undrgrnd Cliquez ici NEWNEEEW nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos FIFA16 cliquez_ici Rentrée scolaire Shop Fire HD 6 Shop Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo

Commentaires client

43
4,7 sur 5 étoiles
L'Intégrale Des Albums Studio (Coffret 14 CD)
Format: CDModifier
Prix:55,00 €+Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

44 sur 46 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
Un coffret très sympa des 14 albums studio de Georges Brassens (manquerait le live au Pays de Galles et quelques poésies parues en EP). Le prix est ridiculement bas (moins de 4 euros le CD) par rapport à la nouvelle intégrale à paraître. Les albums sont dans des fac-similé des éditions d'origine, délicieusement rétro (Georges Brassens et ses rythmes, les chansons poétiques et souvent gaillardes de Georges Brassens...).

La durée des premiers albums peut paraître très courte, mais ils sont sortis en microsillons 25 cm à l'origine. Le son remastérisé est très bon, plus de présence de la voix, guitares plus cristallines, la contrebasse est peut-être un peu sur-boostée mais en réglant l'égalisation des basses cela passe très bien.

Le petit livret historique et chronologique sera utile aux néophytes (en existe-t-il encore ?). Chacun découvrira quelques chansons encore inconnues ou certaines d'on ne connaissait simplement pas le titre. C'est agréable de pouvoir les réécouter sinon dans leur ordre de composition, mais au moins celui de parution (difficile dans les coffrets style grands succès ou les 100 meilleures de...).
22 commentairesCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
23 sur 25 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 29 août 2011
Bien que j'aie simplement téléchargé l'intégrale Jean Ferrat, j'ai préféré acheter "en dur" ce monument qu'est l'oeuvre de Brassens, ou rien n'est à jeter hormis peut-être "Hécatombe". J'en suis d'ailleurs tellement content que je vais en commander une autre pour des membres de ma famille.

Bizarrerie digne des "Gaston" édités chez Dupuis : y aurait-il deux albums de Brassens ayant le numéro 9 ? "Supplique pour être enterré sur la plage de Sète" est numéroté "IX", tandis que "Les trompettes de la renommée" est numéroté 9 également. Que croire ?

Peu importe, au fond. Cette intégrale est excellente, et j'en recommande l'achat à tous ceux qui connaissent Brassens, et davantage encore à ceux qui ne le connaissent pas encore, s'il en reste.
33 commentairesCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
49 sur 55 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
50 PREMIERS REVISEURSle 4 janvier 2011
On pourrait toujours chipoter sur le fait qu'il ne s'agit pas totalement d'une intégrale, celle ci ayant plutôt paradoxalement, été réalisée par Maxime Le Forestier.

Cela étant, saluons cette initiative avec ces CD "vinyls replica" et ce son magnifiquement restauré. Le seul inconvénient de ce choix est que les amateurs de Brassens peuvent difficilement aujourd'hui, se contenter de l'écoute d'un "33 tours" et donc doivent se déplacer toutes les 20 à 30 minutes pour changer de disque.

Qu'à celà ne tienne, cette oeuvre continue à servir de viatique pour ceux qui apprécient l'intelligence et la pudeur du personnage.

Pour ma part, je trouve que certaines chansons deviennent aujourd'hui, plus difficilement écoutables sans efforts : "Comme hier","le blason" ou "Les casseuses" qui ne constituent pas sans doute le meilleur de la discographie de Maître Georges ; mais pour le reste !

Que ce soit ses propres compositions ou ses choix de poésies (on lui doit une éternelle reconnaissance pour avoir sauvé de l'oubli Antoine Pol ou jean Richepin) , tout est bon chez lui, il n'y a rien à jeter.

Si le fait de baptiser pompeusement un chanteur du qualificatif de "Monsieur" n'était pas devenu aussi galvaudé et ridicule et aurait certainement inspiré à brassens une bordée de jurons, cette coutume m'aurait paru plutôt appropriée ici.

