undrgrnd Cliquez ici NEWNEEEW nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_TPL0516 Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici cliquez_ici Jeux Vidéo soldes montres soldes bijoux

Commentaires client

4,4 sur 5 étoiles14
4,4 sur 5 étoiles
Format: CD|Modifier
Prix:11,87 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

500 PREMIERS RÉVISEURSle 20 septembre 2010
Et voici enfin le nouvel album de Therion, "Sitra Ahra" (3 ans d'attente quand même) au titre toujours aussi mystique. Et c'est déjà le 14ème album studio du groupe.
Therion a connu de gros changements depuis le dernier album studio en date. Tous les musiciens ont été changés. C'est tout de même à noter car le groupe semblait stable depuis pas mal de temps. Est-ce que ces changements allaient avoir une incidence sur ce nouvel album ? Honnêtement, je n'étais pas inquiet car Therion, c'est surtout son leader depuis toujours : Christofer Johnsson.
On ne retrouve donc sur cet album (hormis Christofer bien sûr) qu'un seul des protagonistes qui officiaient sur Gothic Kabbalah, à savoir le fantasque Snowy Shaw au chant.
On retrouve tout de même, autour de Snowy Shaw, Lori Lewis et Thomas Vikstrom (ex-Candlemass) qui accompagnaient le groupe lors de la dernière tournée et bien sûr, comme toujours, une horde de choristes. A noter aussi la participation de Waldemar Sorychta (Enemy of the sun, Grip Inc., Eyes of eden...) aux guitares.

Attention, aucun titre ne va vous sauter directement aux oreilles, comme c'est parfois le cas des compos du groupe. Il va falloir de la patience pour l'amadouer, ce "Sitra Ahra". Un peu à l'instar du précédent, "Gothic kabbalah", qui, écoutes après écoutes, a révélé tous ses secrets (en plus, il s'agissait d'un double album). Les titres sont complexes et parfois plutôt inattendus. Sans entrer dans le détail du titre par titre (après tout, autant vous laisser la surprise), les sonorités présentes sur certains morceaux pourront surprendre l'auditeur. A ce titre, c'est "Land of Canann" qui remporte la palme de l'originalité, avec son harmonica, son piano et ses différentes ambiances. Un titre de 10 minutes que l'on ne voit pas passer.
Sur "2012" (oui, oui, nous aussi on croise les doigts pour que ça change), on retrouve l'ancien batteur du groupe, Petter Karlsson, en lead vocal (on avait eu un aperçu de ses capacités vocales sur le Live Gothic, lors de la reprise de Manowar). Surprise également avec "Din" qui nous replonge dans les premières années du groupe avec son rythme trépidant et sa voix lead black/death.
Pour le reste, des choeurs en veux-tu en voilà, des orchestrations plus fouillées les unes que les autres. Chaque titre est une véritable symphonie. Le dernier morceau, "Children of the stone", avec ses choeurs d'enfants avec son petit côté "Siren of the woods" (sur Theli) est tout simplement magnifique et clôt le CD de manière magistrale.

Tout en restant fidèle au style opératique de Therion, Christofer Johnsson ne se répète pas et grandit ainsi l'oeuvre globale de son groupe de 11 merveilleuses compos. C'est grâce à des groupes comme Therion que je suis fier d'écouter cette musique à la diversité exceptionnelle : le Metal.
Alors, l'album de l'année ? Why not...
Une dernière remarque, aux amateurs du format MP3 : Un album de Therion, ça s'écoute en CD, sur une vrai chaîne HiFi, si vous voulez en capter toute la finesse. Je dis ça comme ça...
PS : contrairement à ce qui est annoncé plus haut, il n'y a aucun accès à du matériel en téléchargement.
33 commentaires|14 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
...cela, seule l'épreuve du temps nous le dira, mais moi, je parie dessus! jusque-là, j'aimais bien therion, car la musique du groupe est toujours de qualité et cela me change un peu de mes styles de prédilection, un peu plus heavy et moins subtils, mais là, ce sithra ahra m'a surpris.
déjà, la mise en son, la production, l'éqilibre parfait entre les pistes de chant et les différentes instrumentations, qu'elles soient heavy ou non... tout cela est excellemment dosé! le retour sur expérience paie enfin, car je pense que therion a mis le doigt sur quelque chose d'énorme, il suffit d'écouter la 4ème piste "lord of canaan" pour s'en convaincre! ce morceaux résume à lui seul l'excellence de cet album, je ne m'en lasse pas et pourtant cela fait trois jours que l'album tourne en boucle dans ma voiture (ndlr, je suis moniteur auto-école et mes élèves sont sevrés au metal pur jus!) et je découvre à chaque fois des détails nouveaux qui suscitent de nouvelles sensations.
avec ce disque, therion me fait ressentir les mêmes sensations que je ressentait ado quand je découvrait un nouveau disque canon ou un nouveau genre musical excitant!
je vais désormais faire un peu de prosélytisme autour de moi et chauffer les oreilles de mon entourage avec cet album magique que je recommande à tous metalleux, de l'expert au néophyte, du curieux au blasé, bref à tous ceux qui aiment la bonne musique.
0Commentaire|4 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 1 octobre 2010
Après Lemuria/Sirius B qui m'avait déçu (trop aseptisé, ce double avait perdu la touche Therion) et Gothic Kabbalah qui m'a horripilé, j'avais beaucoup d'appréhension par rapport à Sitra Ahra. Eh bien, j'avais tort.

