undrgrnd Cliquez ici ValentinB nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici Soldes Cliquez ici Acheter Fire Acheter Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Montres soldes Bijoux Soldes

Commentaires client

4,3 sur 5 étoiles10
4,3 sur 5 étoiles
Format: Format KindleModifier
Prix:5,24 €
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

Old Man's War est un petit livre de SF étonnant. Il est découpé en trois parties:
1- le recrutement et la "mise aux normes"
2- les combats
3- la surprise

Il y a de l'humour mais aussi des batailles. De l'humain mais aussi des aliens. On croit être dans une épopée interstellaire visant à coloniser des planètes, et tout d'un coup on revient aux émotions humaines les plus fondamentales, qu'on aurait pu trouver dans un livre de littérature générale (pour cela j'ai compris: si j'ai bien lu la critique de Kallisthène, J. Sclalzi vient de la littérature générale, ceci explique sans doute cela) ou chez un Orson Scott Card.

L'histoire
------------
John Perry vit sur Terre. Il a 75 ans, est veuf, sans guère de liens avec son fils unique. Il décide comme beaucoup semble-t-il de s'engager dans l'armée. Moins par ennui que par envie d'un corps rajeuni. En effet, la CDF (l'entité représentant les humains dans l'espace) recrute les hommes à partir de... 75 ans. Pourquoi 75 ans et pas 70 ou 60? Ce n'est jamais expliqué, j'imagine que statistiquement c'est un âge où il y a encore beaucoup d'hommes et de femmes vivants, mais suffisament désepérés par la dégradation de leur corps pour être susceptibles de s'engager dans l'armée.

On commence alors une partie un peu à la "Space Cowboys". De petits vieux de 75 ans, ne se connaissant pas, et ne sachant pas ce qui va leur arriver (tout est confidentiel), se retrouvent dans le même bateau. Ils espèrent avoir leur corps rajeuni, car ne voient pas pourquoi la CDF voudrait des soldats grabataires. C'est très drôle et il y a assez de suspense et d'inventivité pour ne pas voir le temps passer.

La deuxième partie, les combats, m'a beaucoup plus ennuyée. Presque autant que si je devais lire les pages d'un annuaire à vrai dire. Heureusement elle est assez courte. Je ne la rejette pas, cette partie était nécessaire pour expliquer l'évolution des personnages et la suite de l'histoire. Et peut-être que les lecteurs masculins apprécieront cette partie avec des combats contre des aliens. Moi ce n'est pas mon truc (en films pourquoi pas pour les effets spéciaux, mais en livre j'ai beaucoup de mal).

La dernière partie est celle que j'ai la plus appréciée. Je ne l'ai pas vue venir, et j'ai beaucoup apprécié la subtilité des relations qui se bâtissent alors. La conclusion est belle et satisfaisante.

Ce que j'en pense
------------

C'est un livre à conseiller à tous les amateurs de SF, et qui est à la fois assez succinct, assez réussi et assez grand public pour pouvoir être mis entre les mains d'autres lecteurs (il faut juste qu'ils s'arment un peu de patience peut-être avec la deuxième partie).

Ce n'est pas de l'anticipation, ce n'est pas du space opéra, en fait c'est un peu tout cela et surtout une belle histoire sur deux humains, dont une qui meurt dès les premières pages du livre. J'ai l'impression que le livre n'a pas été adopté au cinéma, ce qui est un peu étonnant. Certes StarShip Troopers parle un peu des mêmes sujets (surtout de la partie 2 dans mes souvenirs), mais reste dans le spectaculaire.

Mon unique réticence: la CDF est censée représentée tous les humains si j'ai bien compris mais... tous les humains croisés viennent des Etats-Unis!!! Encore de la SF américano-centrée, ou alors j'ai raté une allusion importante. C'est d'autant plus étonnant que l'auteur évoque le Japon, la France, les Nations-Unis sur Terre.
55 commentaires2 sur 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Un bouquin difficile à cataloguer, c'est pas du space-opéra, c'est pas un bouquin militariste, c'est pas que du style. On sent que ça n'a pas été écrit par un auteur de SF mais par un auteur de littérature générale. Ca a déjà été fait et ça a donné Le Moineau de Dieu par Maria-Doria Russell (très bon). Ça nous épargne les travers des écrivains de SF, pas de détails sur le fonctionnement du pisto-laser ou de la grosse fusée, ça marche, un point c'est tout et ça gêne pas la lecture (d'abord, qui sait vraiment comment fonctionne ne serait-ce qu'un moteur électrique, y'en a partout pourtant !). Mais y'a presque tous les thèmes forts de la SF qui fait qu'on continue à la lire même quand on est déçu.

L'identité (qui est-on quand on a été cloné?)

L'alien (reflet de notre temps, ici ils sont tous là pour nous butter)

Le politique (quel système de gouvernement est-il possible ou souhaitable lorsque les enjeux concernent la survie même de l'Homme, ici on soupçonne une semi-dictature camouflée dans une absence apparente de contrainte sur les gens).

L'Amour (et oui mais ce thème se retrouve partout, ici c'est l'amour au-dela de la mort ... joli).

Bref on n'a pas l'impression de faire de découverte, les thèmes ne surprennent pas et la lecture se déroule très agréablement ... mais c'est dans les vieilles casseroles qu'on fait les meilleurs plats, continuez comme ça monsieur Scalzi, je retrouve les sensations de mes premières lectures de SF, y'a bien longtemps ...
33 commentaires4 sur 5 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 16 novembre 2013
Ne gâchez pas votre argent avec ce livre, mélange peu réussi entre Starship troopers (le livre, pas le film) et The Forever War.

Si le début tient la route, le récit de la vie et des opérations militaires du héros (les 2/3 du livre) sont peux convaincants, l'auteur ne s'y connaissant manifestement pas. On a l'impression, en lisant, de regarder un mauvais film d'action de série B, où des scènes de plus en plus ridicules et absurdes se succèdent et vous mènent à une apothéose grandiloquente et risible.

Quand au "coup de théâtre" du roman, les fameuses "forces spéciales", cela tombe comme un soufflé au fromage : non seulement il est très facile de deviner en quoi elles consistent, et ce dès le début du récit, mais encore elles n'ont rien de si spécial après tout.

Bref, si vous voulez lire un bon roman dans le même genre, achetez The Forever War ou Starship tropes (étoiles, garde-à-vous en français), mais pas Old man's war !
Bonne lecture
0Commentaire2 sur 3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 21 août 2015
Un très bon livre qui débute avec brio une série de science-fiction qu'il est difficile ensuite de laisser de coté.
Prévoir donc d'acheter très rapidement tous les autres tomes de la série, car on est vite en manque !!
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 24 juin 2013
There is a lot borrowed from Joe Haldeman's book, but it is easily read and entertaining. The next book "the Ghost Brigages" is also a good read, the B - team is somewhat a downer compared to these.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 20 février 2015
I do like this story. The concept and the characters are excellent. Twists and turns keep the reader involved. I even like the ending. A real story, with a beginning, a middle, and an end.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 14 mai 2014
Very compelling reading in a great fictional universe. It is so well written that you hardly realise that Is fiction. Already reading the 3rd book.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Il n'y a que des bonnes idées dans ce livre, et elles sont toutes très bien exploitées. Seule la relative homogénéité des extraterrestres par rapport à l'humanité (individus plus ou moins humanoïdes ou animaoïdes, organisations sociales et défensives comparables) n'est pas très crédible, mais c'est un défaut éclairé de l'auteur (il a en un moment où cet aspect est effleuré). Cette homogénéité est en effet nécessaire au développement de l'intrigue.

J'aime beaucoup le style de John Scalzi ; il écrit bien. Quand je parle d'écriture je ne fais pas allusion au style, mais à la manière dont les choses sont amenées. Old's man war est un livre qui se lit facilement, sans butées ou ralentissements (enfin, je ne compte pas les louables efforts de l'auteur pour essayer de nous faire comprendre des notions bien complexes de physique ; ça c'est un combat que j'ai perdu il y a bien longtemps !). Cette fluidité dans l'écriture (et donc dans la lecture), que certains pourraient qualifier de "facile", est une grande qualité à mes yeux ; un livre bien travaillé dans le fond pour rendre un lecture digeste, et avec de l'humour, en plus !

Ce qui certainement moins digeste sont les batailles, où les morceaux d'aliens (et aussi d'humains) giclent à droite et à gauche ; les batailles sont plutôt nombreuses (bon, je pouvais m'y attendre, bien sûr!), d'où mes 4 étoiles, mais j'aurais pu en mettre 5, surtout si j'avais un chromosome différent dans le lot.
Mon fils va adorer !
0Commentaire1 sur 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 13 octobre 2008
Cet ouvrage se lit avec plaisir et donne envie de découvrir la suite même si l'univers de référence manque de profondeur.
0Commentaire2 sur 4 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 18 avril 2009
Lecture agréable, même si effectivement, on peut trouver des ressemblances avec d'autres livres comme "La guerre éternelle" et "Starship Trooper".
0Commentaire1 sur 3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

6,19 €
5,95 €