undrgrnd Cliquez ici Toys NEWNEEEW nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos FIFA16 cliquez_ici Rentrée scolaire Shop Fire HD 6 Shop Kindle cliquez_ici Jeux Vidéo

Commentaires client

29
4,6 sur 5 étoiles
5 étoiles
21
4 étoiles
7
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
1
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 23 février 2014
Bon, il faut aimer ce genre d'histoire mais quand même : faire tenir les lecteurs sur 6 livres énormes ça demande un certain génie.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
le 2 mai 2015
One of the best book I ever read !
It is quite long to read because English is not my first language but totally worth it !
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
le 10 juillet 2013
Quand on a lu le premier tome, il est difficile de ne pas lire la suite. On ne s'ennuie jamais.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
0 sur 1 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
VINE VOICEle 22 novembre 2012
Une amie m'a offert "A Game of Thrones" premier volume de la série écrite par G.R.R. Martin "A Song of Ice and Fire" et j'ai dévoré ce roman. J'ai donc acheté le deuxième opus, "A Clash of Kings", et je l'ai lu dans la foulée, puis j'ai commandé le troisième, "A Storm of Swords", en ai lu les deux tiers puis j'ai abandonné. Je vais donc essayer ici d'expliquer mon engouement pour le monde crée par G.R.R.Martin et aussi pourquoi je m'en suis lassée au bout d'un certain temps, alors qu'il me restait encore deux autres volumes à lire, sans compter ceux qui sont encore à paraître.

De même que Tolkien dans "The Lord of the Rings" réussit à nous faire croire à un monde imaginairepar la magie de son écriture, George Martin réussit à créer un univers tout à fait cohérent.

Quand on commence la lecture de "A Game of Thrones" on se retrouve sur une Terre qui n'est pas la Terre mais qui lui ressemble étrangement, tout en étant autre, et où les hommes sont parvenus à un niveau de développement qui correspond à notre Moyen-Âge. La sorcellerie a existé, a disparu et l'on sent bien qu'elle va réapparaître mais son absence presque totale du premier volume rend les personnages proches de nous et les situations plausibles. C'est sur un continent qui ressemble à l'Europe médiévale, Westeros, que se déroule la plupart des événements, mais il y a d'autres continents dont l'immense Essos qui nous fait penser à notre Orient. Les sept royaumes de Westeros ont été unis sous le pouvoir d'un seul roi mais après sa mort, dans "A Clash of Kings" les familles les plus puissantes vont s'entredéchirer dans des guerres terriblement meurtrières et continuer à le faire dans le troisième volume. Parallèlement, la magie va revenir dans le monde et se développer jusqu'à jouer un rôle majeur.

Ce monde est fascinant. Parce qu'il est différent, parce qu'il y a ce Mur qui, tel le mur d'Hadrien en Grande Bretagne, sépare le monde civilisé des sauvages du Nord (the wildlings) mais aussi des Autres (the Others), ces spectres sanguinaires que l'on croyaient disparus à jamais. Fascinant surtout de par ses personnages auxquels on s'attache immédiatement car chaque chapitre est écrit du point de vue de l'un d'eux et ce procédé les rend extrêmement vivants. La plupart d'entre eux font partie des grandes familles nobles des sept royaumes. C'est le cas en particulier des enfants que l'on verra grandir et évoluer, chaque volume correspondant à peu près à une année, quoi qu'il soit difficile de comprendre comment on comptabilise le temps dans un univers ou l'hiver comme l'été peuvent durer dix ans !
Le roman est fascinant aussi de par les paysages et les châteaux, décrits avec suffisamment de précisions pour qu'on puisse s'en faire une image claire et colorée.

Mais, dès la fin du deuxième volume, la violence qui sème le chaos dans les sept royaumes et également à Essos dans le sillage de la belle Daenyris, princesse exilée de Westeros, devient pesante. Les personnages auxquels on s'est attaché n'en finissent pas de souffrir, d'errer, de se faire assassiner. C'est d'ailleurs après l'assassinat de deux d'entre eux que j'ai arrêté ma lecture de "A Storm of Swords", épuisée par tout ce sang ! La magie et les sortilèges étaient devenus également trop nombreux à mon goût. Et puis je venais de lire quasiment 3000 pages d'une seule traite et j'avais besoin de passer à autre chose.

Néanmoins, il n'est pas impossible que je reprenne ma lecture et que je retourne passer du temps dans ce monde rude et cruel...
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
0 sur 1 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 22 août 2013
soit on aime soit on déteste ce type de lecture.. personnellement j'adore tolkien, martin c'est pas la meme chose mais on ne peut pas s'arrêter de lire.. un univers complexe, que l'on risque de vouloir comparer a "notre histoire".. une erreur a ne pas commettre.. enfin, soit on aime soit on déteste.. moi j'adore..
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
0 sur 1 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 22 février 2014
The only thing a bit annoying from those books are: the different of size. No one of them have the same. Beside this, my boyfriend has been quite happy of this present!
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
0 sur 1 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 27 juillet 2012
Encore, encore, encore ! Plus de 1000 pages mais on en redemande, c'est là la magie d'une histoire plus que réussie.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
6 sur 12 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 4 avril 2012
C'est sur, techniquement c'est parfait : ça se laisse lire et heureusement parce qu'il faut du courage pour aller au bout des 1000 pages. Les qualités sont les mêmes que dans le premier tome : univers et personnages cohérents et réalistes, bien que très succinctement décrit, ça aide. Par contre si vous aviez trouvé que le premier tome un peu lent, abandonnez tout de suite.

D'une part, c'est a peine si l'histoire évolue entre la fin et le début du bouquin : l'auteur met en place des dizaines de trames narratives (en plus de celles qui restaient en suspens a la fin du premier tome)qu'il fait avancer a raison d'un chapitre toute les 100 pages.

Ensuite, on se surprend dés la moitié du bouquin a avoir sérieusement envie de sauter le chapitre en cours parce sait déjà qu'on va se taper une énième scène de viol/violence gratuite, qu'il va se terminer en cliffhanger et que la trame dont il parle ne sera jamais résolue.

Quand au développement des personnages tant vanté par les critiques et les lecteurs, il est au final bien succinct et repose intégralement sur des "scènes". En fait, et je pense que ça résume bien, tout dans ce bouquin est basé sur l'affectif et rien n'est construit. L'auteur cherche a surprendre par tout les moyens : par la violence, les retournements de situation, la multiplicité des personnages et des points de vue.

Au final on peut aimer car c'est un style innovant, mais en ce qui me concerne, en refermant le bouquin, j'avais l'impression d'avoir rien lu.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
3 sur 9 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 30 mai 2002
intrigue politique, geurres medievales et magies au rendez vous, tout simplement une des meilleures serie de heroic fantasy existantes
du niveau de tolkien et de loin....
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
     
 
Les clients ayant consulté cet article ont également regardé