undrgrnd Cliquez ici Toys Avant toi nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_WSHT16 Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici cliquez_ici Jeux Vidéo soldes montres soldes bijoux

Commentaires client

4,3 sur 5 étoiles15
4,3 sur 5 étoiles
Format: DVD|Modifier
Prix:11,61 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 15 septembre 2012
J'ai longtemps attendu la sortie en blu-ray de ce film afin de pouvoir le voir, je ne souhaitais pas visionner le dvd "gaumont à la demande" sans remasterisation.
Je n'ai pas été déçu du résultat, le travail de restauration est complet que ce soit au niveau de l'image ou du son, l'achat du blu-ray vaut vraiment la chandelle.
En ce qui concerne le film en lui même, les commentaires élogieux des autres internautes parlent d'eux mêmes, un grand film qui ne vieillira jamais.
Bravo Jacques Deray, et Lino, Jean Bouise, Paul Crauchet vous me manquez tous ...
assurément un des meilleurs films jamais réalisés ...
22 commentaires|9 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 6 août 2011
Ce DVD a un premier mérite pour moi, un des moindres, c'est d'exister ; en effet, Jacques DERAY n'a eu que tardivement les honneurs de ce support. Sur le film par lui même, je ne pourrais dire plus que les commentaires déjà faits. C'est assurément le chef d'oeuvre de ce réalisateur que je n'hésiterai pas à comparer aux meilleurs films américains du genre. Mais outre les performances de Lino Ventura et Jean Bouise, je voudrais signaler celle de Paul Crauchet dont je ne peux oublier la prestation qui selon moi donne toute sa force et son sens au film (cf la scène où "libéré" de son internement, il se retrouve sur une place de Barcelone au milieu des passants et d'un envol de pigeons). Enfin, la scène finale que je ne dévoilerai pas pour ceux qui ne connaissent pas le film, me fait toujours froid dans le dos.
Techniquement, après un générique passablement abîmé, le dvd, même en l'absence de restauration, est d'un bon niveau.
Je recommande sans réserves ce produit.
0Commentaire|11 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 10 janvier 2011
Tourné à Barcelone et sorti en 1978, ce suspense écrit par Jean-Claude Carrière distille une très efficace atmosphère de paranoïa... Le taiseux Lino Ventura, monolitique, tirant la gueule du début à la fin, arborant une fière bedaine, se retrouve ici bien malgré lui au coeur d'un complot dont les tenants et aboutissants demeurent obstinément obscurs. Autour de lui, on retrouve avec plaisir l'excellent Jean Bouise (Le Grand Bleu) en psychiatre moustachu et trouble, la Pasolinienne Laura Betti, la jolie Nicole Garcia et la non moins charmante Claudine Auger (James Bond girl au cours de la décennie précédente, et qui allait apparaitre peu après dans l'indescriptible PANIQUE AU CASINO de Max H. Boulois, aux côtés de Peter Cushing). Le film est très silencieux dans l'ensemble, la musique de Claude Bolling étant utilisée avec une parcimonie très heureuse; les rues ensoleillées et les bâtiments imposants de Barcelone créent, paradoxalement peut-être, un sentiment d'inquiétude chez le spectateur qui s'identifie immédiatement à ce personnage d'homme dépassé par les événements. Un rôle parfait pour Ventura, alors au sommet de sa popularité et tête d'affiche de films énergiques, qui s'éloigne pour le coup un peu de ses habituelles prestations d'homme fort à qui rien ne résiste. Ramolli, presque hagard, incapable de contrôler ou d'infléchir le cours des événements, il est le jouet d'un complot nébuleux et d'autant plus mystérieux qu'il semble être le seul à en connaitre l'existence. Tout le monde, de la police aux plus hautes sphères, s'échine à nier l'évidence... Notre homme aurait-il perdu la boule? Le film est ainsi une occasion rare de voir l'ancien catcheur déambuler en pyjama rayé dans les couloirs d'un asile... A la même époque, Lino tournera le curieux La grande menace en Angleterre avec Richard Burton, qui versera cette fois ouvertement dans le fantastique et le film-catastrophe. UN PAPILLON SUR L'EPAULE baigne dans un climat à la fois réaliste et onirique, entre le Don't Look Now de Nicholas Roeg et le Conversation Secrète de Coppola, toutes proportions gardées. Ambiance mortifère, personnages suspects, actions dérisoires de notre héros... En émane un parfum délicieusement seventies et constitue un vrai plaisir de visionnage. Un carton final nous incite à penser qu'il s'agit d'une histoire vraie... Aucun bonus, une constante avec cette collection Gaumont, constituée de titres rares du patrimoine, n'ayant fait l'objet d'aucune remastérisation des bandes. L'image et le son sont toutefois tout à fait corrects.
0Commentaire|20 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 14 juin 2013
Je tenais à laisser un commentaire car si on lit certains commentaires, les clients vont penser que ce film n'a pas été remastérisé... C'est la version publiée dans la série "Gaumont à la demande" qui n'est pas restaurée. La politique de Gaumont en matière de DVD est décidément bien compliqué à comprendre !!! Pour le reste, je ne peux qu'inciter à la redécouverte de ce film subtil et angoissant qui avait désarmé la critique à l'époque parce qu'elle s'attendait à un simple film d"action. Or il s'agit d'un film dans lequel Ventura est cet "homme pris dans la foule" qui se retrouve au coeur de conflits qui le dépassent totalement (un peu comme Cary Grant au début de La Mort aux trousses d'Hitchcock, si on veut...). C'est vraiment une réussite du genre. L'ambiance moite d'un Barcelone encore peu connu contribue beaucoup à la réussite de ce très bon et très beau film.
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 9 août 2012
Le suspense est au rendez-vous. Sympa ces scènes dans Barcelone en 1976. Une belle panoplie d'acteurs : Lino Ventura bien sûr, mais également Nicole Garcia (son épouse dans le film), Jean Bouise (en faux docteur/vrai espion), et le pauvre Paul Crochet qui n'a plus toute sa tête. Un excellent film à ajouter dans votre collection si ce n'est déjà fait.
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
500 PREMIERS RÉVISEURSle 23 février 2012
Un excellent polar métaphysique signé Jacques Deray, dont c'est peut-être le meilleur film. Un homme seul, perdant pied, face à un monde obscur qu'il ne comprend pas...Derrière le complot, peut-être une parabole sur la solitude d'une vie. Acteurs excellents, très bon scénario, mise en scène précise à la "René Clément"...une perle à revoir...
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
1000 PREMIERS RÉVISEURSle 4 septembre 2015
Impossible de se lasser d'un tel film, non seulement excellent dans son ensemble, mais conservant, de plus, un certain mystère jusqu'au bout, donne irrésistiblement envie de le revisionner tôt ou tard. Ce maître film des plus singulier, Fleuron du réalisateur, avale les années sans sourciller et garde une fraîcheur remarquable! il n'est pas prêt de tomber en désuétude et bien au contraire semble imperturbablement bâti pour l'éternité: Passionnant, aussi magnifique qu'angoissant, distribution à l'interprétation idéale, écriture de valeur et toutes ses autres composantes à l'avenant .. Pour ce film que j'adore, l'éditeur n'a pas failli à sa tâche: Un blu-ray exemplaire à l'image de toute beauté, dense, fidèle à la source, la sonorité aussi claire qu'étoffée, en parfaite harmonie; Par ailleurs de pertinents suppléments. Enfin bref, vous aurez compris que cette édition m'a TOTALEMENT conquis. Excellente vision à tous!
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 23 février 2014
Un très bon film. Ce cher Lino y est excellent. Que dire de plus pour atteindre les 10 mots requis ? Ben voilà. NB : Ce système d'évaluation est à revoir sur ce point.
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 13 août 2013
Pourquoi ai-je écrit éditeur mauvais, me direz-vous ? Ce n'est quand même pas n'importe qui, c'est de Gaumont dont il s'agit.

