undrgrnd Cliquez ici Avant toi nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_WSHT16 Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici cliquez_ici Jeux Vidéo soldes montres soldes bijoux

Commentaires client

4,1 sur 5 étoiles7
4,1 sur 5 étoiles
5 étoiles
4
4 étoiles
0
3 étoiles
3
2 étoiles
0
1 étoile
0
Prix:10,07 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 6 janvier 2015
Bien sûr, il faut connaitre un peu les us et coutumes des juifs pieds noirs. Un suspens tenu pratiquement jusqu'à la fin du film. Une belle fratrie qui se reconstitue pour un des frères que l'on juge mal au début mais qui, après, dévoile la motivation deses actes. Patrick Bruel excellent en frère "meneur", fort d'un passé dans l'armée.. Tous les acteurs sont vraiment excellents, les actrices n'étant pas en reste. Françoise Fabian, inégalable. J'ai adoré ce film, je le recommande vivement. Plutôt tous publics bien que éviter certaines scénes violents pour des enfants de moins de 10 ans.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 24 juillet 2012
Ce film français est ce que l'on peut produire de mieux dans le genre, dans le style du cinéma français d'il y a quelques années : bon scénario, efficace, comédiens exceptionnels. On est maintenu en haleine tout au long du film par l'action, parfois violente, mais aussi de jolis moments d'émotion
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 27 novembre 2014
Bienvenue dans le monde des croisements entre Juifs, Gitans et Algériens de la deuxième génération.

Une ancienne opération immobilière qui aurait du être juteuse à Toulon tourne mal parce que l’un des deux associés juifs prend l’initiative d’envoyer les bulldozers contre le campement gitan installé illégalement sur le terrain. Cet associé juif sera liquidé par son propre associé pour pouvoir récupérer la paix avec les Gitans.

Mais vingt ou trente ans plus tard le fils le plus jeune de la famille juive (ils sont cinq fils) qui a réchappé miraculeusement à l’accident de voiture manipulé qui a coûté la vie à son père, apprend la vérité et décide de se venger des Gitans qui avaient négocié la mort de son père avec l’associé de ce père. Sa vengeance est un un braque qui tourne mal, très mal même puisque deux flics sont tués. Cela se passait à Marseille.

Les quatre autres frères et la mère sont à Paris et le frère qui vient de causer la mort de deux flics monte vers eux après avoir liquidé l’argent du braque dans une filière de blanchiment car il était doublement sale : de l’argent issu des trafics gitans, donc mal acquis, et de plus mal acquis à nouveau par son nouveau détenteur.

Les frères décident de liquider la bande de Gitans menée par le fils du chef de la bande de Toulon du temps de leur père pour pouvoir libérer le frère qu’ils ont enlevé et c’est à quatre donc qu’ils le font. Les armes sont procurées auprès d’un marché noir islamiste, ce qui va de soi pour des Juifs. Ils tueront tous les Gitans, récupèreront leur frère enlevé, mais le frère amateur braqueur mourra sur le terrain. Il s’appelait David, le bien nommé, mais le Gitan « Goliath » a eu sa carotide avec une balle perdue.

Les flics arrivent sur ces entrefaites et la flic en chef, maghrébine de deuxième génération accepte de couvrir le carnage, surtout qu’elle avait la bande dans le collimateur et que le frère tueur de flics est mort. Inch Allah !

L’associé véreux qui avait vendu le père arrive alors à la veillée mortuaire du frère cadet. Il est chassé comme un malpropre, confronté à la vérité enfin connue de tous, et qu’il s’estime heureux car il est vivant quand il sort. Il se pendra peu de temps après et la mère mourra en tenant un an plus tard le bouton de manchette que son mari n’avait pas réussi à trouvé le matin de sa mort et que les frères ont récupéré d’une façon ou d’une autre car dans ce bas monde, rien ne se perd, tout se monnaye.

Cette mort de la mère est symbolique du passage de l’histoire, qui revient avec un goût de sang, à la légende que l’on racontera aux arrière petits-enfants.

L’histoire – et cela est aussi juif que gitan, et on me dit qu’il en est de même des Maghrébins ou plus généralement des Arabes et même d’une bonne partie des Musulmans – ne se clôt que par le sang et la mort. Seule la mort enterre le passé. Un film particulièrement pas optimiste et qui peut d’une certaine façon nourrir les racismes anti-juifs, anti-gitans et anti-maghrébins. Arcady aurait pu mieux faire.

Dr Jacques COULARDEAU
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 19 mai 2013
Un film que j'ai vraiment apprécié. Tout y est rasemblé, la joie, la peine, le suspence, l'action.
Vraiment pas déçue et même étonnée. Ce devait être un cadeau, finalement je l'ai conservé...
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 13 janvier 2013
Ce qui m'a attiré à acheter ce film (sans l'avoir vu), c'est la qualité du casting.
Aucune déception lorsque j'ai découvert l'histoire et les images.
J'adore!
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 10 octobre 2015
C'est pas le meilleur de Alexandre Arcady, car trop manichéen et stéréotypé... mais c'est bien produit et assez rythmé: se laisse voir !
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 25 février 2012
Ce film est vraiment géant. Tout y est, du grand suspens et un bon exemple des valeurs de la famille.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

6,90 €
5,34 €
8,50 €

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)