Commentaires en ligne 


6 évaluations
5 étoiles:
 (6)
4 étoiles:    (0)
3 étoiles:    (0)
2 étoiles:    (0)
1 étoiles:    (0)
 
 
 
 
 
Moyenne des commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients
Créer votre propre commentaire
 
 
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

15 internautes sur 15 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Sans équivalence, 24 avril 2011
Ce commentaire fait référence à cette édition : The great mass (CD)
Certains retours laissent dubitatifs, mais en ce qui concerne Septicflesh, on peut dire que le groupe grec a eu raison de remettre le couvert. C'est, en effet, un réel plaisir d'entendre leur metal orchestral, que ce soit l'incroyable "communion" ou son successeur, "the great mass" sorti ces jours-ci.
Une fois de plus, le combo ne déçoit pas. Voici, en effet, un disque dantesque, dont l'approche me semble un peu plus complexe que "communion", construit avec plus de couches si on peut dire, mais, dès une seconde écoute, on a le sentiment que "the great mass" est un nouveau pic dans la carrière du groupe.
Ici, les orchestrations sont du haut de gamme et non pas une simple décoration de façade. Tous les morceaux ont été pensés dans le détail, et, au final, l'album impose un metal impétueux, ample et contrasté.
La variété que le groupe parvient à faire passer tout au long de l'album est frappant. Un morceau comme "The great mass of death", par exemple, commence par du pur blast avant d'introduire une chorale de style religieuse puis de redémarrer dans des passages plus puissants, ou encore "Apocalypse", dont la batterie démarre par des passages blastés, avant de prendre plus d'ampleur par l'emploi de voix clairs, suivi d'une mélodie typiquement Septicflesh. Enfin, "Mod architect", débute, lui, par une mélodie des plus sombres, amorcée par l'emploi d'un clavecin puis repris par tout l'orchestre. Le pont instrumental rappelle étrangement la folie de la nuit sur le mont chauve de Petrovitch Moussorgski.
Bref, vous l'aurez compris, tout l'intérêt de l'album se situe dans la variété, dans les surprises, qu'il nous apporte au fil des écoutes, note après note.
The great mass est, au final, une expérience artistique sans équivalence avec un niveau d'aboutissement exceptionnel.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


4 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Chef-d'oeuvre absolu !!, 11 mai 2011
Par 
fifi59 - Voir tous mes commentaires
(TOP 1000 COMMENTATEURS)    (#1 CRITIQUE au Tableau d'HONNEUR)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : The Great Mass (CD)
* Introduction.
Je l'attendais avec une grande impatience ce nouvel opus des Grecs de Septicflesh, groupe que j'affectionne depuis ses débuts et qui ne m'a jamais déçu.
Connaissant la discographie de la formation, je ne pouvais être qu'optimiste...

* Le groupe.
Septicflesh (Septic Flesh jusqu'en 2007) a été fondé en 1990 et nous propose un Death Metal mélodique, heavy, original et orchestral, incluant des touches Gothiques et Doom. La musique du combo, reconnaissable entre mille, est toujours de haute qualité, puissante, incluant des atmosphères sombres. Le groupe est composé de Christos (guitare, orchestrations), Seth (vocaux extrêmes, basse), Sotiris (vocaux clairs, guitare) et Fotis (batterie, percussions).
Septicflesh a toujours eu une aura de grand groupe... malheureusement et incroyablement sous-estimé...
Oui, il n'a jamais eu la reconnaissance qu'il méritait, malgré le sans-faute d'une discographie faite d'albums fascinants et passionnants (on notera cependant que "Communion" a commencé à changer la donne).
Entre 1994 ("Mystic Places Of Dawn") et 2008 (Communion), ce sont sept opus qui ont vu le jour, l'excellent Revolution Dna [Explicit (1999) étant l'album le plus mélodique et expérimental, semblant nous propulser dans une nouvelle ère très moderne, pouvant sonner le glas de ce Death Metal si caractéristique.
En 2000 sort le premier album de Chaostar, projet atmosphérique et orchestral de Chris Antoniou, se révélant un parfait complément à Septicflesh. A ce jour, quatre albums sont sortis.
Mais revenons-en à Septicflesh.
2003 fut une grande cuvée avec la sortie du fabuleux Sumerian Daemons, album surpuissant de Death Metal Orchestral qui se révélait être le plus agressif du groupe.
Puis, ce fut le split... un bien triste moment après cette bombe...
Mais en 2007, Septicflesh remet le couvert et en 2008 sort "Communion". Nouvelle baffe, nouveau chef-d'oeuvre symphonique, avec cette fois l'apport du FILMharmonic Orchestra de Prague et son choeur. Véritable déflagration dans l'univers du Metal Orchestral, Communion allait être difficile à surpasser...

* "The Great Mass" : le préalable.
Et voici qu'arrive le nouvel album de Septicflesh, "The Great Mass". Sur le papier, je suis conquis.
- Retour de l'Orchestre de Prague et du choeur.
- Invités de marque : Androniki Skoula (chant, Chaostar), Iliana Tsakiraki (chant, Meden Agan) et George Diamantopoulos (Chaostar), qui joue de deux instruments traditionnels, le kaval (flûte) et le yayli tanbur (luth).
- Coproduction et mixage : Peter Tägtgren (Belphegor, Immortal, Celtic Frost...).
- Mastering : Jonas Kjellgren (Sonic Syndicate, Darzamat...).
- Sublime artwork signé Seth.
Pour moi, pas de doute, cet album va marcher sur les traces de "Communion"... et c'est avec un plaisir non dissimulé que je le place dans mon lecteur CD...

* "The Great Mass" : la première écoute.
L'album est dense, d'une puissance phénoménale (production béton, rien de surprenant !) et d'une grande richesse en matière d'orchestrations. Il est bien la suite logique de Communion mais s'avère moins direct et va plus loin dans l'élaboration des aspects orchestraux.
Toutefois, je ne suis pas immédiatement conquis... il va falloir du temps pour entrer totalement dedans, pour appréhender toutes ses subtilités, "The Great Mass" ne livre pas tous ses secrets tout de suite, il faut prendre son temps pour le découvrir avec précision !
Il m'avait fallu deux écoutes pour adorer Communion, quelque chose me dit qu'il m'en faudra un peu plus !

* "The Great Mass" : quelques écoutes plus tard...
Confirmation : l'album s'apprivoise peu à peu, mais quand c'est fait... Bon sang quel monument !
Le Black Metal a un représentant dans l'alliance PARFAITE Metal extrême / orchestre (Dimmu Borgir, avec Abrahadabra), et bien le Death Metal a maintenant le sien... ceci dit, je considère que ces deux albums transcendent les styles, exit donc le terme « extrême », ces deux galettes sont des monuments du Metal Symphonique, point barre !
Bâti à partir des orchestrations de Chris (souvenons-nous de Chaostar, qui est là pour nous rappeler que le bonhomme sait de quoi il parle), "The Great Mass" est un bijou de musique sombre, épique, puissante, mélodique, que l'orchestre vient continuellement sublimer. Les vocaux ne sont pas en reste, se révélant variés (gutturaux, clairs masculins ou féminins) et d'une efficacité à toute épreuve. La symbiose entre les différents éléments de la musique de Septicflesh est impressionnante.
Par rapport à Communion, les parties orchestrales ont pris de l'ampleur, elles sont la charpente de l'entreprise.
Finalement, l'album est varié, moins immédiat et plus massif que son prédécesseur, la puissance inhérente à l'étroite collaboration orchestre / section Metal en met plein la vue (ou plutôt les oreilles) sur ce disque !

* "The Great Mass" : un peu plus en détail.
"Vampire From Nazareth" ouvre l'album sur un chant féminin délicat, puis les cordes font, progressivement, leur apparition, avant la montée en puissance, symbolisée par le charisme vocal de Seth et la puissance écrasante de la musique (les accélérations sont particulièrement imposantes) pour laquelle on remarquera immédiatement la perfection de la production, mettant en valeur tous les instruments et les vocaux.
"A Great Mass Of Death" est plus posé, assez lent, les choeurs prennent toute leur place, le final est grandiose.
"Pyramid God", avec sa mélodie entêtante, est un véritable hit en puissance, assez direct dans un premier temps, il prend ensuite une forme différente, variant les plaisirs et les tempi.
"Five - Pointed Star" est varié et souvent rapide, il est relayé par le superbe "Oceans Of Grey", empreint d'une petite touche prog et pour lequel la cohésion instrumentale atteint son paroxysme... et quel final énorme !
"The Undead Keep Dreaming" est sans doute la composition la plus sombre, le rythme est souvent lancinant (les pertinentes interventions du chant de Sotiris accentuant cela), hypnotique, mais comme toujours, Septicflesh varie son propos, le titre contenant quelques accélérations judicieusement placées.
Le très Heavy/Death Mélodique "Rising", avec sa dimension « tubesque », délaisse les orchestrations et constitue sans doute le morceau le plus « accessible » de l'album, le moins sombre.
Changement radical d'ambiance sur "Apocalypse", avec ses passages lourds et sa grande variété de tempi, il précède un "Mad Architect" gorgé de sublimes envolées orchestrales.
"Therianthropy" clôt l'album avec un début génial, illuminé par la voix de Sotiris qui, tout au long de la composition, apporte à chacune de ses interventions un aspect catchy, agréable.

* Verdict.
En définitive, "The Great Mass" est un album somptueux et absolument parfait. C'est un chef-d'oeuvre absolu que Septicflesh nous offre, un album qui peut être écouté maintes et maintes fois, donnant par là-même l'occasion de découvrir de nouveaux détails, qui foisonnent au milieu de toute cette richesse musicale. La note maximale s'impose !

* Tracklist de The Great Mass :
01. Vampire From Nazareth
02. A Great Mass Of Death
03. Pyramid God
04. Five - Pointed Star
05. Oceans Of Grey
06. The Undead Keep Dreaming
07. Rising
08. Apocalypse
09. Mad Architect
10. Therianthropy

* Le DVD.
L'édition digipack propose un DVD très complet, contenant le making of de l'album, avec interviews des membres du groupe liées au processus d'enregistrement avec, en particulier, l'orchestre (intervention de Christos) et la batterie (avec Fotis), aux paroles et au concept de l'album (avec Sotiris), à l'artwork (avec Seth). Des sous-titres anglais sont intégrés. L'album est également proposé en format 5.1 (excellent son).

*Conclusion.
"The Great Mass" est un album incontournable dans le genre Metal Orchestral. Quant au DVD, à condition de lire l'anglais, il en est le complément idéal et indispensable. Vous savez ce qu'il vous reste à faire !

Retrouvez cette chronique (et bien d'autres) sur le webzine auxportesdumetal.com
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


5.0 étoiles sur 5 septic flesh magnifique, 3 janvier 2012
Ce commentaire fait référence à cette édition : The Great Mass (CD)
cet album est tres poussé musicalement et les ambiances sont variées.
l'orchestration est sublime cet album est magnifique
c'est du septic flesh comme on l'aime à la fois metal et orchestral
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


5.0 étoiles sur 5 fabuleux !!!!!!!!!!!!!, 3 août 2011
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : The great mass (CD)
l'album metal de l'année.
complexe, intelligent.
30 ans d'ecoute de metal, et là, ils ont reussi a m'etonné et m'excité.
achetez le viiiiiiite !!!!!!!!!
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1 internaute sur 2 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 chef d oeuvre, 29 avril 2011
Par 
Bordg David "Papa bordg" (Vernon, France) - Voir tous mes commentaires
(VRAI NOM)   
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : The great mass (CD)
septic flesh nous revient avec un troisieme chef d oeuvre d affiles rien d autre a rajouter. le meilleur du death symphonique tout simplement.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


Aucun internaute (sur 4) n'a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Ok tres bien, 2 février 2012
Ce commentaire fait référence à cette édition : The great mass (CD)
Bonne communication, delais quasi respecte mais si problème, ils expliquent la cause pour ma part expedition US au lieu D'Allemagne
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

Ce produit

The great mass
The great mass de Septic Flesh (CD - 2011)
Ajouter au panier Ajouter à votre liste d'envies
Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit