undrgrnd Cliquez ici RLit nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos FIFA16 cliquez_ici Rentrée scolaire Shop Fire HD 6 Shop Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Bijoux Montres Montres

Commentaires client

3
5,0 sur 5 étoiles
5 étoiles
3
4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
Paradogma
Format: Téléchargement MP3Modifier
Prix:8,99 €

Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article
Partagez votre opinion avec les autres clients

Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

1 sur 1 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
"Paradogma" est l'album de la stabilité pour Hour of Penance: même line-up, même label, même studio d'enregistrement. L'illustrateur n'est plus Par Olofsson, mais le tout aussi talentueux hongrois Gyula Havancsak, qui a travaillé avec Annihilator, Grave Digger, Destruction, Tyr ainsi que sur les couvertures des versions hongroises des œuvres de Lovecraft, Poe, Anne Rice (cf son site hjules.com).

J'aurais tendance à considérer ce disque comme leur album le plus abouti et le plus percutant. Les compos sont puissantes et parfaitement compréhensibles malgré le haut niveau technique. Les italiens privilégient largement les mid tempo sur les blast beats, ce qui a pour effet d'épaissir l'ambiance apocalyptique et sombre et de captiver en permanence l'auditeur, parfois abasourdi devant tant d'énergie et de vitesse déployées.
Ces ralentissements marchent terriblement bien sur des titres comme "Malevolence of the Righteous", morceau le plus marquant de par son riff tranchant secondé par une double pédale d'une précision métronomique, entièrement mid tempo justement.
Le morceau de fin est également remarquable de lourdeur, avec ses paroles scandant en latin et sa fine touche industrielle.
L'album propose également une intro orchestrale qui pose parfaitement le climat sombre qui sied aux thématiques anticléricales développées ici -avec citation d’Épicure à l'appui.
Ce qu'on pourrait leur reprocher, c'est leur trop grand rapprochement avec Behemoth: certes, pas mal de plans trahissent cette influence, mais les compos n'en sont pas pour autant moins convaincantes de mon point de vue.

Hour of Penance présente ici un travail exceptionnel, suivant les pas des polonais de Behemoth avec un death plus aéré et plus lisible sans perdre son côté percutant acquis au fil des albums et notamment avec le terrible "The vile Conception".
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
2 sur 2 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
Déjà le précédent opus du groupe, "The vile conception", méritait tous les louanges qu'on lui attribuait. Celui-ci, un brin plus raffiné (encore que cet adjectif soit un peu cocasse ici), surtout au niveau de la production ne les démentira pas : Hour of Penance nous pond ici encore un monumental album de death metal. Aucun répit, aucune pitié, ce rouleau compresseur, à la fois bourrin et subtil (si si), ne nous épargne rien pendant 37 min. Le pire, c'est qu'on en redemande.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
2 sur 2 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 4 février 2011
Je recommande cet album à tout amateur de bon death metal brutal. Les italiens de HOUR OF PENANCE ne font pas dans la dentelle, la puissance sonore atteinte sur ce "Paradogma" mérite votre attention. Un groupe qui entre désormais dans la cour des grands avec un album agissant comme un rouleau compresseur sur les oreilles de l'auditeur. Massif et génial.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus