undrgrnd Cliquez ici NEWNEEEW nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos FIFA16 cliquez_ici Rentrée scolaire Shop Fire HD 6 Shop Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo

Commentaires client

10
4,0 sur 5 étoiles
Bruce Springsteen : The Promise
Format: CDModifier
Prix:16,99 €+Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

28 sur 28 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
fan de la premiere heure possesseur de toute la discographie officielle du BOSS ( et de beaucoup d'enregistrements hors commerce ofFiciel..live ou studio) je me suis jeté dès potron minet pour acheter ce disque ( eh oui je fais partie des veaux qui ne télechargent rien !! ) bref: achat ,écoutes ( 3) et un sentiment mitigé : bien des titres méritent bien leur sort d'alors et ne sont pas indispensables loin de là de plus le son a bien vieilli et autant DARKNESS ne parait pas daté autant certaines de ces "promesses" sont bien oubliées... de même les titres donnés à d'autres ( notamment SOUTHSIDE JOHNNY) me semblent "molles du genou" par rapport aux covers... par contre quelques joyaux subsistent dans ce cd -marketing bien fait entre "tracks" et "promisses"- donc,pour moi ( ce n'est que mon opinion de fidèle du BOSS !!) un évenement certes crucial mais un peu décevant;qu'attend le BOSS pour enfin sortir des coffrets live de la grande époque( 75 -80 )??comme il en existait tant au temps béni de GREAT DANE RECORDS / KTS/ SWINGING PIG ,"maisons de disques" par trés orthodoxes mais qui nous on régalé des années durant de concerts de 3H30 4H où le E STREET BAND et son patron étaient le meilleur groupe de scène du monde !!! mais ce doit être plus rentable de sortir des cd studios??
BONNE ECOUTE ! allez c'est du bon quand même !!
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
7 sur 7 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
En 1998, Bruce Springsteen publiait Tracks (Coffret 4 CD inclus 56 masters inédits et livret de 56 pages), un coffret de 66 titres inédits couvrant la totalité de sa déjà longue carrière (voir mon commentaire sur ce même site concernant ce magnifique objet que tout fan du Boss se doit de posséder). Il publiait simultanément un résumé de Tracks, un CD simple intitulé 18 Tracks, comprenant 2 inédits supplémentaires. Au total, c'était donc pas moins de 68 titres inédits que le Boss offrait à ses fans en cette année de grâce 1998.

Après ça, on pouvait légitimement penser que c'en était fini des inédits de Springsteen, pour un petit bout de temps en tout cas... que nenni ! Le Boss nous livre en cette fin d'année 2010, 21 « nouveaux vieux » titres et une fois de plus avec Springsteen, qui dit inédits ne veut pas dire rebus... Et tout le monde ne peut pas en dire autant : qu'avez-vous pensé du coffret 3 CD + DVD West Coast Seattle Boy : The Jimi Hendrix Anthology - Edition Collector (Coffret 4 CD + 1 DVD) récemment paru sur le dos (il n'y a pas d'autre mot !) de Jimi Hendrix ? Perso, je le trouve douteux à pas mal d'égards... Sérieusement, quel intérêt y-a-t-il à écouter le nième prise de tel ou tel titre sachant que bien souvent la version originale retenue se suffit à elle-même ? A l'instar de Dylan (et je n'en vois pas d'autres), Bruce, lui, il fait dans le vrai inédit... l'inédit inédit de qualité. De vraies nouvelles chansons jamais entendues, exception faite de quelques unes déjà présentes sur les albums mais dont les réarrangements apportent une réelle plus-value au titre (Racing In The Street).

Je relèverais un seul (petit, mais vraiment très petit...) point faible à ce double album : la production. Elle est à mon sens un peu trop « propre » et « moderne ». Du coup, on a souvent l'impression que les titres ont été enregistrés en 2010 et non il y a 30 ans. C'est une réalité pour Save My Love qui, on le sait, a effectivement été réenregistré en 2010, mais les autres titres ont été gravés sur bandes en 1977 et 1978 et restaurés en 2010. Et je pense qu'il y avait moyen de les dépoussiérer, de leur donner un son de qualité sans pour autant gommer les imperfections inhérentes aux techniques d'enregistrement et de production d'époque, qui ont leur importance puisqu'elles contribuent à conférer une authenticité à la musique ainsi présentée... Il me semble que le travail de restauration effectué sur les titres du coffret Tracks parvenait parfaitement à ce résultat.

Mais cette petite (très petite !) réserve ne doit pas faire passer au second plan la qualité des 21 chansons ici regroupées par Springsteen et qui, une fois de plus, auraient pu figurer sans aucun problème sur les albums de Boss. Ceci étant, l'écoute attentive de cette double galette permet de comprendre assez vite pourquoi Springsteen a écarté certains de ces titres au moment de constituer la tracklist de l'album Darkness On The Edge Of Town. La plupart des chansons sont effet en décalage assez flagrant avec l'ambiance et la ligne directrice de Darkness, un album très sombre, socialement engagé et pas franchement léger dans les messages véhiculés. Seule exception peut-être, The Promise, la chanson-titre, magnifique avec ses arrangements pour cordes, qui aurait sans doute pu intégrer Darkness sans le dénaturer. Le titre est d'une beauté rare même si j'avoue préférer plus encore la version dépouillée piano/voix qui apparaît sur le simple 18 Tracks. Mais les deux versions restent belles à pleurer...

Sinon, on retrouve avec plaisir, pour la première fois, des versions studio de Because The Night (offerte à l'époque à Patti Smith qui en fit son plus gros succès commercial) et Fire (écrite par Bruce dans l'espoir de la voir chantée par son idole de toujours, Elvis...), interprétées par Springsteen himself. La première me semble un peu poussive, mais bon... à un tel niveau global de qualité, c'est du chipotage ! Les autres titres sont pour la plupart d'une efficacité mélodique redoutable, les deux CD contiennent leur lot habituel de belles ballades, tantôt habitées, tantôt romantiques mais jamais niaises (One Way Street, The Brokenhearted, Candy's Boy, Come On (Let's Go Tonight) et Breakaway) et des titres plus enjoués tels ces Gotta Get That Feeling, Outside Looking In, Ain't Good Enough For You ou encore Talk To Me . On note même l'apparition de cuivres qui donnent une couleur latino/mariachi au titre The Brokenhearted. Et ce Save My Love qui ouvre le second CD, c'est pas du caviar ?

Notons que ce double CD est également inclus dans le coffret The Promise : Darkness On The Edge Of Town, paru simultanément et dans lequel on trouve l'album Darkness en version remasterisée, plus 3 DVD comprenant un documentaire indispensable pour comprendre la genèse et l'importance de cet album dans la discographie de Springsteen, ainsi que des images live inédites, tout aussi indispensables.

En fait, le propre de Bruce Springsteen, c'est que tout ce qui constitue son oeuvre s'avère indispensable. C'est d'ailleurs comme cela qu'il présente généralement son travail : chaque album vient s'agréger aux précédents pour former une oeuvre globale nécessairement cohérente. Mais je m'arrête là sur ce coffret (indispensable, vous l'avez compris !) que je chroniquerai à part...

