Commentaires en ligne


4 évaluations
5 étoiles:
 (3)
4 étoiles:
 (1)
3 étoiles:    (0)
2 étoiles:    (0)
1 étoiles:    (0)
 
 
 
 
 
Moyenne des commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients
Créer votre propre commentaire
 
 
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

13 internautes sur 13 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 un Trio heureux de jouer du Schuman, et nous de l'entendre, 11 juin 2011
Par 
H. PILA "Michel" (Grenoble) - Voir tous mes commentaires
(TOP 500 COMMENTATEURS)    (VRAI NOM)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Schumann : Trios pour piano (2 CD) (CD)
Dés les premières mesures le ton est donné, le nouveau Schumann est arrivé. Voila une interprétation moderne qui donne à entendre une musique magnifique et surtout libéré de ce pathos si lourd qui sied si mal à Schumann. Ce qui ressort tout au long de l'écoute de cet album, c'est la grande fluidité du son. comme si la musique coulait comme un ruisseau tranquille.

Bien que d'une qualité exceptionnelle nous sommes ici loin des interprétations de références celles de Schneider Casals et Horszowski, ou alors cette belle version de l'intégrale des trio par le Beaux-Art Trio l'approche est radicalement différente, mais oh combien judicieuse. Loin des sombres et noirs visions empruntes de folie, notre trio venu du nord insuffle un naturel magnifique qui ôte ce coté neurasthénique qui colle depuis si longtemps à Schumann. Non il ne reste ici que le plaisir de jouer, le plaisir d'interpréter à trois une musique somptueuse.

Pour moi qui ne suis pas un adorateur de Schumann, ce disque est un indispensable. Pourquoi ? Parce qu'il fera découvrir une nouvelle vision du compositeur, c'est sur. On pourrait parler d'interprétation à la mode, mais ici l'apport est réel, c'est véritablement un dépoussiérage des partitions de Schumann. C'est pour cela que cet album est important.

Ce trio sonne vrai et infiniment juste, on aura déjà entendu le trio Andsnes Tetzlaff dans d'autres enregistrements excellents - comme celui de Bartok, mais celui ci est carrément exceptionnel,l'entente entre les musiciens est manifestement totale. Du bel ouvrage !
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


7 internautes sur 8 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Un Schumann intense et mesuré, 6 juin 2011
Par 
Savinien (Liège, Belgique) - Voir tous mes commentaires
(COMMENTATEUR DU HALL DHONNEUR)    (TOP 10 COMMENTATEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Schumann : Trios pour piano (2 CD) (CD)
Leif Ove Andsnes et Christian Tetzlaff n'en sont pas à leur première collaboration; ils nous ont déjà donné un superbe disque des Sonates pour violon et piano de Bartok, mais aussi un disque de "jeunesse" avec les Sonates de Debussy, Janacek, Ravel et Nielsen. Ils sont rejoints ici par la soeur de Tetzlaff, Tanja, au violoncelle, pour nous proposer l'intégrale de la musique pour trio de Schumann. Au programme bien sûr les 3 Trios avec piano : n°1 en ré mineur op.63, n°2 en fa majeur op.80, et n°3 en sol mineur op.110; mais aussi la Phantasiestücke op.88, et les rares Six Etudes en forme de Canon op.56 dans l'arrangement pour trio de Theodor Kirchner (plus connues sans doute dans l'arrangement pour deux pianos de Debussy).

L'entente entre les musiciens est parfaite, rôdée par de nombreuses collaborations antérieures (rappelons notamment que Christian et Tanja sont les co-fondateurs du Quatuor Tetzlaff, et que le trio a déjà fait parlé de lui à travers une série de récitals). On retrouvera avec plaisir le toucher coloré, l'élégance et le contrôle magique des nuances d'Andsnes, qui joue clairement ici le rôle de fédérateur de son; de fait le travail du norvégien est superbe, techniquement et musicalement, et donne raison à ceux qui pensent qu'il est bien l'un des pianistes les plus doués de sa génération.

Christian Tetzlaff est à son habitude à la fois sensible et intense, tandis que sa soeur Tanja fait preuve d'une belle expressivité et nous gratifie de sonorités bien maîtrisées (que lui permettent son superbe Guadagnini de 1776). L'ensemble produit une interprétation vivante, plein de dynamisme et de caractère, parsemée de moments poétiques (les mouvements lents sont réellement splendides !), avec même cette pointe bienvenue d'excentricité dans le troisième trio; un Schumann intense et mesuré, presque cérébralisé. Un aspect assez calculateur qui pourrait d'ailleurs, à l'instar du disque Bartok cité ci-dessus, être le seul petit reproche à faire éventuellement ici : on pourrait peut-être attendre, par moment, un soupçon supplémentaire de liberté et de chaleur. Mais ce serait vraiment faire la fine bouche...

Voici donc un excellent double album, servi par de fins musiciens, et pleinement recommandable.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Trios et autres à découvrir.Un double CD bien intéressant., 2 janvier 2014
Par 
Gerard Müller "médicactus" (Nouvelle Caledonie) - Voir tous mes commentaires
(TESTEURS)    (TOP 100 COMMENTATEURS)   
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Schumann : Trios pour piano (2 CD) (CD)
SCHUMANN/Trios avec piano N°1,2 & 3 / Fantasiestücke opus 88/Études canoniques opus 56/Christian et Tania Tetzlaff/Leif Ove Andsnes
Le trio N° 1 a été composé en 1847 et s’inspire quant à la structure, du trio N°1 de Mendelssohn, avec un contrepoint très marqué et un second thème traité en canon.
Le second trio fut composé la même année et présente de très belles mélodies.
Le trio N°3 fut composé en 1851. D’une grande richesse contrapuntique il est aussi marqué d’arabesques entrelacées conduisant à un mouvement lent très schubertien.
C’est en 1850 que Schumann fit publier l’opus 88, Fantasiestücke, une série de quatre compositions essentiellement dédiée au piano. Ce n’est que dans le troisième mouvement que les cordes se livrent à un accompagnement sous forme de cantilène.
Les 6 études opus 56 sont largement inspirées de Bach. Prévues pour piano solo elles ont été souvent arrangées de diverses manières et ici pour trio avec piano.
Un album de 2 CD d’œuvres peu connues avec ces trois trios de Schumann qui bien que n‘ayant jamais connu un grand succès sont des compositions très richement structurées considérées par les connaisseurs comme trois chefs d’œuvre.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


4.0 étoiles sur 5 une très belle formation, 10 septembre 2014
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Schumann : Trios pour piano (2 CD) (CD)
Le pianiste Andnes mène la danse de manière passionnée,très cantabile et les deux violonistes répondent
avec tout autant de bravoure et de subtilité.Il y a une cohésion sans pareille,aussi bien dans les mouvements lents que dans les mouvements rapides.C'est du grand Schumann avec une incursion chez Bach,que Schumann connaissait bien ( Etudes en forme de canon ) et des morceaux plus libres de forme (les Fantasiestücke ).Un petit bémol : le deuxième trio ,plus joyeux, me semble moins intéressant stylistiquement
que le premier et le troisième,comme si Schumann avait été moins inspiré par Schubert que par Mendelssohn.Mais ce n'est évidemment pas la faute des interprètes et c'est un jugement personnel.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

Ce produit

Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit