Commentaires en ligne 


7 évaluations
5 étoiles:
 (7)
4 étoiles:    (0)
3 étoiles:    (0)
2 étoiles:    (0)
1 étoiles:    (0)
 
 
 
 
 
Moyenne des commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients
Créer votre propre commentaire
 
 
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

35 internautes sur 36 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Le Septième Ciel du cinéphile, 7 novembre 2010
Par 
LD (Paris, France) - Voir tous mes commentaires
(COMMENTATEUR DU HALL DHONNEUR)    (TOP 10 COMMENTATEURS)   
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Coffret Frank Borzage : L'heure suprême + L'ange de la rue + Lucky Star (DVD)
Enfin! Enfin le cinéma muet est servi en dvd comme il doit l'être, pour ses oeuvres majeures. Cet automne 2010 est une bénédiction pour les amateurs de cinéma muet, et on l'espère pour tous ceux qui souhaiteront le découvrir ou l'explorer un peu plus avant. Rien moins qu'un des tout meilleurs films muets d'Ernst Lubitsch, L'éventail de Lady Windermere, vient ainsi d'être édité (voir mon commentaire). Quant à cet autre génie germanique expatrié aux Etats-Unis qu'est Friedrich Wilhelm Murnau, c'est un de ses plus grands films, invisible depuis des années, qui va bientôt être édité par Carlotta : City girl, également disponible dans un coffret blu-ray avec ce chef-d'oeuvre absolu qu'est L'Aurore. Avec le coffret Frank Borzage, le plus délaissé des grands réalisateurs américains, voilà trois bonnes raisons de se jeter sur des éditions de films muets, qui plus est magnifiquement conçues - je n'ai bien sûr pas encore pris connaissance du coffret Murnau, mais comme c'est Carlotta qui s'en charge, on peut espérer un résultat à la hauteur des attentes.

Au menu de ce coffret, 3 dvd, 4 films et une moisson de suppléments de très grande qualité. J'indique les liens vers les éditions blu-ray de chaque film, afin également que vous puissiez prendre connaissance du synopsis de chaque film, qui figure sur ces pages et pas sur celle du coffret:
- Seventh Heaven / L'Heure suprême (1927)
- Street Angel / L'Ange de la rue (1928)
- Lucky Star / L'Isolé (1929) & The River / La Femme au corbeau (1929)

Précisons que "La Femme au corbeau" est présentée dans une version partielle et reconstituée, le film ayant été retrouvé dans un état déplorable avec un début, un milieu et une fin corrompus. La reconstitution a été faite au moyen de plusieurs sources, et propose des photogrammes et des intertitres pour permettre de suivre le récit sans heurt.

Ce coffret est pleinement satisfaisant. On aurait bien sûr aimé bénéficier de "Humoresque", son premier grand succès, datant de 1920. Sans parler de la période parlante, encore peu documentée en dvd - où est par exemple le formidable "The Mortal Storm", avec James Stewart et Margaret Sullavan? Mais en attendant l'édition de ses grandes oeuvres des années 30 et 40, cet ensemble de quatre films donne plus qu'un aperçu de l'immense talent de Borzage, et confirme sa réputation d'auteur de mélodrames sublimes. Comme l'écrit l'historien du cinéma Hervé Dumont, responsable de la restauration de "La Femme au corbeau" et de l'établissement des suppléments de cette édition, "on reste stupéfait devant le génie de Frank Borzage à façonner le matériau le plus kitsch, le plus mélo, pleurard et improbable, pour en extraire un tel diadème de pureté et d'inspiration. Il réussit à éviter tous les pièges du genre pour atteindre une forme d'authenticité totale, l'émotion pure".

On comprend en les voyant la raison pour laquelle les films de Borzage, en particulier "L'Heure suprême" (immense succès international à l'époque) et "La Femme au corbeau" étaient si prisés des surréalistes. Cinéaste de l'émotion - il faisait tourner les séquences de bataille par d'autres, par exemple John Ford, tellement cela lui répugnait - on peut jusqu'à un certain point affirmer qu'il a réalisé parmi les plus beaux films d'amour qui soient. Des films sur l'amour fou, qui comme dans "Seventh Heaven" se situe aux limites de la communion mystique. Ce qui n'empêche d'ailleurs nullement une plus ou moins forte composante socio-historique, qui n'est jamais qu'un simple arrière-plan. Borzage magnifie tout par sa mise en scène, tirant des merveilles du naturel de ses acteurs et faisant son miel de la poésie des décors, du pur carton-pâte de studio qui transfigure complètement ce qui est représenté (ex. Paris dans "Seventh Heaven").

Tous ces aspects (et bien d'autres) sont admirablement commentés par Hervé Dumont et Michael Henry Wilson. Des modèles d'érudition critique intelligente et non pédante. "La Femme au corbeau" est accompagné d'un commentaire audio de Dumont. Au titre des suppléments, on trouvera également un entretien avec Borzage (27'), et trois épisodes de la série "Screen Directors Playhouse" réalisés par lui (parlants, 25' chacun). Il y a une partie dvd-rom sur un des disques. Le coffret est également agrémenté d'un magnifique livret illustré de 76 pages aux photos de plateau et photogrammes reproduits à la perfection et légendés.

Reste l'état des copies. Elles sont présentées sans doute dans le meilleur état où elles peuvent l'être, mais il ne faut pas cacher qu'il faudra passer outre de nombreuses imperfections pour pouvoir goûter ces sommets du cinéma. Je me demande ce que les éditions blu-ray peuvent apporter à ces copies de qualité honnête mais utilisant un matériau que seule une restauration très poussée et coûteuse pourrait améliorer sensiblement. Mais c'est tout à l'honneur de Carlotta non seulement de proposer un coffret d'une aussi grande qualité globale, mais aussi de proposer des films muets en HD. Que vous vous dirigiez vers le coffret dvd ou les éditions blu-ray à l'unité, cela ne changera de toute façon rien à l'affaire. C'est bien à une manière de septième ciel du cinéphile que nous convie là Carlotta. Encore bravo, et surtout qu'ils continuent sur leur lancée!

ADDENDUM 05/13 The Mortal Storm a fini par sortir en dvd dans la collection des Trésors Warner : La Tempête qui tue (disponible plus largement sur le site de l'éditeur et dans d'autres épiceries culturelles si indiqué comme indisponible). Comme toujours dans cette collection, aucune restauration, mais tout au moins est-il enfin disponible en dvd zone 2 avec sous-titres français. Carlotta a également sorti la version Borzage de Liliom (voir mon commentaire).

Actes Sud et l'Institut Lumière ont fait paraître un livre précieux sur Frank Borzage, signé Hervé Dumont : Frank Borzage : Un romantique à Hollywood. Soit l'excellente somme qu'avait déjà signée le grand spécialiste français de ce cinéaste (également co-responsable des suppléments de ces éditions dvd), revue et augmentée.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


8 internautes sur 8 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 le temps retrouvé..., 19 avril 2011
Par 
oiseau de nuit (Quelque part dans le Sud Ouest...) - Voir tous mes commentaires
(TOP 100 COMMENTATEURS)   
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Coffret Frank Borzage : L'heure suprême + L'ange de la rue + Lucky Star (DVD)
Ce coffret, à n'en pas douter, est un événement en soi. Pour qui ne connaîtrait pas encore ce cinéaste romantique, Frank Borzage (1893-1962), tout en ayant de l'amour pour le cinéma muet et le mélo, cet objet précieux n'est à manquer sous aucun prétexte. L'heure suprême, l'Ange de la rue, Lucky Star, la Femme au corbeau, voici les quatre films muets que vous trouverez et visionnerez. Le seul que j'avais vu jusqu'alors, c'était La Femme au Corbeau (The River). Une oeuvre abîmée et quasiment perdue (les bobines étaient en très mauvais état après un incendie dans l'un des studios de Borzage, il fallut l'ingéniosité de quelques cinéastes et chercheurs pour trouver quelques rares copies ici et là). Même amputé d'une demi-heure, de le voir une première fois au cinéma de minuit, y a quelques années, fut un choc sans précédent. Parce que le cinéma, au delà des vraisemblances et autres critères funestes, c'est bel et bien une histoire visuelle avant toute chose. En tout cas, The River est un film d'un érotisme extraordinaire, surtout pour l'époque. Erotisme latent, bien sûr, images suggérées, avec ses non dits... Mais l'art de Borzage est alors à son comble. Libération avait écrit un article fort intéressant à ce sujet : "les autres films du cinéaste sont comme le temps chez Proust: rien ne ressemble plus à un début qu'une fin".

De la période muette du cinéaste italo-américain, ces quatre films ont été restaurés avec un soin incroyable. La thématique tourne autour du couple comme une figure de la protestation. L'on songe forcément à Murnau, mais pas seulement. D.W. Griffith et Cecil B. De Mille avaient déjà réalisé de superbes mélos. Et plus tard, notamment dans les années 50, Douglas Sirk en sera le maître incontesté. Lorsqu'en 1926 Borzage entreprend le tournage de l'Heure suprême, premier volet d'une palanquée de mélodrames, il a trente-trois ans et est loin d'être un débutant. Déjà cinquante-cinq films à son compteur (sic), dont trente-huit longs métrages, et un immense succès en 1920: Humoresque (souvenez-vous, même Gary Cooper dans L'Extravagant Mr Deeds de Frank Capra y fait allusion...). Par ailleurs, jusqu'en 1913, Frank Borzage a joué comme acteur, son premier métier de jeune émigrant italien, dans plus de quatre-vingt films. "Cette profusion n'est pas pléthore, mais plutôt le symptôme d'une époque magnifiquement impure où le cinéma n'était pas encore casé" (Libération). Mais le système hollywoodien est déjà dans un état de business intense, et William Fox, sous lequel Frank Borzage prospère, n'est pas le dernier de ces capitalistes (en 1928, il achète d'un coup plus de cent salles de cinéma sur le territoire américain). Mais plus qu'une histoire de star system à zénith, ce sont là des oeuvres d'art abouties, des tableaux, de franches réussites.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