Pour conclure, je dirais qu'il n'y a plus qu'à attendre la réédition de The River, qui je vous le rappelle était un double album... Deux CD d'inédit pour le simple Darkness... 4 CD d'inédits pour le double The River ?
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
3 sur 3 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 29 janvier 2011
Ainsi donc, en même temps qu'il travaillait à son oeuvre au noir, "Darkness On The Edge of Town, le Boss composait une ribambelle de chansons presque "pop", ou en tout cas pleines de joie de vivre et d'énergie, souvent swinguantes, gorgées de gimmicks sensuels, chantées avec une fantaisie étonnante... et finalement reléguées aux oubliettes ! En 1978, Springsteen a donc choisi de nous faire voir une facette plutôt monochrome de son talent, avec un disque ("Darkness..." donc) qui a plus ou moins défini son image pour toujours (lyrisme imposant, noirceur révoltée, défense et illustration du prolétariat américain)... ce qu'on ne saurait lui reprocher vu le succès rencontré. En 2010, on tombe littéralement des nues en écoutant "The Promise", qui compile quelques versions démo de chansons connues (pas le plus passionnant, à mon avis), mais qui propose surtout une poignée de vraies merveilles, de chansons pas tout-à-fait abouties (on sent qu'il manque quelques heures de boulot pour faire briller tout ça !), qui font regretter cet album qui aurait peut être une alternative à "Darkness", s'il avait vu le jour. "The Promise" est donc une superbe surprise...
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
2 sur 3 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 9 décembre 2010
Un double album de toute beauté, rempli de titres qui parfois font un peu pâlir à mon humble avis les versions définitives figurant sur l'album Darkness On The Edge Of Town, mais sans pour autant lui enlever ses qualités, entendons nous bien ! le disque restant ce qu'il est : culte et magique. Mais je pense aux versions de Racing In The Streets ou de Come On (Let's Go Tonight) dont l'émotion qui s'en dégage me semble ici plus vaste. C'est pourquoi les fans et autres admirateurs du boss et du E. Street Band ne doivent pas résister à l'achat de ce cd riche en émotions et en surprises. Entre le romantisme désuet mais si cher à Bruce de Someday (We'll Be Together) au redoutable et accrocheur Because The Night, en passant par le déchirant The Promise ou le mélancolique Breakaway, l'émotion est au rendez-vous et nous emporte sur des flots parfois mouvementés, parfois calmes. Nous redécouvrons l'attractif Fire et son rythme contagieux ou encore le très soul Talk To Me dont je ne connaissais que la célèbre version de Southside Johnny and The Asbury Jukes, et bien d'autres chansons encore, toutes aussi poignantes et ébouriffantes les unes que les autres !
Ce double album tient ses promesses et transportera l'auditeur avide de bonnes vibrations. L'univers de cette légende qu'est Bruce Springsteen, a l'avantage, me semble-t-il, de laver l'âme ; il cicatrise les blessures, ou les rappelle, mais il aide à vivre avec en tous cas.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
le 15 février 2011
un must du"boss" qui manquait a tout bon amateur qui se respecte.des morceaux qui étaient déja sortis en live ou sur des bootlegs...enfin officialisés!"because the night"...une suite logique
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
le 3 décembre 2012
Réjouissez-vous de retrouver des inédits ou des arrangements différents de la grande période de ce musicien. A écouter sans retenue!
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
le 29 janvier 2015
Tres tres bon cd ,le meilleur du Boss .a apprécier sans modération pour les inconditionnel de Bruce !!!toujours le meilleur
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
21 sur 36 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 3 septembre 2010
Une vingtaine d'inédits du Boss, période Darkness.Complèment complètement indispensable au coffret éponyme.C'est Noël avant l'heure pour tous les fans de Sa Sérénissime Bossitude.
"Is there anybody alive out there ?"
11 commentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
1 sur 5 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 28 mars 2011
Loin, très loin des shows brulants du boss que l'on peut voir sur dvd ces dernières années, The promise est un album d'époque, avec des chansons d'époque, interpertrées ou ré-interprétées d'époque. Difficile, plus de 30 ans plus tard de s'enthousiasmer encore sur ce qui nous a tant plu autrefois. A moins de n'avoir rien écouté depuis lors. Reste la nostalgie. Elle fera vendre bien des cd de cet album, ce qui ravira la maison de disque. Mais, pour les non fans absolus, jettez vous plutôt sur ses derniers live. Sans quoi vous auriez une image bien vieillotte du boss....
11 commentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
0 sur 3 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 30 décembre 2011
Les CDs sont certes lisibles mais la pochette est en très mauvais état ! NUL ! Je vais bien sur porter réclamation.
11 commentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
     
 
Les clients ayant consulté cet article ont également regardé
Wrecking Ball
Wrecking Ball de Bruce Springsteen (CD - 2012)

Nebraska
Nebraska de Bruce Springsteen (CD - 2003)

The Ghost Of Tom Joad
The Ghost Of Tom Joad de Bruce Springsteen (CD - 1995)