Tout simplement parce qu'il nous fait d'abord dépenser de l'argent pour une édition à la demande. On est en droit, donc, de penser qu'il n'y en aura pas d'autre, vu que la "philosophie" d'une édition à la demande est d'éditer des titres qui n'ont pas de potentiel éditorial important (là, on croit rêver quand on voit certains titre "énormes", dans la collection).

Et ensuite, je vous le donne en mille : on sort quelques mois après, le même titre en édition collector (plus cher, bien sûr), en espérant que les vaches à lait que nous sommes, vont encore "cracher au bassinet".

Et bien non ! Monsieur Gaumont. J'adore ce film, mais par principe, je ne le rachèterai pas dans sa nouvelle édition !
0Commentaire|6 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 10 mai 2011
À peine débarqué pour une escale à Barcelone, Fériaud (Ventura) se trouve happé malgré lui dans un combat sanglant entre services secrets pour la récupération d'une malette. Racontée comme un cauchemar (le héros ne comprend rien de ce qui lui arrive), l'histoire baigne dans un climat d'inquiétante absurdité, que renforcent d'incessantes pérégrinations dans la ville, filmée sans qu'on sache jamais où l'on est ni où l'on va réellement.

Le film fonctionne à la façon d'un engrenage dément, et porte l'inimitable griffe de Jean-Claude Carrière, tant pour les scénarios que les dialogues. Ventura est excellent dans le rôle d'un homme ordinaire qui tente vainement de lutter contre des événements qui le dépassent. Très réussie aussi est la manière qu'a Deray d'utiliser le sentiment de désarroi qu'on éprouve dans une ville étrangère qu'on connaît à peine. Très belle photo.

En revanche, l'intrigue est poussée à un tel degré d'abstraction fatale (on ne saura jamais qui sont ces gens dont Ventura est la victime) qu'elle finit par tourner à vide. Typique ds années soixante-dix, où l'on était obsédé par le "système" et la toute-puissance occulte de l'Etat, cette histoire paraît trop artificielle aujourd'hui. Film très original, mais qui souffre d'une démonstration de suspense un rien scolastique. On savoure, mais on ne marche plus.
0Commentaire|9 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

12,29 €
9,99 €

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)