undrgrnd Cliquez ici Toys NEWNEEEW nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos FIFA16 cliquez_ici Shop Fire HD 6 Shop Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo

Commentaires client

13
4,4 sur 5 étoiles
All'S Well That Ends
Format: Album vinyleModifier
Prix:17,82 €+Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

15 sur 15 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 20 octobre 2010
Arrivé à un point de sa vie où il pensait avoir tout vécu et où au contraire il traverse une véritable tempête personnelle, Steve Lukather nous livre dans ce 5ème (ou 6ème en comptant son album de noël Santamental) une grosse tranche d'émotions fortes et de musique west coast "off the hook". Même si certaines orchestrations rappellent les grosses productions façon Toto, le ton est plus intimiste, renforcé par l'écriture de toutes les paroles des chansons par le maître lui-même. Des paroles intimes et touchantes donc, servies sur un superbe plateau musical reprenant toutes les influences de Luke, du rock west coast oui ("Can't look back"), mais aussi des sonorités seventies ("Brodie's"), des ballades déchirantes ("Don't Say it's Over")... bref un catalogue de tout ce qu'aime notre Luke international, qui n'est jamais aussi bon que quand sa vie part en vrille !
De plus, venant de signer avec une nouvelle petite compagnie de disques, le voici classé en rock indépendant dans les charts anglais !
Bref : achetez-le... achetez-le.... si vous aimez le rock west coast et la guitare électrique jouée par un de ses maîtres actuels, ACHETEZ-LE !!!
11 commentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
16 sur 17 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 22 octobre 2010
Son nom est sur près d'un millier de disques. Steve Lukather est peut-être le plus grand sideman de la musique californienne tant la quantité (et la qualité) de ses participations à des projets en studio est importante. De plus, 30 ans de ToTo et d'excellence en tant que chanteur, compositeur, et... guitariste. L'un des plus multistyle du monde, qu'il doivent jouer métal, funky, rock, pop, country ou jazz. Luke est l'un des plus grands amoureux de l'instrument, et il dit lui-même qu'il ne cesse d'apprendre et de travailler, "éternel étudiant". Connaissons-nous beaucoup de shredders et d'improvisateurs de ce niveau, sur la scène rock, possédant une humilité aussi franche et naturelle ?

Sur scène, justement, le style et la personnalité de Steven Lee Lukather prend toute son envergure. Sur un ton fondamentalement gentil, sincère et souvent drôle, il met un coeur absolu à l'ouvrage qu'il offre au public et atteint des sommets de puissance rock, de finesse de jeu, et de sensibilité. Avec un son parmi les plus incisifs et les plus gros de toute l'histoire du rock, Luke fait passer des émotions d'une force à mon sens inégalable. C'est un amateur de jazz-rock et de guitare en général qui vous dit ça.

Ce dernier disque, il m'a fallut plus d'une dizaine d'écoute pour en percevoir la maturité. Je les aime tous, ses disques. Du premier au dernier. Candyman fût lui aussi exceptionnel à son époque, il l'est toujours d'ailleurs. Candyman est d'ailleurs une révolution à lui tout seul, à mon humble avis, de par la puissance et la pureté des chemins musicaux qu'il emprunte.

Celui-ci est plus proche du dernier, Everchanging times. Et dans cette veine, il n'a pas à rougir de rien. Il m'a fallut quelques jours, mais je le sais aujourd'hui. Lukather est un géant, un frère de Jeff Beck, de Jimi, de Gilmour, et d'autres encore. La générosité de son jeu surpasse pour moi tout ce que j'ai entendu en rock (et votre serviteur est un fieffé amateur de jazz électrique).

Les compositions sont magistrales, Luke a travaillé son jeu afin d'apporter une originalité rare aux couleurs de l'album. Euh, soyons clairs. Steve Lukather a un jeu très personnel, MAIS il serait dommage de s'arrêter à ce niveau d'analyse. En réalité, et son histoire de musicien de studio au palmarès juste incroyable en est la preuve, Steve joue TOUS les styles à merveille. Voici aussi pourquoi ToTo revêt, parfois, aux yeux de certains, l'apparence d'un groupe de "Rock FM" sans réel piquant. Lamentable et monumentale erreur.

Des rythmiques fusion/funk du Seventh One aux riffs hallucinant de Kingdom Of Desire (mon dieu athé, que ce titre est incroyable), des envolées épiques de la BO du Dune de David Lynch aux guitares acoustiques de Lea et autres, des plans progressifs des débuts (Hydra) à la fusion rock débridée en 4tet power jazz/rock (Candyman), il a en 30 ans tué tout le monde sur la scène rock. Avec gentillesse, humour, et hardworking.

Ce dernier opus est un bijou, tout simplement. Et sur scène, avec la puissance et la qualité du son que Luke nous offre systématiquement (je l'ai entendu à Vauréal cet été, toute petite salle, avec quelques musiciens français... c'était hendrixien, c'était monumental, c'était à trembler et à pleurer) et les compositions très inspirées - les chorus sont d'ailleurs exceptionnels sur ce disque / You'll Remember vers 3'05, par exemple - ainsi qu'une équipe hallucinante (le batteur Eric Valentine est un bonheur ultime à voir en live, Steve Weingart - qui joue sur les derniers disques de Dave Weckl, arrivé après Jay Oliver - est un MONSTRE au jeu hallucinant, et Carlitos Delpuerto est génial...), il semble que cela promet d'être un moment fort, unique comme toujours, et perché dans les étoiles.

Oui, Steve Lukather nous a offert un disque exceptionnel.
Merci, maître. car oui, vous avez tout d'un maître.
Tout.
66 commentairesCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
5 sur 5 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 24 janvier 2011
Depuis quelques années Steve Lukather mène une carrière parallèle par rapport à Toto.
Les albums qu'il a réalisé sont aussi bons voire meilleurs que certains sortis avec son groupe.
On se souvient tout particulièrement de "Candyman" paru au milieu des années 90 qui selon moi est son tout meilleur.
Avec ce dernier opus, Steve Lukather a ce côté guitariste caméléon en nous conviant à une musique riche et diversifiée.
Les morceaux médiums dominent tout le long de cet album avec ses changements de climats musicaux comme "Darkness is my world" ou "Can'l look back".
On apprécie le style West Coast sur "On my way home et "Watching the world".
Steve Lukather propose deux morceaux flirtant avec le Hard-rock et du funcky énervé pour les morceaux comme "Flash in the pan" et "You'll remember".
L'album se clôt sur l'instrumental "Tumescent" où Steve Lukather lorgne sur le jazz-rock digne des meilleurs moments de Weather Report.
Au final, c'est un album qui arrive au niveau de "Candyman" mais beaucoup plus accessible pour l'auditeur.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
3 sur 3 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 4 décembre 2010
Le nouvel opus du brillant guitariste quinquagénaire ne déroge pas à la règle des albums US façon west coast : production léchée, ambiances tamisées ou heavy selon les titres, sessions men de talents. Les solos du maître, comme à l'accoutumé, sont remarquables, et les mélodies, tendres, désespérées, rageuses, sont bien en place, prêtes à s'imprégner durablement dans nos oreilles. Certains titres font immanquablement penser à TOTO ; ce qui est bien normal. A noter le packaging classieux avec moults photos et détails du maestro sur l'élaboration des titres. Un choix sûr où la déception ne sera pas de mise.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
3 sur 3 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 16 janvier 2011
C'est du TOTO dans l'esprit, mais justement cela reste super sympa à écouter.
Je n'ai mis que 3 étoiles car après plusieurs écoutes, on se lasse un peu de certains morceaux.
Néanmoins d'autres mélodies restent accrocheuses, voire plutôt originales.
La production, comme à l'habitude avec Steve Lukather ou TOTO, reste super léchée.
En bref, cd sans trop de surprises (très 'Mindfields' ou 'Falling in Between' dans l'esprit), mais reste de la bonne musique californienne.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
2 sur 2 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 2 janvier 2011
Mon ami étant fan de Toto, j'ai pensé qu'il apprécierait ce nouveau cd de Steve Lukather également, pari gagné au delà de ce que je pensais, il a hautement apprécié la qualité et la maturité musicale de cet album qu'il écoute et ré-écoute avec un grand plaisir. Colis livré très rapidement. Un cadeau à faire aux amateurs de guitares électriques et de sons rock exceptionnels.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
4 sur 5 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
Toto n'est plus ? Vive Steve Lukather !
La grande classe du début à la fin...Sans conteste son meilleur album solo tant dans les compos que pour les prouesses instrumentales. Chaque note est à sa place et Steve atteint des sommets. Le son de guitare est impeccable. Je pense qu'il touche avec cet album le son dont il a toujours rêvé. Pour notre plus grand plaisir. Bien sûr on peut penser parfois à Toto. Mais toujours pour le meilleur.
Régalez vous en achetant cet album et allez le voir en concert ! Le dernier passage à Paris était moyen. Steve venait de perdre un ami proche. Depuis, sa vie a apparemment basculé dans le chaos affectif. Souhaitons lui le meilleur pour l'avenir.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
3 sur 4 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 10 décembre 2010
Apparemment ,Steve ne souhaitait pas s'arrêter quand le groupe a fait sa tournée d'adieu sans le dire :
Mike Porcaro s'était fait remplacé pour la dernière et David Paich ne sortait déjà plus de chez lui sauf pour le studio!
Avec Toto ,Steve Lukather a vécu la plus belle histoire qu'un musicien puisse rêver en 30 ans de carrière dont les meilleurs moments sur scène avec ses complices et d'innombrables sessions pour d'autres !
L'artiste a m^me été reconnu comme un des meilleurs guitaristes de rock de tous les temps (en tout cas dans le top 10 surement) ,
mais il faut se l'avouer , sincérement ,honnêtement ,les albums solo de l'artiste ,n'ont jamais été excellents !
C'est bon,techniquement impeccable,mais on reste sur sa faim connaissant le talent du guitariste, compositeur et chanteur .
Il faudrait qu'il tourne la page ,ranger la tête à TOTO et,comme en leur temps Clapton ou Sting ,évoluer sur des choses différentes et originales ,ce qui ne l'empêcherait pas d'inviter ses amis de temps en temps ... et il en a beaucoup!!!
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
le 24 août 2013
Très bon album de Luke dans une période difficile de sa vie...(que j'ai écouté en boucle à une période similaire à la sienne) guitare qui crache ce qu'il faut , voix de Luke au top et très bons musicos à recommander et à écouter dans les moments de blues (pas seulement!) un son rock qui donne envie d'avancer !
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
le 13 décembre 2012
Il est vraiment énervant. Il arrive encore à sortir des riffs de folie. C'est le talent avec un grand T. On se demande s'il pourra faire mieux à chaque fois... Et bien oui!!!
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
     
 
Les clients ayant consulté cet article ont également regardé
Transition
Transition de Steve Lukather (CD - 2013)

An Old Couple Live
An Old Couple Live de Steve Lukather (CD - 2010)