Commentaires en ligne 


15 évaluations
5 étoiles:
 (10)
4 étoiles:
 (2)
3 étoiles:
 (3)
2 étoiles:    (0)
1 étoiles:    (0)
 
 
 
 
 
Moyenne des commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients
Créer votre propre commentaire
 
 

Le commentaire favorable le plus utile
Le commentaire critique le plus utile


15 internautes sur 15 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Une pépite d'or de la fantasy !
J'ai acheté ce roman puisque Brandon Sanderson est l'auteur qui va écrire le douzième et dernier tome de la série de la Wheel of Time, dont l'auteur Robert Jordan est décédé récemment, et dont je suis un grand amateur. L'éditeur n'aurait pu faire de meilleur choix !

Le pire, c'est qu'objectivement...
Publié le 27 août 2008 par Damien Hartmann

versus
16 internautes sur 17 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 De bonnes idées mais un univers et des personnages en manque de crédibilité
J'ai bien conscience de faire preuve d'un terrible crime que de prétendre, un peu plus bas, que ce livre m'a semblé moyen ou a minima loin du chef d'œuvre que de nombreuses critiques de-ci de-là ont proclamé.

Quelques explications s'imposent, retiens ton ire Ô lecteur. Tout d'abord je ne fais pas partie naturellement du lectorat...
Publié le 7 septembre 2010 par Kallisthène


‹ Précédent | 1 2 | Suivant ›
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

15 internautes sur 15 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Une pépite d'or de la fantasy !, 27 août 2008
Par 
Damien Hartmann (Champigny-sur-Marne, France) - Voir tous mes commentaires
(VRAI NOM)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Mistborn (Poche)
J'ai acheté ce roman puisque Brandon Sanderson est l'auteur qui va écrire le douzième et dernier tome de la série de la Wheel of Time, dont l'auteur Robert Jordan est décédé récemment, et dont je suis un grand amateur. L'éditeur n'aurait pu faire de meilleur choix !

Le pire, c'est qu'objectivement le style de Sanderson est tout le contraire de celui de Jordan : il y a assez peu de personnages, et surtout on ne suit l'action que depuis le point de vue de deux personnages. Cela s'ajoute à l'action trépidante, aidé par le fait qu'il y a plusieurs climax, entre lesquels on est porté par l'intrigue. Cela rend vraiment très difficile de poser le livre à un moment ou à un autre, parce qu'il y a toujours un nouvel élément pour nous tenir en haleine.

Et puis, chose remarquable dans la production fantasy actuelle, en 600 pages on a droit à un roman avec une intrigue qui a un début et une fin. Certes, il y a une petite référence à ce qui sera traité dans la suite, mais même sans l'avoir lue, on termine sur une impression d'avoir lu une histoire complète. Pas besoin de se dire qu'il y aura encore n tomes à lire avant de savoir si le héros meurt ou non à la fin.

C'est vraiment là une perle rare, je recommande chaudement à tout amateur de fantasy !
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


16 internautes sur 17 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 De bonnes idées mais un univers et des personnages en manque de crédibilité, 7 septembre 2010
Par 
Kallisthène (Paris) - Voir tous mes commentaires
(TOP 500 COMMENTATEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Mistborn (Poche)
J'ai bien conscience de faire preuve d'un terrible crime que de prétendre, un peu plus bas, que ce livre m'a semblé moyen ou a minima loin du chef d'œuvre que de nombreuses critiques de-ci de-là ont proclamé.

Quelques explications s'imposent, retiens ton ire Ô lecteur. Tout d'abord je ne fais pas partie naturellement du lectorat de la Fantasy «Épique» dans laquelle on pourrait mettre «Le trône de fer», «L'assassin Royal», «La roue du temps» et autres séries de ce genre. En effet ces références du genre ne m'avaient semblé faire preuve de beaucoup d'originalité, originalité crédible voila le terme important pour moi qui suis à la base un lecteur de SF. Voici donc de quel point de vue proviendront mes quelques remarques.

Cela a été régulièrement souligné dans d'autres critiques, le début de ce livre est peu accrocheur, l'aventure qui vous y est proposée est courte et apparemment sans lendemain puisque ensuite nous suivrons longuement les aventures d'une jeune fille skaa (lisez serf médiéval) dénommée Vin embringuée avec sa bande de voleurs dans une machination financière complexe et assez peu attractive.

Ces deux premiers épisodes sont néanmoins l'occasion de découvrir le monde original proposé par l'auteur. Un monde où ne cesse de tomber de la cendre, où le soleil ne perce que rarement, où un profond brouillard descend la nuit, un monde d'où toute couleur semble avoir été bannie et où une grande partie du travail des champs consiste à dégager les plantes marrons (euh, comment ça pousse alors ?) de leur gangue de cendre.

La structure politique est par contre beaucoup plus standard. Un Seigneur-Maître immortel gouverne un empire unique au travers d'une noblesse surveillée, obligée de maintenir le maximum de présence à la cour (à la Louis XIV) à qui est confié la tâche d'encadrer et de commander les hordes de Skaa. Mais le Seigneur-Maître dispose d'outils beaucoup plus efficaces que notre Louis national pour surveiller sa noblesse : une bureaucratie inquisitrice, le Ministère d'Acier composé de notaires régulant de nombreux aspects de la vie de la Noblesse et, côté force, des Inquisiteurs d'Acier aux pieux de métal enfoncés dans les orbites et quasi-invulnérables. Pourtant l'outil suprême du Seigneur-Maître n'est finalement autre que lui-même ... ce qu'on apprend petit à petit sur son compte est plus impressionnant que sa simple Immortalité.
Le fait d'exposer assez clairement le fonctionnement d'un Empire du Mal et de dérouler un processus purement interne visant à l'abattre, basé sur les classes laborieuse, représente une nouveauté bienvenue dans le genre, convoyant le message : «Aide-toi et XXX t'aidera».

La magie présente enfin l'intérêt d'avoir des règles apparemment claire et un fonctionnement quasi-scientifique ne permettant pas de sortir quelque lapin du chapeau selon les besoins de l'intrigue ... sauf que différents systèmes de magie inconnus du lecteur pendant une bonne partie du roman viendront tout de même limiter considérablement cette transparence.

Finalement de nombreux points intéressants et novateurs dans ce début de série, hélas la qualité de l'exécution de ce projet ne me semble pas être au rendez-vous, en voici quelques exemples :

Au début du roman, l'impression d'oppression était réellement forte, on sentait que les gens en étaient abîmés, déformés. Mais ce succès initial est complètement gâché par la suite par la facilité très Ocean's Eleven dont font preuve les protagonistes de l'aventure.

L'héroïne, Vin, est une jeune skaa sans éducation, abandonnée par son frère et élevée dans la méfiance et la trahison systématique. Son intégration dans l'équipe de voleurs de haut-vol de Kelsier et la confiance qui y règne est donc problématique. Néanmoins sa transition parait se faire rapidement et sans heurts, tout comme sa transformation en Courtisane Noble puis en séductrice (même involontaire) ! Impossible d'adhérer à ce scénario.

Quant à Kelsier, si Vin a des états d'âme, Kelsier lui n'a guère qu'un agenda secret. Il est à peine plus développé que les autres protagonistes qui remplissent les tâches assignées par le scénario-maître.

Le scénario principal lui-même présente des incohérences qui m'ont beaucoup gêné. Sans trop en révéler, le renversement de l'Empire Ultime est essentiellement le projet de Kelsier, son graal, l'aboutissement d'années de préparation. Pourquoi alors aller risquer un plan connu de lui seul en s'enfonçant au coeur du palais du Seigneur-Maître, sachant qu'il allait rencontrer les Inquisiteurs d'Acier que nul Allomancien n'a jamais encore vaincu ?

Enfin, la résolution finale repose sur tellement de heureux hasards face à un ennemi qui objectivement n'avait quasiment rien à craindre de la rébellion que je me suis senti floué d'avoir tant investi sur une longue préparation ... inutile.

Bon, ce n'est pas gentil de vous laisser comme ça en plan, alors je vais vous proposer quelques titres similaires mais me semblant plus réussis : Le Cycle des démons, tome 1 : L'Homme-rune, La trilogie de l'enfant démon, Tome 1 : Medalon ou Chronique du Tueur de Roi - Première Journée, tome 1 : Le Nom du vent.

(Remarque : la question qui est posée par le site qui abrite tous ces commentaires est de savoir si vous avez trouvé cet avis utile, ce qui ne revient pas à dire si vous êtes d'accord avec l'opinion du commentateur. Il se trouve que je n'ai peut-être pas autant apprécié ce roman que vous-même. Ça ne veut pas dire que les défauts que j'ai relevés n'existent pas, simplement qu'ils ne vous ont pas affecté, nous avons tous un petit faible pour tel ou tel type de roman qui nous permet de passer par-dessus certaines imperfections. Il me semble cependant intéressant que ces défauts soient relevés afin que chaque lecteur puisse se demander si ceux-ci lui sont supportables ou non.)
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


7 internautes sur 8 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 de la magie originale, 28 janvier 2008
Ce commentaire fait référence à cette édition : Mistborn (Poche)
j'ai beaucoup aimé la façon dont l'auteur envisage la magie; l'action est rapide, les personnages bien décrits, et l'univers très fouillé. Mon tout est une lecture très divertissante, qu'on a peine à ne pas terminer d'un seul coup ( trop long pour ça, mais tant mieux, il ne faudrait pas que ça se termine trop vite !)
J'attends la suite avec impatience...dès qu'il paraitra en poche, je me précipiterais !
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


5 internautes sur 6 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Excellent, 19 août 2009
Ce commentaire fait référence à cette édition : Mistborn (Poche)
Si vous avez aimé l'assassin royal de Robin Hobb, vous aimerez ce livre. Un très bon style d'écriture. Une intrigue plausible et bien construite. Des personnages imparfaits et donc attachants. Un vrai bon livre qui est très dur à lâcher. Préparez vous à passer une ou deux nuits blanches!
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Un vrai plaisir, 13 février 2012
Par 
Piment coloré - Voir tous mes commentaires
(TOP 500 COMMENTATEURS)   
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Mistborn (Poche)
Poussé par les commentaires d'Amazonautes talentueux, je me suis laissé tenter par l'univers de Brandon Sanderson, que je ne connaissais que par sa reprise excellente de "The Wheel of Time" de Robert Jordan après le décès de ce dernier. Mistborn préfigure ce que sera The Way of Kings, l'univers est bien en place dès le départ, on sent que Sanderson l'a pensé et digéré avant de nous l'offrir, il y a une grande cohérence, et une logique sans faille dans l'histoire qui se déroule sous nos yeux.

Comme dans The Way of King, le monde est abîmé, il y fait très chaud, de la cendre tombe continuellement du ciel, l'air est épais et ne laisse pas beaucoup passer la lumière d'un soleil rougeoyant qui brille sans discontinuer. La nuit, des brumes se lèvent et le commun des mortels n'ose pas sortir, de peur de se faire happer par des créatures démoniaques. Ce monde blessé est dirigé par un seigneur immortel, un dieu humain, qui applique sa loi d'une main de fer, et ne peut être tué par aucun moyen connu. Enfin, comme dans The Way of King, il existe une catégorie de sous-hommes, les "skaa", considérés comme comptant moins que des animaux par les nobles qui les possèdent: on peut tuer un skaa, le battre, le violer, l'exploiter sans être inquiété (c'est même encouragé et bien vu de massacrer des skaa...) Les skaa sont pourtant des humains comme les autres, plus petits que la normale, mais humains néanmoins. Les nobles ont, pour certains d'entre eux, des pouvoirs 'magiques', ils pratiquent l'Allomancie, et peuvent acquérir des sens supplémentaires en ingérant différents types de métal.

L'histoire raconte comment un groupe de skaa, dont les mères ont été violées par des nobles mais ont survécu - il est interdit pour un noble de s'accoupler avec une skaa sans la tuer dans les jours qui suivent - et possédant des pouvoirs allomantiques, vont essayer de renverser le règne du seigneur-dieu et de ses nobles... Un récit efficace, passionnant, avec deux personnages centraux très attachants, avec un petit côté "Ocean's Eleven" quand le héros recrute son équipe, la ressemblance est frappante et amusante.

On soupçonne, avant la fin, quel va être le destin de Kelsier, mais l'on s'en étonne et l'on refuse de le croire lorsque ça arrive réellement...

Un livre passionnant, qui se boit en longues gorgées !
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
4.0 étoiles sur 5 Très bien, 22 août 2011
Par 
Maingot Guillaume "guiom01" (Paris, France) - Voir tous mes commentaires
(VRAI NOM)   
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Mistborn (Poche)
Fait rare, ce premier livre d'une trilogie peut se lire tout seul. C'est plutôt agréable de ne pas se sentir prisonnier d'une histoire. Histoire qui se révèle très agréable à suivre. Le monde est original, le système de magie intéressant. Au final, on passe un bon moment en lisant les 3 livres.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Un excellent livre bourre d'action et de rebondissements!, 24 juin 2010
Ce commentaire fait référence à cette édition : Mistborn (Poche)
Dans la serie des livres qui se lisent d'une traite, Mistborn fait fort! Voici donc un livre tres rythme, plein de personnages haut en couleur, avec un systeme de magie tres ingenieux et qui en plus, je trouve, se suffit a lui meme. Le livre est le premier tome d'une trilogie, mais je conseillerai presque de le lire en stand-alone. Je trouve en effet que les 2 livres suivant ne sont vraiment pas au meme niveau que le premier, tres repetitifs et que les intrigues politiques ne sont pas tres bien menees et plombent la trilogie.

En tout cas ce premier tome est une perle !
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


5.0 étoiles sur 5 Epoustouflant!, 8 octobre 2011
Ce commentaire fait référence à cette édition : Mistborn (Poche)
L'histoire débute comme de la Fantasy relativement classique: une jeune voleuse des rues a apparemment des pouvoirs cachés, elle va être recrutée par une organisation secrète qui va la former.
Mais l'histoire prend rapidement de l'ampleur. Reposant sur des personnages extrêmement attachants, c'est une ode à l'amitié et au refus de la tyrannie. C'est aussi l'histoire de l'émergence d'un quasi-Dieu: un personnage qui par son charisme, ses pouvoirs et son humanité risque bien de changer le monde. Les scènes de bal sont particulièrement réussies (il y a de la romance aussi). Et les derniers chapitres sont éblouissants et très émouvants. C'est superbe...
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


3.0 étoiles sur 5 magie originale, écriture rythmée, 24 janvier 2011
Ce commentaire fait référence à cette édition : Mistborn (Poche)
Sympathique trilogie au rythme enlevé, Mistborn présente un monde intéressant et une magie originale. C'est bien construit, l'action est intéressante et le lecteur y trouvera son lot de rebondissements. Un bémol cependant au niveau des personnages principaux, trop unidimensionnels à mon goût, et qui auraient gagné à être plus travaillés et approfondis. Tout public.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


5.0 étoiles sur 5 Un très bon roman de fantasy, doté d'un système de magie original, 12 novembre 2010
Ce commentaire fait référence à cette édition : Mistborn (Poche)
Je dois admettre que j'ai commencé à lire ce livre avec un peu d'appréhension.
Brandon Sanderson est celui qui a été choisi pour terminer la sage de la roue du temps de Robert Jordan. J'ai donc décidé de lire certains de ses livres afin de savoir à quoi m'attendre.

Et je dois dire que j'ai été très agréablement surpris. Certes, il y a des différences notables avec l'oeuvre de Jordan en ce qui concerne l'écriture. En effet, l'action est continue. On ne passe pas d'un personnage à un autre au gré des chapitres, mais on suit plutôt un ou deux personnages tout au long du livre. Cela évite la frustration du changement de personnage à un moment critique auquel beaucoup des derniers auteurs de fantasy que j'aie lu m'avaient habitué. La narration est fluide et on ne s'ennuie jamais. Seul "défaut", la "romance" du livre qui, je trouve, fait un peu gentillet.

Il n'en reste que c'est un excellent livre, que je recommande à tout amateur de fantasy. Le système de magie, l'allomancy (pouvoir héréditaire consistant à "brûler" des métaux pour acquérir des capacités) est original et reste un peu mystérieux tout au long du livre.

Je conclurai en disant que le niveau d'anglais requis pour lire ce livre n'est pas élevé et que la lecture s'avère aisée et je conseillerai ce livre à toute personne à la recherche d'un bon roman de fantasy pour passer un agréable moment
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


‹ Précédent | 1 2 | Suivant ›
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

Ce produit

Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit