Commentaires en ligne


2 évaluations
5 étoiles:
 (2)
4 étoiles:    (0)
3 étoiles:    (0)
2 étoiles:    (0)
1 étoiles:    (0)
 
 
 
 
 
Moyenne des commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients
Créer votre propre commentaire
 
 
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

10 internautes sur 11 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 un diamant ciselé par un orfèvre, 16 avril 2012
Par 
Nicolas - Voir tous mes commentaires
(TOP 50 COMMENTATEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Bach: 6 Cello Suites (CD)
Janos Starker est peut-être le violoncelliste du XXe siècle le plus fascinant avec sa carrière aussi longue que constante de ses debuts à 5 ans à l'aube des années 30 jusqu'à nos jours: on pourrait croire qu'il aurait souffert de vivre dans l'ombre (relative) de Pablo Casals, Pierre Fournier et Miroslav Rostropovitch, mais l'ironie du sort veut que ce soit cet homme qui ait non seulement survécu à eux, mais aussi réussi à developper sa technique et son rayonnement tout au long de sa vie.
Ce qui est paradoxal chez Starker, c'est cette humilité absolue qu'il a face à la partition musicale et aux intentions du compositeur qui tranche avec ses certitudes sur la facon de jouer la musique autant que sur sa propre valeur en tant qu'interprète.

Quand à la performance en elle même, il est pour moi difficile de parler de cette interprétation des suites de bach par starker sans tomber dans des superlatifs qui seraient aussi stériles que ceux qui accusent starker d'intellectualisme, de froideur et de manque d'engagement.

Je dirai seulement que ce qui me plait le plus c'est sa capacité à tenir le discours de facon ferme en ménageant les silences et les arrêts nécessaires à l'intelligibilité du discours et que ce qui m'impressione le plus c'est la capacité à produire un timbre, une attaque et intensité différente pour chaque note.

Bien que pour ces suites, ma préférence va en général aux interprétations baroques, cette dernière version des suites de violoncelles de Bach par Janos Starker fait definitivement partie des mes 4 versions préférées avec les versions de Tortelier 1961, Bylsma 1979 et Wispelwey 1990 . La particularité de cette version est simplement qu'il s'agit ici de sa dernière (les autres mentionées sont des premières versions), ce qui fait aussi la spécificité et la grandeur du personnage.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Ce qu’il ne faut pas ignorer, 21 janvier 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : Bach: 6 Cello Suites (CD)
Les enregistrements des Suites pour violoncelle s’accumulent en une pile à peine moins haute que celle des Sonates et Partitas pour violon. Pierre Fournier et Paul Tortelier en ont gravé les premiers indispensables, puis d’autres se sont succédés, jusqu’ au rhétorique Pieter Wispelwey et au puissant Truls Mork. Les uns comme les autres ont eu leur content d’une renommée qu’ils méritent largement. Starker n’a pas été de ceux-là. Pour une raison parfaitement incompréhensible, seul quelques avertis connaisseurs, mais aussi quelques snobs ravis de la porter belle en vantant celui que les médias ignoraient, savaient que la plus succulente saveur, la plus généreuse épaisseur d’humanité sereine, l’émotion de la plus belle eau se trouvaient là où l’un des plus lumineux jeux d’archet du répertoire l’avait déposé.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

Ce produit

Bach: 6 Cello Suites
Bach: 6 Cello Suites de Janos Starker (CD - 2010)
Ajouter au panier Ajouter à votre liste d'envies
Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit