undrgrnd Cliquez ici Litte nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici Rentrée scolaire Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici cliquez_ici Jeux Vidéo soldes montres soldes bijoux

Commentaires client

4,2 sur 5 étoiles19
4,2 sur 5 étoiles
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 29 novembre 2014
Honnêtement, je pensais l'avoir acheté en Français. Bien lire l'annonce,: ce livre est en anglais; Ca va, j'arrive à lire en anglais mais c'était pas tout à fait ce que je voulais.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 13 décembre 2012
Des souvenirs de tournée à la recette estampillée Stones de la shepherds pie, tout est bon dans la biographie autorisée du plus célèbre guitariste du rock.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 2 août 2014
This book has a very individual voice and provides huge insight into both a man and a specific and singular time. Lovivng it
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
... c'est le seul bémol de cette autobio, par ailleurs très bien ficelée et racontée. On n'entend QUE parler de lui, tout le temps, de ce qu'il a fait, qui est toujours génial et de sa vie (normal, c'est son autobiographie, mais ça vire un peu au nombrilisme parfois). Je me dis qu'ayant croisé et discuté avec autant de gens prestigieux, notamment sur la fin des années 60, avec l'ouverture musicale qu'il a, on aurait pu avoir plus d'une ligne sur Hendrix, ou quelques mots sur Pink Floyd, Janis Joplin et autres ! Ca manque cruellement, d'autant que son entourage proche, notamment autour de la prise de drogues, n'est pas toujours du plus grand intérêt. Bref.

A part ça, le style est très bon, ses tournures de phrases toutes personnelles se lisent à haute voix avec voix rauque et accent anglais et l'oeuvre d'ensemble du bonhomme reste d'un intérêt et d'un impact sur la Musique absolument évidents.
De l'enfance, avec les prémices de son éveil musical, en passant par la période "semi-clodo", qui ne sont pas sans rappeler le parcours d'un certain Slash deux décennies plus tard (autre excellente autobiographie), jusqu'à la consécration et la quasi-déification à laquelle il est aujourd'hui arrivé, on le voit toujours garder les pieds sur terre et avancer, taillant sa route malgré la drogue, les déboires judiciaires et les relations en dents de scie avec Mick.

Un très, très bon bouquin au final, qui m'a un brin déçu mais qui reste un moment de délices et de culture incontournable pour tout mélomane ayant un tant soit peu envie de s'intéresser à un des guitaristes les plus marquants de son temps. Je "Keef" !
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 25 mars 2015
Well written, but way too long. Many boring passages, and not so much rock n roll. Easy to leave the book.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 7 septembre 2011
très bel ouvrage, on ne s'en lasse pas, à quand le même type d'ouvrage sur les autres membres du groupe !
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 24 juillet 2014
ZEEF QZ% ZOJ E RQOJ S SE %EERERE %P EP EREEEEE IRJG JJG JGG E G EJG ERR %XNBKNGLETJJ EG DNB
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 14 décembre 2010
Il faut faire l'effort de lire ce livre dans la langue de Shakespeare. Les expressions du sieur Richards sont intraduisibles mais croustillantes, tout comme les innombrables anecdotes consignées dans ce gros bouquin qui se lit super facilement. Un vrai document sur le Rock, l'Anglettere des sixties jusqu'à aujourd'hui, les States et tout un tas d'autres choses vues par un bonhomme plutôt lucide. Boire et conduire, il a fait le choix des deux et ça n'a pas toujours été simple. On retient la passion sans failles d'un musicien dont l'objectif premier était d'arriver à reproduire les plans de ses guitaristes préférés. Le moins que l'on puisse dire c'est qu'il y est parvenu, et comment...
11 commentaire|3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 11 décembre 2010
Keith just let the shit hit the fan as he likes to say. We listen to him shooting the breeze while James Fox must be taking notes in the background. Or was it all recorded in bits and parts? As for the Rolling Stones--"much rolling and very stoned"--it appears that Keith, lead guitar, has always been trying hard to call the shots, fencing off Brian Jones and Mick Jagger, while Bill Wyman and Charlie Watts were playing second fiddles in the backstage. Still kicking, Keith shows a big ego. A good mate (and a good read) for all it seems.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

11,99 €

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)