Commentaires en ligne


6 évaluations

4 étoiles
0

3 étoiles
0

2 étoiles
0

1 étoiles
0

 
 
Moyenne des commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients
Créer votre propre commentaire
 
 
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Une vraie belle surprise., 16 janvier 2012
Par 
STEFAN (Paris, France) - Voir tous mes commentaires
(TOP 50 COMMENTATEURS)    (COMMENTATEUR DU HALL DHONNEUR)   
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : The Hymn Of A Broken Man (CD)
Pour les plus anciens qui ne seraient pas forcément au fait des étiquettes actuellement d'usage, on appelle la musique de Times of Grace du metalcore soit un mélange de hardcore et de metal... comme c'est malin. Les deux zigues aux commandes de la chose ne sont pas d'ailleurs des débutants de cette scène ayant participé tous deux à une des formations majeure du genre : Killswitch Engage. Autant le dire, je suis habituellement assez peu intéressé par ce genre de fusion et, n'eussent été les conseils répétés de quelques connaissances, je serai probablement passé à côté de cet opus inaugural. Et c'eût été dommage.
Déjà parce que le groupe se démarque assez notablement de ses contemporains en évitant les refrains trop racoleurs et les structures trop classiques. Qui plus est, d'autres éléments (shoegaze, post rock, punk voire pop) viennent alléger le mix afin de le rendre plus digeste... Que dis-je ? Parfaitement digeste et même carrément goûtu.
La formule n'est pourtant pas bien compliquée : de bonnes compositions (c'est essentiel), des guitares - qui riffent autant qu'elles créent l'ambiance -, un chant alternant le mélodique et le cri (léger) et une rythmique qui ne fait jamais d'excès de vitesse sans lambiner cependant, rajoutez-y quelques petites surprises (un petit intermède ambient, une compo acoustique) et l'affaire est dans le sac. Rien de bien nouveau sauf que rarement on a entendu ce type de cocktail aussi rondement mené qui plus est par un line-up aussi restreint.
En évitant les clichés, en proposant une musique mélodique mais sans compromis, Times of Grace ont pondu une des vraies belles surprises metal de 2011. Un album qui ne paye pas de mine mais s'immisce doucement et sûrement pour dans votre cerveau ne plus vous le lâcher. Du bel ouvrage et une formation qu'on suivra de près.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Times of good time!, 28 mars 2011
Par 
Garcia "tony" (villepinte,france) - Voir tous mes commentaires
(VRAI NOM)   
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Hymn of a Broken Man,the (CD)
On retrouve ici 2 protagonistes de Killswitch engage,
Le guitariste Adam D et l'ex chanteur Jesse Leach qui nous ont
pondu une tuerie! Pour tous les fans de killswitch on retrouve ici
des plans guitares accrocheurs, des refrain superbement chanté, les 2
membre s'en donnent a coeur joie!
Pour les personnes qui ont du mal à écouter du métal
voila un bon compromis avec de belles lignes de chant et un morceau acoustique
vraiment j'en retient que du bon
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


5.0 étoiles sur 5 découvert sur Amazon, 7 mai 2015
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : The Hymn Of A Broken Man (CD)
je connaissais les membres du groupe Jesse Leach & Joel Stroetzel de KILLSWITCH, mais pas ce groupe.

Je trouve que Times of Grace est un peu plus poser que le Killswitch avec Jesse, ça se rapproche plus de l'époque Howard (mais ça n'atteint pas ses niveaux de chant clair) et ce n'est pas pour me déplaire !

Je recommande vivement
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


5.0 étoiles sur 5 magnifique !, 27 avril 2014
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : The Hymn Of A Broken Man (CD)
Pour les amoureux de KILLSWITCH cet album (très musical) est dans la lignée.
J'adore, c'est très bon ! A quand le prochain album ?
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1 internaute sur 2 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 La beigne en travers de la face..., 31 janvier 2011
Par 
Didier Lalli - Voir tous mes commentaires
(TESTEURS)    (TOP 500 COMMENTATEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : The Hymn Of A Broken Man (CD)
Les albums de Metalcore sont assez nombreux et je dois l'avouer ne me conviennent souvent pas, et ce, en grande partie à cause du chant. Pourtant, dans le style, j'aime bien l'énergie, les riffs, mais je trouve que souvent le chant fait tout passer à la trappe. Mais de temps en temps, sur un album, je peux flasher. The Hymn of a Broken Man de Times of Grace est un de ceux-là. Il regroupe à la fois une patate de folie, des titres originaux avec notamment des refrains accrocheurs, un truc de fou, beaucoup de mélodie, d'émotion, bref une réussite. Et la voix, vous allez me dire ? Et bien déjà, c'est les voix, puisque tout l'album alterne une voix hurlante avec une voix claire que j'aime beaucoup, donc tout va bien.

