undrgrnd Cliquez ici NEWNEEEW nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos FIFA16 cliquez_ici Shop Fire HD 6 Shop Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo

Commentaires client

24
3,9 sur 5 étoiles
Magnolia [Blu-ray]
Format: Blu-rayModifier
Prix:19,71 €+Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

11 sur 12 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 3 janvier 2013
Divers sentiments s'emparent de moi à la vision de "Magnolia". Commençons par le négatif. Il y a dans ce film une foule de procédés cinématographiques franchement tire larmes, qui flirtent avec la manipulation émotionnelle la plus éhontée. Cette musique omniprésente, comme pour souligner très grassement les affects de telle ou telle scène, renforcée par les chansons lacrymales de la néanmoins très estimable songwriter Aimee Mann ( Elliot Smith ou Jeff Buckley passent presque pour Patrick Sébastien à ses côtés), cette sentimentalité au forceps motivée par une philosophie fourre-tout de la vie, l'amour, la mort très lellouchienne (ah, le hasard...), du remords, du pardon, du non dit en veux tu en voilà, et des larmes, bien entendu, un ruisseau, un fleuve, un océan de larmes! Quelques scènes m'horripilent, me laissant l'impression d'être pris en chantage ( et aussi d'être un salaud au coeur de pierre), le long monologue du vieillard agonisant, Tom Cruise se répandant en injures au chevet du dit vieillard ou le montage alterné des personnages reprenant une chanson d'Aimee Mann. Les ficelles sont épaisses comme des cordages de cargo.
Et pourtant...
Reconnaissons le, le film est très bien écrit. Les personnages sont profonds et surprenants, bien servis par le jeu juste d'un casting parfait. Anderson, dont je ne sais toujours pas si c'est un roublard ou quelqu'un de sincère, parvient, sur la durée, à insuffler à "Magnolia" non pas tant une âme, mais assurément un souffle dénué de tout cynisme. Quelque chose d'asséné avec une sorte de naïveté candide, un discours habité sur la rédemption, très américain je trouve de par sa sensorialité et son refus d'intellectualiser le propos ( et ce n'est pas une critique) . Deux trois beaux moments de cinéma font oublier les lourdeurs environnantes, la pluie de crapauds, l'excellente direction d'acteurs, un personnage étonnant ici où là (le vieil homosexuel du bar), le beau sourire final de Melora Walters. Donc voilà, ça me fait penser à banquet très calorique suivi d'un gâteau à la crème ultra riche en plaisirs honteux, arrosé de rosé et de sodas, je sais que profondément je vais me haîr de succomber, mais dans le fond, ce n'est pas si pénible que ça. Et on en viendrait presque à en redemander.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
2 sur 2 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
Magnolia est sans aucun doute l'un des meilleurs films de Paul Thomas Anderson. On y suit pendant toute une journée une dizaine de personnages dont les destins basculent, se croisent et se mêlent dans Los Angeles. Ce mélange d'amours perdus, d'enfances brisées et d'espoir de renouveau est formidablement écrit et réalisé.
On peut notamment relever :
- Une histoire chorale très bien maîtrisée, pleine de surprises.
- Une mise en scène d'une maîtrise impressionnante, avec des idées de transition toujours justes.
- Un scénario en béton armé, sans jamais être manipulateur, une forme d'illustration de la théorie du chaos déterministe.
- Des acteurs au top de leur forme, de Tom Cruise (déchainé en prédicateur d'un type assez particuier) à John C. Reilly (drôle et émouvant) en passant par Julianne Moore (bouleversante), Philip Seymour Hoffman (remarquable) ou William H. Macy (pathétique et hilarant).
- Une bande son irréprochable.

Cependant, il est possible de ne pas aimer ce film pour de bonnes raisons :
- Le côté kaléidoscope de la réalisation au début du film pourra rebuter les tenants de l'académisme.
- Un côté moralisateur qui peut déplaire. A condition de considérer l'expression de remords sur sa conduite passée comme quelque chose de moralisateur.
- Quelques outrances, habituelles chez ce réalisateur.
- C'est probablement un peu long, (le film dure 3 bonnes heures).

