undrgrnd Cliquez ici Toys NEWNEEEW nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos FIFA16 cliquez_ici Rentrée scolaire Shop Fire HD 6 Shop Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo

Commentaires client

10
4,3 sur 5 étoiles
The visitation ltd edition
Format: CDModifier
Prix:15,00 €+Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

4 sur 4 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 18 mars 2011
Cet opus aurait pu(ou dût ?)succéder à « Princess Alice and the ... » en effet « The Visitation » est un peu plus nerveux sans pour autant que cela ne décolle vraiment et ne se distingue d'« Into the valley... »

Il y a cependant de la bonne oeuvre, de bons arrangements, de bonnes idées, de bons break, de bons solos,mais aussi et hélas des fautes de goût et de la redondance à l'image de son prédécesseur.

La production est toujours de haute qualité et je crois savoir que l'intégralité des titres sont cette fois-ci signés par Tony Clarkin himself qui se traduit par une approche plus guitaristique sans toutefois que les autres instruments soient négligés bien au contraire.

Avec « Black Skies » le ton est donné un bon riff assez heavy (sans toutefois qu'il soit extrêmement original) ce morceau fait passer un bon moment et laisse présagé un pseudo "revival" de leur meilleure épopée.

Sans être exhaustif, le second morceau « Doors to nowhere » est de bonne facture façon « Magnum's classics » ainsi que les autres titres à base Prog avec une teinte F.M dont l' éponyme « The visitation » qui illustre entre autre le travail sur les break que j'évoquais précédemment. Je citerais également « Wild angels » pour sa fin plutôt originale « Spin like a wheel » où le chant de Bob Catley est à l'honneur et il en va de même pour la ballade « The last frontier » où des arrangements de cordes font leur apparition assez agréablement même si toutefois l'on flirt encore légèrement avec le sirupeux cette ballade est tout de même agréable à écouter.

« Freedom day » est dans la plus pure tradition du groupe dans son ère fin eighties. Cf: "Wings of heaven"

« Mother natures's final dance » n'aurait pas dût être sur cet opus tant elle préfigure le coté "soupeux" que j'apprécie modérément mais qui fait néanmoins parti du style de ce groupe soyons franc.

Certains morceaux auraient gagnés en efficacité et en pêche si pour la plupart ils avaient été moins long.

« Midnight kings » ce titre donne tout le sens à ma critique avec une bonne intro de guitare qui groove avec conviction puis tout tombe à plat lors du couplet avec à l'instar de ce dernier un refrain plutôt efficace et accrocheur qui offre au chant une belle mise en valeur puis ça recommence jusqu'à enchainé par un bon chorus puis le morceau se fane avec une fin où les cordes reprennent du service pour un final qui n'apporte pas à mon sens grand-chose au morceau.

Au demeurant ce titre illustre par sa fin le concept par lequel j'aurais plutôt fini « Tonight the night » dernier morceau dont le break vocal fait penser quelque peu à Yes (remember ?!) mais qui se termine avec un fading sur un phrasé de guitare dès plus convenu et déconvenant.

N'aurait-il pas fallut finir le morceau plutôt que le bis répétita du refrain (puis le rasant phrasé) n'en faire qu'un puis l'enchainer avec le thème d'intro au piano à la façon « Layla » de Sir Clapton ou « Life on mars » de Sir Bowie.

Même si cela eût été discutable en terme d'originalité (j'en conviens bien volontiers !)le morceau aurait gagné en cachet à coup sûr.

Mon sentiment sur cet opus est partagé (même si le l'apprécie !) je le classe qualitativement dans la lignée de leurs deux précédents albums avec des bémols qui pondèrent l'enthousiasme que j'ai pu lire à son sujet.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
1 sur 1 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
500 PREMIERS RÉVISEURSle 25 février 2013
Introduit par un "Black Skies" à la fois planant mais possédant de sacrés riffs de guitares, bien tranchants et franchement hard, ce "The Visitation" des Anglais de Magnum navigue entre deux eaux, tantôt calme tantôt hard.
Hard grâce surtout à ces guitares aiguisées d'un Tony Clarkin (compositeur attitré de l'album), car dans l'ensemble l'esprit du disque serait rock teinté d'une touche de progressif à l'image, des "Doors To Nowhere" (transpercé d'un solo grandiose) et "The Visitation". Des breaks calmes s’immiscent dans des compositions toujours mélodiques aux refrains impeccables ("Wild Angels"). La production est excellente, valorisant la rythmique de Al Barrow et Harry James (on bass and drums). Les compositions y sont de qualités et remarquablement interprétées, mais manquant dans l'ensemble de mordant ("Spin Like A Wheel" "The Last Frontier") ce qui en fait un album intéressant, plutôt à écouter pour ses bons moments que pour la pure défonce comme ce poignant "Freedom Day" et la bonne intervention de Mark Stanway aux keyboards et de Bob Catley au chant toujours impeccable.
Un bon album donc mais pas des plus hard, d'où cette hésitation dans la perception de ce "The Visitation" agréable mais pas totalement persuasif non plus, à l'image de "Midnight Kings" et d'un "Tonights's The Night" assez proche dans l'esprit des Beatles, un album à l'esprit très British.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
le 10 décembre 2011
voilà un énième album de magnum.
Mais voilà un bien bel album de Magnum. En effet, cet album est au dessus de leurs 4 dernieres productions qui étaient ou molassones ou sans réelles ames pour ce qui est de Brand new morning ou Breath of life. On trouve ici de vrais titres percutants, inspirés comme on en attendait depuis des lustres.
Il esst assez marrant de voir à quel point ce groupe a la cote depuis un certain nombre d'années...pourquoi???? Dans les années 70-80, il faisait office de kansas du pauvre, de groupe british classieux mais sans grand interet. Ils ne jouaient pas de hard rock, ni de prog mais un rock hybride qui n'interessait personne ou presque.
Aujourd'hui ils sont toujours là et par miracle, la presse musicale découvre les qualités de ce combo dont le premier opus est sorti en 78. Mieux,,,on dit qu'ils ont influencé bons nombre de groupes.....Messieurs les bien pensants, ou étiez vous quand le groupe sortait ses albums légendaires dans les années 80? prenons simplement dans le détails certains de leurs albums.....Chase the dragon....pochette magique, titre rock, pomp rock, the teacher un must, the sacred hour un bijou...bref un album culte du rock anglais des années 80.....On a storytellers night....si vous voulez savoir ce qu'est le hard FM basé sur les mélodie, les compos épiques, un son, le son hard rock des années 80....et bien ne cherchez plus.....Wings of heaven....album de hard rock pregressif pompeux, une cadillac, des titres accrocheurs, des titres d'anthologie ; don't wake the lion, pray for the day, the wild swan...bref dans ces 3 albums sortis en 81 85 et 88 je vous offre le paradis du rock anglais. Et biensur d'autres albums valent le détour croyez moi...dont ce nouvel opus The vistation qui fait office, pour moi, vieux fan critique, de bel album à classer parmis leurs 5 meilleurs productions.....les yeux fermés....oui mais les oreilles bien ouvertes pour ces papys du rock....bob catley...63 piges. merci messieurs et vivement le prochain.....
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
1 sur 1 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 19 mai 2011
N'étant pas spécialiste ni amateur du groupe, j'ai pris une énorme baffe. Mélodies superbes, riffs puissants et accrocheurs, chanteur superbe, grande sensibilité et énergie. Et puis le groupe ne sombre pas dans l'emphase qui guette souvent le genre. Du très très très bon hard un peu FM et un peu progressif.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
4 sur 5 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
Les Anglais de MAGNUM alignent avec "The Visitation" pas moins de trois albums de haut vol (après "Princess Alice And The Broken Arrow" en 2007 et "Into The Valley Of The Moonking" en 2009). On retrouve les points forts du groupe depuis ses débuts : mélodies impeccables, sens de la composition irréprochable, capacité à créer des ambiances (cette fameuse touche progressive), feeling omniprésent (notamment grâce au chant chaud et un brin éraillé de Bob Catley), production rutilante. Cela dit, cet album se caractérise tout particulièrement par son âpreté : les riffs sont plus rugueux qu'à l'accoutumée, le chant parfois plus percutant, sans que cela nuise en rien à l'identité si particulière du groupe.
Achat plus que nécessaire !
Alain Lavanne
11 commentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
le 28 février 2015
Un bon album même si j'ai un peu de mal à être totalement enthousiaste, la faute à deux morceaux dont les refrains notemment m'ennuient profondemment car je les trouve quelconques et sans saveur, à savoir "black skies" et "the visitation". Après ça reste du Magnum donc forcément de qualité mais je ne peux m'empêcher de le trouver inférieur à "into the valley of the moonking" et "on the 13th day", les deux albums qui l'entourent.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
0 sur 1 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 25 avril 2011
Au début, à la première écoute, on trouve que c'est bien, mais que ça ressemble à l'album d'avant...ou à celui d'avant...et puis au bout de trois ou quatre écoutes, on ne peut plus écouter un quelconque autre CD parce que rien n'est aussi beau ou bien construit ou bien interprété que Magnum. Ça fait plus de 30 ans que cela dure, et aujourd'hui, comme à la fin des 70's dont le groupe est issu, on se demande s'il y a un meilleur groupe que ça, s'il y a un meilleur compositeur que Clarkin ou un meilleur chanteur que Catley, un meilleur keyboardist que Stanway. Magnum est au top depuis tout ce temps, et "the visitation" est un vrai chef d'œuvre. C'est une pure merveille, encore meilleure que "the moonking..." que "princess alice..." et que "... storyteller's night" pour ne citer que les meilleurs précédents. je ne sais plus quoi ajouter, tiens !!!
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
0 sur 1 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 1 mai 2011
Très très bon disque. Depuis "Princess Alice...", Magnum ne cesse de me surprendre dans le bon sens du terme. Incroyable qu'après tant d'années et d'albums, ces gars-là soient encore capables de se renouveler tout en conservant leur "patte" et en respectant des standards de qualité aussi élevés! Quant on pense à tous ces jeunes groupes qui donne le sentiment d'avoir tout dit après un premier album, ça laisse rêveur ...
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
5 sur 9 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 25 janvier 2011
The Visitation est l'un des meilleurs albums du groupe MAGNUM, avec le guitariste, compositeur et parolier, TONY CLARKIN et le chanteur BOB CATLEY que j'adore. Les titres ont une force incroyable et sont prêt pour la scène ! Bon j'arrive plus à retirer ce CD de mon mange disque ...
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
0 sur 1 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 24 décembre 2011
Encore un superbe album de MAGNUM, très belle pochette,et des tubes en puissance !! Je ne serais que trop conseiller cet album à tous les fans de MAGNUM !!
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
     
 
Les clients ayant consulté cet article ont également regardé
Rock Art
Rock Art de Magnum (CD - 1999)