Commentaires en ligne 


80 évaluations
5 étoiles:
 (51)
4 étoiles:
 (20)
3 étoiles:
 (7)
2 étoiles:
 (1)
1 étoiles:
 (1)
 
 
 
 
 
Moyenne des commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients
Créer votre propre commentaire
 
 

Le commentaire favorable le plus utile
Le commentaire critique le plus utile


65 internautes sur 72 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Ça vaut la peine de grimper
Paris 1960.
Jean-Louis Joubert passe sa vie à saluer sa concierge et à gérer le patrimoine des notables de la ville. Propriétaire d'une charge d'agent de change, il ne serre pas la main en dessous du million. Avec son chapeau de feutre et son costume d'époque étriqué, il arpente les trottoirs de son quartier en saluant...
Publié le 24 mars 2011 par LUDI

versus
8 internautes sur 9 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 Un film plein de bonne humeur !
Film plein de joie et de bonne humeur. A regarder quand on déprime ! Plein d'optimiste. Vous passerez un excellent moment avec ces joyeuses bonnes espagnoles !
Publié le 23 août 2011 par Sandra C.


‹ Précédent | 1 28 | Suivant ›
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

65 internautes sur 72 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Ça vaut la peine de grimper, 24 mars 2011
Par 
LUDI - Voir tous mes commentaires
(TOP 1000 COMMENTATEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Les Femmes du 6e étage (DVD)
Paris 1960.
Jean-Louis Joubert passe sa vie à saluer sa concierge et à gérer le patrimoine des notables de la ville. Propriétaire d'une charge d'agent de change, il ne serre pas la main en dessous du million. Avec son chapeau de feutre et son costume d'époque étriqué, il arpente les trottoirs de son quartier en saluant les passants d'un petit sourire aimable et condescendant. On n'est pas dans le cénacle de la finance de père en fils sans afficher une certaine hauteur naturelle.

Bourgeois donc, assorti de son clone féminin (Sandrine Kiberlain) qui passe ses journées à s'épuiser la santé, du casque bruyant d'un salon de coiffure aux gestes éreintants d'une partie de bridge, à peine interrompue par le va et vient traumatisant d'une tasse de thé entre la bouche et la soucoupe. Heureusement qu'un gâteau sec redonne le tonus nécessaire à la reprise du combat. Comment ferait-on si les gosses n'étaient pas en pension ?

Patatras ! La domestique française au service de la famille depuis 25 ans décide de s'enfuir, sous prétexte que la nouvelle madame ne respecte pas la mémoire de sa belle-mère en déménageant sa chambre pour en faire un bureau. Et oui, vous pensez comme moi, le service se dégrade.
Qui va minuter dorénavant les oeufs mollets de Monsieur (3mn et demi très exactement) ? Non non, vraiment, il faut faire quelque chose.
Sur les conseils d'une amie du gang de la théière, Suzanne Joubert engage une bonne espagnole, puisque paraît-il, la seule chose qu'elles demandent c'est de pouvoir aller à la messe à six heures du matin. Elles sont mortes de rire, les madames.

Et voilà comment on fait entrer le diable chez soi. Il se cache au 6e étage de l'immeuble, là où sont regroupées quelques bonnes espagnoles dans leurs chambres minuscules.
Monsieur Joubert avait des dons pour danser le flamenco, et il ne le savait même pas. Des dons pour rire aussi, et pour faire plaisir aux autres avec peu de chose, des dons pour manger la paella à dix autour d'une petite table, des dons pour se tromper de verre. Des dons pour vivre.

Fabrice Luchini pourrait baiser des mains dans n'importe quel apéro de Stéphane Bern. Il pourrait tout aussi bien danser sur la table d'une auberge andalouse, au rythme de Camaron et de Paco De Lucia. C'est un transformiste sans habits.
Les actrices espagnoles sont d'un naturel confondant. Elles ont été domestiques, c'est sûr. Leur accent est vrai, sans aucune caricature. Dommage que les sous-titres traduisent à peine ce qu'elles disent réellement.

Quant on est sensible à quelque chose, on n'a pas envie de chercher la petite bête. Ce film n'est qu'un petit film ? Tant mieux. Il ne vous plaira pas du tout ou juste un peu ? Désolé de vous l'avoir conseillé.
Pour moi ce film est un petit miracle.
Ludi
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Deux mondes qui se découvrent, pour notre plus grand bonheur. Une belle surprise, 17 mars 2014
Par 
Michelle RIVALLAND - Voir tous mes commentaires
(TOP 1000 COMMENTATEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Les Femmes du 6e étage (DVD)
Ce film est vraiment à savourer du début à la fin pour le scénario, les dialogues, pour l’ambiance des années 60 vraiment bien recréée. En particulier le contraste est bien marqué entre un milieu bourgeois guindé, et un groupe de femmes espagnoles ayant émigré en France pour servir de bonnes.

Ces personnes exubérantes, sans complexes, n’ont pour viatique que leur courage, leur audace, et le désir de vaincre leur misère et leur souffrance, sans compter qu’elles sont éprouvées en plus par leur mission d’aider financièrement leurs familles restées au pays. Elles nous donnent une leçon de vie. En même temps elles ont l’art de transformer le rude quotidien en dynamisme joyeux, ponctué de réjouissances fréquentes, pour oublier leur mal-être, et leur dépaysement.

Fabrice Luchini, qui trouve dans ce film une attribution complètement différente de ses habituelles apparitions à l’écran, nous apparaît extrêmement sensible, pathétique. Fragile au début du film, parce qu’il est dominé par son épouse, il se libère assez rapidement de ce carcan. Il devient généreux, altruiste, délicat, charmeur, par contagion avec les bonnes espagnoles, qui du coup le mettent sur un piédestal. Le voici devenu le chouchou de ces dames, qui l’eût cru ! Cela n’est naturellement pas du goût de sa femme.

C’est donc un revirement très agréable d’attitude, pour un acteur qui se montre le plus souvent sous des dehors pédants. Voilà que nous le découvrons sous un autre angle et que ce film le fait devenir très sympathique et chaleureux. Après tout, les comédiens comme lui ne font qu’incarner un certain type de personnage, et on a tendance à les cantonner à ces "emplois". On ne connaît donc pas vraiment leur caractère, dans la vie courante, lorsqu’ils ont retiré leur masque.

Sandrine Kiberlain, l’épouse, est touchante dans ce film, malgré son statut de bourgeoise plutôt artificielle, qui ne s’occupe que de sa petite personne et se fait servir sans état d’âme. Je la trouve émouvante dans ses déboires, sincère, profonde. Elle est parfaite dans son rôle, car elle sait rester sobre et au diapason.

Les actrices qui jouent les bonnes espagnoles sont truculentes, comme il se doit, avec leur accent charmant, leur côté naturel, sans complexes. Les séquences qui les montrent sont une délectation. La principale, Maria a une beauté rayonnante et un jeu très séduisant. Comment le naïf Jean-Louis pourrait-il lui résister, même si elle a su rester à sa place et n’a pas essayé de le conquérir ?

Quant aux deux garçons de la famille, leur franc-parler et leur hardiesse nous régalent dans le contexte inhibé de leur milieu, dont ils se libèrent avec l’aplomb de la jeunesse.

Ce film nous donne une leçon d’humanité, sans brandir les habituels concepts afférents, mais sous une forme diffuse, légère, très distrayante. Un grand BRAVO !
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


4 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 pot-bouille du XXe s., 29 novembre 2011
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Les Femmes du 6e étage (DVD)
Loin de comparer ce film à la noirceur du roman de Zola, je ne me suis attachée qu'à la chaude fraternité de ces humbles bonnes femmes venues en France pour fuir la misère et, pour certaine, l'horreur du franquisme. Leur courage, leur gaîeté font plaisir à voir et il est bien naturel que le propriétaire soit attiré par leur vivacité et leur franchise, alors que sa femme est un peu "coincée". Les acteurs sont tous parfaits . Particulière mention à Fabrice Luchini qui, pour une fois, ne fait pas du "luchinisme" et à Sandrine Kiberlain, parfaite dans son rôle de grande bourgeoise snob, mal dans sa peau et pathétique par moments. La fin est un peu "fleur bleue" mais bien dans la ligne. Bravo.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Un petit bijou, 20 janvier 2013
Par 
Mme Revaux (FRANCE) - Voir tous mes commentaires
(VRAI NOM)   
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Les Femmes du 6e étage (DVD)
Qu'elles sont intéressantes, ces femmes du 6ème étage ! Et qu'il est formidable, ce bourgeois qui oublie ses préjugés, qui s'amuse, qui aime... Une jolie histoire, sans violence, du pur bonheur en compagnie d'un Fabrice Luchini épatant, tendre, plein d'humour. Vraiment un joli film et un délicieux moment.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
4.0 étoiles sur 5 Ah le 6ème : tout un programme..., 25 mars 2014
Par 
TORNADE (BichetteLoup en Crocquelle) - Voir tous mes commentaires
(COMMENTATEUR DU HALL DHONNEUR)    (TOP 10 COMMENTATEURS)   
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Les Femmes du 6e étage (DVD)
Jean Louis et Suzanne habitent un bel appartement du VIe arrondissement de Paris. Germaine qui était à leur service depuis près de 25 ans, vient de leur donner sa démission. C'est Maria, jeune et jolie Espagnole qui est à l'essai : son embauche ne tient qu'à la réussite des... oeufs à la coque.
C'est en aidant Maria à monter quelques objets au dernier étage que Jean Louis fait la connaissance des femmes du 6ème. Là, il découvre l'état de vétusté de ces pièces que ces femmes se partagent...

C'est un joli film que j'ai eu beaucoup de plaisir à regarder. Une comédie tout à fait agréable et fraîche servie par des acteurs authentiques. L'occasion de faire connaissance avec des femmes travailleuses et solidaires qui ne rechignent pas devant les corvées et qui n'hésitent pas à tout laisser pour aider une des leurs. Des femmes pleines de vie qui savent apprécier les petits bonheurs, rire, danser, chanter, partager une paella...
Un film sur les relations humaines qui met l'accent sur les difficultés de ces femmes pleines de dignité, ayant le véritable sens des valeurs quand d'autres ne réalisent pas qu'ils se sont juste donné la peine de naître.

C'est aussi la prise de conscience d'un homme, agent de change gagnant très bien sa vie, que le vrai bonheur n'est pas forcément celui qu'on croit. Lui qui jusqu'alors ne s'était jamais soucié du bonheur ou du malheur d'autrui deviendra un homme transformé, généreux et bon, véritable coqueluche des ces dames qui le considèrent comme un saint. Un "patron" qui réussira à voir un peu plus loin que le bout de son nez et qui n'hésitera pas à "chambouler" les convenances.

C'est une comédie légère et touchante dans laquelle toutes les actrices tirent leur épingle du jeu, rivalisant de talent face à un Lucchini à l'aise dans son jeu d'acteur.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


8 internautes sur 9 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 Un film plein de bonne humeur !, 23 août 2011
Par 
Ce commentaire fait référence à cette édition : Les Femmes du 6e étage (DVD)
Film plein de joie et de bonne humeur. A regarder quand on déprime ! Plein d'optimiste. Vous passerez un excellent moment avec ces joyeuses bonnes espagnoles !
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


11 internautes sur 13 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Chasse gardée !, 11 mars 2012
Par 
Le voyageur immobile - Voir tous mes commentaires
(TOP 50 COMMENTATEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Les Femmes du 6e étage (DVD)
Réalisé par Philippe Le Guay ('Les deux Fragonard', 'V comme Vian'), qui avait déjà dirigé Fabrice Luchini dans 'L'année Juliette' en 1995 et qui est le fils d'un ancien agent de change (le Baron Le Guay), 'Les femmes du 6° étage' raconte l'entrée dans la lumière, dans la France du début des années 60, d'un agent de change justement, très aisé, marié à Sandrine Kiberlain (qui a dû beaucoup s'amuser à jouer cette bourgeoise complètement à côté de la plaque) et qui a deux garçons (encore plus engoncés dans la lourdeur bourgeoise que leur père), des domestiques et des employés à ne savoir qu'en faire, mais surtout s'ennuie mortellement dans ce monde figé qui est le sien jusqu'à ce qu'une petite troupe de bonnes ibériques (dont l'excellente Carmen Maura) tire ce raide nanti de son sommeil.

Confortablement installés dans leur imposant appartement situé dans un magnifique immeuble haussmannien avec concierge (Annie Mercier, la 'Ma Dalton' de 'Braquo 2'), ascenseur, mais aussi (c'est l'envers du décor) de minuscules chambres de bonne, sans eau courante ni chauffage et avec les toilettes (turques et bouchées) dans le couloir, Fabrice Luchini et Sandrine Kiberlain et leur deux fils jouissent sans entrave de leur statut de privilégiés jusqu'à ce que leur domestique bretonne les quitte. Elle est aussitôt remplacée par une bonne espagnole (la belle argentine Natalia Verbeke) qui prend rapidement une place prépondérante au sein de cette famille de capitalistes conservateurs égoïstes. Et alors que son épouse le soupçonne d'être sensible au charme de la somptueuse Audrey Fleurot ('Engrenages' et 'Un village français'), c'est plus simplement vers leur domestique venue du pays du soleil que notre bourgeois gentilhomme se tourne...

Formidablement interprétée (avec aussi Lola Dueñas, la bonne communiste, vue dans 'Parle avec elle', 'Mar adentro', 'Volver', 'Etreintes brisées', 'Yo Tambien' et 'Angèle et Tony'), cette lumineuse comédie sociale mitonnée aux petits oignons (les décors et les costumes sont à s'en lécher les babines) a tout de la délicieuse fable cinématographique comme nous l'aimons : celle qui sait nous divertir tout en nous faisant réfléchir. Et si vous sautiez le pas ?
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Une touche d'humanité, 15 octobre 2013
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Les Femmes du 6e étage (DVD)
J'ai vécu deux heures de bonheur, de rires avec ces femmes si simples mais si pleines de vie qui apprennent à leur nouvel ami la joie de vivre, très bon film et les personnages touchants, j'ai beaucoup aimé
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
4.0 étoiles sur 5 Succulent!, 3 février 2014
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Les Femmes du 6e étage (DVD)
Rien que pour la prestation de Fabrice Lucchini, ce film mérite d'être vu. C'est succulent, drôle mais aussi émouvant...A signaler que tous les interprêtes sont également excellents. A voir sans hésitation.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
4.0 étoiles sur 5 Luchini et la gente féminine, 6 mai 2013
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Les Femmes du 6e étage (DVD)
un vrai bijou
F.L. très vrai dans son rôle de banquier
Sandrine Kiberlain très juste dans son rôle de bourgeoise
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


‹ Précédent | 1 28 | Suivant ›
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

Ce produit

Les Femmes du 6e étage
Les Femmes du 6e étage de Philippe Le Guay (DVD - 2011)
EUR 6,50
En stock
Ajouter au panier Ajouter à votre liste d'envies
Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit