undrgrnd Cliquez ici Toys NEWNEEEW nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici Cliquez ici Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo

Commentaires client

4,2 sur 5 étoiles9
4,2 sur 5 étoiles
Format: DVD|Modifier
Prix:8,19 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

TEMPLE DE LA RENOMMEEle 15 février 2007
Au lendemain de la guerre de Sécession, Ben (Clark Gable) est chargé par Stark (Robert Ryan) de convoyer un troupeau de 5 000 têtes jusqu'au Montana. Nella (Jane Russel) alimente une rivalité amoureuse entre les deux hommes. Le convoi arrivera-t-il à bon port ? Et qui emportera Nella : Ben le Texan ou Stark le richissime propriétaire terrien ?...

Ce western bénéficie d'une superbe restauration, on ne croirait jamais que ce film flirte avec le demi-siècle d'existence. Walsh utile ici le Cinemascope avec une faconde et un grand plaisir certain, ce qui nous procure de merveilleux panoramiques englobant ces magnifiques paysages de l'ouest sauvage, les troupeaux à l'infini ainsi que de superbes vues dans la neige.

Personnages taillés au couteau, tout d'une pièce, enjeux dramatiques simples, 5 000 têtes de bétail dans les paysages des Grandes Plaines en Technicolor... Grand western "comme on n'en fait plus", "Les Implacables" ("The Tall Men") laisse au spectateur un goût d'enfance (façon "Dernière séance") et d'innocence (les années 50). Un goût d'avant.

Ce métrage de Walsh est un western incontournable.
0Commentaire|17 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 8 mai 2007
La restauration du film est superbe, le technicolor rutilant...point d'importance pour un tel spectacle, où Raoul Walsh est sur l'un de ses sommets. Ce film est si limpide et puissant qu'on en oublierait l'une de ses dimensions essentielles: l'optimisme tragique, ou, si l'on veut, le pessimisme jubilatoire qui était la dimension même du cinéma selon Raoul Walsh. D'une histoire mille fois rabâchée, le cinéaste déroule un poème où s'entremêlent sa vision du monde et des hommes et ses interrogations sur les valeurs qui fondent son pays...Robert Ryan est le yankee entrepreneur qui veut bâtir un empire dans le Montana, Gable l'ex confédéré connaissant ses limites, mieux, se connaissant suffisamment lui même pour savoir qu'il y a du bon à être ce que l'on est...Jane Russell entre les deux, walshienne en diable, c'est donc elle qui choisira.

The Tall Men est un film magnifique, un film adulte, où l'on sent le caractère alléatoire et inévitablement éphémère de toute chose, la vacuité de l'arrogance, l'impuissance acceptée face aux tourbillons du temps...Truculence, humour, éros adulte (Gable et Russell se tenant chaud!), lucidité...Le meilleur western de Raoul Walsh en dehors de sa période Warner.
0Commentaire|10 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Raoul Walsh réalise en 1955 ce beau western avec une brochette d'acteurs de premier plan. Clark Gable (toujours aussi séduisant), Jane Russell (aux généreuses formes et au talent bien appréciés dans Le banni) et Robert Ryan (La horde sauvage,Les Professionnels - Edition Spéciale) plus de la première jeunesse.

Walsh a le talent d'utiliser avec perfection le cinémascope. Magnifiques plans, profondeur, mouvement, hauteur de vue.

L'histoire est simple. Deux soldats sudistes démobilisés (dont Gable), sans le sou, s'associent avec un homme fortuné (Robert Ryan) pour convoyer du bétail du Texas où le marché de la viande est déprimé, vers le Montana, saisi par la fièvre de l'or, qui n'a plus connu de boeufs depuis le début de la guerre de Sécession. Si le trajet de 1.500 miles est exécuté, la richesse sera au rendez-vous de tous les associés et des cow-boys.

Le périple est dangereux, semé d'embûches avec les bandes d'outlaws et d'indiens. Le danger le plus manifeste pourtant réside dans l'ambition de la femme (Jane Russell) qui savamment attise les jalousies et envies des trois associés.

Raoul Walsh appréciait beaucoup Jane Russell qu'il préférait à Marilyn Monroe ("Les hommes préfèrent les blondes"). Chants, mélodies, images de puissance dégagées par le mouvement des bêtes (les vaches et les chevaux; un cow-boy en utilisait jusqu'à trois par jour), franchissements d'obstacles naturels (je retrouve la signature du réalisateur dans le très grand La Piste des géants qu'il tourna avec John Wayne), dans un climat de respect des autres (notamment des Mexicains, mais aussi, ce qui est précurseur dans les westerns par rapport aux autres films, de plusieurs décennies, celui des femmes) rythment "Les Implacables".

Ce film sans atteindre la dimension des sublimes westerns (cf. ma listmania) est cependant représentatif des bons films du genre.
99 commentaires|2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 6 septembre 2011
Twentieth Century Fox Film Corporation presents "THE TALL MEN" (1955) (122 min/Color) -- Starring: Clark Gable (Ben Allison), Jane Russell (Nella Turner), Robert Ryan (Nathan Stark), Cameron Mitchell (Clint Allison), Emile G. Meyer (Chickasaw), Juan Garcia (Luis), Harry Shannon (Sam), Steven Darrell ( The Colonel)

Directed by Raoul Walsh

Our story is a familiar one, as in "Red River" (1948, this film is a good action western featuring Gable, Russell and Ryan all itching for the end of the rainbow and what money can bring them.

Great direction by Raoul Walsh and Leo Tover behind the camera with sweeping shots that we all love in a western.

Ryan is a cattleman who talks Gable and his brother Cameron Mitchell into heading Texas cattle to Montana -- on the way they meet up with Jane Russell and spark fly between her and Gable, but don't count out Ryan as he has big ideas for an empire and Russell just might fall into his plans -- at the end of the drive who will come away with all the cards, and where does "Prairie Dog Creek" fit in.

This is one of Gables best westerns and he is up to his classic style of acting, don't miss this one. Highly, very highly recommend.

Beautiful and haunting score by Academy Award Winning composer Victor Young, songs by Ken Darby.

BIOS:
1. Raoul Walsh (aka: Albert Edward Walsh) (Director)
Date of birth: 11 March 1887 - New York, New York
Date of death: 31 December 1980 - Simi Valley, California,

2. Clark Gable
Date of birth: 1 February 1901 - Cadiz, Ohio,
Date of death: 16 November 1960 - Los Angeles, California

3. Jane Russell (aka: Ernestine Jane Geraldine Russell)
Date of birth: 21 June 1921 - Bemidji, Minnesota
Date of Death: 28 February 2011 - Santa Maria, California

4. Robert Ryan (aka: Robert Bushnell Ryan)
Date of Birth: 11 November 1909 - Chicago, Illinois
Date of Death: 11 July 1973 - New York City, New York

5. Cameron Mitchell [aka: Cameron McDowell Mitzell]
Date of Birth: 4 November 1918 - Dallastown, Pennsylvania
Date of Death: 6 July 1994 - Pacific Palisades, California

* Special footnote: -- Gable was quoted "The only reason they come to see me is that I know life is great - and they know I know it, I'm no actor and I never have been, what people see on the screen is me." --- it was fellow friend and actor Spencer Tracy who dubbed Gable as "The King".

Also available in this collection -- The Clark Gable Collection

Mr. Jim's Ratings:
Quality of Picture & Sound: 5 Stars
Performance: 5 Stars
Story & Screenplay: 5 Stars
Overall: 5 Stars [Original Music, Cinematography & Film Editing]

Total Time: 122 min on DVD ~ Twentieth Century Fox Film Corporation ~ (August 15, 2006)
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Voici des ingrédients d'une belle réussite : de l'action (normal : Raoul Walsh n'est pas le cinéaste de l'introspection psychologique du couple à la dérive), les scènes d'action, qui sont nombreuses et très bonnes (le passage de la rivière, le canyon...), utilisation du Cinemascope (mouvements du troupeau), de l'humour (le film n'en manque pas : ainsi la scène où J. Russell découvre sa belle robe !), du charme (J. Russell, étincelante de beauté, de sensualité et de talent, C. Gable, charmeur, matois, au caractère assez surprenant), du rythme, une intrigue très intéressante, des acteurs formidables, les deux sus-nommés et le très grand R. Ryan, sans oublier C. Mitchell. Et voilà : sans être immense, on a un excellent western. De plus techniquement le DVD de l'excellent éditeur Sidonis/Calysta est admirable : le Technicolor est magnifique dans les nombreuses scènes d'extérieur; le son est excellent et les trois bonus, comme d'habitude, valent le détour. Bref voici donc un film hautement recommandable.
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 18 janvier 2013
superbe western a regarder avec clark gable
je vous le conseille car vraiment bien si vous etes fan de western
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 23 décembre 2015
Pas mal pour un vieux western mais il "date " comme on dit .. A mettre dans les mains des amateurs !
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 17 octobre 2009
Cette histoire se passe chez les éleveurs de bétail dans le Montana ! Beaux paysages et magnifiques troupeaux ,mais on s'attendrait à une plus profonde connaissance de la personnalité des éleveus en présence . Un peu déçu par lc manque de profondeur et d'authenticité des personnages. D'ou ma notation moyenne .
0Commentaire|2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 4 novembre 2012
Excellent raport qualité/prix,indispensable dans la vidéothéque des amateurs de westerns,faire traverser un troupeau de boeufs au milieu d'un territoire hostile,une belle aventure,avec des paysages superbes,etbien sûr une histoire sentimentale se greffe dessus.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)