Et si je pense "Monsieur" tout bas, je ne le dis pas...
66 commentairesCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
6 sur 6 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 11 août 2012
Un petit bémol, il manque les paroles des chansons.
Mais les 14 CD rassemblés dans cette boite ne prennent pas beaucoup de place.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
2 sur 2 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
Coffret basique mais solide avec un boîtier en deux parties, cette intégrale regroupe 14 versions CD répliqua vinyls 25cm ou 33ts d'époque, pochettes et sérigraphies comprises. Pas de paroles mais un livret plutôt sympa, pas d'enregistrement en public et absence de quelques morceaux rares ou inédits (les 3 titres de Brassens en espagnol chantés par lui-même, par exemple), mais ce n'est pas très grave.
Gros point positif même par rapport à certaines intégrales vinyls sorties du vivant de ce génie, il s'agit ici des enregistrements d'époque. Quel plaisir d'entendre la voie et les enregistrements de Brassens issus de ces quatre premier 25cm que j'avais usés jusqu'au creu du sillon !
Quelle énergie, quelle fougue, quel talent !
On peut évidemment décider de ne pas ranger tous les titres de Brassens sur la même échelle de réussite, mais avouons qu'aujourd'hui, une chanson faible de Brassens est quand même d'un sacré niveau par rapport à ce que l'on entend sur les ondes !
Le rapport qualité-prix est excellent (entre 3 et 4 € le CD) suivant le prix d'achat (variable de 33/34€ à 50€ suivant les périodes).
Un des très grand ACI (auteur compositeur interprète) de la grande chanson française avec Ferré, Brel, Trenet, Barbara, Nougaro, Ferrat, etc, dans un écrin accessible à tous, que demander de plus.
Un coffret d'enregistrements publics, de morçeaux inédits et de captations directes TV, radios, constituerait le Graal complémentaire de ce coffret déjà bienvenue.
On a bien le droit de rêver, non ?
Achat et possession quasi impérative sur les étagères. Hautement recommandé par le Ministère de la Santé (aide gravement à survivre aux affres des temps modernes). Anti stress et anti dépresseurs culturel revitalisant pour tout être humain normalement constitué.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
4 sur 4 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
Georges peut être content de lui : des années après sa mort, on le réécoute avec plaisir. Intelligence et élégance, une langue châtiée, de l'humour. Et le coffret est très sympa, avec l'ambiance vinyle. Excellent rapport qualité-prix.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
1 sur 1 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 7 février 2015
J'avais la nostalgie de mes vieux vinyles de Brassens, objets historiques dont je m'étais hélas séparé il y a des années...
Cette intégrale en CD des albums studios nous en redonne l'intégralité, c'est génial (et maintenant, plus de vinyle rayé qui saute!) dans une version son très retravaillée (avec parfois un peu trop d'effets) Et ce qu'il y a d'extra, c'est que les pochettes des CD reproduisent à l'identique celles des 25cm ou 30 cm d'autrefois! On retrouve donc Tonton Georges comme il y a 40 ans...

Petit bémol: suite à une erreur de remplissage des pochettes, ma N°2 contenait un deuxième CD N° 3. Amazon alerté par d'autres clients a retiré le produit et par accord mutuel avec eux j'ai préféré conserver leur envoi tel quel (plutôt que d'être remboursé comme on me le proposait) avec de plus un remboursement partiel de 5 euros: compte tenu du prix initial déjà très doux, c'est tout bon (et j'ai par ailleurs l'équivalent du N°2 sur mes nombreux autres CD du Grand Georges!!!!)
11 commentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
3 sur 3 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 3 avril 2013
J'aime bien les pochettes cartons ,comme celles des LP 33T.
Très bonne qualité de numérisation. un grand plaisir de retrouver G Brassens
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
2 sur 2 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 7 janvier 2013
Qu'est-ce qu'un admirateur du grand Georges Brassens voudrait-il de plus qu'une telle intégrale...?
De plus avec les pochettes et labels d'origine.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
le 22 août 2015
Parmi les commentaires des sempiternels zélateurs à peu près incompétents, on peut lire ici ou là, par exemple : « avec M. Brassens les textes sont tellement subtils et drôles que la musique, pour moi est devenue secondaire ». Il faut n'avoir rien compris au concept pour annoncer une telle contre-vérité. Brassens répétait sans cesse que pour lui la musique était primordiale, et il démontrait que c'est elle qui permettait à ses textes de nous atteindre et à ses chansons de perdurer. C'est l'essence même du genre "chanson".
Ou bien, au contraire : « et quoi qu'on en dise c'était un immense mélodiste ! Et puis, à la clef, c'est surtout une immense haie de tous les honneurs à la six corde à nylon ». L'erreur est assez fréquente chez ceux qui croient connaître, mais qui connaissent mal ou qui parlent sans savoir : Brassens ne jouait QUE sur des cordes métalliques. C'est l'aspect de ses guitares qui est trompeur. Il faisait faire spécialement son modèle de guitare : à partir d'une guitare à cordes nylon, on change les mécaniques (cylindres d'enroulement), on ajoute un cordier fixé au bas de la caisse (à l'instar des guitares de jazz) et on monte des cordes métalliques (le chevalet restant un chevalet classique). Une simple observation des photos et des vidéos permet de le constater.
Bien qu'on ne puisse écarter que son admiration pour Django Reinhardt ait pu l'inciter à faire ainsi, il semble que ce soit aussi pour une question pratique : changer les cordes et les accorder est ainsi plus rapide. En effet, les cordes en nylon doivent être soigneusement nouées au chevalet et sont bien plus longues à se stabiliser, nécessitant plusieurs accordages successifs, ce qui peut être problématique au moment d'entrer en scène, ou en studio.
D'autre part, on peut rappeler qu'il ne composait pas souvent ses musiques à la guitare, mais plutôt au piano à partir des années quarante puis sur un orgue électronique dès qu'il en eut les moyens. On peut se souvenir aussi qu'il a enregistré deux 33 T avec des musiciens de jazz uniquement sur ses mélodies, assurant lui-même la partie de guitare rythmique à l'accompagnement.
Du même : « tour à tour humoristique, d'autre fois (gentiment) contre l'église ou bien encore chambrant (raisonnablement) les représentants de l'ordre » Assez ! il n'était pas « (gentiment) contre l'église ou bien encore chambrant (raisonnablement) les représentants de l'ordre », mais profondément athée résolument anticlérical et surtout anticalottin et antitartuffe. Il était un anarchiste convaincu tenant en piètre estime les "représentants de l'ordre" et plus encore sans doute ceux qui y ont recours.
Autre genre d'« avis »: « il ne s'agit pas totalement d'une intégrale, celle ci ayant plutôt paradoxalement, été réalisée par Maxime Le Forestier ». C'est devenu monnaie courante de redistribuer le talent de Brassens aux divers charognards qui prétendent s'approprier sa carcasse. Si certains ont quelques arguments pour croire que c'est Corneille qui écrivait les pièces de Molière, en revanche il faut vraiment être atteint de strabisme pour prétendre que ce serait à M. Le Forestier qu'on doive l'intégrale de Brassens, alors que c'est à Brassens que Le Forestier doit une part substantielle de sa notoriété (et de ses gains).
Encenser Brassens sans réellement connaître ni vraiment l'homme ni singulièrement son œuvre, que ce soient ses écrits ou plus encore sa musique, est une attitude devenue si banale qu'on a l'impression d'entendre bêler ce troupeau moutonnier qu'il fuyait comme la peste.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
     
 
Les clients ayant consulté cet article ont également regardé

Les Chansons d'abord : Toutes ses chansons
Les Chansons d'abord : Toutes ses chansons de Georges Brassens (Poche - 1 janvier 1993)
EUR 5,10