17 internautes sur 18 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Découvrir un autre cinéma muet, 30 novembre 2010
Par 
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Coffret Frank Borzage : L'heure suprême + L'ange de la rue + Lucky Star (DVD)
Ce coffret présente 3 films majeurs de Frank Borzage avec le couple Janet Gaynor/Charles Farrell en entier et remasteurisés plus une version "arrangée" de la "Femme au corbeau" avec Charles Farrell mais cette fois-ci associé à Mary Duncan. Bien sûr ce dernier n'est pas complet puisqu'une partie du film a disparu mais le montage réalisé est formidable (photo et inter-titres résumés pour les parties manquantes). Le coffret est superbe, avec un livret de photo des 4 films sur papier glacé. Seul bémol à ce coffret : les commentaires d'Hervé Dumont pourtant à l'origine de cette édition. En effet, il s'écoute un peu trop parler, prononce Borzage, "Borzéguii" (loin de la prononciation américaine que l'on peut entendre dans l'une des interviews originales du réalisateur sur le 3ème DVD) et manifestement ne connaît pas l'histoire de la Grande Guerre (les Américains sont bien entrés en guerre en 1917, ce qui est bien plutôt à la fin de la guerre qu'à son début, comme le montre "Lucky Star"). Ceci étant, Hervé Dumont a cependant eu le grand mérite de cette édition, et les films et suppléments sont très bien choisis. Bien que tournés il y a plus de 80 ans, ces films ont incroyablement bien vieillis, en particulier "Lucky Star" et surtout "La Femme au corbeau" dont on ne peut que regretter qu'il n'existe plus une seule copie complète.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 La littérature cinématographique nous dévoile ses chefs d'oeuvre, 24 novembre 2011
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Coffret Frank Borzage : L'heure suprême + L'ange de la rue + Lucky Star (DVD)
Les 3 films contenus dans ce coffret sont incontestablement très beaux. Tournés en même temps que certains films de Murnau, ils pâlissent toutefois de la comparaison. Achetez vous le coffret Borzage, vous aurez l'occasion de découvrir un très grand cinéaste. Mais précipitez vous surtout pour acheter Sunrise et City Girl de Murnau, ce sont des chefs d'oeuvre absolus. Et bénissez l'époque du DVD qui nous permet de pénétrer dans ce que le cinéma des débuts a conçu de plus merveilleux.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1 internaute sur 2 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Immense Borzage., 17 août 2011
Par 
Shan - Voir tous mes commentaires
(TOP 1000 COMMENTATEURS)   
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Coffret Frank Borzage : L'heure suprême + L'ange de la rue + Lucky Star (DVD)
Quel cineaste d'exception après le visionnage de ce coffret, L'ange de la rue chef d'oeuvre poétique on se croirait proche d'un film de Carné signé Prevert, Lucky star film magnifique, grande dimension humaine et assurément la marque de Borzage l'amour qui dépasse tout, le mélodrame L'heure supreme un peu trop mélodramatique pour moi, et 50 minutes fabuleuses du film perdu et finalement sauvé pour l'essentiel, La femme au corbeau, chef d'oeuvre poetique prodigieux, le cinema a son apogée. Borzage fut un immense maitre du muet, et le cineaste d'un film mythique La femme au corbeau.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


Aucun internaute (sur 1) n'a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Coffret Frank Borzage, 10 mars 2013
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Coffret Frank Borzage : L'heure suprême + L'ange de la rue + Lucky Star (DVD)
Trois perles rares d'une beauté impressionnante. La magie du noir et blanc et du cinéma muet. Un sens de l'esthétique à couper le souffle. Des émotions vraies et fortes qui n'ont rien à voir avec le "pâté pour les chats" qu'on nous sert trop souvent aujourd'hui. Un achat qu'on ne regrette pas.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


Aucun internaute (sur 1) n'a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Pour les amateurs du muet, une merveille!, 31 janvier 2013
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Coffret Frank Borzage : L'heure suprême + L'ange de la rue + Lucky Star (DVD)
Carlotta nous émeut beaucoup, après avoir sorti le coffret Murnau (l'aurore + city girl ) (l'aurore est mon film favori).
Cette fois-ci, il s'agit de son pendant, le coffret Borzage, tout aussi sublime.
Thèmes : amour fou, surnaturels.
Remasterisation +++, commentaires +++, excellent livret d'accompagnement. Carlotta, comme à son habitude, fait très fort et ne fait pas que vendre "un produit" ou "un film", mais nous fait partager le vrai art. C'est de l'art qu'on regarde. Du vrai 7ème art.
Il ne s'agit pas d'un cinéma de divertissement comme on en voit par millions de nos jours hélas. Mais du cinéma-art, comme la musique, la peinture, la littérature, la sculpture... Du cinéma classique, quoi.
Les réalisateurs de nos jours devraient un peu retourner aux sources et comprendre ce que c'est que le vrai cinéma...
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

Ce produit

Coffret Frank Borzage :  L'heure suprême + L'ange de la rue + Lucky Star
EUR 24,95
En stock
Ajouter au panier Ajouter à votre liste d'envies
Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit