un régal pour les oreilles, un régal pour le coeur.
je ne regrette jamais l'achat d'un album de blackmore's Night.
Je le recommande vivement à tous ceux qui aime la musique médiévale revue et corrigée par le grand Ritchie Blackmore.
0Commentaire|10 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
1000 PREMIERS RÉVISEURSle 15 septembre 2010
Après écoute de l'affreux teaser de l'album, monté n'importe comment au passage, et diffusé sur le web il y a quelques semaines, je redoutais l'arrivée de cet Autumn Sky. Pour tout vous dire, le dernier effort des minstrels, Secret Voyage, m'avait laissé de marbre et commençait selon moi à lorgner vers le grand-guignolesque revival médiéval façon Hollywood pour américains de supermarchés. Ce qui surprend tout d'abord est la production : un son rond, chaud, plutôt Spectorien dès qu'il s'agit d'adaptation ou de compos chantées, aux arrangements limite FM par endroit et un mix plutôt dénudé lors de morceaux instrumentaux. Une sorte de production se situant quelque part entre Under a violet moon et Secret voyage et c'est... plutôt réussi. La texture de la voix de Candice Night est différente également, quid d'une influence de sa grossesse sur sa tessiture ? Highland ouvre l'album sur un hymne aux accents médiévaux celtes façon... groupe celte US c'est à dire un peu lourdaud niveau production : trop de claviers et tambourins mis en avant sur un refrain un peu fatiguant et puis Ritchie ne se foule pas sur son solo, recyclant des plans déjà entendus dans les précédents albums. La magnifique ballade Vagabond remet les choses en place et la magie opère encore une fois. Je vous parlais d'arrangements FM, avec Journeyman nous sommes en plein dedans. Si nos radios françaises n'étaient pas mercantiles et culturellement à la ramasse, nul doute que ce titre y passerait allègrement. Une rythmique imparable et diantre : un solo grande époque de l'homme en noir qui se lache littéralement donnant un aspect plus qu'heavy à ce Journeyman. Je passerai sur Believe in me et Celluloid Heroes qui n'apportent pas grand chose excepté deux ballades molles et peu inspirées pour aller directement à Sake of the song / Sond and dance, morceaux couplés chantés et instrumentaux par la suite dont le groupe nous a habitués depuis de nombreuses années. Blackmore's Night explore une nouvelle fois les instruments traditionnels utilisés aux temps jadis et mis en pratique sur des airs à danser. Keeper of the flame nous entraîne dans un nouveau tourbillon rock médiéval façon Written in the stars ou encore Fires at midnight. Encore une fois Blackmore remet en scelle la Strat' pour un solo inspiré soutenant de belle façon la rythmique. Suivant le calme et instrumental Night at Eggersberg, All the fun of the fayre est un morceau joyeux et festif rejoignant Home again, The olde mill inn, Past time with good company et autres Toast to tomorrow. Une nouvelle suite avec Darkness et son chant particulier et Dance of the darkness, instru également festif. L'album se clôt avec Health to the company, ballade encore une fois fatiguée et Barbara Allen, traditionnel datant du 17ème repris maintes et maintes fois notamment par Joan Baez, Emmylou Harris ou encore Simon & Garfunkel. Un album au final qui tient la route mais où les ballades sont, pour ma part, trop présentes ou tout du moins, peu inspirées, certaines fleurant la grasse sieste. On sent quand même le groupe hésiter sur la destination du public à toucher : culturellement on lorgne du côté de la vieille Europe mais côté production, Blackmore's Night ne peut s'empêcher par endroits de tout faire pour s'attirer les bonnes grâces du marché US avec des arrangements FM ou des ballades un peu mièvres...
1111 commentaires|7 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 9 décembre 2010
Un excellent album du couple Blackmore/Candice Night. Paradoxalement cet album est assez varié même si Blackmore recycle certains phrasés de guitare déjà entendu avant.
La voix de Candice Night est toujours aussi limpide.
Bref, un très bon moment de musique. Je ne l'ai acheté qu'en vinyle et je regrette un peu la pauvreté de la pochette, d'où l'étoile en moins.
0Commentaire|5 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
C'est toujours un grand moment pour moi que la sortie d'un album de Blackmore's Night tant leur musique m'apporte de l'émotion de par la voix de la fée Candice et la guitare inspirée du maître Ritchie !! Ce nouvel album des troubadours inspiré par la naissance de leur enfant se veut dans la continuité de ce que le groupe nous a offert jusqu'à présent , à savoir de superbes chansons empreinte de beaucoup d'émotions et des hymnes à l'amour et à la joie de vivre .Quelques airs semblent avoir déja entendu évidemment ( "Vagabong" qui a un petit côté de "Queen for a day" par exemple ) mais rien de bien dérangeant car les morceaux sont d'excellente facture comme le magnifique "Highlands" qui ouvre superbement l'album ou encore "Journeyman" morceau gai et virevoltant ou Ritchie nous régale d'un magnifique solo de guitare électrique , instrument dont il se sert de moins en moins en concert . "Believe in me" vous fera sans doute couler une larme , vous écouterez avec émotion "Celluloid heroes" et " Keeper of the flame" vous donnera sans doute envie d'une danse enjouée avec vos amis , un verre à la main ( mais sans le renverser !! ) tout comme "All the fun of the Fayre" !! Les traditionnels instrumentaux ne manquent pas à l'appel non plus avec "Song and dance" et "Night at Eggersberg" .Le reste de l'album est dans la veine de ce superbe album et se termine de fort joli façon avec ce magnifique "Barbara Allen" qui à chaque fois me fait penser à "Ce n'est qu'un au revoir ..." .
Pour conclure , je dirais que Blackmore's Night continu son bonhomme de chemin nous régalant de mélodie qui nous entrainent hors du temps et que ce nouvel album s'il ne révolutionne pas la musique du groupe nous offre , et c'est bien cela le plus important , un grand moment de sensibilité musicale .Et pour les avoir vu récemment en concert à Munich , je ne peux que vous conseiller de tenter un jour de passer du CD à la scène bien que le groupe se produise peu , vous vivrez un grand moment d'intensité et de partage de joie et d'amour . Je suis fan !!
J'ai eu la chance de me procurer cet album à l'étranger ou il est déja sorti sous cette version !!
0Commentaire|8 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 3 novembre 2011
un des meilleurs CD de la belle Candice et de son époux le grand guitariste,ex Deep Purple, Ritchie Blackmore; à écouter en priorité: HEALTH TO THE COMPAGNY pour la sonorité et le phrasé de Candice; bien sur , apprecier le solo de Ritchie ds le 2eme morceau...
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 15 octobre 2010
fan de Ritchie Blackmore depuis la première heure et particulièrement depuis sa période "médiévale" ce commentaire peut paraitre sévère mais je trouve que le genre commence à s'essoufler.Après un bon départ Higland et Vagabond le reste sent un peu le réchauffé et les musiques ressemblent aux précédentes.Ritchie reste pour moi le meilleur guitariste mais ses solos de guitares éléctriques vont de moins en moins avec sa musique alors qu'il me régalait en jouant de l'accoustique
les refrains sont répétitifs et puis on a toujours droits des morceaux déja entendus
sake of the song etait déja présent sur un précedent album et cette version n'apporte pas grand chose
certes Candice chante toujours aussi bien les morceaux sont bien ficelés mais la magie opère de moins en moins
dommage...
0Commentaire|4 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 15 novembre 2010
C'est le dixième album en 13 ans de carrière et il est marqué d'un sceau spécial, ayant en effet été conçu durant la grossesse de Candice Night, d'où le titre de l'album.
Highland, qui ouvre l'album, ou Journey man, qui, à côté des ingrédients classiques utilisés par Blackmore (mélodie sautillante, bombarde et violons, rythmique pop), inclut un excellent solo électrique du maître.
Les titres acoustiques sont très inspirés, à l'instar de, Night at Eggersberg, très renaissance ou des morceaux acoustiques chantés, parfois prolongés par une partie instrumentale et dansante, comme c'est le cas de l'excellent et épuré Sake of the song, qui date de Fires at midnight, prolongé par son corollaire dansant, Song and dance, plus chargé instrumentalement, ou Darkness, tout aussi dépouillé et splendide, suivi du dynamique Dance of the Darkness, qui inclut un solo de basse en son milieu.
La meilleure surprise de Autumn Sky vient de la reprise du fantastique Celluloïd Heroes des Kinks, repris ici avec bonheur par le couple et leur groupe, en une splendide version dans laquelle la voix enchanteresse de Candice Night sert à merveille la trame mélodique imparable de ce morceau composé par Ray Davies et paru en 1972.
Bref, comme tous les albums de Blackmore's Night, ce n'est pas une révolution, mais le groupe est toujours en évolution
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 19 mars 2013
Encore un très bon album et toujours dans ce style moderno - médiévale sublimé par la voix de Candice.
Indispensable aux conaisseurs. A découvrir pour les autres.
Bonne écoute
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 24 octobre 2010
A l'image de leurs précédents albums, Ritchie et Candice nous proposent ici de merveilleux instants musicaux. Vivement que leur tournée se rapproche un peu de l'est de la France !
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 25 avril 2013
comme à chaque fois avec Blackmore's Night.
musique médiévale calme et entrainante à la fois un incontournable.

Vous ne connaissez pas encore ? n'hésitez pas !
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

18,53 €
15,73 €
18,32 €
25,76 €

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)