undrgrnd Cliquez ici Livres Fête des Mères nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici Cliquez ici Acheter Fire Acheter Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Fête des Mères

Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

Affichage de 1-10 sur 26 commentaires(2 étoiles). Afficher tous les commentaires
le 20 mars 2011
Cela a déjà été évoqué par d'autres mais j'en rajoute une couche : la qualité d'image proposée dans ce dvd est immonde. Les couleurs un rien délavées, la pixelisation des premiers comme des arrières plans ainsi que d'autres défauts de compression perturbent grandement le visionnage de cet excellent film et sont clairement visibles même sur un écran de 50cm de diagonale.

Donc, 5/5 pour le film et 0/5 pour le transfert dvd ==> 2/5 pour ce dvd
0Commentaire|43 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 20 janvier 2012
Attention à la photo ! Elle n'est pas contractuelle. Alors qu'elle présente le manuel d'utilisation de la machine à rêver (présente dans certaines éditions), celui-ci est absent du coffret.
Je suis quelque peu déçu par le contenu de cette édition. Le livre d'analyse des interprétations et analyses du film n'est qu'un petit livret d'une douzaine de pages qui aurait tout aussi bien pu être le livret guide du Blu-ray.

Mais en soit, aucune pub mensongère. Nulle part, il n'est écrit qu'il s'agit d'un steelbook et le contenu est bien détaillé dans la rubrique "contenu additionnel" de la page amazon.

Là où je suis vraiment déçu, et c'est bien la première fois depuis plus de six ans que je commande chez Amazon, c'est l'état du produit livré. La mallette, tout d'abord, qui présente des égratignures nombreuses et des taches noires d'autant plus visible que la mallette est argentée claire. Ces taches ne peuvent être dues au transport étant donné que la mallette est elle-même emballée dans une boîte en plastique filmée au cellophane.
Ensuite le script, contenu dans la boîte mais pas dans la mallette (celle-ci étant trop petite) est, lui aussi, bien abimé. Il est déchiré aux pliures d'entre-deux pages extérieures et sa couverture noire comporte de nombreuses trainées blanches dues à un mauvais stockage. C'est bien la première fois que j'ai à me plaindre de l'état d'un produit livré par Amazon et, je l'espère, le dernière.

Il n'en demeure pas moins que le double Blu-ray est en bonne état et que j'ai reçu ma commande dans les délais.
0Commentaire|13 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 18 juin 2012
Je pensais ajouter un petit collector sympa à ma collection de BluRay mais...
A la réception RAS, tout avait l'air parfait puis au moment du déballage : valise bossée, finition médiocre, pas de steelbook et un dossier de presse qui ne tient même pas dans la valise (livré à l'extérieur). Résultat : déçu par mon achat, il aurait fallu privilégier la version boitier métal qui aurait été plus attrayante je pense. Acheté lors de la vente flash à moins de 15€ on ne va pas se plaindre mais n'empêche qu'il fait tâche dans ma collection soignée...
Concernant le film, rien à redire, on prend du plaisir à le visionner et le revisionner.
Bon film à tous.
11 commentaire|4 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 7 juin 2012
La mallette est arrivée très abîmée exit pour un cadeau heureusement les CD n'ont pas de trace d'utilisation signe d'un retour mais je reste dubitatif
le coffret est inutilisable comme accessoire de décoration.
deuxième message en article abîmé
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 8 juin 2012
Coffret collector reçu mais sur photo, il s'agissait du blu-ray steelbook alors que je n'ai reçu que le boitier plastique simple ! De plus la fixation du support intérieur des disques était cassé !! Déçu !
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 31 mars 2016
Je n'ai lancé ce bluray que 2 mois après l'achat. Et c'est avec grand regret que je constate que, contrairement à ce qui est annoncé, il n'y a que l'Anglais disponible en audio. Je suis déçu, n'étant pas anglophile.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 31 octobre 2012
La caisse est plastique, et pas metalique comme l'image. Et il viens en un box très grand. Aussi, il a été ouvert avant. Et les livres ne sont pas comme l'image.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 19 juillet 2014
Revisitant la thématique Freudienne de l’exploration de l’inconscient par le rêve, Christopher Nolan imagine un univers science-fictionnel où six mercenaires d’un genre nouveau ayant le pouvoir de partager les mêmes rêves aux mêmes moments et d’interagir au sein de ceux-ci, conjuguent leurs forces pour modifier la réalité et satisfaire le désir d’un commanditaire.

Pour atteindre l’objectif assigné, implanter dans la tête de l’héritier d’une multinationale la conviction qu’il doit absolument démanteler sa propre entreprise, Cobb, le leader du groupe, va devoir s’entourer d’un petit essaim de rêveurs aptes à maitriser les arcanes et les surprises de l’inconscient : une jeune architecte, chargée de construire l’espace labyrinthique du rêve, un chimiste capable de formuler la substance déclenchant le « voyage » du groupe, un habile usurpateur d’identité pouvant se substituer au parrain de l’héritier pour influer sur ses décisions, un acolyte expert en armements et, pour finir, l’encombrant mais incontournable commanditaire.

Un tel scénario offre l’opportunité d’explorer aussi bien la symbolique du désir (la toupie de Cobb par exemple, dont la rotation parait incarner l’idéal d’un amour perpétuel pour son ex-épouse, Mal, alors que sa chute en fin de course signe le retour inexorable de la culpabilité) que la représentation d’architectures imaginaires (les rues de Paris se repliant sur elles-mêmes, l’escalier improbable de Penrose, ou encore l’opposition entre l’écrasante verticalité des édifices du premier niveau de rêve et les « falaises » de ruines urbaines se délitant dans l’océan des limbes) et l’on s’attend tout naturellement à une exploitation ambitieuse de cette veine. Or le traitement qu’en fait Nolan se révèle somme toute assez sommaire et décevant. L’influence lointaine de l’univers de Matrix (Wachowski), l’évocation de la scène finale de « 2001, l’Odyssée de l’Espace » ou des couloirs d’hôtel de « The Shining » (Kubrick), ne suffisent pas non plus à conférer à Inception le climat envoûtant et la portée « philosophique » de ces sources d’inspiration. Sans complexe, Nolan choisit plutôt d’inscrire son film dans l’ABC simplificateur des blockbusters hollywoodiens [Action, Baston, Compétition], le réduisant par là même à une pâle et laborieuse copie d’un James Bond. On ne s’étonnera donc pas que, passé la première demi-heure, le récit piétine et cahote vers un dénouement annoncé sans que le talent des acteurs ni la multiplication des effets spéciaux ne parviennent vraiment à susciter l’intérêt ou l’émotion.

Inception n’est pas à mes yeux une œuvre cinématographique à part entière, plutôt un produit marketing conforme aux standards et aux aspirations « hype » de l’époque. Il ne parait donc pas incongru qu’une partie non négligeable des internautes et des critiques contemporains le tienne pour un bon film.
0Commentaire|3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 6 mars 2014
L'idée de l'onirisme est assez peu répandue dans le cinéma grand public, et c'est dommage.
Cependant cette bonne volonté est balayée par une lenteur et un longueur, que j'ai eu moi-même envie de dormir pour rêver que je ne regardais pas ce film.
11 commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 23 mai 2013
Ce n'est pas la voix habituelle de Leonardo Di Caprio, ce qui surprend un peu, c'est dommage !!
En esperant que ce ne soit pas une version carribou avec les accents bien gras...
C'est pourtant bien sa voix dans la BA VF disponible sur allociné
Reste la VOST en DTS, mais déception tout de même. Enfin, je trouve que cela devrait être indiqué dans les détails du produit.
Seconde déception, le codec utilisé est le VC-1 et non AVCHD, la qualité n'est donc pas au rendez vous, en meme temps vu le tarif, il ne faut pas être surpris.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus