undrgrnd Cliquez ici Bests nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_HPTV Cliquez ici Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Montres soldes Bijoux Soldes

Commentaires client

4,7 sur 5 étoiles3
4,7 sur 5 étoiles
5 étoiles
2
4 étoiles
1
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0

Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article
Partagez votre opinion avec les autres clients

Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

500 PREMIERS RÉVISEURSle 19 avril 2014
"Le Garde du corps (Yojimbo)", film japonais de "Akira Kurosawa" de 1961 (qui se serait inspiré, selon ses dires, d'un roman policier américain de "Dashiell Hammet") avec "Toshiro Mifune" dans le rôle de "Sanjuro Kuwabatake", a des allures de western avec l'histoire de ce samouraï errant qui arrive dans une petite ville du XIXème siècle, située au nord de l'ancienne Tokyo, où règne l'insécurité car deux gangs rivaux se partagent le territoire en semant les cadavres et forçant les commerces à fermer. L'homme solitaire va offrir ses services comme mercenaire à l'un et l'autre clan, précipitant leur chute et sauver ainsi les villageois.
Si le scénario vous rappelle quelque chose, rien d'étonnant, puisque ce film fut à la source de "Pour une poignée de dollars" de "Sergio Leone" (1964) dont le réalisateur italien en fait un copier-coller en le transposant dans l'ouest américain, tout comme avant lui "John Sturges" fit avec "Les Sept Samouraïs", du même "Kurosawa", qui devint "Les Sept Mercenaires (The Magnificent Seven)" (1960).
Une autre adaptation de ce petit chef-d'œuvre japonais vit le jour en 1996 avec "Walter Hill": "Dernier Recours (Last Man Standing)" avec "Bruce Willis" passant cette fois du temps de la prohibition.
"Akira Kurosawa" donna l'année suivante une suite mêlant action et humour aux aventures de son samouraï errant dans: "Sanjuro" avec "Toshiro Mifune" reprenant son rôle.
0Commentaire3 sur 3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 24 juillet 2014
N'y manque rien, et surtout pas le duel final.
Kurosawa est nourri de cinéma classique américain, l'évidence est là.
(Et inversement, il deviendra une référence pour les cinéastes américains)

Malheureusement cette édition est décevante. L'image n'est pas fameuse. Le format Scope est retaillé.
Le beau N et B d'origine est devenu plutôt brumeux (alors qu'on sait le soin qu'apportait Kurosawa à l'image).
Bref une édition regardable mais de qualité assez médiocre tout de même.
0Commentaire2 sur 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 5 octobre 2015
version originale en noir et blanc sous titrée en français. Ce film est un chef-d’œuvre et a servi de base au remake américain "pour une poignée de dollars".
L'histoire y est la même mais les paysans japonnais du 16e siècle sont décrits comme beaucoup plus frustres que les paysans mexicains du 19e.
Il est vrai que se battre au sabre demande beaucoup plus d'entrainement et de courage que tirer au fusil.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

12,59 €