Attention, Times of Grace est certes un nouveau projet, mais pas un groupe d'inconnus. Il est en fait le projet de deux anciens de Killswitch Engage, Adam Dutkiewicz (tous les instruments et chant) et Jesse Leach (chant principal). A noter que Adam est aussi un producteur de renom ayant produit un grand nombre d'albums ces dernières années (dans le monde du Metalcore et du Melodic Metalcore). Adam a écrit cet album alors qu'il se trouvait immobilisé, couché, à cause de graves problèmes de dos (d'où le titre). Au niveau du style, on retrouve pas mal du son des Killswitch Engage des débuts, mais peut-être teinté de plus de grâce ( Times of Grace ), d'émotion, de mélodie, bref, pas pareil quoi, et pour moi, bien plus réussi. Dans certains moments calmes, je trouve même un peu que ça rappelle du Linkin Park ou même du 30 Seconds To Mars, dans ceux énervés on retrouve un peu du style Bullet for My Valentine, c'est vous dire si l'album est varié. Il contient un nombre de tubes en puissance impressionnant que l'on verrait bien en BO de film ou de jeux vidéo.

Le morceau de départ, et premier single, est une tuerie. Ce Strength In Numbers n'y paraît pas pendant le couplet, mais il a un refrain inoubliable, un pur pied. Les riffs de guitare sont énormes, le solo tout aussi bien vu (le tout rappelle un peu du Bullet For My Valentine ), bref, une entrée en matière qui vous scotche à votre fauteuil et qui vous fait penser que vous êtes tombés sur une pépite. Pas vraiment le temps de s'ennuyer trop car le morceau suivant c'est le double effet kisscool. Fight For Life , paraît au départ un peu lourdingue, avec sa grosse basse sur le couplet, mais là encore le refrain est une petite merveille d'hymne métallique, chanté avec une émotion de fou, les riffs de guitares sont superbes. Les deux voix s'entrecroisent, le hurleur et le chanteur s'en donnent à cœur joie, ils ne sont pas contents et ça s'entend bien. Franchement, un des meilleurs morceaux, impossible à sortir de la tête. Sur le suivant, Willing , on trouve un rythme décalé entre le chant et les riffs, limite pas synchros, mais finalement ça passe pas mal. Le refrain est une fois de plus super bien travaillé, avec une gros boulot côté guitare. Il y a quelques morceaux qui peuvent paraître très énervés, comme ce Live In Love au couplet hurlé, au refrain chanté sur riffs énormes, avec des passages de caisses claires martelées frénétiquement et plusieurs changements de rythmes. Mais comme il y a toujours un moment chanté (et plus hurlé), ça passe très bien pour moi. Même remarque pour le Hymn Of A Broken Man , avec ses passages type ballade genre Linkin Park, mais avec des moments plus méchants plutôt type Killswitch. Ca passe super bien grâce à l'alternance des chants et les changements de tempo. La formule me convient énormément, car elle allie à la fois la violence du metalcore et de la mélodie dans le chant. J'adore l'intro de Hope Remains , guitare cool et double grosse caisse qui arrive à l'horizon. Enorme, probablement un des meilleurs morceaux de l'album aussi. Enervé à souhait, ça hurle, ça martèle la caisse claire, ça riffe dur, et puis paf, le refrain : chanté en clair, mélodieux, génial ! Bons soli de guitares sur fond de double grosse caisse.

Il y a des petits cœurs tendres aussi chez les musiciens de Metalcore. La preuve sur Until The End of Day , où sont alternés passages mélodieux et atmosphériques avec des séries de hurlements de déments. Les vrais moments les plus calmes sont le petit morceau acoustique In The Arms of Mercy , aux arpèges de guitare bien cool, ou encore ce The Forgotten One , ressemblant à un Bon Jovi / Sambora en forme : guitare acoustique et refrain chanté à deux voix. Joli pied de nez et un sacré beau contraste avec le reste de l'album. On trouve de superbes passages calmes et athmosphériques aussi sur The End of Eternity , là encore ils sont alternés avec des moments lourds, sombres et hurlés. Faut s'y faire, faut décrypter, pour finalement découvrir la vague d'émotion que dégagent les morceaux de cet album. Enfin, le morceau qui clôture l'album, Fall from Grace , est aussi un concentré d'émotion, de grâce : intro super calme, puis gros riffs, pour une espèce de power ballade.

Au final, j'ai craqué sur cet album, je l'avoue. Je l'ai écouté en boucle dans ma voiture, il m'a mis la frite, la haine, les larmes aux yeux, m'a fait taper du pied, secouer la tête, bref passer de grands moments. C'est un album de Metalcore certes, mais c'est un album original, très varié, et chargé d'émotion, les compositions sont d'un niveau incroyable et la production impeccable. Je découvre ce soir en lisant la liste finale des groupes du Hellfest qu'ils y seront avec un live band complété par Joel Stroetzel, guitare et ancien de Killswitch Engage (décidemment, qui reste t-il dans Killswitch Engage ?), de Daniel Struble (ex- Five Point O ) à la basse et Dan Gluszak (ex- Envy on the Coast ) à la batterie. Vous savez où me trouver ce jour-là...

Retrouvez cette chronique (et bien d'autres) sur le webzine auxportesdumetal.com
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


Aucun internaute (sur 4) n'a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Album juste PARFAIT !!!!, 17 janvier 2011
Ce commentaire fait référence à cette édition : The Hymn Of A Broken Man (CD)
Cet album est une pur merveille, franchement rien a dire sauf un peu la musique qui rappel KSE mais bon ce n'est qu'un petit détail. Je conseille fortement cet album.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

Ce produit

The Hymn Of A Broken Man
The Hymn Of A Broken Man de Times of Grace (CD - 2011)
Ajouter au panier Ajouter à votre liste d'envies
Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit