undrgrnd Cliquez ici Livres Fête des Mères nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_WSHT16 Cliquez ici Acheter Fire Acheter Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Fête des Mères

Commentaires client

5,0 sur 5 étoiles1
5,0 sur 5 étoiles
5 étoiles
1
4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
Format: CD|Modifier
Prix:19,69 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium

Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article
Partagez votre opinion avec les autres clients

Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

Le grand Moonsorrow est enfin de retour.
Après un Havitetty (2007), composé de deux très longs titres mais un peu indigeste à mon goût et un EP de bonne facture (2008) qui a eu pour but de nous faire patienter, voici "Varjoina Kuljemme kuolleiden maasa" (en gros, "comme des ombres, on marche au pays des morts"). On comprend mieux la pochette là, non ?
Cette fois-ci, l'album est composé de 4 titres compris entre 12 et 16 minutes et de 3 intermèdes qui servent de transition entre les morceaux principaux. Pas de temps morts comme d'habitude, tout s'enchaîne. Et donc, terminés les titres de 30 minutes, retour à des titres plus immédiats (même si, vue leur durée, difficile de les considérer comme tels...)

Le premier titre, long de 12 minutes, fait dans le bien lourd avant un break quasiment folk dans sa partie centrale. La frappe de Marko Tarvonen est surpuissante. On a toujours l'impression qu'il joue sur deux batteries à la fois. Une bonne mise en bouche avant le génial "Muinaiset" qui me rappelle fortement les titres épiques de l'album Kivenkantaja (mon préféré). Depuis le temps que j'attendais des titres de cette trempe, je ne suis pas déçu.
Et on enchaîne avec "Huuto" (the scream) et sa petite intro acoustique avant l'atomisation en règle. Ville Sorvalli hurle comme un guerrier viking en plein berserk. Ce titre sauvage avec sa mélodie en fil conducteur sur toute la durée du titre en fait le meilleur morceau de l'album à mon sens.
Enfin le dernier titre n'est pas en reste non plus avec ses choeurs dans la partie finale.

Si, comme moi, vous appréciez Moonsorrow, ce nouvel album ne va pas vous décevoir.
Evidemment, l'ombre du grand Bathory plane toujours sur le groupe finlandais. Mais Moonsorrow a su préserver l'héritage de ce groupe légendaire en y ajoutant son âme pour un résultat qui dépasse, à mon avis, l'oeuvre du maître Quorton.
Le meilleur du Viking Metal impitoyable et dévastateur.
11 commentaire|3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)