Mais globalement, c'est un grand film, très humain, avec des personnages magnifiques.
Un film profond, touchant et juste.
22 commentairesCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
9 sur 10 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 29 septembre 2010
Longtemps mon film préféré, une oeuvre chorale qui secoue par sa puissance émotionnelle, et l'intelligence de son propos... Ah... Ceux qui aiment les films sur le destin, où s'entrecroisent des personnages émouvants, déchirants et complexes. C'est du Lelouch puissance 10 000. Je reste intimement persuadé que le réalisateur est parvenu a exprimer quelque chose de pur, d'indicible, et d'ailleurs c'est le coeur du propos... dire, ne pas dire... Celui qui accroche ce film reste forcément K.O. Un coup de maître.
11 commentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
4 sur 4 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 2 juillet 2011
ce film a pour sujet les traumatismes de l'enfance et leurs répercutions sur la vie adultes.un film ou il pleut des grenouilles!! formidablement intelligent!!!
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
12 sur 14 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 31 octobre 2002
Superbe film d'un réalisateur très prometteur. Tom Cruise sort de ses rôles habituels de héros au sourire permanent pour interpréter un orateur assez sulfureux. Mise en scène subtile. C'est un cinéma américain inhabituel à découvrir d'urgence.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
le 12 juin 2013
Depuis ses débuts bluffants, on a appris à circonscrire P.T. Anderson : génie moderne pour les uns, lourdaud pénible pour les autres, le moins qu'on puisse dire, c'est qu'il ne laisse pas indifférent. Et "Magnolia", son film qui m'avait le plus "parlé" à l'époque de sa sortie, témoigne parfaitement de cette ambivalence que le temps n'a non seulement pas résolue, mais a au contraire accentuée. D'un côté, il y a cette maitrise brillante du tempo, de la montée en puissance, des rythmes extrêmement complexes qui sous-tendent une mise en scène réussissant à transcender régulièrement le sujet de "Magnolia". Car, d'un autre côté, le "sujet" est ici un gloubi-glouba indigeste sur la souffrance du monde - généralement liée ici aux rapports familiaux pervertis (par le sexe, par l'argent, par le pouvoir) ou à la solitude - que Anderson "anime" par la magie de coïncidences et d'événements improbables (culminant de manière lourdement biblique - mais néanmoins impressionnante - avec une pluie de batraciens). C'est terriblement banal, occasionnellement relevé par un coup de force de l'interprétation (le meilleur rôle de Tom Cruise que ce contre-emploi pervers ? Pas sûr, parce que l'effondrement final du personnage contredit profondément sa dynamique), et surtout extrêmement artificiel, comme l'est la majorité des scénarios "choraux"... On sort de ce marathon de trois heures saturé de larmes et de drames faussement "profonds", pas vraiment éclairés sur la nature humaine, ni sur le but recherché par Anderson, hormis bien entendu de nous convaincre de sa parfaite maîtrise du medium cinéma. "Magnolia" est loin d'être un mauvais film, puisque certaines scènes restent profondément marquées dans notre mémoire, c'est juste un objet largement "excessif".
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
12 sur 15 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 27 août 2002
Que dire de "Magniolia"? Sinon que c'est une fresque qui se déroule sous nos yeux de spectateurs ébahis, nous présentant des personnages aussi divers qu'attachants, avec chacun une histoire, des angoisses, des moments de bonheur qui amplifient au fur et à mesure que le film se passe cette étincelle qui les rend vivants...
A posséder absolument.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
le 22 novembre 2014
« Magnolia est un film sur la tristesse et le deuil, sur l'amertume de la vie, sur les enfants maltraités et les adultes qui s'auto-détruisent. Comme le narrateur nous le dit vers la fin : "Même si nous en avons fini avec le passé, le passé lui, n'en a pas fini avec nous". Dans ce naufrage commun, il y a deux personnages, un policier et un infirmier, qui font ce qu'ils peuvent pour offrir de l'aide, de l'espoir et de l'amour. »
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
3 sur 4 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 19 septembre 2005
c'est une histoire sur des destins qui se croisent,ils semblent n'avoir rien en commun et pourtant..j'aime beaucoup ce film, il y a quelque chose de précieux, ce film veut dire quelque chose c'est certain..!!même si parfois on se sent perdus et dérouté..et puis il y a une scène magnifique,pleine d'imagination qui vent surement d'un esprit tordu et très créatif.. il y a que dans ce film qui peut y avoir ce genre de scènes!!!je vous laisse juger..
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
le 20 août 2012
Ce film fait partie de mes découvertes estivales. Très bonne image et son convaincant. J'ai cependant du mal à comprendre "l'élément déclencheur" de la fin. Les 3 heures passent sans aucun souci même si 20 ou 30 minutes de moins n'araient en rien nuit à la qualité de ce métrage. A recommander.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
     
 
Les clients ayant consulté cet article ont également regardé
Magnolia [Blu-ray]
Magnolia [Blu-ray] de Tom Cruise (Blu-ray - 2010)
EUR 19,13

There Will Be Blood [Blu-ray]
There Will Be Blood [Blu-ray] de Daniel Day-Lewis (Blu-ray - 2011)
EUR 16,46

The Master [Blu-ray]
The Master [Blu-ray] de Joaquin Phoenix (Blu-ray - 2013)
EUR 19,71