Ce disque s'ouvre sur un titre qui fait partie des moins forts, le titre éponyme. Pourtant c'est une bonne chanson, mais son refrain n'est pas aussi fort que ceux des autres titres.
Arrive la suite, et un enchaînement Kings of Edom - Unguentum Sabatti - Land of Canaan - Hellequin qui est tout simplement sorti d'un autre univers. Une musique extrêmement riche, variée, mais composée à la perfection par un Christoffer Johnsson inspiré comme jamais depuis Secret of the Runes.

Ce disque a ses moments heavy (Unguentum Sabatti, Kali Yuga 3, 2012), ses titres typiquement Therion (Kings of Edom qui pourrait être sur Sirius B, Hellequin, Cu Chulainn, The shells are open), et surtout apporte de la nouveauté (Land of Canaan avec son harmonica ou son accordéon, son final façon comédie musicale; ou bien Children of the Stone et ce petit côté Pink Floyd ainsi que ses choeurs d'enfants). Le tout, encore une fois, composé avec un talent extraordinaire. Land of Canaan, par exemple, dure 10 minutes 30, comporte 6 parties, mais tout se fond avec une facilité déconcertante : courte intro très "tibétaine", puis passage à du metal progressif, on va ensuite sur un harmonica à la Ennio Morricone, on passe sur un passage folk avec son accordéon, on déboule sur un passage qui sonne très "grec", on se lance dans du metal sympho qu'on croirait tiré de Deggial et enfin un final en comédie musicale. Et tout ça, sans que les changements de styles ne jurent. C'est tout bonnement impressionnant.
A noter que le côté symphonique est très important sur ce disque.

Vocalement, on a un style qui laisse plus de place aux choeurs, même si des chanteurs solistes sont gardés. Hellequin est le sommet du genre, il y a un nombre incroyable de vocaux sur cette piste, peut être même trop d'ailleurs, cette chanson est difficile à digérer de prime abord. Et la force de ce disque : après un morceau aussi énorme, on repart sur du Therion de base avec un chant metal aigü, là encore ça change, ça varie, cet album est d'une richesse énorme.

On lui reprochera, si on est un true-fan de metal, de manquer de mordant, car cet album est globalement bien moins heavy qu'un Sirius B. Pour moi, peu importe, car la musique est d'une qualité, d'une inspiration et d'une beauté époustouflantes. Néanmoins attention, ce disque ne s'apprivoise pas en une écoute, car vraiment très complexe.

Pour moi, l'album de l'année sans hésitation. Christoffer Johnsson n'est pas humain.
0Commentaire|6 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 8 octobre 2010
Christofer Johnsson reprend les mêmes ingrédients mais change toujours les recettes de ces albums.
Résultat: encore un festin.
Moins death ou symphoniques que ses prédécesseurs, cet album renoue avec les sonorités de la période d'arab zaraq lucid dreaming (1997). Tantôt trash, tantôt médiévale, tantôt 70's mais toujours THERION, Christofer Johnsson nous en remet plein les oreilles.
C'est un nouveau feu d'artifices qui vous attend.
Alors si vous aimez ou voulez découvrir ce groupe, n'hésitez pas.
0Commentaire|2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 15 janvier 2013
Des mélodies ouvragées, ciselées avec une imagination de grande finesse pour certaines, des voix superbes, cet album a l'avantage de compter de nombreux titres sublimes. Du rock symphonique de haut vol.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 27 juin 2012
Ni le meilleur de leurs albums, ni le pire, du Therion, tout simplement.
Comme d'habitude avec le groupe, il ne ressemble à aucun autre, et demande plusieurs écoutes pour être totalement appréhendé et apprécié.
En tous cas moi, j'ai adoré, comme tous ceux qui ont précédé, et probablement comme ceux qui suivront :)
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 17 novembre 2010
En cherchant à renouveller un peu les disques de ma voiture ( Epica, After Forever, Nightwish, ... ) Amazon m'a gentillement conseillé ce groupe que je connaissais à peine.
Je me suis laissé tenter, et je ne le regrette pas !
Sitra Ahra est un des meilleurs morceaux que j'ai écouté depuis un moment ( bien que le clip soit d'une nullité extreme ! ) et l'album me convient globalement bien...

Très très bonne surprise que je conseille à toutes et tous.
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 24 septembre 2011
Eh oui , Changer tout les chanteurs et chanteuses une nouvelle fois n'était peut etre pas la meilleure des solutions pour ce groupe déjà culte mais qui innove a chaque album !!
La galette est bonne mais sans plus !!!
Copie a revoir au prochain cd !!!
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 27 janvier 2011
une pure merveille alliant métal et classique.
Très puissant. Impressionnant et mélodique.
Des choeurs qui flirtent avec wagner et beethoven.
A écouter sans modération.
Avec des watts!!!
L'album est arrivé dans les temps et en parfait état.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 21 novembre 2013
On a un très bon album avec de très belles mélodies et un album qui s'écoute très bien de bout en bout. Je dois dire que c'est mon album préféré avec "theli". A écouter.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

36,79 €

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)