undrgrnd Cliquez ici KDPContest nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici Cliquez ici Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici

Commentaires client

4,4 sur 5 étoiles5
4,4 sur 5 étoiles
5 étoiles
4
4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
1
1 étoile
0
Format: CD|Modifier
Prix:64,31 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium

Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article
Partagez votre opinion avec les autres clients

Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 11 mai 2011
Son oeuvre est ici presque complète. Le meilleur, à mon avis, ce sont les sonates avec Arthur Grumiaux, un autre "très grand". La musique, ainsi interprétée, est très au delà des mots et du jugement. Maîtrise absolue, point d'effets gratuits, une lecture impeccable des oeuvres, d'une honnêteté touchant à l'humilité. Clara Haskil a disparu avant l'avènement d'une génération de virtuoses dont l'"hypertechnicité", la pure force physique ont fait pour ainsi dire des Hercules de foire.
Clara Haskill n'interprète pas simplement les plus grandes oeuvres, elle nous les donne en confidence, comme à un ami.
0Commentaire|20 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 17 février 2014
Intégrale Decca fascinante d'une pianiste qui reste l'une de mes favorites. Un toucher d'un naturel, d'une fluidité, d'une beauté incroyable - on est emporté par les vagues de son jeu au point de ne remarquer qu'après de multiples ré-écoutes la perfection surnaturelle de chaque note. Incroyable Mozartienne - les sonates avec Grumieux, découvertes il y a quelques années sur un vieux double vinyle, prennent ici tout leur sens. Comme souvent chez Decca, la prise de son et le mastering sont magnifiques - naturels, fluides et riches en harmonie. Un régal - et une très grande dame.
0Commentaire|2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
La multinationale inéluctablement dénuée de toute direction artistique ni culturelle a encore frappé avec cette grosse boîte de conserve (que Brilliant, lui, nous aurait donné en revanche à vrai prix d'ami). Quel intérêt? D'abord, on avait déjà tout ça, y compris deux ou trois tout petits inédits qui n'en sont même pas. Et je rappelle aux néophytes que, de toute façon, ce coffret ne représente absolument pas tout ce qu'on a de gravé par notre chère Clara (méritant évidemment cinq étoiles, ce n'est pas ici mon propos). Voir, entre autres exemples, les inédits de Tahra, Ina Mémoire vive, et autres live Orfeo... Donc, disais-je, Mammouth casse (insuffisamment) les prix et, éditorialement, n'est même pas capable d'expliquer clairement au mélomane les origines discographiques, comme si tout était de l'Universal (qui, en soi, n'est une marque de rien du tout, au demeurant...). Nulle mention, par exemple, pour ces Scarlatti (elle en fut la pionnière, avec une autre grande dame, Marcelle Meyer) qui étaient originellement sur le label Westminster. Par surcroît, toutes les références aux studios et dates sont reportées, en fin de livret, dans un salmigondis indécorticable où l'ordinateur qui a fait ça ne retrouverait même pas ses neurones. Un dernier mot, au fait : Clara Haskil, d'ailleurs sous-employée à son époque (et plutôt tardivement), était bien obligée de n'enregistrer que ce qu'on lui demandait. Or, on aurait aimer l'entendre bien davantage, par exemple dans Schubert ou la musique française (Debussy!). Voire davantage de Schumann. Et dire qu'on n'a pratiquement d'elle... rien de Bach soi-même!!! Regrets éternels. (P.S. si vous voulez aller voir plus loin dans Clara Haskil, attention à l'anarchie doublonnante des différentes publications, on est presque comme avec Sviatoslav Richter!!!).
66 commentaires|24 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 22 février 2011
Cette édition s'imposait ! L'enregistrement n'est pas toujours de bonne qualité mais c'est un vrai bonheur de pouvoir entendre cette immense artiste dont il ne reste malheureusement que peu de traces. J'aurais aimé l'entendre dans le concerto pour 2 pianos de Mozart avec Dinu Lipatti... mais ça, c'est la perle rare !
11 commentaire|11 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 11 novembre 2011
Un choix pour l'ile déserte , tout simplement! Les sonates pour violon et piano de MOZART au sommet de la discographie . A acquérir d'urgence ,surtout au prix actuel!
11 commentaire|3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)